Nearly Famous - Projet de film Rockumentaire

Je cherchais mon Grand-père, j'ai trouvé un rockeur ! Rejoignez l'aventure "Nearly Famous" et financez le lancement de ce Rockumentaire !

Project visual Nearly Famous - Projet de film Rockumentaire
Successful
94
Contributions
06/08/2017
End date
€3.585
Out of €3.500
102 %

Nearly Famous - Projet de film Rockumentaire

<p><img alt="Couverture2-1499349047" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439606/Couverture2-1499349047.jpg"></p><p> </p><p><em>Premier plan; Eric Burdon, The Animals. </em></p><p><em>A droite Mel Williams, première émission TV, Ready Steady Go ! (UK)</em></p><p> </p><p> </p><p> </p><p> </p><p> </p><p><strong>PITCH </strong></p><p> </p><p> </p><p>A 74 ans, Mel Williams est presque célèbre. Il a partagé la tournée des stars et joué dans des salles obscures, des pubs, des stades, desclubs et des théâtres, des maisons closes, des festivals et des arrière-cours... Il a chanté pour les familles royales, les punks et les prisonniers, pour les braqueurs de banques, les drogués et les dealers. Il a arpenté le monde dans la lumière des Beatles, de Bill Haley, Little Richard et Matt Monroe. Il a tourné avec Gene Vincent, mangé des sandwichs au concombre avec Judas Priest et fait la première partie des Rolling Stones. Pourtant il ne reste que « presque » célèbre.</p><p>Son cœur saute parfois quelques battements, mais il refuse de mettre un terme à sa carrière : la musique est plus forte que son âge et son état de santé. Il faut dire qu'il a bu de quoi couler le Titanic et pris assez de substances psychédéliques pour voler plus haut que l’aigle tatoué sur son bras... Et c’est mon grand-père.</p><p>Né près de Londres dans la grisaille de 1943, il n'a cessé de changer de continent et de vie, sans savoir que j'existais.</p><p>Et lorsque je suis devenue mère, j'ai cherché à le retrouver. Pour défier le temps et toutes ces années d'absence, je lui propose une aventure à travers des lieux emblématiques du Rock, sur les traces de cette jeunesse européenne éprise de liberté qui a posé les fondements d'un monde nouveau après-guerre. Il me raconte son histoire et nous tissons, dans l'urgence, une parenthèse précieuse pour transformer le patrimoine génétique en héritage émotionnel et l'utopie en filiation.</p><p> </p><p> </p><p> </p><p> </p><p><img alt="Img_3654-1499349223" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439610/IMG_3654-1499349223.jpg"></p><p>Mel Williams, Janvier 2017, Dijon. </p><p> </p><p> </p><p> </p><p><strong>JE CHERCHAIS UN GRAND-PERE, J'AI TROUVE UN ROCKEUR...</strong></p><p> </p><p> </p><p>Il y a 5 ans, Mel a dû modifier la page 333 de son autobiographie après qu’il a découvert une partie de son histoire qui lui avait échappée. Sur cette page il a écrit mon prénom et décrit notre rencontre, parce que Mel Williams, c’est mon grand-père.</p><p>Pendant de nombreuses années, munie du seul nom de ce musicien anglais, que j'avais déniché en fouillant dans les effets personnels de ma mère, j'ai espéré trouver des réponses chaque fois que mon chemin croisait celui d’un disquaire ou d’un brocanteur spécialisé.</p><p>J'ai cherché des indices, des témoins, mais aucune piste ne semblait converger vers le peu d’éléments en ma possession...</p><p> </p><p> </p><p><img alt="10367730_10204339204672589_3507892706936158601_n-1499352257" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439635/10367730_10204339204672589_3507892706936158601_n-1499352257.jpg"></p><p> </p><p> </p><p>En 2010 je suis devenue mère à mon tour. La naissance de mon fils a établi un principe de réalité avec lequel j'ai appris à cohabiter : le temps passait et je ne savais toujours pas qui était mon grand-père. L'enquête engagée par ma mère des années auparavant pour le retrouver a repris...</p><p>Entre l’attente d’une confirmation de notre parenté à travers un test ADN et notre première rencontre, il ne s’est passé que quelques semaines. Les portes de l’aéroport de Gatwick près de Londres se sont enfin ouvertes sur cet homme qui attire tous les regards !</p><p> </p><p>Ma mémoire a fixé l’inexplicable et contradictoire sensation familière de serrer dans mes bras cet inconnu qui était mon grand-père. Et croiser son regard a évincé tous les doutes m’envahissant quant à la relation que nous pourrions tisser.