Soutenez l'aventure du YGRK.Certains disent que notre génération manque d'imagination. La jeunesse a du rêve à revendre et des espaces à prendre.

Large_14795772_955456437919478_1166279942_o-1477063994-1477064013

Présentation détaillée du projet

 

RÉSUMÉ DU FILM:

 

C’est à Cergy que tout commence, une froide journée de Novembre. Un groupe de potes et la rumeur d’une fête le soir même, à l’autre extremité de la ligne de RER, dans un chateau à Marne la Vallée.

S’y acheminer sera compliqué, mais la nuit promet d’être grandiose.

 

14808093_10209354002181563_1567294189_o-1477068262

 

 

Xavier (aka Freddy Cooper aka Moku John), doit mixer dans cette soirée mais pas question d’y aller tout seul, il a mis le pied dans la porte, il la laisse ouverte pour sa bande, tout le monde doit « croquer ».

 

Sa bande, c'est le YGRK KLUB. Le rendez-vous est fixé à la gare de Cergy St-Christophe pour descendre en équipe vers Marne-la-Vallée. Les potes se font attendre, longtemps, alors Xavier dérive. On part en mission à la découverte d’espaces réels et imaginaires, conduit par le regard d’une bande de gamins à la fois « branleurs », rêveurs, talentueux et inquiets.

 

Capture_d_e_cran_2016-10-17_a__23.14.32-1476745167

 

 

A bord d’un wagon de RER A, ils fantasment, digressent, s’égarent : et si c’était le Château de la Belle au Bois Dormant ? Mais le train s’immobilise à la Défense et ne passera pas les portes de la capitale. Il s’est passé quelque chose à Paris, on dirait que la la fête est finie.

 

M-158_copy-1477009306

 

 

 

PRÉSENTATION:

 

Le film, comme la ville s’articule autour d’un axe : au sens propre, l’axe Majeur, de la rue des Pas Perdus à l’avenue de l’Abondance, parcouru par Xavier qui zone en attendant les autres, relie la Gare de Cergy St- Christophe à l’esplanade des 12 Colonnes.  Au sens figuré, le film s’enroule autour d’un autre axe, tracé par la ligne rouge de RER A qui relie Cergy-Pontoise à Marne-la-Vallée, donc à Disneyland, et qui segmente ainsi métaphoriquement notre histoire entre colonnade grecque et château de la Belle au Bois dormant.

 

14812949_10209354001781553_747154493_o-1477066671

 

 

 

Le Ygrk Klub, c’est l’histoire d’une plongée dans un coin de banlieue, Cergy-Pontoise, toute dernière station du RER A à l’extrême limite nord-ouest de la région parisienne. Elle est une des 5 villes nouvelles  construites entre 65 et 73, tout comme Marne-la-Vallée (Chessy), première ville touristique d’Europe où siège la version continentale du royaume plastifié de  Mickey, située à l’autre extrémité de la ligne, au sud. Cergy est à  la fois point de départ, point de repère et  point final de l’histoire de notre groupe. Elle est caractéristique de ces espaces tout droit sortis de l’imagination d’une poignée d’architectes et d’urbanistes post modernes dont une certaine idée de l’harmonie du vivre ensemble s’est pris la réalité en pleine gueule; c’est un de ces lieux, résultat de l’arrogance de quelques bâtisseurs qui semblaient croire que l’ingéniosité de leurs agencements se substitueraient à la scénographie du temps.

 

 

Img_0861-1477053566

 

Niché au cœur d’une campagne périphérique tantôt proprette tantôt morose, entre cité dortoir, reste de terroir et colonnes antiques en toc. Et en point de mire (à nouveau au sens propre comme au figuré) Paris, horizon lointain et flamboyant qui semble s’éloigner toujours un peu plus à mesure qu’on s’approche de lui.

 

14516407_10209187483298695_3658309708458043002_n-1477064340

 

 

A l’image de leur ville, le groupe est hybride et plein de contradictions. 

Ils rêvent d’Afrique, de musique en mangeant des rillettes, du camembert arrosé d’oasis vodka tropical et de vin blanc pas cher à température ambiante. Marque certaine d’un instinct de « survie », ils excellent dans l’art d’inventer des mondes qu’ils habitent avec bien plus de ferveur que celui que l’on nomme réel,  et qui semble promettre si peu.

