Bande Démo court métrage

1 scénario, 14 histoires différentes les unes des autres : Bande Démo!

Project visual Bande Démo court métrage
Successful
7
Contributions
14/04/2019
End date
€500
Out of €500
100 %

Bande Démo court métrage

<p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>SYNOPSIS&nbsp;</strong></p> <p>Comment r&eacute;sumer un film qui n&rsquo;en est pas un&nbsp;? Quelle est la port&eacute;e de ce que l&rsquo;on veut dire lorsqu&rsquo;il n&rsquo;y a pas d&rsquo;intrigue, de liant pour enchainer le spectateur &agrave; son si&egrave;ge&nbsp;? L&rsquo;essence et la particularit&eacute; de ce que l&rsquo;on compte pr&eacute;senter r&eacute;side dans son titre&nbsp;: BANDE-DEMO. C&rsquo;est une s&eacute;rie de livres dont on lirait les pages marqu&eacute;es. C&rsquo;est un arr&ecirc;t sur image dans une ville aux temporalit&eacute;s multiples. Ce sont des moments de vie, des moments de cin&eacute;ma qui questionnent la vie. Ce sont les souvenirs d&rsquo;un autre. C&rsquo;est l&rsquo;imaginaire d&rsquo;un enfant.&nbsp; Ce sont les fen&ecirc;tres de l&rsquo;immeuble voisin. C&rsquo;est un kal&eacute;idoscope des vies que tu n&rsquo;auras jamais.</p> <p>Pour porter notre propos, l&rsquo;absurde s&rsquo;est offert &agrave; nous comme une &eacute;vidence&nbsp;: en effet, lui seul se permet de briser des barri&egrave;res, de surprendre, d&rsquo;intriguer, de faire rire&hellip;lui seul sait cr&eacute;er la v&eacute;rit&eacute;. &nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>ALORS C&#39;EST QUOI BANDE D&Eacute;MO ?&nbsp;</strong></p> <p>Comment raconter un personnage lorsqu&rsquo;il y en a une vingtaine&nbsp;? Comment parvenir &agrave; se faire comprendre sans simplement paraphraser chaque histoire&nbsp;? Comment faire comprendre l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t, qu&rsquo;on se donne tant de mal &agrave; raconter lorsque ce n&rsquo;est rien de plus que la&nbsp;balade d&rsquo;une subjectivit&eacute; &agrave; une autre. Leur seul point commun c&rsquo;est d&rsquo;exister et de vivre sinc&egrave;rement chaque &eacute;motion &agrave; leur mani&egrave;re, dans les situations o&ugrave; nous les avons plac&eacute;s afin de laisser la magie op&eacute;rer d&rsquo;elle-m&ecirc;me. C&rsquo;est au moment o&ugrave; nos protagonistes nous ont d&eacute;pass&eacute;es, o&ugrave; leurs histoires et leurs vies int&eacute;rieures ont cess&eacute;&nbsp;d&rsquo;&ecirc;tre n&ocirc;tres que le film a germ&eacute; dans notre ordinateur.</p> <p>Ici, pas de morale, de vell&eacute;it&eacute; de donner un sens &agrave; voir. Simplement une &eacute;quivocit&eacute;, un monde ouvert &agrave; l&rsquo;interpr&eacute;tation. Un seul besoin voire une exigence&nbsp;: la libert&eacute; d&rsquo;aller au bout de ce que l&rsquo;on raconte.</p> <p>&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>R&Eacute;ALISATIONS / COM&Eacute;DIENS&nbsp;</strong></p> <p style="text-align:center"><em>&diams;&Eacute;milie Huline&nbsp;</em></p> <p style="text-align:center"><em>&quot;R&eacute;alisatrice et com&eacute;dienne&quot;</em></p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/577459/53066218_609011056231955_8802531538961956864_n-1552321962.jpg" width="100%" /></p> <blockquote> <p style="text-align:center">Beaut&eacute; chevaline au poil peroxyd&eacute;, Emilie questionne le genre et ses parents sur ses origines, 1998. D&rsquo;aucuns disent qu&rsquo;elle aurait &eacute;t&eacute; &eacute;lev&eacute;e par des ragondins d&rsquo;Alsace, ce qui pourrait expliquer son l&eacute;ger accent notamment lorsqu&rsquo;il s&rsquo;agit de prononcer les &laquo;&nbsp;h&nbsp;&raquo;. Emilie ne sait certes&nbsp;communiquer que par onomatop&eacute;es, ni lacer ses chaussures, mais elle sait tourner ces particularit&eacute;s en avantage en lan&ccedil;ant la mode des baskets &agrave; velcro par exemple.