AU NOM DE LA L'OIE

Terminus : Fourchon.

Visueel van project AU NOM DE LA L'OIE
Geslaagd
20
Backers
27/08/2020
Einddatum
€2.028
Voor €1.500
135 %
Nul
afval
Indie
Gemaakt
in
Frankrijk

AU NOM DE LA L'OIE

 


Dans le village de Fourchon, rien n'est aussi tranquille qu'il n'y paraît. Éleveurs, fermiers, gendarmes et même le Maire semblent cacher un secret lié à une affaire de meurtres d'animaux remontant 30 ans en arrière. Entre les chantages, les menaces, les ambitions, les vieilles blessures et alors que de nouveaux meurtres d'animaux sont commis, l'arrivée de Luc, jeune flic parisien, suffira-t-elle à faire éclater la vérité au grand jour ?

 

 

 

Au nom de la l’oie est une série en deux épisodes de 10 minutes chacun. On y suit Luc, jeune gendarme parisien muté, à la suite d’une bavure, dans un petit village de campagne. Il doit y montrer, pendant un an, son aptitude à être un gendarme exemplaire. La rencontre avec des personnages hauts en couleurs et une enquête très inhabituelle vontcependant lui compliquer la tâche.


Étudiants en dernière année à l’ESRA Paris, section « séries », nous avons eu envie d’insuffler des éléments burlesques et absurdes dans une histoire policière qui respecte cependant les codes du genre. Dès le début, nous avons été séduits par le scénario et nous partageons, avec les scénaristes, la même vision.
Malgré le fait que nous soyons trois réalisateurs, nous avons une même cohérence, une même compréhension.


Nos influences sont communes : Alain Chabat, les Monthy Python, Bruno Dumont (P’tit quinquin )et Jean François Halin ( Au service de la France, OSS 117) pour l’humour absurde et le côté « décalé », Edgar Wright pour la virtuosité dans les mouvements de caméra et son montage frénétique ( Hot Fuzz ), True Detective pour sa plastique et sa direction artistique , et Bong Joon Ho pour l’ambiance et l’atmosphère ( Memories of Murders ).
Tout comme Krzystof Kieslowski pour sa trilogie des couleurs , nous voulons que la couleur joue un rôle primordial, qu‘elle donne le ton de notre série. Le vert, couleur de la nature, de la campagne, ma is aussi couleur de l’échec, de la déception, du dégoût , sera la couleur qui renforcera le plus notre propos. Malgré un habillage décalé et absurde, « Au nom de la l’oie » traite de la souffrance, des dépendances qu’elle peut engendrer, de la prétendue supériorité des citadins par rapport aux ruraux. La série parle également du rapport de l’homme aux animaux, en utilisant un humour parfois incisif afin de souligner l’importance, de plus en plus reconnue actuellement, de ces derniers dans notre société.

 

 

Hubert Dubrie 

Habitant de la région depuis aussi loin qu'il s'en rappelle, Hubert est l'adjudant/unique gendarme de la ville. La vendetta personnelle qu'il mêne contre celui qui a tué sa chienne 30 ans plus tôt l'a plongé dans l'alcoolisme et la dépression, l'empêchant d'accomplir avec professionnalisme sa profession. 

 

Luc Sielle

Jeune gendarme parisien impulsif et zélé, Luc est muté à Fourchon pour le punir de ses écarts de discipline. Il n'est ni familier ni à l'aise avec cet univers rural qu'il découvre, ainsi qu'avec les personnages haut en couleur qui y vivent. Il va devoir prendre sur lui pour comprendre sa nouvelle situation et s'y adapter. 

 

Marta Bouvier

Tenancière du débit de boisson de Fourchon qui sert également de caserne et de domicile à Hubert, Marta est une figure locale. Elle est les yeux et les oreilles du village, et son caractère ainsi que son pouvoir de décision sur la consommation d'alcool de chacun fait d'elle une figure crainte et respectée par les habitants du village. 

 

Le bar de Marta

Nous sommes une vingtaine d'étudiants en troisième et dernière année a l'ESRA, à Paris. Ce projet réunit des profils très différents, venants des différentes sections nécessaires à l'aboutissement d'un tel projet. Pour les réalisateurs et les scénaristes venants de la section série, il est très intéressant de travailler avec des étudiants spécialisés dans l'image, la production ou encore le son. 

 

Théo RODIEN

 

Je m'appelle Théo Rodien, j'ai 21 ans et j'ai
toujours été passionné par l'image. J'ai commencé
par la photographie, domaine qui m'a beaucoup
apporté. On m'a donné la chance d'exposer en
gallerie pendant plusieurs années à Nantes, avant
d'entamer mes études de cinéma. J'ai occupé
different postes sur plusieurs projets, cadreur et
directeur artistique. Au nom de la l'oie sera ma
première réalisation.

 

Philippe POUZELGUES

 

Cadreur, monteur et réalisateur. J’ai travaillé en
tant que monteur sur quelques clips, ainsi que pour
le film “Annonciation” de Margo Meyer en ESRA
2ème année et j’ai scénarisé un 48h film festival de
l’esra pour lequel j’ai été nominé dans la catégorie
Meilleur Espoir.
J’ai été cadreur, monteur et réalisateur chez
Allociné durant mon stage de 2ème année d’ESRA
pendant 2 mois et demi.

 

Natnaël BOURDELEIX

 

Je m'appelle Natnaël Bourdeleix. J'ai 22 ans.
Etudiant en cinéma à l'ESRA Paris, j'ai participé à 4
courts métrages, réalisé un clip et deux courts
métrages, et, surtout, acquis de l'expérience en
milieu professionnel en étant assistant réalisateur
sur le tournage d'un téléfilm Arte: "Le temps des
égarés". De par mon cursus, j'ai, également,
travaillé dans deux boites de production sur Paris,
écrit un scénario, fait de la régie. Tout cela me
permet d'être polyvalent et, surtout, de comprendre
et respecter le travail de chaque membre d'une
équipe.

 


 

 


 

Waar dient de collecte voor

 

Pour réaliser ce projet, nous avons évidement besoin de fonds. Si le matériel image et son, ainsi qu'un véhicule de transport nous est fourni par Transpa avec l'école pour intermédiaire, un tournage est une entreprise importante, nécessitant beaucoup de logistique. 

Notre demande de 1500 euros couvrira le défraiement de l'équipe ainsi que des acteurs, mais aussi le budget régie, qui comprend la nourriture et les boissons. 

Enfin, la majeur partie de ce budget ira dans la location d'un débit de boisson, lieu indispensable à la mise en scène tant il prend une place importante dans le scénario. 

Des frais supplémentaires seront également nécessaires pour rémunérer l'équipe maquillage et procéder à l'achat de costumes pour nos personnages. 

 


 

Même si les castings sont passés, il nous manque encore l'acteur principal pour lancer la réalisation : VOUS ! Si notre projet vous a séduit, nous avons lancé ce financement participatif pour vous donner la possibilité d'embarquer avec nous dans cette aventure en nous apportant une aide financière. 

N'hésitez pas a partager le projet si celui ci vous plait, nous vous remercions d'avance ! 

 

 

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil