VOYAGE ENTRE DEUX AGES : un 4ème roman

Large_voyage2

Présentation détaillée du projet

 

Voyage entres deux ages

 

Il y a 10 ans, j'ai terminé mon premier livre Nostalgique à 23 ans. Avec le temps, d'autres livres (ELLE était terne ELLE, Même pas cap !), des nouvelles, des blogs, des blagues, sont apparus dans mon univers.

 

                       Livres_lm

 

 

 

Vous avez pu les voir passer sur Internet, entre vos mains, dans vos oreilles. Aujourd'hui un nouveau roman se finalise dans ma tête et sur mon ordi, et grâce à vous celui-ci aura une place de choix sur papier.

 

Un nouveau roman qui parle d'un voyage entre deux ages, d'un homme divisé entre un monde trop serieux mélangeant SOFINCO, RENAULT ESPACE et CREDIT sur 25 ans et un univers à la jeunesse éternelle ou fête et insouciance sont les ingrédients d'un cocktail détonnant. Interrogation et remise en question pour un avenir semé d'amis, d'amours et d'emmerdes.

 

 

 

Le rôle de cette collecte est de vous apporter un livre digne de ce nom autant sur la forme que sur le fond.

Afin de vous aider à mieux comprendre ce nouveau livre, vous trouverez le Prologue de cette histoire ci dessous. Merci par avance et à très vite

 

 

LM

 

 

 

 

Prologue d’un proctologue ou comment résumer 10 ans de vie d’un chercheur de merde.

 

Bonjour, je m’appelle Benjamin Vuibert, tu te souviens de moi ? C’était au milieu des années 2000 j’avais l’indécence d’une jeunesse éternelle, la folie d’un labrador bourré de croquettes au bacon, la passion des sports de glisse, la découverte d’autres sports de glisse, l’amour de l’alcool pas cher et de la musique forte, l’envie de changer, le rêve d’être heureux, le désir de jouer à la console même en semaine, de ne jamais quitter l’école. J’ai vécu à la montagne, je suis revenu, je suis tombé amoureux puis comme n’importe quel garçon de 23 ans pensant en avoir 17, je suis tombé de 6 étages le cœur en premier. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai espéré et tu as même choisi ta fin préférée.

Entre la fin de cette histoire et le début de la prochaine 10 ans ont passé. 10 ans où j’ai grandi, j’ai mûri, j’ai vomi. 10 ans c’est long, 10 ans c’est le déroulement complet de Friends tout ça pour découvrir qu’en fait c’est Ross le plus drôle. 10 ans c’est l’âge qu’avait ma dernière conquête quand j’étais nostalgique, OUPSY, 10 ans c’est 1/3 de ma vie.

 

Vous m’aviez quitté la veille de mes 24 ans, me sortant les doigts du cul après un chagrin d’amour, celui que l’on ne voit qu’un soir de Noël dans un film anglo-saxon avec Hugh Grant. Vous me retrouvez 10 ans après, l’année de mes 33 ans, dans une échoppe bordelaise, partageant une soirée « super héros » avec des gens allant de 18 à 33 ans ?

 

Trois questions se posent donc naturellement :

 

Tu as fait quoi pendant 10 ans ?

 

Tu fous quoi dans une soirée « super héros » avec des gens plus jeunes que toi ?

 

Tu es déguisé en quoi ?

 

Pour les questions 2 et 3, je vous propose d’aller directement au chapitre 0 et de commencer l’aventure aujourd’hui. Pour les autres, rendez-vous ci-dessous pour un résumé en bonne et due forme, voire même, vu que celui-ci démarre alors que je perds mes cheveux, en bonnet difforme.

 

 

Coucou les années 2000, coucou mon premier MP3 ou je peux mettre 35 chansons, coucou mon pantalon trop large, coucou mes cheveux, vous me manquez beaucoup vous savez. Que s’est-il passé pendant ces 10 ans, qu’ai-je accompli ? Que suis-je devenu ? Quelles aventures extraordinaires ai-je vécues?

 

Si je commence 10 ans plus tard c’est que quasiment rien d’incroyable ne m’est arrivé. J’ai quitté mon taff et j’en ai trouvé d’autres, j’ai un peu voyagé, j’ai grossi, j’ai re-maigri, j’ai perdu mes cheveux, je les ai jamais retrouvés, j’ai eu de belles histoires, j’en ai eu une très belle, j’en ai eu qui duraient le temps d’une nuit, d’autres le temps d’une chanson, d’autres que je n’ai pas réussi à finir. En dix ans J’ai mangé 577 micro-one charal, descendu 1400 litres de coca dont 4,5 litres de coca zéro crassou, j’ai mangé 33 grammes de salade et zéro cornichon McDonald’s, d’ailleurs vous pourriez signer la pétition pour interdire les cornichons McDonald’s. J’ai changé 8 fois de planche de snowboard, cassé 34 fois ma planche à roulette, contorsionné à outrance mes chevilles au point de les voir bleuir. J’ai aussi 1 paire de running mais elle a 2 ans et on voit encore le code barre sur la semelle de celle-ci.

