Soutenez mon projet de voyage humanitaire en Mongolie

Large_enfant-mongole_196051_mmob

Présentation détaillée du projet

Portée par mon irrésistible envie de voyager et de découvrir de nouvelles cultures, j'ai fait le choix pour la deuxième année, d'utiliser mes congés à bon escient en partant en vacances humanitaires avec l'association Project Abroad.

 

Cette association organise des missions de volontariat depuis 1992, tous les projets sont initiés par des organisations locales telles que des ONG, associations ou institutions publiques, et par conséquent ils correspondent à un vrai besoin sur place.

 

Dscn5387

 

 

En 2012, je suis partie en voyage humanitaire au Népal, ma mission se déroulait dans un centre qui accueille des enfants de 0 à 13 ans atteints par le virus du sida. N'ayant pas de qualifications médicales, ma mission se résumait dans le fait d'accompagner ces enfants au quotidien : partager les repas avec eux, donner à manger aux plus petits, donner des cours d'anglais et de maths avec les moyens du bord, organiser des animations et des jeux, participer à la vie du centre...

 

                                                  Images__2_

 

Pour cette année, j'ai fait le choix de partir en Mongolie.

Tout d'abord, je vais passer la première partie de mon séjour chez les nomades, c'est un peuple qui demeure très attaché au mode de vie ancestral dans la steppe, ils sont amenés à changer régulièrement de lieu de campement car les pâtures sont trop faibles pour soutenir en permanence les grands troupeaux de vaches, moutons ou de chèvres. Le nomadisme décline rapidement du fait d'épisodes climatiques qui ont décimé les cheptels et conduit de nombreux éleveurs à la ruine.

Ma mission sera de participer à la vie du camp, aider dans la gestion du bétail, participer aux travaux, aider à la fabrication de produits laitiers tels que le beurre et le fromage, ramasser du bois pour se chauffer, et enseigner l'anglais et les maths aux enfants présents sur le camp.

Beaucoup d'enfants abandonnent l'école pour contribuer aux besoins de leur famille. On constate dans ce pays une sous-représentation des garçons à l'école,. Le rôle que les mentalités traditionnelles leur attribut dans la famille ne nécessite pas d'étudier jusqu'à l'adolescence. La Mongolie a réalisé de gros changements en matière d'éducation tels que la gratuité de l'école ainsi que le caractère obligatoire de celle-ci, mais malgré cela, des efforts sont encore à entreprendre notamment pour soutenir les populations qui sont géographiquement isolées.

 

 

    Laurent-strouk-aujard-nomadsland

 

 

La deuxième partie de mon séjour se déroulera à Oulan Baator, la capitale de la Mongolie. Je serai logée dans une famille d'accueil et je travaillerai soit dans un orphelinat soit dans un centre pour enfants des rues où mon premier rôle sera de mettre en place des activités éducatives, apporter un soutien moral et encourager la sensibilisation à l'hygiène. 

Le niveau élevé du taux de chômage longue durée explique le fait qu'une grande partie de la population mongole vive en dessous de seuil de pauvreté. Beaucoup de familles luttent uniquement pour survivre. A Oulan Baator, en particulier, voir des enfants abandonnés vivre dans la rue est monnaie courante, surtout pendant les mois les plus froids, où les enfants des rues vivent dans les égouts et les conduites de chauffage. Les conditions de vie sont dramatiques. Beaucoup de trafiquants profitent de leur situation précaire, les enfants sont à la merci des commerces de la drogue et du sexe.

Dans les orphelinats, la situation est tout aussi précaire, la plupart des établissements manquent cruellement de moyens et ne peuvent pas toujours fournir les ressources les plus fondamentales aux enfants dont ils s'occupent.

 

  Aujourd'hui, j'ai besoin de vous pour m'aider à concrétiser ce projet. 

 

 

Ce voyage me permettra de vivre une véritable immersion culturelle, et d'élargir mon horizon en vivant quelque chose de totalement nouveau. Et surtout, à ma petite échelle, je vais essayer de faire de mon mieux pour apporter mon aide et mon soutien à cette population.

 

  "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde." (Gandhi)

À quoi servira la collecte ?

Project Abroad propose des programmes qui nécessitent un système de gestion et d'administration sophistiqué. Tout cela a un coût. C'est une organisation entièrement indépendante qui ne reçoit pas de subventions. Par conséquent, ce sont uniquement les contributions des volontaires qui permettent de réaliser ce genre de programme.

Ce prix comprend tout d'abord l'organisation et la coordination de ma mission, ensuite il y a les vaccins, le visa, l'hébergement, les repas, les transports, etc...

 

Les dons permettront aussi d'organiser des animations et des sorties culturelles pour les enfants.

Cela me permettra d'acheter des cahiers, des stylos, des crayons de couleurs, et toutes les fournitures scolaires dont ils ont besoin.

 

 

J'espère que cette présentation vous donnera envie de participer vous aussi à ce projet.

Thumb_dscn5387
Vanessa Pécoud

Je m'appelle Vanessa Pécoud, j'ai 30 ans et j'habite dans le Doubs. J'aime sortir avec mes amis, lire, le ciné, la musique, passer du temps en famille bref tout ce qu'une personne de mon âge apprécie, mais je suis avant tout une grande passionnée de voyages.

Derniers commentaires

Thumb_default
J'admire cette volonté et cette faculté d'aller donner de son temps et de son coeur à des personnes qui en ont besoin. Ce projet est beau.
Thumb_default
Carry on Vanessa, it´s a wonderful project!
Thumb_default
Un grand bravo pour l'initiative ! Nous te soutenons très fort et espérons que ce beau projet aboutira. Gros bisous de la Suisse.