Des ateliers d’animation stop-motion à travers toute l’Europe pour réaliser une série animée cosmopolite !

Large_thumbnail_02-1486319117-1486319122

Présentation détaillée du projet

 

 

Le_projet-1485982986

World in (Stop)Motion, c’est un projet de série animée itinérante et participative, réalisée entièrement en stop-motion. Pour ceux qui se le demandent, la stop-motion, c’est une technique d’animation traditionnelle qui consiste à prendre une série de photos en déplaçant ou modifiant légèrement le sujet entre chaque prise de vue : une fois mises bout à bout, ces photos constituent une vidéo qui donne l’illusion du mouvement.

 

L’histoire de la série est celle de Gaïa, une jeune femme qui décide de partir seule en voyage autour du monde. Chaque épisode de la série représentera une étape de ce voyage.

 

Gaia_01-1486317071

 

Parallèlement à ce voyage fictif, il y a notre voyage à nous, Chloé et Violette. Nous partirons dans notre petite camionnette, équipées de tout le matériel nécessaire à la réalisation des épisodes, pour aller à la rencontre de gens intéressés, intrigués et motivés, qui souhaiteraient participer à notre projet.

 

Carte_camion-1486197672

 

Ainsi, à chaque étape clef, nous organiserons un atelier de création et de réalisation, au cours duquel nous inviterons un groupe de personnes à confectionner avec les moyens du bord un décor, et aussi d’autres personnages ou objets à animer.

C’est donc cette équipe temporaire qui sera en charge de créer l’univers de l’épisode, dans lequel notre personnage viendra évoluer selon les idées, règles et indications définies par le groupe.

 

World in (Stop)Motion, c’est aussi un site, sur lequel vous pourrez suivre les aventures de Gaïa, et les nôtres. Nous y publierons chaque épisode dès qu’il sera terminé, mais vous pourrez aussi y trouver plein d’autres informations sur les personnes ayant participé à la réalisation, sur le lieu de tournage, des images de making-of…

 

Pourquoiceprojet-1485983000

Terre-1486208274

Notre idée est née d’une envie d’utiliser la stop-motion comme un outil de rencontre.

Nous aimerions que l’imagination des différents groupes de personnes soit le moteur du projet.

Notre intention est de partager notre passion et notre savoir-faire avec des personnes différentes, mais sans leur imposer de matériaux ou de technique trop précise. Il s’agit de laisser parler leur créativité en fonction de leur culture et de leur environnement. Ce qui nous intéresse, c’est que l’univers qu’ils vont créer puisse refléter à la fois leur imaginaire personnel, et l’influence de leur culture. Cela transparaîtra à travers les idées proposées mais aussi à travers les objets et matériaux qu’ils choisiront d’utiliser.

Au niveau scénaristique, l’idée est de toujours procéder de façon collaborative en s’adaptant à chaque fois aux idées et aux perspectives des personnes auxquelles nous serons confrontées, selon les moyens, les capacités et les envies de chaque groupe. Ainsi, Gaïa voyagera à travers l’imaginaire des différentes personnes, comme nous voyagerons à travers ces différents pays ; tout comme nous, elle sera plongée dans des milieux qui ne lui sont pas familiers, et elle devra s’y adapter et interagir avec eux.

 

Stopmo-1485983012

La stop-motion est une technique d’animation traditionnelle, essentiellement manuelle et assez intuitive, car l’animateur a un contact concret avec l’objet animé. De plus, une animation en stop-motion peut être réalisée à partir de n’importe quels objets ou matériaux, sans prérequis particulier, ce qui en fait une technique accessible à tous, et facilement applicable à un groupe.

Nous tenons à maintenir dans le projet un esprit de récupération. Bien sûr, Gaïa est construite de façon plus technique, avec une armature professionnelle, pour la rendre assez solide pour supporter tout le voyage. Mais nous avons tout de même tenu à créer un raccord avec le principe de réutilisation d’objets, et c’est pourquoi nous avons repris une des spécialité des films de Chloé : la tête en interrupteur.

Si vous voulez voir plus précisément comment Gaïa a été construite, vous trouverez un making of sur notre site !

Recup-1486315090

 

Ton-1485983021

Par la nature même du projet, chaque épisode sera forcément très différent, et jamais parfaitement bien assorti avec le précédent et le suivant. Mais c’est cet aspect hétéroclite qui nous plait, et nous voulons justement en jouer et le mettre en valeur.