</p> <p style="text-align:center">Surdou&eacute;e de naissance, elle d&eacute;note dans le paysage cin&eacute;matographique qu&rsquo;elle parvient &agrave; transcender gr&acirc;ce &agrave; la force du n&eacute;potisme. Son univers d&eacute;range, interroge, inqui&egrave;te, sollicite, consulte, requi&egrave;re, pousse, traverse, tourbillonne, contente, pivoine, monte, g&icirc;t, coupe, &eacute;courte, d&eacute;puc&egrave;le, entrave, &eacute;queute, travestit, plussoie, enclume. Sa passion alli&eacute;e &agrave; son intelligence et son petit grain de folie (d&eacute;velopp&eacute; lors de son ann&eacute;e d&rsquo;Hypokh&acirc;gne) qui la rend si sp&eacute;ciale font d&rsquo;Emilie un bovin dont on peine &agrave; saisir pleinement la richesse du sens quant &agrave; son art (notamment &agrave; cause des onomatop&eacute;es) mais qui pousse &agrave; outrepasser les limites de l&rsquo;imaginaire.</p> </blockquote> <p style="text-align:center"><em>&diams;Lou Marli&egrave;re&nbsp;</em></p> <p style="text-align:center"><em>&quot;R&eacute;alisatrice et com&eacute;dienne&quot;</em></p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/577461/FullSizeRender-1552322256.jpg" width="100%" /></p> <blockquote> <p style="text-align:center">Parisienne depuis sa naissance en cette c&eacute;leste ann&eacute;e 1998, Lou est n&eacute;e actrice. Aussi sensuelle et fatale qu&rsquo;enfantine et myst&eacute;rieuse, beaucoup de ceux qui ont crois&eacute; son c&eacute;leste chemin artistique ont voulu en faire une c&eacute;leste muse et l&rsquo;ont encourag&eacute;e &agrave; s&rsquo;offrir &agrave; la cam&eacute;ra.&nbsp;</p> <p>Naturelle dans la transformation psychologique et physique autant que physiologique, Lou semble vouloir avaler le cin&eacute;ma tant son rapport &agrave; l&rsquo;incarnation est moderne. Elle incarne le cin&eacute;ma. Elle transfigure le cin&eacute;ma. Elle est le cin&eacute;ma.</p> <p style="text-align:center">En effet, elle se passionne autant pour sa vocation d&rsquo;actrice que pour le travail d&rsquo;&eacute;criture et de r&eacute;alisation. Omnipotente, elle a fait les Beaux-Arts. Avec de nombreux projets d&eacute;j&agrave; &eacute;crits (car elle a fait les Beaux-Arts), son c&eacute;leste visage ang&eacute;lique dont on questionne l&rsquo;origine (Polonaise qui fait croire &agrave; une Asie fantasm&eacute;e) et sa silhouette callipyge dont les balcons donnent sur un monde antique perdu, celle qui porte le pr&eacute;nom de la c&eacute;leste muse de Nietzsche, Rilke ou Freud, ne peut &ecirc;tre d&eacute;sign&eacute;e que par ce mot&nbsp;: &laquo;&nbsp;c&eacute;leste&nbsp;&raquo;.</p> </blockquote> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>HISTORIQUE DU FILM&nbsp;</strong></p> <p>Emilie et Lou ont la force d&rsquo;&ecirc;tre deux personnes extr&ecirc;mement compl&eacute;mentaires, qui se ressemblent et diff&egrave;rent beaucoup &agrave; la fois. C&rsquo;est la rencontre de deux univers qui se choquent et se m&eacute;langent, c&rsquo;est aussi les m&ecirc;mes ambitions et intuitions, chevill&eacute;es au corps qui les rassemblent. De cette amiti&eacute; aussi forte qu&rsquo;inexplicable est n&eacute; ce projet de cr&eacute;er, de co-r&eacute;aliser et d&rsquo;interpr&eacute;ter ce premier film ensemble.</p> <p>&nbsp; &laquo; En sortant de notre &eacute;cole de th&eacute;&acirc;tre, nous avons pris le d&eacute;cision de filmer une &laquo;&nbsp; bande-d&eacute;mo&nbsp;&raquo;, soit une succession de sc&egrave;nes mettant en avant notre jeu d&rsquo;actrices. A mesure que nous &eacute;crivions, nous avons eu envie de d&eacute;fendre nos personnages jusqu&rsquo;au bout et de raconter leurs histoires. Ils sont parfois d&eacute;sesp&eacute;r&eacute;s, parfois d&eacute;sesp&eacute;rants, souvent dr&ocirc;les et &eacute;mouvants mais ils se ressemblent tous sur un point&nbsp;: celui de n&rsquo;&ecirc;tre que des personnages faits de dr&ocirc;leries, de singularit&eacute;s, de paradoxes, de d&eacute;calages qui les rendent tous profond&eacute;ment humains. Nous pensons qu&rsquo;il est possible de se suicider en musique, qui plus est, sur une musique gaie. Nous pensons qu&rsquo;il est possible d&rsquo;apprendre la mort d&rsquo;un proche au t&eacute;l&eacute;phone et que la sonnerie de celui-ci soit Ren&eacute; la Taupe, cela a d&ucirc; arriver. Mais cet absurde n&rsquo;est pas confiscatoire, loin d&rsquo;&ecirc;tre de la parodie, il n&rsquo;emp&ecirc;chera pas &agrave; cette femme au t&eacute;l&eacute;phone d&rsquo;&ecirc;tre d&eacute;vast&eacute;e par la mort de son p&egrave;re. C&rsquo;est cette obsession de retranscrire la vie dans ce qu&rsquo;elle a de plus dr&ocirc;le et insupportable &agrave; la fois qui nous a conduit &agrave; faire, de ce qui ne devait &ecirc;tre d&rsquo;une simple bande d&eacute;mo, un film dont les liants seraient l&rsquo;humour et l&rsquo;humanit&eacute;.</p> <p>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Dans une soci&eacute;t&eacute; o&ugrave; le rapport &agrave; &nbsp;l&rsquo;intimit&eacute;&nbsp;est boulevers&eacute; par une nouvelle forme de voyeurisme forc&eacute; li&eacute; &agrave; l&rsquo;arriv&eacute;e d&rsquo;internet et des r&eacute;seaux sociaux, ce film est comme une invitation ind&eacute;licate, &agrave; venir honn&ecirc;tement &nbsp;voir la vie des gens, sans filtre, dans ce qu&rsquo;elle peut avoir de plus inacceptable ou du moins ce qu&rsquo;il est inacceptable de montrer. Sans doute au-del&agrave; des fronti&egrave;res d&eacute;limit&eacute;es de ce que l&rsquo;on nomme&nbsp;&laquo;&nbsp; la bien-pensance&nbsp;&raquo; ou du moins des clivages habituels en reprenant tant&ocirc;t les codes de la publicit&eacute;, tant&ocirc;t ceux du cin&eacute;ma dit&nbsp;&laquo;&nbsp;d&rsquo;auteur&nbsp;&raquo; et bien d&rsquo;autres, pour les d&eacute;tourner subtilement ( on l&rsquo;esp&egrave;re) d&rsquo;une fa&ccedil;on ou d&rsquo;une autre&nbsp;; ce qui a &eacute;t&eacute; pour nous une formidable libert&eacute;.</p> <p>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Cependant, le film ne se veut pas non plus absolument engag&eacute;, il l&rsquo;est r&eacute;solument,&nbsp; mais pas de mani&egrave;re revendiqu&eacute;e ou p&eacute;remptoire. Il a &eacute;t&eacute; &eacute;crit en fonction de ce que nous pensions juste d&rsquo;&eacute;crire et de raconter &agrave; cet instant.</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>TOURNER &Agrave; PARIS ! POURQUOI ?&nbsp;</strong></p> <p>Car on aime se dire que l&rsquo;endroit dans lequel on vit est tellement &eacute;clectique qu&rsquo;il offre cette multiplicit&eacute; qui d&eacute;crit si bien l&rsquo;esprit du film, cette mosa&iuml;que d&rsquo;ambiances tant recherch&eacute;e.