 

 

 

Le Ygrk Klub est un de ces mondes à l’intérieur duquel ils se meuvent, deviennent Bamao Yende, Moku John, Beyta, Le Gitan, Petite Beurette Fragile, Rage White Ghost… Musiciens, performers, sculpteurs, gratteurs, taggeurs, rappeurs, sappeurs, farfadets, hermaphrodites, de toutes les couleurs.

 

 

Lapincanard-1476989059

 

"Cette figure est à la fois l'aspect du lapin et celui du canard.

Maintenant que vous voyez les deux, quand je vous demande ce que vous voyez, vous dites: "Je vois à la fois un lapin et un canard". Quand vous dîtes cela, vous voulez en réalité dire "Là, je le vois comme un lapin, et là je le vois comme un canard". A moins que vous ne vouliez dire, comme moi lorsque j'arrive à me concentrer suffisamment:" A présent ma vision oscille entre les deux et donc je vois les deux en même temps mais abstraitement". Dans ce lapin-canard vous finissez par voir le lapin et le canard comme les aspects d'un même totem. Et une fois qu'on les voit tous les deux combinés, il semble erroné de dire "je vois le canard" parce que vous savez que la forme du lapin se cache et peut ressurgir…Le fait de sentir que le canard est aussi un lapin et vice versa, est un moment d'entrevision."

C’est ce moment d’ « entrevison » dont il est question au contact du YGRK KLUB et ce film a pour ambition de faire le portrait d’une bande de lapin-canards et d’explorer les royaumes où ils se réalisent.

 

 

Kimkimok-1477066999

 

 

 

GENESE DU PROJET:

 

 

 

Je rencontre le YGRK KLUB à travers mon implication dans les milieux de la musique électronique à Paris.

En gravitant autour de leurs soirées, un peu en observateur parce que la moyenne d’âge est largement inférieure à la mienne, je me retrouve rapidement au milieu de « meutes » recomposables et extensibles au gré des pérégrinations nocturnes. L’énergie qui se dégage de leurs fêtes me bouleverse. 

 

 

1475988_683128141697744_1714512906_n-1477053045

 

Je vois des nuits qui laissent croire dans leurs délicieuses et éphémères harmonies, que ce « je » identitaire, fort et tonitruant, -je suis, je viens de, j’appartiens à- cesse pour un moment d’exister. Un Je, confondu dans un Nous fragile et temporaire, qui « capitalise » sur la fête comme espace du présent, du ici et du maintenant.

 

14799984_10154202948609794_1820487486_o-1477065160

 

 

Ils sont les rejetons de deux mondes concomitants mais bien distincts, émergés à la même époque dans, et par les plaies ouvertes du tissu urbain des grandes mégalopoles occidentales.

Ils sont les créateurs de ce 3e monde, issus de la rencontre de la culture rave et de la culture hip-hop: musiciens, dessinateurs, stylistes, tailleurs de pierre, arpenteurs de villes.

 

Teuf_picardygrk040-1477065085

 

Ils incarnent un certain état de la jeunesse. De manière plus locale, une jeunesse française que l’on somme plus que jamais de se rallier à des carcans identitaires, que l’on voudrait raciser, diviser. Et cette jeunesse  variée/incroyablement plurielle, répond en inventant des espaces et des zones d’expressions communes. Elle manipule des signes, des images, des symboles, des sons, des langages, et fait sauter des enclaves solidement ancrées avec une liberté déconcertante.  Elle invente et avec joie !

 

FICTIONNER LE RÉEL, DOCUMENTER LA FICTION : 

 

Il y a un an je m’installe à Cergy St-Christophe dans la famille de l’un des personnages. Les parents, tous les deux camerounais incarnent un autre  rapport à la France, parce qu’ incarnant un autre rapport à l’Afrique. Et ils sont de ceux qui dans un demi sourire , évoquent la « fanstamagorie africaine » de leurs enfants « parce qu’il n’y en a pas un qui ait jamais foutu un pied en Afrique! »

Mais tout leur monde, tout leur univers s’y réfère, leurs avatars et leurs icônes, leurs motifs visuels et sonores. C’est ce monde hybride, édifié depuis l’étrange territoire de Cergy-Pontoise que ce film prend pour objet.  

 

 

Capture_d_e_cran_2016-09-28_a__14.34.09-1477051201

 

Ils sont les personnages du film mais ils en sont tout autant les créateurs.