</p><p> </p><p>Après quelques années de communication virtuelle imposées par nos situations géographiques et financières respectives, et quelques dizaines d’heures d’entretien par écrans interposés, l’évidence s’est imposée à moi : je voulais faire un film sur cet homme. D'autant qu'en parallèle, mon envie de réalisation s'est affirmée. </p><p> </p><p>J’ai compris qu’il me faudrait réunir les conditions nécessaires à une rencontre moins virtuelle, parvenir à créer un espace dédié pour avoir la chance de comprendre son histoire et la mienne pour pouvoir un jour transmettre cette histoire à mon fils. J’ai perçu que le temps m’était compté pour rendre compte du destin exceptionnel de cet homme comme les autres, issu d’une génération qui a consommé la vie avec une intensité folle.</p><p> </p><p>Que les témoins de cette épopée musicale et sociale disparaissaient les uns après les autres dans une accélération sans précédent ces dernières années et que son statut d’artiste « presque » célèbre permettrait de dresser le portrait d’un mouvement qui se refuse à mourir en se renouvelant sans cesse.</p><p> </p><p>Parce qu’être « presque » célèbre, c’est résolument continuer à appartenir au présent, au devenir, peu importe l'âge...</p><p> </p><p> </p><p><iframe src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FxP1OWpeQKko%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DxP1OWpeQKko&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FxP1OWpeQKko%2Fhqdefault.jpg&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540" height="304" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p> </p><p> </p><p><strong>L'URGENCE COMME MOTEUR CREATIF</strong></p><p> </p><p> </p><p>Mel n'a plus 20 ans, mais ce n’est pas un de ces grands-père qui racontent une histoire au coin du feu. Pour qu’il partage son expérience de vie, il faut que je lui propose une aventure exceptionnelle qui l'extrait des nombreux hommages posthumes sous forme de publication Facebook qu'il écrit trop souvent. A travers ce film de voyage, je souhaite lui donner la possibilité de déambuler à nouveau dans tous ces lieux qui ont ponctué son existence.</p><p>Car son histoire n’est pas seulement la mienne, c’est l’histoire de tout un monde qui va être englouti, c’est l'occasion de distiller et sauvegarder quelque chose de plus grand. D’autant plus que mon grand-père n’est pas une icône : le rock c’est l’arbre qui cache la forêt, il y a les stars et tous les autres et seules les célébrités passeront à la postérité.</p><p> </p><p> </p><p><img alt="1957726_10203960945696351_7122986347202991112_o-1499352244" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439634/1957726_10203960945696351_7122986347202991112_o-1499352244.jpg"></p><p> </p><p> </p><p>Par son statut à la lisière entre deux mondes, Mel Williams rend accessible l’histoire du mouvement rock de sa naissance à aujourd’hui. Ce film constitue la chance de l’entendre nous parler de cette Angleterre d’après-guerre, de cette jeunesse européenne qui doit tout réinventer, pressée de s’exprimer pour retrouver sa joie de vivre.</p><p>C'est aussi le témoin de ce mouvement musical dont on disait à son origine qu'il ne durerait pas.</p><p> </p><p> </p><p><iframe src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F3wZy5yc410U%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D3wZy5yc410U&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F3wZy5yc410U%2Fhqdefault.jpg&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540" height="304" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p> </p><p> </p><p><strong>UN VOYAGE A PLUSIEURS DIMENSIONS</strong></p><p> </p><p> </p><p>Dans ce « road movie » sur les traces du Rock n' Roll, les étapes seront celles qui ont ponctué l'existence de Mel selon un itinéraire pré-établi : celui d’un périple sur les routes d’Espagne, de France et d’Angleterre. Il s’articule autour de trois dimensions : le souvenir, le présent parsemé de rencontres, de lieux et le rêve. On place ainsi cette aventure sur trois niveaux différents : symbolique, réel et imaginaire.</p><p> </p><p> </p><p><img alt="189054_1745680254172_6731616_n-1499352217" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439632/189054_1745680254172_6731616_n-1499352217.jpg"></p><p> </p><p> </p><p>Le périple familial nous emmène sur des lieux associés à la mémoire du Rock n’ Roll, à travers les improbables rencontres qui ont parsemé son chemin et qui témoignent de l’insolence de sa génération. Mel parle toutes les langues et s’adresse toujours avec beaucoup d’humour à ceux qui l’interpellent, néanmoins, nos échanges se font en anglais, accordant le plus de subtilité possible au récit qu’il partage.</p><p>Si le documentaire commence et se termine à Alora en Espagne, dans le quotidien de mon grand-père, le chemin emprunté n’est pas nécessairement linéaire. Il fait des détours, revisite des épisodes déjà évoqués, s’attarde sur les projections d’avenir qu’il a pu faire... Le fil conducteur reste pourtant clair, une vie d'homme n'est pas un long fleuve tranquille et celle de Mel Williams en atteste avec force. Le souvenir constitue l’un des ressorts dramatiques du film qui s’appuiera sur des images d’archives audiovisuelles.</p><p> </p><p> </p><p><iframe src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2Fh6LvR9hxVx4%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3Dh6LvR9hxVx4&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2Fh6LvR9hxVx4%2Fhqdefault.jpg&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540" height="304" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p> </p><p> </p><p> </p><p><strong>UNE CONTRAINTE CREATIVE : L’EMBUSCADE</strong></p><p> </p><p> </p><p>Mel Williams a vécu son existence comme un cascadeur, toujours sur le fil, en prenant des risques et en s’engageant dans la vie sans compromission. Les situations improbables dans lesquelles il s’est trouvé sont en partie dues à la fulgurante liberté qui ne l'a jamais quitté, aussi je me propose de lui réserver des surprises tout au long du tournage.</p><p> </p><p> </p><p><img alt="10537929_10204406889604670_6265605569230184109_o-1499352268" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439637/10537929_10204406889604670_6265605569230184109_o-1499352268.jpg"></p><p> </p><p> </p><p>D’abord pour capter spontanément la teneur de sa personnalité, pour me connecter intimement au présent avec ce qu’il est et pour tromper son ennui. Ensuite pour que le spectateur soit convié lui aussi à une aventure sublimée du quotidien de cet homme.</p><p>Car si ce film est notre espace de liberté à lui et moi, il n'exclut pas l’audience qui sera dans la connivence des pièges bienveillants tendus au personnage.</p><p>Dans un double mouvement, Mel sera invité à raconter son histoire, mais l’histoire sera amenée à lui à travers des rencontres inopinées et des contextes imaginés au préalable.</p><p> </p><p> </p><p><strong>UNE INFILTRATION ONIRIQUE</strong></p><p> </p><p> </p><p>Enfin, au cours du film, viendront s’intercaler comme la métaphore d’un succès jamais atteint mais toujours fantasmé, des séquences plus oniriques. Le psychédélisme de l’époque, les retrouvailles avec la liberté après-guerre, l’exotisme de ce son révolutionnaire qu’est le Rock n’ Roll seront exprimés en trois séquences imaginaires, sorte de parenthèses créatives à l’intérieur du documentaire.</p><p> </p><p> </p><p><img alt="230183_1889820897598_8380128_n-1499352231" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439633/230183_1889820897598_8380128_n-1499352231.jpg"></p><p> </p><p> </p><p>Mel Williams est un personnage cinématographique drôle et spontané. Il a passé sa vie sur scène et devant des objectifs. Son attitude, son apparence et sa gouaille dans de nombreuses langues donnent naturellement à voir la place qu'il aurait pu prendre dans le paysage musical. </p><p> </p><p> </p><p> </p><p><iframe src="//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2FoJAESJ6aB2c%3Fwmode%3Dopaque%26feature%3Doembed&amp;wmode=opaque&amp;url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DoJAESJ6aB2c&amp;image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FoJAESJ6aB2c%2Fhqdefault.jpg&amp;key=cb39d84f05d8439bbe96012f078e02b0&amp;type=text%2Fhtml&amp;schema=youtube" width="540" height="304" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe></p><p> </p><p> </p><p> </p><p><strong>PROCESSUS</strong> </p><p> </p><p> </p><p>J'ai commencé à écrire ce film il y a bientôt deux ans. </p><p>Une aide à l'écriture de la Région Bourgogne Franche Comté est venue stimuler le projet. </p><p>Ma rencontre avec Absinte et Lucie, productrices de la société Folle allure, a été déterminante dans le coup d'envoi du film. </p><p>Aujourd'hui nous mettons en place la stratégie de production du film, qui ne fait que ses premiers pas.</p><p>Dans ce sens, un rendez-vous important aura lieu en août aux Etats Généraux du Documentaire de Lussas, car le projet a été sélectionné pour participer à des rencontres avec des acteurs de la diffusion documentaire et des institutions qui accompagnent le financement cinématographique. </p><p>Dans ce sens, nous avons besoin d'aller vite ! </p><p> </p><p> </p><p><img alt="Lepetitjournal2015-2-1499351977" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439628/LEPETITJOURNAL2015-2-1499351977.jpg">    </p>

