Un projet artistique monumental pour faire connaître en Europe le combat des Sioux pour la préservation de l'eau ! Soutenez-nous, soutenez-les !

Large_unnamed-1488133796-1488133809

Présentation détaillée du projet

NOTRE PROJET en deux mots (parce qu'après c'est plus long) !

 

Notre objectif est de créer et faire voyager une exposition artistique pour faire connaître le combat et les valeurs des "Water Protectors" du Nord Dakota.

 

Et pourquoi fait-on appel à vous dans tout ça ? Pour partager cette aventure avec nous ! 

Pour vous faire découvrir cette grande cause et les belles personnes qui la portent !

Pour que vous nous aidiez à les faire connaître dans des lieux multiples à travers la France, l'Europe et le monde ! Pour que le monde écoute ce qu'ils ont à nous transmettre de sagesse et de courage !

 

Le projet a été présenté par le Nouvel Obs le 27 mars sur son site internet, illustré par un beau montage vidéo : lien direct vers l'article et la vidéo.

 

Sans_titre_1-1490735254

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Anne est une artiste plasticienne professionnelle et Etienne s’est engagé à ses côtés pour l'aider dans la réalisation de ce projet.

 

Image5-1488143249

 

Dans le monde dans lequel nous vivions, nous croyons fermement à la mission de l'Art : évoquer des tragédies passées et des combats d'aujourd'hui afin d’exalter les valeurs humaines les plus fondamentales et nous appelle à prendre de la hauteur, à promouvoir la dignité des hommes, la paix, la solidarité et le respect de la nature.

 

 

QUI SONT LES WATER PROTECTORS ?

 

Img_7671-1488130657

 

"Water Protectors" est le nom choisi par ceux qui protestent pacifiquement depuis avril 2016 dans le Nord Dakota (USA) contre la construction d'un gigantesque pipeline qui passerait sous le fleuve Missouri, le plus grand cours d'eau américain. Ce fleuve alimente en eau potable plus de 15 millions d'américains, au premier rang desquels les indiens Lakotas (communément appelés Sioux) vivant en aval immédiat du pipeline. 

 

Carte-1488137722

 

Le risque de contamination de l'eau est très élevé ! Pour vous donner une idée du bazar, jetez un œil à la vidéo ci-dessous qui recense les accidents de pipelines déclarés !

 

 

Leur cri de ralliement 'Mni Wiconi !' (l'eau c'est la vie, en Lakota).

Leur valeurs : l'unité, la paix, la prière, la défense de la nature.

Ils sont là par fidélité à leurs ancêtres, pour la défense de la vie et les droits de leurs enfants et petits-enfants.

 

Dsc_0326-1488135075

 

Depuis avril 2016, ils ont installé des camps (constitués de tentes, de yourtes et de tipees) aux abords immédiat du chantier pour exprimer pacifiquement leur opposition à ce projet.

 

 

OU EN SONT-ILS AUJOURD'HUI ?

 

A ce jour, le pipeline a été construit à 95% (même s'il a été largement retardé par les mobilisations). Le principal camp a été démantelé par l'armée et la police américaines le 22 février dernier avec un déploiement de force assez important (des dizaines de véhicules militaires, des snipers et des soldats équipés d'armes à balles réelles).   

 

Plusieurs camps subsistent encore (bien que menacés par les autorités), la dynamique lancée par les Lakotas ne s’essouffle pas, mais ils ont besoin d'être soutenus !

 

 

POURQUOI ÇA NOUS INTERESSE ?

 

Des circonstances similaires se multiplient partout dans le monde et le contexte international ne laisse pas beaucoup d'espoir du côté des solutions politiques. Le mouvement initié par les Water Protectors est pacifique (faisant écho d'une certaine façon au mouvement animé par le chef Raoni au Brésil). Aujourd'hui c'est chez eux, mais ça se passe un peu partout sur la planète, là où des grands intérêts économiques sont prêts à sacrifier la santé des plus faibles.

 

Alors nous sommes allés les recontrer là-bas !  :-)

 

QUI AVONS NOUS RENCONTRE ?

 

Nous avons passé une semaine sur place pour faire leur connaissance et les écouter, juste avant que le camp principal (Oceti Sakowin) soit démantelé par la police et l'armée américaines. Au fil de ces échanges, nous avons sélectionné 7 Water Protectors pour réaliser leurs portraits, collecter leurs témoignages (de 4 à plus de 80 ans) et les partager à travers notre projet d'exposition.

 

Img_7081-1488132730

Ci-dessus : Linda Black Elk accompagnée de son mari, Chef Matriarche du Conseil des Médecins et Soigneurs, professeur d'ethnobotanique

 

Chacun d'entre eux apporte un éclairage personnel sur ce qu'il a vécu ces derniers mois sur les camps, sur les raisons de son engagement, et sur le message qu'il souhaiterait faire parvenir au monde quant à la protection de l'eau, et plus globalement de la nature.

 

Img_7280-1488130704

Ci-dessus : Brenda White Bull, arrière-arrière-petite-fille de Sitting Bull et vétéran du Corps des Marines 

 

 

EN SAVOIR PLUS SUR L'EXPO !

 

L'expo sera constituée de 7 portraits géants dessinés à la poudre de graphite sur papier marouflé (220*150 cm) complétés par des témoignages audio accessibles par des écouteurs. 

 

Selon la structure traditionnelle d'un camp Lakota (établie par l'observation des troupeaux de bisons lorsqu'ils sentent une menace), les portraits seront positionnés ainsi :

L'enfant au centre, puis les anciens, les femmes, et enfin les guerriers à l'extérieur. 

 

Expo_visuel_fr-1488128465

 

Les lieux d'expo : A ce jour, deux lieux d'exposition sont d'ores et déjà programmés dans le sud de la France. Nous mettrons à profit le temps de réalisation des portraits pour développer davantage notre projet en allant démarcher de multiples lieux d'exposition en France, en Europe, et éventuellement aux Etats-Unis. Notre objectif est de faire voyager cette exposition et de faire connaître l'histoire de ceux qu'elle représente !

 

 

LA TECHNIQUE

 

Image4-1488130217

 

La poudre de graphite est très volatile et demande un travail extrêmement minutieux. Elle développe cependant un rendu très particulier qui évoque l'intimité, l'émotion et les souvenirs par son aspect évanescent. Elle permet une représentation très vivante des textures de la peau, convoquant ainsi une humanité incarnée. 

 

 

A QUOI LES PORTRAITS RESSEMBLERONT-ILS ?

 

Les trois portraits que nous avons présentés l'année dernière pour le projet EXODUS #2016 vous permettront de vous faire une idée du rendu des portraits une fois achevés. Ils ont été exécutés avec la même technique et sur un support identique à celui prévu pour notre exposition.

 

Exodis-1488206722

 

 

3_13_-1488207237

 

À quoi servira la collecte ?

POURQUOI SOUTENIR NOTRE PROJET ?

 

D'abord, parce qu'on vous aime déjà ! ;-)

 

Et surtout :

 

1 - Parce que c’est donner plus de chances à cette exposition d’avoir de l’écho auprès d'une foule de gens de tous horizons et de leur faire "rencontrer" en profondeur l'univers culturel et spirituel des Sioux 

 

2 - Parce que c’est donner plus de visibilité à la cause des Water Protectors, qui sera tôt ou tard notre cause à tous, partout où de grands intérêts économiques menacent la santé et les droits des plus faibles !

 

3 - Parce que c’est participer aussi à la sauvegarde d’un patrimoine culturel très riche et trop méconnu, qui a failli disparaître totalement il y a 40 ans !

 

... et puis aussi parce qu'on vous a préparé de toutes belles contreparties qui vont vous remplir les yeux de beauté et le cœur de joie !

 

 

A QUOI VONT CONCRETEMENT SERVIR VOS DONS ?

 

17035785_10209876020470464_755418038_o-1488145812

 

L'objectif de base :

 

Rembourser l'emprunt bancaire qui nous a permis d'aller rencontrer ces témoins et financer les contreparties qu'on est impatients de vous offrir (voir budget présenté ci-après à hauteur de 5450 €).

 

- Vol aller-retour Marseille- Bismarck x 2 personnes : 1925 €

- Hôtel Bismarck une semaine : 597 €

- Location de véhicule sur place : 473 €

- Coût des contreparties : 2051 €

- Commission KKBB : 404 €

 

Note importante : nous prenons à notre propre charge tous les frais de carburant, nourriture, formalités administratives, parking, etc... liés à ce voyage.

 

 

Au-delà de l'objectif ?

 

Eh bien au-delà de l'objectif, c'est encore plus important ! En effet, toutes les sommes collectées en plus des 5450 € seront utilisées pour rémunérer les services d'une assistante d'atelier professionnelle qui aiderait Anne à produire l'exposition presque deux fois plus vite ! En incluant les taxes et cotisations sociales, cela représente 4000 € par mois de travail à temps plein. 

 

Au plus on pourra avoir recours à ses services et au plus le projet sera livré rapidement. Il faut savoir qu'un seul portrait, sans assistance extérieure, représente 2 mois de travail à temps plein pour Anne. L'idéal serait de financer 4 mois d'assistance, représentant un budget de 16 000 € à collecter au delà de l'objectif. 

 

Merci de votre aide pour ce beau projet et pour la grande cause que nous voulons faire connaître !

 

N.B : Les fonds récoltés sur cette plateforme seront reversés à Etienne MARCHADIER, chef de projet, aux fins du projet exclusivement.

 

 

 

 

Thumb_image2-1488020833
annegoyer

Anne Goyer, est une artiste plasticienne française. Engagée dans la promotion de valeurs humanistes, elle a travaillé en 2015-2016 sur le thème de l'EXODUS et s'est engagée début 2017 sur un projet à la rencontre des indiens du Nord Dakota qui résistent au projet de construction de pipeline traversant leur source d'eau potable. Pour en savoir plus sur... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo à vous deux, Anne et Etienne, pour ce beau projet. Et merci aussi de me permettre d'y participer.
Thumb_default
J'espère que ce coup de pouce vous permettra d'aller au bout de votre projet! Amitiés de Rome! Cyprien
Thumb_image2-1488020833
Merci de votre soutien ! On y croit ! :-)