Moi je crois pas! (Bis repetita)

Donnez, donnez, donnez, dieu vous le rendra ! La Bande Annonce revient avec "Moi, je crois pas !" dans une toute nouvelle mise en scène !

Visueel van project Moi je crois pas! (Bis repetita)
Mislukt
0
Bijdragen
02/12/2015
Einddatum
€0
Voor €700
0 %

Moi je crois pas! (Bis repetita)

<p> <strong><u><em>Moi je crois pas !</em></u> de Jean-Claude Grumberg</strong></p> <p>  </p> <p> Grâce à vos dons, nous avons pu nous produire durant 3 mois au théâtre Darius Milhaud, nous avons la possibilité de revenir sur scène au théâtre du Gouvernail mais pour cela nous avons encore besoin de votre aide. Effectivement, nous avons décidé de changer l'affiche, la mise en scène ainsi que le décor ce qui engendre de nouveaux frais (location du théâtre, communication, régie...).</p> <p>  </p> <p> <a href="http://www.billetreduc.com/134629/evtcrit.htm" target="_blank">critiques de la pièce</a></p> <p>  </p> <p> Nous jouerons tous les samedis à partir du 5/12/15 jusqu'au 27/02/16 (relâches les 26/12 et 02/01) au Théâtre du Gouvernail 75019</p> <p>  </p> <p> <img alt="Theatre_du_gouvernail-1445681856" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244170/theatre_du_gouvernail-1445681856.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Large_moijecroispas1-1427584213-1445681271" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244151/large_Moijecroispas1-1427584213-1445681271.jpg"></p> <p>  </p> <p> <img alt="Moijecroispas9-1427584280-1445681593" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244159/Moijecroispas9-1427584280-1445681593.jpg"></p> <p>  </p> <p> <img alt="Moijecroispas21-1427584308-1445681219" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244149/Moijecroispas21-1427584308-1445681219.jpg"></p> <p>  </p> <p> <img alt="Moijecroispas30-1427584344-1445681298" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244153/Moijecroispas30-1427584344-1445681298.jpg"></p> <p>  </p> <p> Un couple tente de s’accorder mais tombe inévitablement dans le trou sans fond des désaccords, petits, mesquins, absurdes, rocambolesques et drôles ! Les « moi je crois pas » de Monsieur invitent chaque dialogue au « moi je crois » de Madame ! Mais ce n’est pas tant la discorde qui se joue devant nous, que la difficulté à dire je t’aime. Ils ont une longue route derrière eux et ces saynètes sont autant de possibles pour prolonger l’avenir, fussent-ils caustiques et mordants !</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Regard acerbe et drôle sur le quotidien étriqué d'un couple ordinaire.</p> <p>  </p> <p> Monsieur est pétri de convictions, il aime argumenter. C'est sa réflexion, son sens critique aiguisé qui le pousse à se revendiquer non-croyant.</p> <p>  </p> <p> Madame préfère les bêtes aux humains, à part son ours de mari qu'elle supporte dans tous les sens du terme. Commère, elle sait tout de ses voisins; parfois cruelle, elle feint la naïveté pour embrouiller son mari. Elle veut croire...</p> <p>  </p> <p> La force de Grumberg est de mener de front un grand nombre de réflexions à travers un texte d'apparence très simple. Une banale histoire de Monsieur et Madame tout le monde, qui pourtant questionne sans répit la maladie, la mémoire et les convictions.</p> <p>  </p> <p> Moi je crois pas! est une critique sociétale, basée sur l'omniprésence de la télé, de l'inculture, des croyances populaires, du racisme bête et méchant, mais c'est également une histoire d'amour, une histoire sur la vie et les rapports humains.</p> <p>  </p> <p> <u>Les comédiens</u> : </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Florine Garin </strong></u></p> <p> <img alt="Flo2-1424255909-1445681325" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244155/flo2-1424255909-1445681325.JPG"></p> <p>  </p> <p> Passionnée de théâtre depuis ses 14 ans, cette jeune comédienne s'épanouit dans tous les aspects du genre : théâtre de rue, café-théâtre, improvisations, commedia dell'arte...</p> <p> Tour à tour grave et légère, grinçante, touchante et politiquement incorrect, ce qui lui plaît particulièrement, c'est d'interagir avec le public, de créer une complicité avec ses partenaires de jeu afin de mieux les surprendre.</p> <p> La pièce <u>Moi je crois pas</u> qu'elle a jouée d'avril à juin au théâtre Darius Milhaud lui tient à coeur, car d'après ses propres mots : "Je m'éclaaaaaaate !!!"</p> <p>  </p> <p> <u><strong>Quentin Voinot</strong></u></p> <p> <img alt="Img_3936-1446112839" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/245867/IMG_3936-1446112839.jpg"></p> <p>  </p> <p> Suite à une reconversion professionnelle, il intègre en 2010 l’école de théâtre Artefact à Paris.</p> <p> Au sein de cette école, il est comédien dans <u>Casimir et Caroline</u> d’Ödön Von Horváth (joué à la Comédie de Paris en 2011), <u>la Cerisaie</u> d’Anton Tchekhov  (joué au sein de l’école en 2012), <u>le Dindon</u> de Georges Feydeau (joué au Palais des Glaces en 2012), <u>Marat-Sade</u> de  <u><a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Weiss" title="Peter Weiss">Peter Weiss</a></u> (joué au théâtre de Ménilmontant en 2013), <u>l’Avare</u> de Molière (joué pendant un mois au festival off d’Avignon 2013).</p> <p>  </p> <p> De 2010 à 2014, il participe au festival de théâtre contemporain, la Mousson d’Eté, au sein duquel il joue dans <u>Sous les arbres</u> de Philippe Minyana, <u>Plus vite que la lumière</u> de <a href="http://www.theatre-contemporain.net/biographies/Rasmus-Lindberg/">Rasmus Lindberg</a>,  <u>Avant hier, après demain (nouvelles du futur)</u> de Gianina Carbunariu, <u>Les oies brûlent quand elles visitent la savane</u> de Caroline Dumas de Rauly, et il est scénographe pour le spectacle <u>Roumanie!  Va te faire foutre</u> de <a href="http://www.maisonantoinevitez.com/biblio/auteur.php?auteur_id=429&amp;oeuvre_id=1993">Bogdan Georgescu</a>.</p> <p>  </p> <p> Depuis 2013 jusqu' à aujourdhui, il joue Harpagon dans <u>l'Avare</u> de Molière par la Compagnie Job'art, régulièrement programmé à la Comédie Nation.</p> <p> Depuis 2015, il joue également dans <u>Lysistrata ou la grève du sexe</u> d'Aristophane au théâtre de la Folie Méricourt.