La Pièce de théâtre ZOMBIES a besoin de votre soutien !! Aidez nous !

Large_zombies_nouveau_visuel-1443356675-1443357409

Présentation détaillée du projet

 

Représentations :

 

17 Octobre 2015  à 19h à l'Institut IMMS, Friche Belle de Mai, Marseille.

16 et 17 Novembre 2015 à partir de 20h au Théâtre de la Loge, Paris 11, Dans le cadre du festival Fragments.

 

ZOMBIES, un poème d'amour, c’est l’expérience d’un road-trip surnaturel qui débute à Marseille, pendant la fête

du nouvel an, et qui se termine en Amérique du Nord sous le tipi déserté d’une ancienne tribu

Pawnee avec le grand Phoenix comme seul compagnon.

Cinq individus décident, pour des raisons obscures, de vivre en colocation dans un appartement pendant

toute une année qui leur semble durer mille ans. Nous allons les suivre de manière épisodique

lors de leurs errances, explorant leurs méandres intérieurs, leur désespoir amoureux, leur besoin

de consolation et leur irrépressible désir de dévorer un monde sur lequel ils revendiquent leurs droits.

Ils chantent, ils composent, fument et multiplient les expériences sans objectif, sans autres ambitions

que de ressentir une puissance de vie dont le sens leur échappe.

Des images me reviennent d’un film où un troupeau de morts vivants affamés sautait du haut d’un

immeuble dans le vide en essayant de dévorer un homme qui s’échappait en hélicoptère.

Je me souviens avoir été impressionné par cet acte de détermination absurde, impressionné par

ces êtres prêts à faire le grand saut sans hésiter, sans regret et sans économiser leurs forces.

Suis-je capable d’une telle volonté, suis-je capable d’être à ce point entier ? Et qui viendra m’empêcher

de l’être ? Qui se servira de moi pour se nourrir, qui me sucera la cervelle par peur de mourir à

son tour ?

Mes zombies nous posent cette question. Dans un système en crise, où l’argent s’amalgame avec

la chair, où le sentiment, plus encore que le reste, se monnaie et où notre nature en guerre contre

elle-même s’assassine et se laisse faisander comme corps mort à l’intérieur de nous.

Cinq individus en lutte à la fois contre une mort intime et contre une faune de dévorateur.

Cinq individus pris dans ce feu croisé continuent à faire de l’art, à s’aimer et à provoquer le frisson de

l’existence sans se soucier de la fin du monde qui n’est jamais que la seule toile de fond appropriée

pour la plus belle des nuits d’amour.

 

 

Il est beaucoup question d'amour. Il y a les ruptures amoureuses. Il y a les poèmes de Goeth. Il y a les romans de Kundera. Il est beaucoup question d'art. Il y a la peinture abstraite de Pollock. les anthropographies de Klein. Il est beaucoup question de musique. Il y a la musique electronique. Il y a le groupe POTOCHKINE. Il y a la vie en collocation. La vie Étudiante. et puis l'entrée dans le monde du travail. Il y a la fin de quelque chose et l'espoir d'une suite.

 

 

Festival Fragments

16 et 17 Novembre 2015

de 20h à 23h30

La loge, Paris 11

présentation d'une forme de 45 minutes du projet ZOMBIES dans les conditions d'un festival de jeunes créations. visant à mettre en lumière le théâtre émergent.

 

 

 

Nous sommes "l'ensemble à des temps meilleurs".

vous pouvez nous découvrir sur http://www.ensemble-adtm.com

À quoi servira la collecte ?

La collecte a pour but de pouvoir financer la création du spectacle.

pendant 5 semaines.

défrayer les artistes. (repas  8 euros par jours par personnes): 1960

-payer les éléments de scénographie et les éléments techniques et audio-visuels:(fabrication des murs, achat d'un sol en tapis de danse, vidéo projecteur, et 3 pouf big52 239,40 euros ) 1500 euros

gérer les transports et les déplacement d'un lieu de répétition à l'autre:

-7 trajets allers retours pour Langogne : 700.

-7 trajets allers retours pour Crevoux : 700.

-7 trajets allers retours pour Marseille : 700.

le tout représente un total de  5560 euros.

 

Si nous dépassons les 3000 euros demandés nous pourrons donc rentrer complètement dans nos frais.

acheter du matériel. investir pour la compagnie. proposer des dates moins chères aux théâtres qui n'ont pas la possibilité de nous accueillir.

 

 

 

 

 

 

Thumb_img_7720-1441285746
ferdinandbarbet

Ferdinand est formé au Conservatoire de Lyon sous la direction de Philippe Sire et Laurent Brethome. En 2010, Il entre à l’ERAC (Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes) où il travaille avec Hubert Colas «No Signal (Help)», Ludovic Lagarde «Corps étrangers» de Aiat Fayez à la Comédie de Reims dans le cadre du Festival Reims Scènes d’Europe puis avec... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Salut ! Je vous souhaite de réussir tous vos projets. A plus dans le bus. Yanis
Thumb_default
Bon courage ma gueule ! J'ai hâte de voir le résultat
Thumb_default
Pour avoir déjà vue le spectacle, je suis d'autant plus motivé à contribuer au projet! À ceux qui me lirons, ça vaut le coup, aidez le!