Aidez nous à financer la création théâtrale Voyages Immobiles.

Large_foto_87-1495460178-1495460199

Présentation détaillée du projet

Notre projet est de créer une pièce de théâtre pour des jeunes issus de quartiers difficiles. Notre souhait de pouvoir financer cette pièce combine plusieurs objectifs :

Répondre à l’appel des jeunes les plus en difficulté issus de quartiers prioritaires, principalement du 14e et du 20e arr. de Paris. Inviter les jeunes à oser l’excellence et à la conjuguer avec l’engagement solidaire. Faire évoluer avec eux leur projet personnel. Leur redonner confiance en eux, stimuler le goût et l’envie d’apprendre, les aider à renouer le dialogue avec les adultes. Accompagner ces jeunes jusqu’à l’autonomie et la réussite sans se substituer à l’école ni à la famille.

Notre association assure, en semaine, le suivi, la mobilisation des jeunes, et de leurs familles (contact téléphonique, email, sms) pour mobiliser les jeunes et les acteurs de ce projet.

L'un des enjeux de l'action est de transmettre les codes sociaux du vivre ensemble grâce au théâtre, aux jeux de rôle et à l'implication personnelle que cela  demande : Engagement, ponctualité, anticipation, organisation de l'emploi du temps.

 

 

 

C'est la deuxième année que l'association AJE-Paris avec la MPAA, Maison des pratiques artistiques amateurs et le Tarmac, organisent ce type d'évènement : permettre aux jeunes des quartiers prioritaires de développer la confiance en eux, faciliter l'expression orale, les inciter à développer leurs cultures. La première année a été un véritable succès avec deux représentations, une dans la grande salle de théâtre de la MPAA Saint Germain avec plus de 300 spectateurs et une seconde au TARMAC, la scène internationale francophone à Gambetta Paris 20e avec, également, plus de 300 spectateurs.

 

Photo_2_voyage_immobile__002_-1494419568

 

Quelques témoignages des jeunes de l'atelier collision 2016:

 

Yacine1-1495463218

 

Raconter nous en 2 ou 3 phrases votre rôle dans la pièce?

Je jouais le rôle d'un refugié qui avait besoin d'aide.

Un bon souvenir ?

Nous étions comme une famille. Ce fut un très bon moment, nous partagions tous et étions très soudés et solidaires les uns des autres.

Qu'est ce que cela vous a apporté ?

Cela m'a apporté une ouverture d'esprit, l'amour envers mon prochain, la solidarité, le vivre ensemble.

 

Grace2-1495463344

 

Raconter nous en 2 ou 3 phrases votre rôle dans la pièce?

J'étais l'un des enfants de l'ogre. Ce sont des enfants qui ne mangent pas à leur faim. Ils sont délaissés par leurs parents qui passent leur temps à crier sur eux.

Un bon souvenir ?

C'était  les deux jours du spectacle, au Tarmac et à la MPAA, devant des salles combles : nous avons tous ensemble chanté une chanson composée par nous-même.

Qu'est ce que cela vous a apporté ?

L'atelier Collisions m'a permis d'acquérir une facilité d'expression, et d'oser m'exprimer facilement en public, de pouvoir poser ma voix et d'être entendu par plus de deux cents spectateurs, sans micro et sans forcer sur les cordes vocales et donc à bien communiquer avec les autres.

 

Noel3-1495463530

 

Raconter nous en 2 ou 3 phrases votre rôle dans la pièce?

Je jouais le rôle de l'étranger débarquant dans une famille qui a essayé de me prendre en charge vu mes difficultés en tant que refugié. 

Un bon souvenir ?

Grâce à Antonio, le metteur en scène, chaque samedi matin durant trois heures, certaines semaines davantage, j'ai passé un moment merveilleux au sein du groupe et cela m'a permis d'avoir davantage confiance en moi.

Qu'est ce que cela vous a apporté ?

Grâce à cet atelier, je me suis détaché de ma timidité. Je suis devenu plus sociable et je peux maintenant affronter le regard des autres avec confiance.

À quoi servira la collecte ?

La collecte de fonds rend possible la création du  spectacle en finançant l'accompagnement socio - éducatif du groupe:

- coûts de fonctionnement, 600€ (locations, courants forts, courants faibles, assurances, communication)

- rémunération des intervenants salariés, 4400€.

 

La part artistique, mise en scène, moyens techniques  et communication sont assurés ou financés par les partenaires artistiques, des fondations et des fonds publics. Les salles sont mises à disposition gracieusement pour les deux restitutions théâtrales : le 11 juin, à la MPAA plateau Saint Germain, 4 rue Félibien dans le 6ème et le 17 juin, au TARMAC, la scène internationale francophone, 159 avenue Gambetta dans le 20ème. Chaque semaine, la MPAA et le Tarmac accueillent gracieusement les répétitions dans leurs locaux tout au long de l'année. 

Reste donc à charge la part socio éducative assurée par l'Association AJE-Paris et faisant  l'objet de cette demande.

Les fonds collectés sur cette plateforme seront reversés sur le compte de l'association AJE-Paris.

 

Si la collecte dépasse la somme demandé :

Nous pourrons financer des études supérieures de certaines jeunes en difficultés, acheter des cameras pour immortaliser les séances de répétition ,et par ailleurs procéder à des reportages au sein des quartiers populaires enfin de sensibiliser  au civisme .

les fonds collectés seront versés sur le compte de l'Association AJE-PARIS.

 

Thumb_foto_89-1495461542
AJEPARIS

Créée en 1999, l’AJE-Paris est une association laïque et aconfessionnelle, déclarée d’intérêt général, d'éducation polaire et complémentaire de l'Enseignement public. C'est une Entreprise solidaire d'utilité sociale. L’AJE-Paris est née de l’inspiration d’un groupe d’enseignants, de cadres et d’un fondateur d’entreprise, afin de réaliser un projet pour... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Très beau projet intergénérationnel qui favorise la rencontre des cultures et peint le quotidien de notre société. Bravo à tous
Thumb_default
Tous mes vœux de réussite pour cette très belle initiative !