C’est pourquoi nous aimerions avoir le plus de variété possible parmi les groupes qui participeront à nos ateliers. Certains épisodes seront donc réalisé par des enfants, d’autres par des adultes ou des ados ; parfois, nous solliciterons des étudiants d’animation, presque professionnels dans ce domaine, et d’autres fois des gens qui n’ont jamais tenu une caméra de leur vie.

Cependant, il est important de ne pas perdre de vue qu’il s’agit d’une série, et qu’il est donc nécessaire d’avoir un fil conducteur stable, une unité dans le rendu.

C’est notre personnage, Gaïa, qui créera cette unité. Bien sûr, il y aura tout d’abord une unité par sa simple présence : c’est l’héroïne, c’est elle qu’on suit et qui reste au centre de chaque réalisation. Mais nous comptons aussi créer une unité et une stabilité à travers son acting, c’est-à-dire sa façon de bouger et de se comporter.

En effet, à chaque épisode, nous laisserons au participants des ateliers le soin d’animer leurs propres personnages, dont les mouvements seront plus ou moins maîtrisés selon le profil des participants. Par contre, ce sera toujours l’une de nous deux qui animera Gaïa : ainsi, que son environnement soit maladroit ou maîtrisé, Gaïa aura toujours la même fluidité dans ses mouvements, le même type d’attitudes et de réaction au évènements extérieurs, selon le caractère que nous lui avons donné dès le début.

Le décalage entre l’animation de Gaïa et de son environnement sera donc plus ou moins important selon les épisodes, et participera à la singularité de chaque épisode et de la série en général.

 

Letondelaserie-1486225864

 

Quicomment-1485983725

Comme indiqué plus haut, nous n’avons pas de restriction sur le type de personnes pouvant participer à nos ateliers, au contraire ! La seule limite sera le nombre de personnes par atelier. Comme il s’agit d’un projet assez précis, où tous les participants devront collaborer sur un seul et même scénario et un seul décor, un trop grand nombre de personnes peut rapidement nuire à l’efficacité et au divertissement général. Dans l’idéal, nous voudrions travailler avec pas plus de 5 personnes à la fois. Mais là encore, nous sommes flexibles, et selon le temps que nous avons et selon les personnes présentes, nous pouvons envisager d’autres configurations, comme par exemple une répartition des tâches entre scénario, construction et animation, ou encore en étalant l’atelier sur plus de temps pour réaliser plusieurs épisodes au même endroit.

Selon ces configurations, les ateliers dureraient entre 2 jours (c’est le minimum pour parvenir à une réalisation qui tienne la route !) et une semaine (ce qui permettrait de prendre le temps de constituer un univers et un scénario plus riches).

 

Dans l’idéal, nous aimerions faire surtout des ateliers bénévoles, pour vraiment permettre à tout le monde d’y participer. Cependant, si nous partons avec un budget trop serré, nous serons obligées de trouver davantage de partenariats plus professionnels avec des centres ou des écoles qui pourraient nous rémunérer. Tout dépendra donc du résultat de cette collecte.

 

Et pour répondre à la question qui vous brûle les lèvres : l’itinéraire n’est pas encore précisément déterminé pour le moment. Nous savons que nous voulons aller partout (c’est un bon début), mais nous attendons de voir ce que va donner le financement. A travers ce crowdfunding nous espérons aussi créer des liens avec des gens intéressés, et qui pourraient influencer notre parcours.

Si vous habitez quelque part en Europe et que vous voulez participer aux ateliers en tant qu’association, organisme, école, festival ou en tant que particulier, ou si vous connaissez quelqu’un que ça pourrait intéresser, n’hésitez pas à nous contacter. On fera de notre mieux pour rendre cette rencontre possible.

 

Chloe_gaia_s-1486198018

 

 

Quisommesnous-1485983714

 

Dessinnous-1486452669

Chloé Alliez a vu le jour en France en 1988. Née au milieu des surfeurs de la côte Basque elle se destine pourtant à un tout autre chemin: l’art. Elle suit d’abord un cursus en illustration à Saint-Luc Bruxelles puis bascule du côté obscure de l’animation. Elle reste quatre ans enfermée dans une salle sombre pour réaliser des courts-métrages en stop-motion. En juin 2015, elle obtient fièrement son dernier diplôme. Dans les six courts métrages qu’elle aura réalisé, nous pouvons constater un penchant certain pour l’utilisation d’objets du quotidien dans ses décors et personnages. Gare à vos interrupteurs si vous croisez son chemin !

Violette Delvoye est parfois belge, parfois française, selon les occasions. Après quelques années en territoire wallon, elle s'échappe avec le reste de sa famille pour le grand large. Elle vit cinq de ses jeunes années sur un voilier autour du monde, puis rejoint les côtes bretonnes pour quelques temps. Une passion la taraude: l’animation ! En 2012, elle obtient à l’ESAAT un Diplôme des Métiers d’Arts en Cinéma d’Animation. Elle continue à étudier à Volda University College, en Norvège, une année au cours de laquelle elle expérimente une grande variété de techniques d’animation traditionnelle. En 2013, elle intègre avec joie les murs de La Cambre où elle réalise trois courts-métrages, variant toujours les techniques.

 

Nous nous rencontrons à la Cambre en 2014, et notre intérêt partagé pour la stop-motion nous conduit rapidement à collaborer sur les projets l’une de l’autre. Après les études, nous avons eu envie de pousser plus loin cette collaboration et de lui donner d’autres formes, et c’est ainsi qu’est né World in (Stop)Motion.

En dehors de ce projet, nous donnons actuellement des ateliers autour de l’animation stop-motion à un petit groupe de jeunes souffrant de troubles psychiques (principalement autistes).

 

À quoi servira la collecte ?

Tout d’abord, voici pour vous donner une idée notre budget minimum approximatif pour 6 mois de voyage :

Camionnette (achat, réparations, aménagement) : 4200

Frais quotidiens (pour nourrir la voiture et nous nourrir nous mêmes) : 3700

Assurances (nous et la voiture) : 700

Matériel supplémentaire (matériel technique pour la stop motion, mais aussi enceintes et dispositif de projection de films) : 400

Notre budget prévisionnel total est donc de 9000€. Mais on ne vous demande pas tout ça ! De notre côté, on va faire jouer nos maigres économies, et notre dur labeur.

 

Ici, on vous sollicite tout d’abord pour l’achat de notre chère camionnette, sans qui nous n’irons clairement pas bien loin.

Notre premier palier se situe donc à 3500€, ce qui nous fait 3220 sans les frais KissKissBankBank pour acheter la camionnette et lui donner les soins minimaux pour commencer à la rendre habitable.

 

Cela dit, une camionnette sans carburant, ça ne va toujours pas très loin !

Alors en réalité, ce qu’on aimerait atteindre ici, ce serait plutôt 5000€.

Avec ça et notre apport personnel, on pourra réellement commencer l’aventure !

 

Camionnette-1486320008

 

Et si la récolte dépasse les 5000 espérés, voilà tous les petits plus que l’on pourra ajouter au projet :

- Partir plus longtemps, à plus d’endroits différents (carburant, entretien du véhicule, assurances, alimentation…)

- Faire beaucoup plus d’ateliers bénévoles

- Donner plus de sens au projet et plus de poids à la série, en réalisant un nombre plus important d’épisodes : vous aurez un DVD bien rempli !

- Cela nous permettrait aussi de voyager plus écolo : nous aimerions installer des panneaux solaires et un récolteur d’eau de pluie sur notre petite camionnette. Nous voudrions aussi emmener des vélos pour les petits trajets et pour éviter au maximum de rentrer dans les villes avec notre bolide.

- Une meilleure projection des films pendant le voyage, en achetant des enceintes, et de quoi confectionner un support de projection satisfaisant (on a déjà le projecteur !)

- La réalisation avant le voyage d’un épisode pilote où Gaïa quitte sa maison.

Thumb_petiteterre-1486413603
Studio Frigolite

Le Studio Frigolite, c'est un studio pas vraiment fictif, mais pas vraiment réel non plus. Avec World in (Stop)Motion, nous (Chloé et Violette) réalisons notre premier vrai projet commun, que nous espérons être suivi de plein d'autres dans le futur !

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne aventure à travers l'Europe. J'ai hâte de vous suivre
Thumb_default
LOVE
Thumb_default
Bientôt bientôt !! on a hâte d'entendre vos aventures les copines ! Jojo et Susie