 

J’ai vécu à Paris, capitale de l’amour et de la taxe d’habitation, à Edinburgh lieu de naissance d’Harry Potter et de ma surcharge pondérale et désormais je suis de retour sur Bordeaux, cité du vin rouge, de la jeune fille en jupe et de mon nouveau taffe. Je m’occupe encore et toujours de com et de marketing, dans le monde du vin cette fois-ci, je suis spécialisé dans le développement d’image de marque, de notoriété de stratégie pour plusieurs châteaux de Gironde. Un peu pour la France beaucoup pour le monde.

 

J’ai gardé pas mal d’amis de mes années de débauche, certaines débauches que je continue d’avoir les soirs de weekend, dès le mardi. J’ai découvert pas mal d’ennemis aussi, dû à mon talent de fout-la-merde, dû à ma repartie de connard de trentenaire, dû à mes tentatives de piquer la meuf d’un étudiant en école de commerce sans doute plus beau que moi mais qui ne l’écoute pas. Depuis 10 ans, durant mes périodes de célibat je répétais les mêmes erreurs mais je les ai réalisées avec plus de classe, plus de personnalité, plus de talent.

 

J’en ai pris plein la gueule, plein le dos, plein les côtes. Via des mots, via de la salive, via des poings. J’ai bien mérité 2/3 de ces attaques frontales et au vu de ce que j’ai évité par mes mots et par mes jambes, le 1/3 restant n’est qu’un juste retour des choses. Avec le temps, j’ai réussi à me calmer, ou du moins à être beaucoup plus discret.

 

Je vis désormais dans un T3, je suis célibataire trentenaire, fléau d’une génération perdue qui ne trouve pas de corde à son arc mais qui aime bien le bander. J’ai donc une seconde chambre qui sert de bureau et de bibliothèque, un grand lit double, un salon/salle à manger, un frigo plein, un lave-vaisselle, un congélo, des plats Picard, une télé écran plat, une chaine hi-fi et même une panière pour le linge sale et une autre pour mettre des fruits. Ça ne fait pas rêver mais j’ai quand même des trucs cools comme un gros canapé Chesterfield, une table basse Rochebebois et un meuble pour toutes mes shoes. Et puis dans ce monde de centre-ville et de célibat, j’évite quand même le cliché « Scénic + chien + petite amie enceinte + une sortie ciné le second mercredi du mois ».

 

J’essaye d’éviter ce standard dicté ici-bas mais le mélange de célibat, de besoin de filles, de copains rigolos, d’alcool, et d’envie de rire, me donne envie de partager des choses uniques et nouvelles. Comme d’habitude c’est néanmoins sur une histoire de potes et de filles que cette nouvelle aventure commence l’année de mes 33 ans.

 

 

                           Ahahah

 

À quoi servira la collecte ?

Le but de cette collecte est de permettre à ce quatrième livre d'être diffusé de façon plus large et d'être irréprochable, du moins je l'espère. Minimum 500 exemplaires

 

Voici la liste non exhaustive des actions qui seront réalisées grâce à cette collecte :

(1500 euros + 500 euros de ma part)

 

- Lecture

- relecture

- correction

 

350 Euros

 

- mise en page

- Graphisme de la première page de couverture

 

250 Euros

 

- impression de 350 exemplaire (réalisation de devis auprès des imprimeurs de la région)

- distribution

 

1000 Euros

 

- communication sur des médias

- Livre offert pour des événements

 

400 euros

 

et plus si affinités

 

Si on dépasse les 100% ça me permettra de faire une plus grande quantité de livres, de faire de la publicité et peut être une campagne d'affichage en 4/3 sur Aurillac avec ma tête en gros plan.

 

Une nouvelle fois merci. LM

 

 

Thumb_lolo
LMecrivain

Laurent Moreau, 20 ans et quelques depuis plusieurs années est un écrivain bordelais naviguant sur les réseaux sociaux pour votre plus grand plaisir. Passionné par les gens, la nourriture et l'humour décalé, il sera vous transporter dans son univers si vous acceptez de lui tendre la main.

Derniers commentaires

Thumb_default
Impatient de le lire sur la plage
Thumb_10404005_10152901858428242_6974351049585337679_o-1432366895
Pour payer la correctrice pour tes fautes d'orthographes car dieu c'est il y a du boulot :D ! Kiss Love Love <3. De la des Faucan !
Thumb_default
GO LOLO GO LOLO GO LOLO GO LOLO GO LOLO QUI DIT GROS LOT DIT GROS LOLOS