L'Ombre du Silence

Court métrage (20 min), drame/thriller

Visueel van project L'Ombre du Silence
Geslaagd
46
Backers
08/04/2019
Einddatum
€2.690
Voor €2.500
108 %

L'Ombre du Silence


 


RÉSUMÉ DU FILM 


              Atteinte de mutisme depuis sa naissance, Camille, une jeune étudiante en lettres modernes, rentre chez elle où, son amie de toujours et colocataire, Lisa, a un rendez-vous galant. Musique et lumière sont allumées, mais personne dans l’appartement lors de son entrée. Camille coupe la musique et vaque à ses occupations jusqu’au moment où, plus tard dans la soirée, le tourne-disque du salon se remet en marche. Peu à peu, elle s’aperçoit que quelque chose ne va pas, et cela, particulièrement lorsqu’elle reçoit un message inquiétant de Lisa et que toutes les lumières de l’appartement s’éteignent.

Inspiration graphique, création de Noé Despréaux


NOTE DU RÉALISATEUR


   Qu'est-ce que le silence ? A l'instar de l'ombre qui n'existerait pas sans lumière, le silence n'est ni plus, ni moins que l'absence de bruit dans un lieu donné.

 L’Ombre du Silence m’a été inspiré d’une étrange sensation que nous avons tous déjà vécu, que ce soit dans notre jeunesse ou peut-être même récemment. Vous êtes seul mais confiant dans un lieu qui vous est familier jusqu’au moment où un élément, si infime soit-il, vient vous perturber. Cela peut-être un bruit, un mouvement ou ne serait-ce qu’une impression et tout ce qui vous entoure est soudainement transformé, devenant hostile, à tel point que vous avez le sentiment de ne plus être seul. Vous ressentez alors cet instinct qui vous pousse à vérifier chaque pièce, allumant la lumière sur votre passage et espérant au plus profond de vous que cette sensation ne soit pas fondée.

 Ma volonté première pour ce film est de travailler sur l’immersion et l’émotion du spectateur, plus précisément la peur, la vraie, comme peu de personnes la connaissent vraiment.

Je me suis donc alors demandé ce qui nous fait, au plus profond de nous, réellement peur en tant qu’individu et quels procédés mettre en place pour arriver à mes fins. Le réalisme s'est alors imposé à moi de manière tout à fait naturelle, car peu importe le contexte, ce qui nous effraie en réalité ce n’est pas l’extraordinaire, mais bien au contraire l’horrible fatalité de l’ordinaire, aussi simple soit-il.

Tout cela souligné par la mise en scène, les différents cadres ou mouvements de caméra et l’utilisation du son, notamment le silence via le sound design, utilisés de façon méticuleuse afin de créer une intime tension.

 Ainsi, c’est exactement cela, cette illusion du réel mis en place par ses différents procédés cinématographiques, qui vont créer l’empathie et l’identification du spectateur au personnage par rapport à la situation dans laquelle il ou elle se trouve.

 N’étant pas particulièrement un grand fan du genre horrifique ou autre “Slasher” et le sujet direct du film n’étant pas le meurtre à proprement dit, mon ambition personnelle est de transcender les codes en mettant en scène de manière pragmatique et cohérente "l’avant”, ce moment plus ou moins long où nous comprenons peu à peu ce qui nous arrive et basculons inévitablement dans cette terrifiante et irrationnelle vérité.

Will R.


UN MOT DE LA PRODUCTRICE



Vaste sujet que la peur, souvent abordé dans le cinéma. Pourquoi donc vouloir se pencher sur ce type de film ?

        Tout d’abord, nous pouvons le dire, c’est dans une volonté de maîtriser un genre et de créer un film s’inscrivant parfaitement dans celui-ci que Will m’a parlé de ce projet. Il m’a présenté ce film non pas comme un film expérimental, ou qui sort de l’ordinaire bien au contraire. Le scénario est d’une simplicité folle, mais aucun défaut n’y transparaît, le but est atteint. La peur m’a envahie dès la lecture du scénario et je n’osais imaginer ce que Will avait en tête en ce qui concerne l’esthétique du film. Et quelle n’a pas été ma surprise lorsqu’il m’a expliqué de quel point de vue il voulait se placer, quelles lumières, quels cadres, il souhaitait utiliser.

          Will n’a en aucun cas souhaité traiter le scénario de manière classique ou superficielle. Bien au contraire son travail s'est inscrit dans une démarche précise d'inspiration et de recherche. Que ce soit pour le personnage de Camille, muette, pour la lumière, ou encore pour le son. En effet, pour ce film, Will a le souhait de faire composer une bande originale. Projet ambitieux, mais qui serait le point d’orgue du film.