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/578088/54256047_378381759381788_3075700323470278656_n-1552483272.jpg" width="100%" /></p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>LA BANDE SON, UN R&Ocirc;LE &Agrave; PART ENTI&Egrave;RE</strong></p> <p>Les musiques sont un personnage &agrave; part enti&egrave;re. Elles nous aident &agrave; mettre en lumi&egrave;re le d&eacute;calage de la vie car nous sommes de ceux qui pensent que rien n&rsquo;est jamais total dans le quotidien, que faire pleurer les violons n&rsquo;a jamais fait pleurer quiconque mais que ce qui marque c&rsquo;est essentiellement de se retrouver face &agrave; un &eacute;cran devenu miroir, face &agrave; la vacuit&eacute; et l&rsquo;absurdit&eacute; de ce que l&rsquo;on traverse avec passion.</p> <p style="text-align:center"><strong>N&#39;OUBLIONS PAS L&#39;&Eacute;QUIPE&nbsp;!</strong></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/577471/IMG_0078-1552323501.jpg" width="100%" /></p> <p>Une &eacute;quipe de jeunes cin&eacute;astes qui travaillent sans rel&acirc;che pour vous concocter, on l&#39;esp&egrave;re,&nbsp; un petit bijou&nbsp;!&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><strong>Avant tout une rencontre</strong></p> <p>C&rsquo;est pendant le tournage de &quot;Hansha&quot; r&eacute;alis&eacute;&nbsp;par Coline Borie qu&#39;Emilie fait la rencontre de Louis Tran Tan Ba , N&eacute;h&eacute;mie Dufour et d&rsquo;une partie du reste de l&rsquo;&eacute;quipe. C&rsquo;est au-del&agrave; d&rsquo;une rencontre amicale, une rencontre artistique. &nbsp;C&rsquo;est cette accointance intellectuelle qui a permis quelques semaines plus tard, le lancement du film.</p> <p style="text-align:center"><em>&diams;N&eacute;h&eacute;mie Dufour</em></p> <p style="text-align:center">&quot;Directeur de la photographie&quot;</p> <p>A l&rsquo;aide de son Sony A7 III, il va r&eacute;ussir &agrave; immerger le spectateur &agrave; travers chacune&nbsp;des situations. Son d&eacute;fi est de s&rsquo;adapter &agrave; chaque sc&eacute;nario de BANDE-DEMO pour pouvoir cr&eacute;er une ambiance, un monde pr&eacute;cis et propre.</p> <p style="text-align:center"><em>&diams;Louis Tran Tan Ba</em></p> <p style="text-align:center">&quot;1er assistant mise en sc&egrave;ne&quot;</p> <p>Il ne sait pas se servir d&rsquo;un Sony A7 mais en revanche les plans de travail et les grosses pr&eacute;parations de tournage &ccedil;a, il sait faire. Il n&rsquo;a qu&rsquo;un seul but, que les r&eacute;alisatrices soient&nbsp;fi&egrave;res&nbsp;de leur&nbsp;projet. &nbsp;&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><em>&diams;Coline Borie</em>&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&quot;2nde assistante mise en sc&egrave;ne&quot;</p> <p>Apr&egrave;s avoir tourn&eacute;&nbsp;son premier court-m&eacute;trage &quot;HANSHA&quot;, elle n&#39;a qu&#39;un souhait, permettre &agrave; sa com&eacute;dienne pr&eacute;f&eacute;r&eacute;e, Emilie Huline de r&eacute;aliser son propre court-m&eacute;trage.&nbsp;&nbsp;</p> <p style="text-align:center"><em>&diams;L&eacute;a Brette&nbsp;</em></p> <p style="text-align:center">&quot;Chef d&eacute;coratrice&quot;</p> <p>Plusieurs sc&eacute;narii, plusieurs d&eacute;cors, plusieurs &eacute;poques&hellip;. Que dire de plus&nbsp;?</p> <p>&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&diams;Ang&egrave;le Bruschera</p> <p style="text-align:center">&quot;Scripte&quot;</p> <p>Le soucis du d&eacute;tail, la recherche de la perfection et de la concordance, Ang&egrave;le est indispensable au bon d&eacute;roulement du projet.&nbsp;</p> <p style="text-align:center">&nbsp;</p>

