Winter is Coming c'est un projet de film hybride, croisant documentaire, fiction et essai vidéo. C'est un film tourné en Finlande et qui s'écrit au fil des saisons et des rencontres. Une photographe en mal de lumière, deux étudiants les mains dans la porcelaine, trois clowns, un voyage à bord du Baltic Princess, huit filles nues dans un sauna la nuit... Le film est un essai plastique et sonore qui s'articule en portraits croisés autour de ces personnages, de scènes glanées lors de mes pérégrinations et de voix off finlandaises, françaises et anglaises.

Large_titre_winter_is_coming

The project

Sweden_1-3.2r

 

 

Here is a little synopsis for English speakers :

 

Winter is coming is a hybrid film project combining documentary, fiction and video essay. It is a film about Finland that is made during different seasons and events that happened in the time I spent there. A photographer that misses light in the dark winter months, two students working with porcelain, a trip on the Baltic Princess cruise ship, eight naked women in a sauna at night; the film is a visual and sound essay, built around eight short scenarios that correspond to times and seasons and throughout which the same characters are portrayed.

 

 

Qui suis-je ?

 

Je suis étudiante aux Arts Décoratifs de Paris, en 4e année dans la section Photo Vidéo. J'ai déjà réalisé plusieurs films dont Viens, on va voir la mer, un film également hybride qui mèle fiction et documentaire, imbriquant le vrai dans le faux en racontant l'histoire d'un homme-clown et d'une minuscule caravane, perchés sur le périphérique. Une histoire de père et de fils, ou l’art de sublimer le quotidien pour vivre sa réalité.

 

La bande annonce du film Viens, on va voir la mer.

 

Je travaille également sur le montage d'un documentaire sur la Transhumance des moutons dans les alpes de haute-provence, coréalisé cet été avec Caroline Capelle, autre étudiante aux Arts Décoratifs.

Voici des captures d'écran du film en cours de montage :

 

Transhumance by day

Transhumance_by_day

 

Transhumance by night

Transhumance_by_night

 

 

Bien qu'ayant été accessoiriste et décoratrice sur des courts-métrages, perchiste et également cadreuse, j'aime tourner dans des conditions différentes du cinéma de fiction.

Ma manière de réaliser se rapproche de celle du documentaire. J'essaie de tourner avec une équipe réduite et de garder un sentiment de proximité avec ce (et ceux) que je filme. Pour Winter is Coming, j'ai adopté la même attitude. Mais pour le moment seulement, car je fais appel à plusieurs personnes pour la suite du projet.

L'équipe est la même que sur mon précédent film : le compositeur de la musique Thomas Pittaluga (4mount et Acheron), les ingénieurs du son du studio l'Hameçon, Maxime Tisné-Versailles et Sebastien Pons.

 

C'est entre autres pour financer cette partie musique et post-production que vos contributions seront d'une grande aide !

 

Sweden_1-4.3r

 

Sweden_1-4.4r

 

 

La génèse du projet :

 

Je suis arrivée en Finlande en sachant que l'hiver allait être mon sujet, mais c'est en parlant avec des Finlandais que j'ai saisi le sens de ce mot. L'hiver ici ce n'est pas juste le froid et la nuit, c'est quelque chose qu'on attend et qu'on redoute, quelque chose qui laisse une trace. Comment lutter contre la morosité quand la lumière et la couleur ont disparu ? 

Avant d'être un titre, "Winter is coming" est la phrase que j'ai le plus entendue en arrivant en Finlande, en Août.

 

Le film oscille entre différents thèmes comme le contraste entre le camouflage extrême des corps sous les habits et la nudité absolue dans les saunas, mais aussi la lenteur et la disparition progressive de la couleur et de la lumière qui force mes personnages à trouver ou inventer de nouvelles sources de lumières.

 

 

Quelle allure aura le film ?

 

Le film commence avec un noir à l'image. Des voix se découpent dans le vide et discutent avec un humour flegmatique du fait qu'une telle obscurité au cinéma est normale puisque c'est la Finlande.

 

Une lanterne s'allume dans le noir, et les trois voix continuent leur babillage, toujours absentes de l'image. 

 

Puis petit à petit la couleur arrive avec la lumière et enfin les images. C'est l'été et une barque avance dans les hautes herbes. Un homme ramasse des champignons dans la forêt, deux filles adossées à un mur fument une cigarette au soleil, trois canards passent dans le cadre l'air de rien, huit filles nues sortent d'un sauna la nuit et se jettent dans un lac en hurlant...

 

Nuuksio_5-1r

Nuuksio_6-2r

 

Nuuksio_6-1r

 

 

Une image noire, à nouveau, et des voix qui racontent des histoires, témoignent, donnent leurs impressions. 

 

Un homme les mains dans la porcelaine, une fille qui caresse des lanternes de verre... Puis le Baltic Princess, ce bateau qu'on appelle "party boat" et qui fait la traversée Helsinki-Tallinn, sorte de microcosme putride et grouillant qui contraste avec le calme Nordique. Un autre monde ou tout est permis, et ou les personnages se rencontrent, le temps d'une nuit sur les eaux.

 

Ci-après des captures d'écran du film en cours de montage :

 

Sans_titre5

 

 

Sans_titre_13

 

Sans_titre_12

 

Sans_titre_6

 

Sans_titre

 

 

Le film s'articulera entre sons, voix et anecdotes racontées en plusieurs langues (Finlandais, Anglais et Français), différentes scènes tournées en été, automne et hiver, dont une partie tournée sur le Baltic Princess et coréalisée avec Caroline Capelle.

 

Ici le lien pour voir le film Baltic Princess (version court-métrage montée par Caroline Capelle)

 

 

Winter is Coming est un film hybride, un documentaire à la première personne qui n'est pas sans rappeler Les Glaneurs et la glaneuse de Agnès Varda (un film qu'elle a également réalisé toute seule), sorte de quête personnelle entre l'essai plastique et sonore et le film documentaire.

 

 

 

 

 

Extrait de la voix-off d'ouverture :

 

Image_voice_over

 

Why fund it?

Winter is coming est un projet auto-financé jusqu'à présent, mais qui a aujourd'hui besoin de votre aide pour voir le jour.

 

La collecte servira à financer la post-production son et le mixage, la musique du film et la location du matériel son et vidéo pour la dernière partie du tournage du film.

 

Location de matériel : 150 €

Mixage son : 200 €

Musique : 100 €

 

Ces étapes sont capitales et décisives, voici pourquoi j'ai besoin de votre aide pour finaliser ce film !

Thumb__mg_3766-1
Ombline

Ombline Ley a étudié au Lycée Bristol de Cannes et obtenu un BAC option Cinéma en 2006. Elle a ensuite fait un BTS Audiovisuel option Montage et Postproduction, qu'elle a obtenu en 2008. Puis a enchaîné plusieurs stages dans l'Audiovisuel (Arte, les Télécréateurs, Magasin N) en parallèle avec une Licence 3 Cinéma à Paris 3. Elle est désormais étudiante... See more

Newest comments

Thumb_default
BRAVO !!!! à bientôt
Thumb_default
Bonne chance et bon courage pour la suite !
Thumb_default
Ombline, j'attends avec impatience ce film qui a l'air de soulever beaucoup de questions actuelles comme notre perte du rapport à la terre, ses sensations, ses joies et ses cycles. Ces images d'avant goût promettent du sensible, de l'intime et de l'humour, pas si flegmatique que cela ! A bientôt et bravo, déjà. Benjamin