XFCC est une web série comique consacrée au monde du recrutement. Le projet porte sur le financement du premier des 6 épisodes pilotes.

Large_couv_kisskissp2

Présentation détaillée du projet

XFCC est une web série transmedia comique qui porte sur le monde du recrutement. Elle montre la vie quotidienne dans un cabinet de recrutement et dans son écosystème au sein des entreprises : absurdités, situations cocasses, vanités.

 

La plus grande partie des Français est concernée par le sujet du recrutement, et son revers sombre le chômage : entourage, famille, soi-même. Mieux vaut en rire qu'en pleurer, nous avons décidé de vous faire pleurer de rire.

 

6 épisodes pilotes sont déjà écrits. Ils portent sur des sujets légers, comme la conference call, ou plus "lourds" comme le jeunisme, les délocalisations, le plafond de verre qui interdit aux femmes de monter dans la hiérarchie, le racisme.

 

5 personnages, 3 femmes et 2 hommes, forment le noyau des personnages récurrents. Des guest stars seront invitées à jouer dans de nombreux épisodes.

 

Ces épisodes de 4 minutes seront diffusés sur Youtube et dans les medias sociaux. Ils portent sur  la vie professionnelle des personnages.

 

Le transmedia consiste à utiliser toutes les ressources des réseaux sociaux pour développer les personnages et pour créer une interactivité constante avec les spectateurs. Nous créons et alimentons les profils des personnages dans les réseaux sociaux : Facebook, Google +, Twitter, Pinterest, Vine, etc. Cela nous permet d'épaissir les personnages et de montrer leurs vies personnelles entre les épisodes au bureau (épisodes / vie professionnelle et profils réseaux sociaux / vies personnelles se faisant écho). Les spectateurs pourront dialoguer avec les personnages dans les réseaux. Des événements en temps réel seront aussi créés. Les pages de la série elle-même dans les réseaux sociaux permettront aux fans de proposer des idées pour les scenarii et le développement des profils des personnages. Des concours donneront aux fans l'occasion de voir leurs idées et leurs scenarii mis en applications dans les épisodes et les pages. Cette série est faite pour et par les spectateurs.

 

L'objectif est de réaliser le plus grand nombre possible de téléchargements et de vues en streaming. Pour cela, les ingrédients sont :

 

- gratuité du téléchargement et/ou des vues ;

- guest stars,

- références au grand cinéma ;

- qualité de l'écriture ;

- excellence de la réalisation.

 

Le modèle économique, qui permet la gratuité du téléchargement, repose sur deux piliers : le sponsoring par les grandes entreprises et le sponsoring par les couturiers.

 

Les grandes entreprises qui recrutent s'appuient sur un épisode qui traite d'un travers (racisme, délocalistations, etc.) pour mettre en valeur leur image employeur en montrant que leur politique est exactement contraire à ce défaut. Cela permet aussi de faire participer les employés au projet : ces derniers peuvent ouvrir leurs propres réseaux aux contenus ainsi créés, et même figurer dans le tournage de l'épisode.

 

C'est une tendance qui existe déjà et qui tend à se renforcer. Ainsi la série Tunnel, sur Canal + a remporté un grand succès auprès des employés d'Eurotunnel qui se sont reconnus dans les valeurs montrées. Une vingtaine d'employés a aussi tourné dans la série.

 

Canal-plus_tunnel_oeil_4x3-500x374

 

 

La DCNS ( chantiers navals) a sponsorisé le film En Solitaire avec François Cluzet pour souligner ses valeurs. 

 

 

En-solitaire_120160_prev_ok

 

En ce qui concerne les couturiers, nous avons la chance que trois actrices avec autant de caractère que d'élégance aient été séduites par le projet. Plusieurs grands couturiers, dont il est trop tôt pour dévoiler le nom, marketing oblige, se sont montrés très intéressés pour participer au projet, et sont prêts à habiller les actrices et à utiliser les possibilités offertes par le transmedia.

 

Dans les deux cas, les sponsors sont prêts à nous suivre à condition de voir un premier pilote de pilote : le premier épisode. C'est l'objet de ce projet KissKissBankBank : financer le tournage du premier épisode.

 

De même, plusieurs guest stars sont prêtes à s'embarquer dans le projet. Jean Reno, qui reprendra le rôle de Victor dans un épisode qui traite des délocalisations. Luc Besson qui nous a donné son accord pour utiliser le personnage de Victor. C'est aussi sur un plateau de sa Cité du Cinéma, magnifique outil de travail, que se feront les tournages. Karl Lagerfeld est intéressé par un épisode sur le jeunisme, Roselyne Bachelot pour le plafond de verre opposé aux femmes, etc. Là encore, pour obtenir leurs accords définitifs, il faut montrer un pilote.

 

Les références au grand cinéma (extraits, bandes originales, incrustations) parsèment les épisodes et font beaucoup pour l'effet comique : Ghost Dog, Sergio Leone, L'Affaire Thomas Crown, Docteur Follamour, La Folie des Grandeurs, Nikita, etc.

 

Pour l'écriture, Patrick Llewellyn, nom de plume du créateur, auteur et producteur de la série, a été chasseur de tête pendant 15 ans (il connaît donc intimement le milieu décrit) avant de se consacrer à l'écriture. Il a déjà commis quelques romans policiers historiques édités chez Numeriklivres, éditeur numérique qui collectionne les succès : Romans Patrick Llewellyn

 

Pour l'excellence de la réalisation, XFCC a la très grande chance de posséder un atout considérable avec Geoffroy Koeberle, un réalisateur de très grand talent qui a été immédiatement emballé par le projet. Geoffroy a été assistant directeur dans des films de majors américaines comme Unstoppable de Tony Scott ou Three Days to Kill de McG avec Kevin Costner, et pour le cinéma indépendant comme dans A la Merveille et Knights of Cups de Terence Malik. Geoffroy réalise aussi de nombreux clips pour des marques comme Hugo Boss, Chanel, Zadig et Voltaire. Il a réalisé récemment un court métrage sur la violence conjugale avec Maud Forget et Armelle Deutsch adapté du roman de Carmilla Lackberg : Le Café des Veuves réalisé grâce au crowdfunding.