          La création de ce projet s’inscrit totalement dans une volonté d'expérimenter le genre et de comprendre les rouages de la création basée sur un désir de faire passer une émotion précise au spectateur. Exercice plus compliqué qu’il n'y paraît.

          Pas à pas, le projet a pris forme. Chaque jour de plus en plus pointu sur chaque détail. Lumières, costumes, maquillage, décors, musiques, rien n’est laissé au hasard.

          Étant une équipe de bénévoles, nous aurions pu avec un moindre budget construire ce projet. Mais ne serait-il pas dommage de ne pas vouloir aller jusqu’au bout du perfectionnement ? Vos dons nous permettront d'utiliser du matériel professionnel laissant toutes les possibilités à Will de travailler chaque plan comme il l’a imaginé. De plus, grâce à vos dons, la bande originale, si importante pour ce film, pourrait voir le jour sans encombre. 

           Aujourd’hui, nous pouvons le dire, tout est fin prêt. Les choix sont faits. Il ne nous manque plus qu’un peu de soutien pour mener ce projet jusqu’au bout. 


C'est là que vous intervenez !

Coline C.


INTENTIONS ARTISTIQUES 


 

INSPIRATIONS VISUELLES

 

Le film Ils réalisé par Xavier Palus et David Moreau, sorti en 2006.  

Le film Hush, réalisé par Mike Flanagan, sorti en 2016

 

 

INSPIRATIONS SONORES

 

 

    Ainsi, comme son nom l’indique, le film travaillera véritablement sur l’importance du silence. C’est pourquoi le réalisateur a pris la décision de faire intervenir un Sound Designer sur le projet et de faire composer une musique originale afin de créer, dans un premier temps un certain contraste avec le silence du lieu et souligner la tension liée au paradoxe du personnage principal, atteint de mutisme. 

 

    L’inspiration du réalisateur pour la musique : Turn around, Look at Me chanson du groupe The Vogues.

https://www.youtube.com/watch?v=VrdQwKlbu4Q

 

    La musique étant en cours de création avec un compositeur, vous n’en saurez pas plus sur le sujet ! Et oui, il faut bien garder un peu de mystère… 

 

 


PRESENTATION DES COMEDIENS    


Les castings étant terminés, nous sommes heureux de vous présenter les comédiens sélectionnés pour interpréter les personnages du film.

 

 

 

LE RÔLE DE CAMILLE

 

 Léonor Mira

 

LE RÔLE D'ALEX

 

Florian Demonfort

 


L'ÉQUIPE


Réalisation : Will Remond, Directrice de production : Coline Chatard, Assistant de production : Jérome Babinard, Premier assistant réalisateur : Guillaume Fournier, Script : Alexia Lambert, Directeur de production musicale : Samuel Baudry, Chef opérateur : Baptiste Jung, Chef électricien : Tanguy Bourgeois, Électricien : Antoine Peltier, Directrice de casting : Anna Sitbon, Chef opérateur son : Antoine Reiff, Chef décorateur : Océane Dufau, Accessoiriste : Alice Du Lac,

De plus je précise que le projet est une coproduction entre Will Remond et l'association Bagton

L’association Bagton est constituée de 5 jeunes étudiants dans le cinéma. Elle a pour vocation d’aider et d’accompagner les jeunes réalisateurs, comme l’est Will, à concrétiser leurs projets. Son ambition est de réunir professionnels et futurs professionnels autour de projets communs. Cette toute jeune association n’en est pas à son galop d’essai, bien que le projet « L’Ombre du Silence » soit son premier projet de court métrage.

 


LIENS 


Créations de l'artiste de l'affiche : 

https://www.artstation.com/thehighfields?fbclid=IwAR0vfVQ_d_Y1OBqIb4QIbjlpsW1cvEQphGdYB3jtP-FPuRu5KiqSfVrnAIw

Court métrage étudiant (5min), Austère, réalisé par Will Remond et Alice Du Lac:

 https://www.youtube.com/watch?v=aGJXcteUwzw&fbclid=IwAR3U-IjxAt7xqbQ_NklUqMvhLHd4idJ2z2KFHYokb6ID9cOm3HXB5mNsOwc&app=desktop

 

 

Waar dient de collecte voor

 

 

Et si la cagnotte dépasse 2500€ ?

 

Au delà de 4000 €

On assure notre participation aux festivals francophones ! 

 

Au delà de 5000€

Pourquoi se contenter de la France ?! Vous nous assurez une participation aux festivals au niveau international !

 

Au delà de 7000€

Cette fois-ci on mise tout sur une qualité au top ! La post-production pourra être effectuée par un professionnel.

 

Au delà de 9000€

Vous recevrez tous sans exception un dvd du film et serez conviés à la projection, dans une grande salle, s'il vous plait ! Champagne et petits fours seront au rendez-vous pour tous ! 

 

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil