IRANORAMA - Le weBDoc'

Vous êtes journaliste indépendant. À quelques semaines de l'élection présidentielle, vous avez été envoyé en Iran et disposez de cinq jours pour passer au crible les principaux aspects de la vie quotidienne à Téhéran et rendre votre reportage à votre rédaction.

Project visual IRANORAMA - Le weBDoc'
Successful
53
Contributions
05/05/2013
End date
€2.200
Out of €2.200
100 %

IRANORAMA - Le weBDoc'

<p> <img alt="Vig_selec_iranorama" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/14492/vig_selec_iranorama.jpg"></p> <p>  </p> <p> <a href="http://webdoc.fr/non-classe/iranorama-webdoc-prix-public-webprogram-festival/" target="_blank">Grâce à vous, Iranorama a remporté le prix du meilleur webdocumentaire décerné par le public du Web Program Festival de La Rochelle ! </a></p> <p>  </p> <p> <a href="http://www.france24.com/static/infographies/iranorama/index.html" target="_blank">Cliquez ici pour visionner la démo du 1er épisode d'Iranorama.</a></p> <p> ___</p> <p>  </p> <p> Le 14 juin 2013, le peuple iranien choisira son prochain président. Un scrutin crucial pour le pays, en proie à une crise économique sans précédent depuis l'instauration de la République islamique, en 1979.</p> <p>  </p> <p> À l'étranger aussi, cette élection sera étroitement suivie. Son issue pourrait déterminer les relations diplomatiques entre l'Iran, ses voisins et les pays occidentaux pour les quatre prochaines années. Mais surtout, elle conditionnera le quotidien des Iraniens, qui sont les premiers à être confrontés aux conséquences des sanctions internationales.</p> <p>  </p> <p> Mais ces Iraniens, qui sont-ils ? La société iranienne, qui porte un regard critique à l'encontre de son gouvernement mais aussi des occidentaux, n'a que rarement voix au chapitre. C'est cette voix qu'<strong>Iranorama</strong> souhaite porter, à travers une <strong>web série de quatre épisodes, diffusés à partir du mois de mai à raison d'un chapitre par semaine.</strong></p> <p>  </p> <p> Un rendez-vous hebdomadaire informatif, ludique mais aussi artistique, puisque<strong> le scénario de cette épopée journalistico-romancée sera illustré par les aquarelles d'Ulys</strong>, dessinateur de bande dessinée et caricaturiste pour La Matinale de Canal+.</p> <p>  </p> <p> Mais Iranorama, c'est aussi<strong> un jeu dont vous serez le héros</strong>, grâce à une scénarisation étudiée pour que vos choix aient une véritable incidence sur votre périple.</p> <p>  </p> <p> <img alt="8" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/8655/8.jpg"></p> <p>  </p> <p> Avez-vous déjà participé aux <strong>soirées déjantées de la jeunesse téhéranaise</strong>, dans un pays où l'alcool et les drogues sont formellement prohibés, sous peine de mort ? Savez-vous que les Iraniens rivalisent d'ingéniosité pour <strong>déjouer les interdictions du régime et témoigner de leur quotidien sur les réseaux sociaux</strong> ?</p> <p>  </p> <p> En épousant les traits du personnage principal de l'histoire, un journaliste en reportage, vous découvrirez la face cachée de l'Iran, tout en appréhendant progressivement tous les enjeux du scrutin de juin prochain. <strong>Et vous devrez rendre compte de l'avancée de votre reportage à votre rédaction</strong>.</p> <p>  </p> <p> Mais cette invitation au voyage débute dès à présent. Car pour prendre forme, <strong>Iranorama a besoin de votre soutien.</strong></p>

Allocation of funds

<p>  </p> <p> <strong>Iranorama a déjà trouvé un diffuseur, qui a accepté de financer une partie du projet</strong>. Néanmoins, tous les frais engendrés par la réalisation de cette web série ne sont pour le moment pas couverts.</p> <p>  </p> <p> Nous réalisons ce projet en freelance, et pour en assurer le bon développement, nous devons débloquer des fonds pour :</p> <p>  </p> <p> ► achat d'une licence de logiciel de montage transmedia (Klynt V2, Djehouti ou 3WDOC). <u>Env. 500 €</u></p> <p>  </p> <p> ► achat de matériel de dessin. <u>Env. 200 €</u></p> <p>  </p> <p> ► achat de droits pour l'utilisation de musiques. <u>Env. 500 €</u></p> <p>  </p> <p> ► achat de droits de photos AFP, qui seront utilisées ponctuellement dans le cadre de la narration. <u>Env. 1 000 €</u></p> <p>  </p> <p> <strong><u>Soit un budget total de 2 200 €.</u></strong></p> <p>  </p> <p> Sachez également que <strong>les fonds qui seront récoltés au-delà de ce montant seront prioritairement investis pour réaliser des traductions de ce webdocumentaire</strong> dans l'ordre de priorité suivant : Anglais, Espagnol. Et si vous êtes très généreux, nous envisagerons également d'en faire une adaptation en arabe puis en fârsi.</p> <p>  </p> <p> Mais avant de prendre l'avion pour Téhéran, nous vous donnons rendez-vous <a href="http://www.facebook.com/WebdocFR" target="_blank">sur Facebook</a> pour suivre l'évolution de cette campagne de levée de fonds et plus généralement du développement d'Iranorama.</p>

Rewards

€5

Votre nom dans les remerciements de ce webdocumentaire, auquel s'ajoute notre éternelle gratitude.

€10

  • 15 contributions
Votre nom dans les remerciements + une impression papier de l'une des aquarelles d'Ulys dédicacée par son auteur.

€25

  • 22 contributions
Votre nom dans les remerciements + un album photo web des plus jolies aquarelles d'Iranorama + une impression sur papier photo d'une aquarelle au choix.

€50

  • 4 contributions
Votre nom dans les remerciements + un mug Iranorama + un tee-shirt Iranorama.

€80

  • 3 contributions
Votre nom dans les remerciements + une aquarelle originale d'Ulys créée spécialement pour Iranorama numérotée et signée.

€100

  • 1 contribution
Votre nom dans les remerciements + une aquarelle originale d'Ulys créée spécialement pour Iranorama numérotée et signée + un album photo reprenant les plus belles aquarelles d'Iranorama.

€150

  • 1 contribution
Votre nom dans les remerciements + une aquarelle originale d'Ulys créée spécialement pour Iranorama numérotée et signée + un album photo reprenant les plus belles aquarelles d'Iranorama + un mug Iranorama + un DVD collector d'Iranorama.

Make a donation

Give what I want