7e Ciel présente

Zoom

ZOOM de G. Granouillet et mise en scène par Marie Provence // Festival OFF d'Avignon 2016 !

Large_zoom-jean-christophe-fabron-kk-1463675846-1463675874

Présentation détaillée du projet

 

Kkbb5-1464162694

 

Le Pitch:

Une mère seule, le tête à tête violent avec un fils pas facile, la mouise qui colle à ses basques depuis qu'elle est née et la projection dans un futur de rêve qu'elle évoque avec colère, rage et insolence. Gilles Granouillet dessine une figure de mère émouvante et drôle de la trempe d'une Anna Magnani dans Bellissima de Visconti ou d'une Anne Dorval dans Mommy de Xavier Dolan. La même foi dans l'avenir de son fils, la même détermination à provoquer les évènements, la même vitalité salvatrice, le même amour dévorant. 

 

Trois comédiennes incarnent cette figure maternelle. Clownesque et tragique, triviale et lunaire, la mère de Burt nous embarque dans son délire...!

 

Ce spectacle a été crée le 26 avril 2016 au théâtre du Jeu de Paume (Aix-en-Provence) et sera repris pendant le Festival Off d'Avignon du 7 au 27 juillet 2016 (relâche le 19) à 13h30 à L'Entrepôt 1 ter boulevard Champfleury 

Réservations: 04 90 88 47 71 // reservations@misesenscene.com

 

Plus d'infos (dossiers artistique et pédagogique, photos) sur le site de 7e Ciel

 

Kkbb2-1464022988

 

EXTRAITS DE PRESSE:

 

« Chorégraphie et dramaturgie explosives, on rit beaucoup au dépend des situations poignantes décrites par touches successives.» La Provence

 

« On est happé par la fougue des comédiennes. La pièce échappe avec intelligence aux pièges du pathos et dessine avec une sensibilité à fleur de peau un portrait d’une bouleversante justesse. Une poésie humaine infinie » Zibeline

 

« Le style est construit dans un rapport au présent, les mots sont simples, violents, émouvants et intensément humains. Marion Duquenne et Marie Provence jouent à jeu égal avec Lucile Oza car chacune apporte sa propre identité pour la caler par séquence dans ce film en technicolor dont la V.O. est écrite en noir et blanc. Surprenants et magnifiques sont les extraits des comédies musicales américaines chorégraphiées avec talent. » La Théâtrotèque.com

 

Le Générique:

Mise en scène : Marie Provence // Avec Marion Duquenne, Lucile Oza et Marie Provence // Collaboration artistique: Céline Champinot // Assistante à la mise en scène: Laurène Fardeau // Chorégraphies : Aurélien Desclozeaux // Scénographie et Lumières: Agathe Argod // Costumes: Catherine Oliveira // Mixage sonore: Yann Hurtado // Régie: Jean-Louis Alessandra.

 

Kkbb4-1464023359

 

Note d'intention de mise en scène

 

Une femme marche dans la rue en frôlant les murs, perdue dans ses pensées.

Un petit garçon la suit, quelques mètres derrière elle.

Tous les jours, à la même heure, celle de la sortie de l'école, c'est le même rituel.

 

Cette image a inspiré Gilles Granouillet lorsqu'il écrivait Zoom. Il tournait la tête, regardait par sa fenêtre et la retrouvait. Il s'est alors enfoui dans le silence de cette femme et a imaginé tout son monde intérieur. Il l'a imaginé sur un plateau de théâtre où elle raconte au public son histoire et celle de son fils qui s'appelle Burt, comme Burt Lancaster. Elle se libère de son silence dans un flux de parole spontané.

 

Le lien de la filiation. Un enfant naît et on projette sa vie. Pourtant les images ne correspondent pas à la réalité. La mère endosse plusieurs peaux, elle s'endurcit au contact du formatage de la société, elle invente un destin pour son fils et se révèle à elle même. Le lien se tend, se déforme, se brise et se construit autrement.

 

J'ai décidé de porter cette parole à 3 comédiennes. Nous reviendrons sur les différentes étapes de la vie de cette mère en les décortiquant dans leur burlesque, nous sublimerons le concret. Je collaborerai avec Céline Champinot qui apportera toute son insolence au projet. Nous déterminerons les enjeux, nous répartirons le texte pour donner du relief aux différentes figures maternelles qui la composent. Nous nous amuserons avec les clichés de la mère parfaite et de l'idéal féminin. Aurelien Desclozeaux, chorégraphe, imaginera des danses s’inspirant des comédies musicales hollywoodiennes où le sublime se frottera à la rage et au désespoir. Ainsi le silence, tout ce qui nous constitue et ce qui nous échappe, apparaitront sur le plateau, se détachant du réel.

 

Kkbb7-1464162861

 

À quoi servira la collecte ?

Assets

 

Participer au festival d'Avignon, c'est augmenter ses chances de diffusion: visibilité auprès du public et des professionnels. Le budget total tourne autour de 38 000€ comprenant la location du créneau du lieu dans lequel on joue, les frais de communication, la masse salariale, les frais d'hébergement et de restauration.

 

Cette collecte participera au frais de logement d'une équipe de 6 personnes sur Avignon pendant toute la durée du Festival, soit un cout de 3500€: location d'une maison à 20km des remparts et une chambre chez l'habitant dans le centre ville pour la chargée de diffusion.

 

 

Kkbb6-1464023880

Thumb_marie_provence-1465489624
7e Ciel

La compagnie 7e Ciel choisit des textes appartenant au répertoire contemporain, avec des thèmes forts qui parlent de ceux qui luttent pour échapper au formatage imposé par la société. La pensée s'ouvre pour susciter des débats, des interrogations, pour laisser une trace. Le jeu, l'interprétation sont au cœur des mises en scène de Marie Provence, avec... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Comme une bouteille a la mère ! Kiss
Thumb_default
Bonne chance
Thumb_default
Allez les poulettes, on est tous derrière vous, XXXX Boutch