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Charlotte Olivier</strong></u></p> <p> <img alt="Lolotte-1424256296-1445681453" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244157/lolotte-1424256296-1445681453.jpg"></p> <p>  </p> <p> Une fois son diplôme de langues étrangères (anglais, allemand, néerlandais) en poche, elle choisit de revenir à sa grande passion : le JEU. Elle suit pendant trois ans les cours du maître Philippe Chauveau au théâtre des Déchargeurs (Paris) (photos sur le site <a href="http://www.courschauveau.com/">http://www.courschauveau.com/</a> rubrique "Auditions", "session 2011", "session 2010").</p> <p>  </p> <p> En 2012, le maître la fait jouer dans <u>Exercices de conversation et de diction française pour étudiants américains</u> d'Eugène Ionesco. A l'issue de cette formation, elle souhaite poursuivre l'aventure avec ses amis collègues comédiens rencontrés en cours et c'est ainsi que la compagnie La Bande Annonce voit le jour. Comme première pièce,  ils ont choisi <u>L'Orchestre</u>, une comédie à l'humour grinçant de Jean Anouilh qu’ils ont jouée au printemps 2014.</p> <p>  </p> <p> Toujours avec la Bande Annonce, elle joue dans <u>Moi, je crois pas</u> ! , une pièce de Jean Claude Grumberg programmée d’avril à juin 2015 au Théâtre Darius Milhaud (Paris 19°).  En sus, Charlotte a aussi participé à quelques projets vidéo dont une web-série interne pour Radio France et un court-métrage amateur "La Mort se vit jeune". Cette année, elle reprend la pièce <u>Moi je crois pas</u> ! qui sera jouée au Théâtre du Gouvernail (Paris 19°) de décembre 2015 à février 2016.   </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>David Rosenfeld</strong></u></p> <p> <img alt="David-bdpourweb-1027-1424693326-1445681760" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244167/David-BDpourWeb-1027-1424693326-1445681760.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Cannelle Castello</strong></u></p> <p> <img alt="Cann2-1446202018" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/246325/cann2-1446202018.jpg"></p> <p>  </p> <p> A commencé le théâtre à 14 ans dans une association à la Rochelle, puis un déclic ; « c’est monter sur Paris pour ne pouvoir faire que ça ! ».</p> <p>  </p> <p> C’est à l’âge de 18 ans qu’elle décide d’intégrer d’abord le Cours CHAUVEAU où elle y reste un an, ce qui lui permet de rencontrer Laetitia OTTAVI, ainsi que les autres acteurs qui font partie de la compagnie, elle est maintenant au cours Florent depuis 2 ans, elle a étudié et travaillé beaucoup d’œuvres contemporaines et classiques tels que : Sarah KHANE, Angelica LIDDELL, Olivier PY, Paul CLAUDEL, SHAKESPEARE, MARIVAUX.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Cyril Robin</strong></u></p> <p> <img alt="10947556_10155090602105587_96303842_n-1424256424-1445681793" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244168/10947556_10155090602105587_96303842_n-1424256424-1445681793.jpg"></p> <p>  </p> <p> Tout commence à Orléans au Théâtre de la Tête Noire, par une pièce de Joël POMMERAT. Cette première expérience sur scène m'a fait réaliser que je voulais jouer et apprendre.  J'ai suivi pendant une année le cursus du Cours Florent. Puis, en parallèle du théâtre, je me suis adonné au Oneman Show. J'ai repris depuis peu les cours à Artefact en dernière année. Novarina, Shakespeare, Copi, Feydeau, Molière, Tchekhov, Durringer sont autant d'auteurs qui m'inspirent. Mais Grumberg est celui avec qui je prends plaisir à jouer avec la Compagnie de la Bande Annonce ! </p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Céline Doucey</strong></u></p> <p> <img alt="Photo_c_line-1446113006" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/245868/photo_c_line-1446113006.jpg"></p> <p>  </p> <p> Céline est montée sur scène dès l’enfance grâce à une section théâtre amateur existant au sein du foyer rural de son village. Des animateurs- théâtre professionnels encadraient les groupes, enfants, ados, adultes, et lui ont fait découvrir le plaisir de la scène à travers des sketches humoristiques, petites farces paysannes et comédies de Boulevard  puis des textes puisés dans le répertoire de la littérature théâtrale.</p> <p>  </p> <p> Chaque année l’association présentait  et présente encore des spectacles toujours très appréciés du public local grâce  au choix des pièces et à la qualité de jeu des comédiens qui en ont fait sa réputation.</p> <p>  </p> <p> Céline ne s’est jamais éloignée de la scène, et rejoignait la troupe dès que ses études puis une activité professionnelle lui ont permis de tout concilier. Elle prit goût à la scène, et petit à petit la passion du théâtre s’est installée. Attirée par  une irrésistible envie d'être quelqu'un d'autre, de partager avec le public la force des mots, la magie de l'instant et surtout des moments d'émotion, d'euphorie et de don de soi qu'on ne vit que sur scène, Céline a sauté le pas en 2013 en s’inscrivant au Cours Florent. Volubile, chaleureuse, vive et  pleine d’entrain  communicatif,  Céline  avait depuis longtemps des rêves de scène : ses rêves se concrétisent.    </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u>La mise en scène</u> : </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Laëtitia Ottavi</strong></u> :</p> <p> <img alt="Photo-1424515334-1445681819" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/244169/photo-1424515334-1445681819.JPG"></p> <p>  </p> <p> Après des études de lettres et de psychologie, Laetitia Ottavi se consacre à sa famille. Et puis en 2009, comme touchée par la grâce du théâtre ( si si) - après avoir lu <u><strong><em>La femme qui dit</em></strong></u> de Guy Foissy - elle se dit qu’elle aimerait bien donner à entendre et à voir ces monologues de femmes.</p> <p>  </p> <p> Elle en parle à une amie, directrice artistique d’une compagnie, et ensemble, elles montent une soirée cabaret à La Bélière, qui rencontre un franc succès. Amusée et curieuse, elle suit une formation professionnelle d’art dramatique au théâtre des Déchargeurs à Paris où elle va jouer différentes scènes du répertoire classique et contemporain (Ionesco, Feydeau, Anouilh, Ribes).  </p> <p>  </p> <p> À la suite ou plutôt durant sa formation, elle décide de monter une compagnie, <em><strong>La Bande Annonce</strong></em> qui présentera son premier spectacle <u><em><strong>L’Orchestre</strong></em></u><em><strong> </strong></em>de Jean Anouilh en café théâtre à Paris. Puis elle monte "Moi je crois pas!" de J-C Grumberg au théâtre Darius Milhaud qui sera jouée pendant 3 mois en 2015. Elle suit actuellement une licence d'études théâtrales à la Sorbonne nouvelle. </p> <p>  </p> <p>  </p>

Waar dient de collecte voor

<p> Alors... si vous nous faites des dons, les comédiens auront des costumes!</p> <p> Et si vous ajoutez quelques euros, il y aura même un décor!</p> <p>  </p> <p> Si certains sont particulièrement en joie, alors la Bande Annonce jouera en toute légalité! Si vous êtes Gémeaux, Taureaux, Poissons ou Vierges, dites-vous que ça ne sert à rien, ce qu'il nous faut, c'est du cash!</p> <p>  </p> <p> Enfin, même si vous êtes radins, quand vous venez au théâtre, vous aimez voir ce qui se passe, alors quoi que vous en pensiez, il faudra quand même un régisseur! Pensez-y avant de cliquer! </p> <p>  </p> <p> Communication : 150 euros</p> <p> SACD : 200 euros</p> <p> Décor, costumes et accessoires : 100 euros</p> <p> Régie : 250 euros</p> <p>  </p> <p> Si les dons dépassent la somme demandée nous pourrons élargir la communication autour du projet.</p>

Kies je beloning

€5

Nos remerciements sur la page Facebook

€15

Nos remerciements sur la page Facebook et notre reconnaissance.

€25

Nos remerciements sur la page Facebook, notre reconnaissance et une affiche du spectacle.

€35

Nos remerciements sur la page Facebook, notre reconnaissance et une affiche du spectacle et une invitation.

€50

Nos remerciements sur la page Facebook, notre reconnaissance et une affiche du spectacle et une invitation et un verre offert avec la compagnie.

Een gift doen

Ik geef wat ik wil