Le processus tout entier les impliquent de l’écriture à la fabrication, et le film dont ils conçoivent décors, costumes et musiques devient terrain de jeux pour mettre à l’écran cet imaginaire.

Je passe une année à écrire à leurs côtés observant la manière dont ils naviguent entre fantasmes et réalité et j’élabore un récit qui se construit à partir de leurs histoires/personnages réel (le)s et fantasmé(e)s.

 

 

Capture_d_e_cran_2016-09-28_a__15.02.50-1477051068

 

Les choix de mise en scène et le traitement formel du film (entre pure fiction et performance) feront écho à ce trouble résultant de l’entremêlement quasi indistinct de plusieurs réalités. Réalités multiples et simultanées rendues possible par le nombre d’outils croissant et toujours plus sophistiqués, mis à notre disposition pour nous perdre dans cet opaque enchevêtrement.

 

 

Teuf_picardygrk070-1477009484

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

Notre campagne de crowdfunding servira à financer le tournage et une partie de la post-production de la façon suivante: 

 

 

Doigts-1476997309

 

 

Pour le tournage: 

 

- la location de matériel technique de l’image et du son: le film se déroulant de jour et de nuit nous avons la nécessité de louer des projecteurs et des caméras sensibles. Le film reposant sur le Ygrk Klub, toujours en mouvement, nous seront la majorité du temps en train de filmer avec deux caméras, équipées de la même façon. Le son étant une partie aussi importante que l’image il est nécessaire de louer du matériel confortable pour le tournage et de pouvoir équiper nos comédiens principaux avec des micros HF.

Nous comptons aussi louer un camion technique pour pouvoir déplacer le matériel sur tous nos décors => 2000€

 

- La logistique de tournage et les besoins de l’équipe qui est constituée d’une quinzaine de techniciens et d’une dizaine de comédiens  (repas, transport, essence ) =>1500€

 

- Ce court-métrage présente un aspect particulier: tout est fabriqué de façon artisanale: le Ygrk Klub étant totalement impliqué dans le projet ce sont eux qui fabriquent les costumes et les décors du film.

Tout ceci nécessite l’achat de matières premières: tissus, bois, outils, et surtout beaucoup d’envie et de sueur !

=>500€

 

 

Pour la post-production: 

 

Il y aura un gros travail de post-production autant pour l’image que pour le son. 

 

Pour l’image: nous aurons beaucoup de rush à la fin de ce tournage et venant de plusieurs supports différents, au delà du montage qui sera long (peut-être très long) nous seront dans la nécessité de faire un travail d’étalonnage important et cela dans une salle adaptée et avec des techniciens confirmés.

=> 1000€

 

Ce film repose sur l’ambiance sonore: tous les sons qui composeront la bande son devront être mixés ensemble avec beaucoup d’attention.

La musique du film est composée par le Ygrk Klub et devra être enregistrée en studio. Nous disposeront de beaucoup de matière sonores, les dialogues, les ambiances de la ville de Cergy, le bruit du RER en marche. assembler tout ça pour trouver l’harmonie nécessaire au film demande un travail en studio avec du matériel à la pointe et des techniciens confirmés. 

=> 1000€

 

CALENDRIER PRÉVISIONNEL: 

 

- Préparation: du 17 Octobre au 14 Novembre: repérages et fabrications des décors, fabrication et essais des costumes, composition de l'équipe technique, listes du matériel technique.. 

 

- Tournage:du 16 au 20 Novembre à Cergy

 

- Post-production: de Décembre 2016 à Juin 2017 : montage image, montage son, étalonnage, enregistrement de la musique, mixage ... 

 

- Avant-première du film: Septembre 2017

 

Thumb_screen_shot_2016-10-29_at_13.56.01-1477944634
manonlouise

Manon Vila est une artiste pluridisciplinaire française. Elle travaille depuis de nombreuses années sur les phénomènes liés aux musiques contemporaines et à leurs diverses implications sociales. Curieuse du YGRK KLUB et de son univers, elle s'est lancée il y a bientôt deux ans à l'élaboration de ce projet. Le reste de l'équipe "technique" est... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Super contente que la collecte est marchée ! Allez, au boulot maintenant ;-)
Thumb_default
En avant Y pour Cergy ! Good luck
Thumb_default
Beau projet qui mérite d'être soutenu!!!!!