Participez au financement de notre documentaire engagé pour nous aider à sauver le village de Lacoste

Large_utopie_cartepostale_ok-1443541556-1443541597

Présentation détaillée du projet

       L'aventure d'un réveil citoyen, au coeur d'un village universel 

 

Village_drone_2-1443196215

 

 

Capture_d_e_cran_2015-09-29_a__17.44.12-1443541753

 

Au cœur du Lubéron, Pierre Cardin, icône multimillionnaire du monde de la mode s’est mis en tête de racheter tout un village : Lacoste.Tout a commencé, il y a 15 ans par l’acquisition du château du marquis de Sade qui surplombe la commune. Depuis, ce ne sont pas moins de 40 maisons (soit 1/3 du village) qui sont tombées dans l’escarcelle de ce business man. Et son projet pour le village semble bien vague quand on voit que les maisons en question restent vides, les magasins qu'il a rachetés ne servent que de garde-meubles. Ces vitrines servent à exposer ses créations passées et pourtant éclairées 24h/24, elles restent constamment fermées au public.

 

 

_asc6573bassdef-1445445111

 

Quand Cyril est venu voir Thomas pour lui parler de cette histoire, ce dernier a immédiatement accepté d’y travailler. Thomas, réalisateur de documentaires "engagés", s’est de suite mobilisé pour réfléchir à ce qu’il considère comme une "OPA" d’un genre nouveau qui est en train de transformer Lacoste en profondeur : baisse de population, fermetures de commerces, mise en péril potentielle de l’école primaire. L'intervention de Pierre Cardin entraine petit à petit une muséification du village.

 

Avec cette question récurrente qui leur revient sans cesse en tête, « Peut-on vraiment s’acheter un village aujourd’hui en France ? »

 

 

Capture_d_e_cran_2015-09-30_a__17.13.51-1443626082                            

 

 

 

Et si, de son côté, Cyril est très motivé pour défendre ce projet, cela tient à son histoire personnelle. En effet quand il avait trois ans, son père, alors hippie, l’a emmené dans le Luberon pour reprendre une ferme délabrée avec des chèvres et des poules, un grand classique de l’époque... C’est ainsi qu’il a fréquenté l’école primaire de Lacoste, puis le lycée de la région un peu plus tard.

 

Cyril a donc été élevé dans un village bouillonnant d’idées. Lacoste a, en effet, une histoire très singulière. Le marquis de Sade y a vécu au 18ème siècle dans le château éponyme. C’est aussi un village qui a porté pendant très longtemps une tradition de carriers de pierres et qui est devenu dans les années 40 le lieu de pèlerinage des surréalistes avec René Char, André Breton, Marx Ernst, Man Ray...

 

Un village dont la mixité sociale était foisonnante comprenant aussi bien des agriculteurs que des artistes, des artisans, des notables... Des rencontres qui ont façonné Cyril tel qu’il est aujourd’hui.

Et c’est justement cet héritage qu’il aimerait bien pouvoir léguer à ses enfants.

  Cm_enfant-1443542729

 

Et quand il parle d’héritage, Cyril ne parle pas uniquement de la maison dont il a hérité de sa grand-mère Arlette, il parle ici d'un ensemble de valeurs qui lui ont été inculquées sur place.

 

Nous comprenons que vous puissiez vous interroger sur la raison pour laquelle nous nous focalisons sur le cas particulier de Lacoste.  Notre réponse est plutôt simple. Nous pensons que ce qui se passe ici se passe aussi ailleurs, et d'une autre manière. Lacoste représente donc pour nous une métaphore du monde moderne.

 

Allons-nous rester les bras croisés, en regardant passivement notre patrimoine historique filer entre les mains d’intérêts privés.

 

Ce combat n’est donc pas seulement le leur, c’est aussi le vôtre, le nôtre !

 

Car au fond, ce qui inquiète Cyril et Thomas, c’est non seulement qu’un seul homme rachète un village, mais surtout que cela soit légalement possible.

 

Et c’est pour répondre à cette question qu’ils ont décidé de réaliser un documentaire dont l‘objectif sera d’aller chercher en France et dans le monde, des solutions et des initiatives innovantes à implanter dans le village, dans ces maisons vacantes et ces terres en friche. Des solutions à proposer clé en main à monsieur Cardin.

 

Cbr0021035-1443624229

 

Ce voyage commencera en France avec : Jean-Baptiste Eyraud (fondateur de l'association Droit au Logement - DAL), Sylvia Pinel (Ministre du Logement), Jacques Attali (économiste et écrivain), Edouard Chaulet (Maire de Barjac - militant écologiste) et des collectifs comme Makesense (http://beta.makesense.org)  et OuiShare (http://ouishare.net/fr). 

 

Nous aimerions par la suite poursuivre notre quête à l'étranger et partir à la rencontre de : Ada Colau (Maire de Barcelone, membre de Podemos et spécialiste de la question des logements vacants), RajaGopal (militant ghandien et altermondialiste), Naomi Klein (journaliste canadienne, auteur et militante altermondialiste), José Mujica (ancien président de la république d'Uruguay), et les autres utopistes que nous croiserons sur notre chemin. 

 

Nous espérons, à travers ce voyage, réussir à rassembler ce qui est épars, unifier, fédérer, bref nous battre pour un idéal et peut-être réaliser notre utopie, qui sait?

 

 

Capture_d_e_cran_2015-09-29_a__18.30.22-1443544727

 

Fullsizerender2-1443545792

 

 

Cyril Montana est romancier, et pigiste.

Ses romans sont parus chez Le dilettante et chez Albin Michel. Malabar Trip fut sélectionné au prix de Flore 2003, La Faute à Mick Jagger aux prix Renaudot et Marcel Pagnol 2008, ainsi qu’un essai sous forme de fable contemporaine Le Bonheur de refaire le monde aux éditions Buchet Chastel, ou le récit de notre monde neoliberal dans les yeux d’un Candide des temps modernes. Il a également travaillé aux côtés de Jacques Attali et Arnaud Ventura à la creation du “Forum pour une économie positive” en tant que co-producteur, après avoir été chroniqueur et producteur à France Culture

 

Thomas Bornot est producteur et réalisateur de documentaires.

Le jeu de la mort diffusé sur France 2 en 2010, sélectionné au Festival de Torronto et Prix Italia du documentaire current affair. Love me Tinder France 4, 2014, Génération Quoi ? Web doc, 2013, Vous êtes libre France 5, 2012. Il a aussi produit une vingtaine de films dont Manipulations, une histoire française (France 5, Jean Robert Viallet), Révoltes (France 5, CédricTourbe), Génération quoi ? (France 2, Laetitia Moreau), Immigration et délinquance (France 2, Gilles Cayate), A quoi rêvent les jeunes filles ? ( France 2 Ovidie Raziel) …

 

 

Photo_2-1443693648-1444659727

 

 

Les productrices...

Ce film est produit par Les Batelières Productions dirigée par Julie Guesnon Amarante et Justine Henochsberg. Cette société de production cinématographique et audiovisuelle a une ligne éditoriale qui se construit autour de projets de société, politiques, culturels et également pour le jeune public.

Les Batelières Productions ont notamment produit deux documentaires de 52’ dont la fiction-documentaire My American way of life de Sylvain Desmille, trois courts-métrages et un format musical.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à commencer le tournage du film : les premières séquences en France, et notamment à Lacoste.

 

Thomas Bornot et Cyril Montana seront entourés d'une équipe de tournage opérationnelle mais réduite pour optimiser les coûts, pour enfin commencer le tournage d'un projet développé depuis plus d'un an.

 

Suivant le succès de la collecte nous envisageons de voyager dans différents pays afin d'aller questionner des philosophes, penseurs ou activistes qui font changer le monde.

Dans un second temps, les auteurs souhaitent proposer des projets innovants pour redonner vie à Lacoste aussi bien en réhabilitant les maisons laissées vides et les hectares de terre pour la plupart en friche.

 

Le film documentaire a un budget global de 250 000 euros.

 

Les 35 000 euros de la collecte permettront de démarrer le film. On a besoin de vous !

 

Nous souhaiterions commencer le tournage rapidement car la situation à Lacoste s'accélère et il devient urgent de trouver un projet viable et constructif pour tous. 

 

En parallèle, nous aimerions que cette initiative donne aussi naissance à une plateforme digitale citoyenne participative dont le but sera de mobiliser, engager et faire agir une communauté autour de cette action, mais aussi autour de la défense du patrimoine en proposant des solutions concrètes et innovantes.

La plateforme sera destinée à  :

- promouvoir le documentaire en amont et en aval de sa diffusion

- faire connaitre la situation du village de Lacoste et l'action citoyenne de Cyril

- mobiliser, engager et faire agir une communauté autour cette action

 

 

 

Capture_d_e_cran_2015-09-25_a__17.43.40-1443195851

 

  -  6 000 euros pour la préparation et repérage du film (Aller/Retour à Lacoste, rencontres multiples, présentation du projet à des partenaires)

 

  - 12 000 euros pour le tournage (déplacement et matériel de tournage)

 

  -  5 500 euros pour la post production (dérushage, début d'un pré-montage et graphisme)

 

  - 8 500 euros pour les salaires de l'équipe du film et des auteurs et les charges sociales correspondantes

 

  - 3 000 euros pour le développement et la recherche de fonds pour la création de la plateforme digitale citoyenne et participative que nous souhaitons créer. 

 

En parallèle de cette collecte, nous sommes à la recherche d'autres financements notamment des préachats de chaîne de télévision, des aides publiques de régions et du CNC.

 

 

 

Capture_d_e_cran_2015-09-25_a__17.37.06-1443195462

 

- 48 000 euros : les droits artistiques (auteur, musique, archives diverses)

- 60 000 euros : les salaires (production, réalisateur, équipe de tournage, graphiste, monteur...)

- 36 000 euros : les charges sociales sur tous les salaires

- 40 000 euros : la régie ( transports, déplacement France et étranger, régie tournage)

- 23 000 euros : les moyens techniques (matériel de tournage, post production)

- 13 000 euros : Assurances et divers (frais financiers, juridiques) 

- 30 000 euros : frais généraux et imprévus 

 

En parallèle, le budget de la plateforme numérique (conception, architecture, structure du dispositif) est estimé à 50 000 euros.

 

Sans vous, ce film ne pourra pas commencer... 

On compte sur vous!

#sauvonslacoste

 

Thumb_12002810_515430598611889_1920436002852638043_n-1443543819
Cyril et Thomas

Cyril Montana Romancier/pigiste Ses romans sont parus chez Le dilettante et chez Albin Michel. “Malabar Trip” fut sélectionné au prix de Flore 2003, La “Faute à Mick Jagger” aux prix Renaudot et Marcel Pagnol 2008, ainsi qu’un essai sous forme de fable contemporaine “Le Bonheur de refaire le monde” aux éditions Buchet Chastel, ou le récit de notre... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Où verra t'on le film?

Au moment où nous démarrons cette campagne, nous n’avons pas encore de partenaires (diffuseurs, distributeurs) engagés mais nous sommes en train d’effectuer toutes les démarches pour les convaincre de nous accompagner. Si tout se passe comme prévu, le film sera diffusé à la télévision et disponible en VOD ainsi que sur les plateformes digitales avec qui nous travaillerons.

+ Quel est le rôle des productrices?

Les productrices nous aident à trouver l’argent pour faire le film que nous développons ensemble sans financement depuis presque 1 an.
Elles nous accompagnent dans notre démarche en nous aidant à constituer tous les dossiers de financement auprès des partenaires publics et privés. Elles nous ont aidé à bâtir cette campagne et elles sont également à nos côtés avec les journalistes pour mettre la lumière sur notre initiative. Elles portent la responsabilité administrative et juridique du projet.

+ Que ferez-vous si vous n’avez pas tout le financement nécessaire à la réalisation du film ?

Plus vous nous aidez plus nous pourrons faire le film que nous voulons.
Grâce à la collecte, nous tournerons toutes les séquences dont nous avons besoin à Lacoste et en France.
Si d’ici là nous n’avons pas encore tous les financements, avec ces premières images nous pourrons convaincre d’autres partenaires plus facilement.
Si dans le pire des cas, nous n’arrivons pas à réunir l’intégralité du budget (250 000 euros), le film existera malgré tout d'une manière ou d'une autre.

+ Pourquoi Pierre Cardin est-il impliqué dans votre histoire ?

Pierre Cardin a racheté beaucoup de maisons en une quinzaine d’années et une grande partie des villageois ne comprennent aujourd’hui toujours pas ce qu’il compte en faire. Nous voulons aller vers lui et lui proposer de mettre en valeur cet espace avec les valeurs que nous portons.

+ Et si Pierre Cardin refuse vos propositions ?

Il est évidemment libre de refuser. Mais nous allons faire le maximum pour qu’il accepte de nous rencontrer afin de lui proposer des solutions pour que le village soit plus dynamique, plus vivant.

+ Quelle est l’urgence de la collecte ?

Le temps presse pour diverses raisons mais avant tout car Lacoste se meurt un peu plus chaque jour. Nous voulons dès aujourd’hui commencer le tournage, apporter des solutions concrètes, et les transposer au plus vite à Lacoste.

Derniers commentaires

Thumb_default
Ravi de voir que Pierre Cardin s'intéresse au projet et aux commentaires:je ne savais comment vous joindre..Ravi aussi,Mr Cardin,que vous mettiez la main à la poche pour ce beau projet de film!!Vous jubilez donc à l'idée d'apparaitre sur le mur des remerciements...Quelle classe,encore une fois! Malgré votre puissance financière,sachez,Mr Cardin,que d'ici 1 à 2 génération,votre passage dans ce village ne sera probablement qu'un mauvais vague souvenir,au mieux une légende contée aux enfants pas sage,puis ils vous auront oublié. Finalement,malgré tout votre argent,vous n'êtes rien de plus que nous,les petites gens,et la mémoire sera au combat de quelques irréductibles face à un homme qui croyait avoir tous les droits sous prétexte d'avoir passé sa petite vie à accumuler son fric... Félicitations Monsieur...monsieur comment déjà?...
Thumb_default
Bonne Chance mon poulet !!
Thumb_default
Dernière ligne droite! Avanti!!!!