Allocation of funds

<p> </p><p><strong>REALISATION D'UN TEASER EN AOÛT 2017</strong></p><p> </p><p>La production d'un film est une aventure longue et trépidante, et notamment la recherche de financements.</p><p>Pour convaincre des diffuseurs potentiels, des co-producteurs possibles, et accélerer le processus, je souhaite réaliser un teaser au mois d'août chez mon grand-père, en Andalousie.</p><p>Il s'agirait également de pouvoir affiner le travail d'écriture du film en se donnant la possibilité de découvrir l'environnement de Mel Williams et la nature de notre relation à travers des dispositifs filmiques. Pour pouvoir mieux encore projeter la suite de l'aventure.</p><p> </p><p><strong>PREMIER PALIER = 3500 €</strong></p><p><em><strong>Repérages en Espagne et réalisation du Teaser en août 2017</strong></em></p><p> </p><p>Si la collecte atteint son premier palier de 3500 €, je serais à même de partir accompagnée d'un opérateur image pour engager un vrai repérage et réaliser le teaser.</p><p>La collecte servirait donc essentiellement à des questions de transport, de location ou achat de matériel. </p><p> </p><p><img alt="Capture_d__cran_2017-07-06___17.00.59-1499353625" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/439654/Capture_d__cran_2017-07-06___17.00.59-1499353625.jpg"></p><p> </p><p> </p><p><strong>SECOND PALIER = 4500 €</strong></p><p><em><strong>Repérages à Paris et à Londres - Automne 2017</strong></em></p><p> </p><p>En atteignant ce second palier, nous pourrions envisager de commencer les répérages à Paris et à Londres dès l'automne, avec une équipe composée d'un opérateur son, un opérateur image, un régisseur et moi-même. </p><p><em>(TRANSPORTS, HEBERGEMENTS, LOCATION MATERIEL)</em></p><p> </p><p><strong>TROISIEME PALIER = 7000 €</strong></p><p><em><strong>Achat de matériel pour la totalité du documentaire</strong></em></p><p> </p><p>Si par bonheur la collecte atteignait ce seuil, nous serions en mesure d'acheter une caméra qui accompagnerait l'ensemble du tournage à venir. </p><p>Il serait nettement plus avantageux et économique de préférer cette option d'achat à celle de la location, à long terme. </p><p> </p><p>La société de production Folle allure percevra l'intégralité de la collecte. </p><p> </p>

Rewards

€5

  • 15 contributions
Un bisou de mon Grand-Père et moi ! Et notre éternelle reconnaissance !

Estimated delivery: July 2017

€10

  • 24 contributions
Le même bisou et un badge Nearly Famous étincelant ! /// Same kiss + a shiny Nearly Famous pin Badge ! MERCI !

Estimated delivery: October 2017

€30

  • 10 contributions
PACK Kiss + Badge + a temporary Nearly Famous Tattoo !

Estimated delivery: October 2017

€50

  • 9 contributions
Kiss + badge + Tattoo + un lien VIP pour voir le teaser en avant-première ! /// Kiss + badge + Tattoo + a VIP link to preview the teaser online ! MERCI !

Estimated delivery: October 2017

€80

  • 2 contributions
Kiss + badge + Tattoo + 1 lien VIP avant-première teaser + 1 tote Bag Nearly Famous ! /// Kiss + badge + Tattoo + a VIP link to preview the teaser + 1 tote Bag Nearly Famous ! MERCI !

Estimated delivery: October 2017

€100

  • 1 contribution
Kiss + badge + tattoo + lien VIP avant-première teaser + 1 tote Bag + 1 lien pour télécharger l'autobiographie NEARLY FAMOUS de Mel en pdf ou kindle ! /// Kiss + badge + Tattoo + VIP link teaser online + 1 tote Bag + 1 link to upload Mel William's autobiography NEARLY FAMOUS via kindle ! MERCI !

Estimated delivery: October 2017

€150

  • 1 contribution
Kiss + badge + tattoo + lien VIP avant-première teaser + 1 tote Bag + 1 lien pour télécharger l'autobiographie NEARLY FAMOUS + 1 vynil dédicacé de Mel Williams ! /// Kiss + badge + Tattoo + VIP link teaser online + 1 tote Bag + 1 link to Mel William's autobiography + 1 signed disc by Mel Williams ! MERCI !

Estimated delivery: October 2017

€500

Toutes les contreparties précédentes + Mel Williams vous chante une chanson via Skype ! /// All the previous goodies + Mel Williams sings a song just for you on Skype ! MERCI !

Estimated delivery: October 2017

€1.000

Toutes les contreparties précédentes + une rencontre incroyable avec Elvis ! Oui on peut organiser ça ! /// All the previous goodies + an amazing meeting with Elvis ! Yes we can make that happen ! MERCI !

Estimated delivery: October 2017

Make a donation

Give what I want