 

Voici un aperçu de son travail : Showreel Geoffroy Koeberle

 

et extrait de son album  : Album de Geoffroy Koeberle

 

Quand à Mélanie Pillard, notre responsable réseaux sociaux, elle met toute son expérience du transmedia et de ses recherches en matière de comportements sur les jeux vidéos et sur les réseaux sociaux au service de la construction transmedia du projet.

 

Les profils dans les réseaux sociaux des trois personnages féminins principaux seront bientôt en ligne, pour lancer la campagne transmedia. En avant-première, les voici :

 

Anne-Sophie, responsable de la practice luxe / Fashion :  

 

Anne-sophie    

 

 

 

Et Gabriella, chargée de recherche : 

 

Anne

 

 

Le tournage aura lieu fin juin ou début juillet 2014.

 

 

À quoi servira la collecte ?

Le projet KissKissBankBank est destiné à financer le premier épisode de la série XFCC, dont le tournage est prévu fin juin ou début juillet 2014. C'est le pilote du pilote, indispensable pour montrer un prototype aux entreprises qui sponsoriseront les 5 autres épisodes, ainsi qu'aux guest stars pour participer aux tournages suivants. Sans ce premier épisode à montrer, pas de série.

 

XFCC se plie résolument à des exigences de qualité, en particulier de réalisation. Ce qui, évidemment, a un coût. Pour le premier épisode, nous comprimons au maximum les dépenses. Toute l'équipe, auteur, réalisateur, digital manager, comédiens, participe à l'effort financier de limitation du coût de production du premier épisode. Ce n'est tout-de-même pas gratuit, et l'équipe technique, la réalisation, le matériel, le montage, restent à financer.

 

Au total, le besoin est chiffré à 12 000 euros, soit environ 1/3 du coût d'un épisode "normal".

 

Ces 12 000 euros se répartissent comme suit.

 

Un épisode représente deux jours de tournage.

 

1 - Location du matériel : caméra RED, optiques, son : 

 

600 euros HT par jour, soit 720 euros TTC par jour. Total pour 2 jours : 1 440 euros TTC

 

2 - Equipe technique.

 

Indispensables pour réaliser un épisode dont la qualité technique puisse convaincre notamment les couturiers, les techniciens ont accepté de tourner au minimum syndical. Les coûts ne peuvent être compressés davantage.

 

Chef Opérateur : 590 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 2 jours : 1 180 euros

 

Assistant réalisateur : 260 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 2 jours : 520 euros

 

Ingénieur du son : perchman : 575 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 2 jours : 1150 euros

 

Maquilleuse : 445 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 2 jours : 890 euros

 

Coiffeuse : 445 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 2 jours : 890 euros

 

Script : 260 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 2 jours : 520 euros

 

2 régisseurs : 260 euros par jour, charges salariales et patronales incluses chacun, soit 520 euros par jour. Pour 2 jours : 1 040 euros

  Décoratrice : 575 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 2 jours : 1 150 euros  

Total : 7 340 euros

 

 

3 - Post-production :  Montage, étalonnage, musique : 

 

Monteur : 250 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 6 jours : 1 500 euros

 

Etalonneur : 180 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 3 jours : 540 euros

 

Insertion musique : 225 euros par jour, charges salariales et patronales incluses. Pour 2 jours : 450 euros

 

Total : 2 490 euros

 

Sous-total général : 11 270 euros

 

 

4 - 8% de KissKissBankBank et frais bancaires :

 

901,6 euros

 

 

Soit un total général de 12 171,60 euros. 

 

Somme totale demandée : 12 000 euros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_mon_avatar_kkbb
Patrick Llewellyn

J'ai été chasseur de tête pendant 15 ans, le plus souvent au sein de cabinets de recrutement internationaux, en France, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, en Chine. Je connais donc bien la vie des cabinets de l'intérieur. Depuis quatre ans, je me consacre essentiellement à la création de contenus pour l'image employeur des grandes entreprises dans les... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_mon_avatar_kkbb
Supprimer ce commentaire ? Pourquoi diable ? Tout au contraire. Nous prétendons urbi et orbi fonctionner selon le principe de l'intelligence collective. Ce n'est certes pas pour supprimer les critiques constructives. Donc non seulement allons-nous le laisser en ligne ici, mais en plus nous allons le relayer dans les réseaux sur les profils de la série. Critiques que nous nous laissons la liberté de critiquer. Mais dont nous tenons compte. Par exemple, le remplacement de l'affiche de présentation, peut-être en effet par les trois rôles féminins, nous semble une bonne idée ; et cela va être fait (sitôt définitivement réglés tous les sujets des droits). De même, le texte de présentation mérite-t-il peut-être d'être révisé dans un sens plus percutant. En revanche, en ce qui concerne François Cluzet, ce sont les affiches officielles des trois qui cohabitent à égalité et nous ne les changerons pas. Quoi qu'il en soit, nous attendons les suggestions, critiques et idées. Nous les mettrons sur la place publique, nous en débattrons, nous vous dirons pourquoi nous prenons telle ou telle décision. Laissez-nous donc vos idées, ici ou sur les profils de XFCC sur les réseaux !