WEB TV LES DEUX RIVES ou WEBTV 2 Rives proposera des émissions culturelles, sportives et associatives au Nord des Yvelines. Pure-player J2R.

Large_web_tv_deux_rives

Présentation détaillée du projet

Dans le cadre de l’expansion du Journal des Deux Rives, il s’agit de créer un WEB TELE, c’est-à-dire le WEBTV 2 Rives. Il s’agit de concevoir, enregistrer, monter et charger des vidéos originales de moins de cinq minutes afin de les présenter dans le cadre d’une émission périodique (hebdomadaire ou mensuel) avec des interviews, reportages vidéo sur des événements associatifs, sportifs et culturels dans les Deux Rives de la Seine. Le champ d’action du WEBTV 2 Rives comprend notamment les deux intercommunalités à savoir la Communauté d’agglomération des Deux Rives ou la CA2RS (95.000 hab.)(1) et la Communauté d’agglomération Seine et Vexin (75.832 hab.) (2).

 

La SARL A Better Chance éditeurs a été créée en 2011 pour assurer l’édition et la diffusion des oeuvres locales dont le Journal des 2 Rives ou J2R (créé en 2008 sous le nom de Nouvelles des Deux Rives). Cette SARL diffuse environ 400 exemplaires du J2R par parution (8 éditions par an).   Elle assure aussi la gestion de deux sites internets (www.journal-deux-rives.com avec 1200 visites uniques/jour et www.les-nouvelles-des-mureaux.com avec 500 visites uniques/jour).

 

La durée moyenne de chaque visite est de 2 min 18 sec. Les comptes facebook de deux sites accumulent un total de 640 « j’aime » ce qui est significatif pour un journal local et un pure-player.

Par ailleurs, la photothèque du J2R, hébergée par Flickr.com, recense 22.400 clichés uniques avec une moyenne de 1000 visites uniques/jour. (www.flickr.com/photos/nouvelles-des-deux-rives)

Et la vidéothèque J2R sous Dailymotion (www.dailymotion.com/nouvelles_des_deux_rives) recense 200 vidéos relatant la vie locale (rubriques sports, associations, concerts... et politique). Au total, 50.500 internautes ont regardé les 200 vidéos depuis ses débuts. Le compte est catalogué comme étant Motionmaker, c’est-à-dire ayant produit des vidéos originales.

Les archives récents du J2R (en version PDF sur http://issuu.com/nouvelles_des_deux_rives) ont été imprimés 6727 fois -avec passage moyen de 2 min et 44 sec sur le compte ISSUU -  durant deuxième semestre de 2013.

 

La poursuite de notre aventure éditoriale consiste à professionnaliser nos émissions en vidéo et devenir le pure-player de référence ici au Nord des Yvelines. Nous avons obtenu des locaux pour faire des émissions hebdomadaires mais il nous manque un petit effort pour avancer...

 

Notes

(1) Andrésy, Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes, Chapet, Triel-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Vernouillet, Orgeval, Les Alluets-le-Roi, Villennes-sur-Seine, Médan et Morainvilliers.

(2) Les Mureaux, Ecquevilly, Bouafle, Flins-sur-Seine, Vaux-sur-Seine, Evecquement, Tessancourt-sur-Aubette, Meulan-en-Yvelines, Gaillon-sur-Moncient, Hardricourt, Mézy-sur-Seine, Juziers, Oinville-sur-Monticent, Jambville, Montalet-le-Bois, Breuil-en-Vexin, Lainville-en-Vexin.

 

À quoi servira la collecte ?

Vidéo camera JVC GY HM100 nouveau camescope et un ensemble complet émetteur de poche avec micro cravate omniudirectionnel émetteur "plug on" et recepteur portable UHF. Prix 1600 euros

Aménagement divers pour le plateau d'émission (lumière, bureaux... peinture) : Prix 600 euros.

Thumb_web_tv_deux_rives
Pollux78510

Rodrigo ACOSTA-GARCIA 51 ans, marié, nationalité française 22 rue Charles Dupuis 78510 Triel sur Seine Tél. : 06 79 69 51 50 courriel : trielnews@free.fr Urbaniste – Gérant de société Formation Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Paris, France. Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA). Institut d'Urbanisme de Paris (IUP) - Paris... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Pourquoi ne pas faire appel à votre banque ?

Parce que ma banque est frileuse et le système financier actuel ne s'occupe guère de ce type de projets modiques mais indispensables dans le cadre d'un projet de quasi intérêt général (informer le public d'une manière pluraliste.).