Allocation of funds

<p>Pour commencer, nous sommes soulag&eacute;&nbsp;car&nbsp;notre directeur de la photographie a d&eacute;j&agrave; sa propre cam&eacute;ra ( Sony A7 III). De plus le mat&eacute;riel lumi&egrave;re est en notre possession.&nbsp;</p> <p>Mais bien &eacute;videmment nous avons &eacute;norm&eacute;ment besoin de votre aide !!&nbsp;</p> <p>Le gros challenge du film est la multitude&nbsp;de d&eacute;cors et d&#39;&eacute;poques; pour que chaque sc&egrave;ne&nbsp; soit r&eacute;ussie, nous devons investir &eacute;norm&eacute;ment dans les costumes et la d&eacute;coration.&nbsp;</p> <p>De plus le tournage se d&eacute;roule sur 8 jours, dans tout Paris et&nbsp;avec une &eacute;quipe d&#39;au moins 10 personnes. Il est donc n&eacute;cessaire de nourrir tout ce beau monde et d&#39;assurer le co&ucirc;t&nbsp;des d&eacute;placements en voiture.&nbsp;</p> <p>Et pour finir, il ne faut jamais sous-estimer le son et par cons&eacute;quent un d&eacute;fraiement son est pr&eacute;vu.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/577836/Capture_d_e_cran_2019-03-12_a__17.52.49-1552409606.png" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p>Je tiens &agrave; vous remercier par avance et sachez que le moindre don nous aide &eacute;norm&eacute;ment. De plus je vous invite&nbsp;&agrave; partager notre cagnotte, si le coeur vous en dit !</p> <p>&nbsp;</p>

Rewards

TON NOM AU GÉNÉRIQUE

€5

Merci énormément de croire en notre projet et de croire à nos deux réalisatrices ! En remerciement ton nom figurera au générique de Bande-Démo.

Estimated delivery: July 2019

LE SCÉNARIO ET UNE AFFICHE DU FILM

€10

  • 1 contribution
Un grand merci ! Tu auras accès au scénario intégral ainsi qu'à une affiche du film format A3 + contre partie précédente.

Estimated delivery: July 2019

UNE PHOTO EXCLUSIVE DU TOURNAGE SIGNÉE PAR UN MENBRE ALÉATOIRE DE L'ÉQUIPE

€20

  • 1 contribution
Merci mille fois pour ton don ! En remerciement une photo exclusive du tournage signée par un membre aléatoire de l'équipe qui s'essaiera à une blague + contreparties précédentes.

Estimated delivery: July 2019

LIEN PRIVÉ DE VISIONNAGE DU FILM

€30

  • 1 contribution
Un très grand merci !! Tu pourras regarder le film quand tu veux et où tu veux grâce au lien de visionnage + contreparties précédentes.

Estimated delivery: July 2019

IMAGE DU STORYBOARD SIGNÉE ET VIDÉO PERSONNALISÉE

€50

  • 1 contribution
Comment te remercier ? En t'offrant une image du storyboard signée ainsi qu'une vidéo personnalisée d'un membre aléatoire de l'équipe + contreparties précedentes.

Estimated delivery: July 2019

RELIQUES MYSTÈRES ET INVITATIONS AVANT PREMIÈRE

€100

  • 2 contributions
Enfile ton plus beau smoking et rejoins-nous à l'avant première de Bande Démo ! En remerciement nous t'offrons une relique du film exclusive + contreparties précedentes.

Estimated delivery: July 2019

PEINTURE EXCLUSIVE DES RÉALISATRICES

€200

Nos réalisatrices sont douées de talents ! Elles n'ont pas les mots pour te remercier et seront heureses de te faire une peinture exclusive (offre non remboursable ni échangeable en cas de grosse déception) + contreparties précedentes.

Estimated delivery: July 2019

Make a donation

Give what I want