Nester, le monstre du Lac de Genval

Aidez-nous à financer le livre écrit et illustré par les élèves de 6e primaire de l'école Saint-Joseph d'Ohain.

Visueel van project Nester, le monstre du Lac de Genval
Geslaagd
143
Backers
10/04/2021
Einddatum
€7.177
Voor €5.972
120 %
Onderwijs

Nester, le monstre du Lac de Genval

 

© Olivier Piraux

Les élèves de la 6ème primaire de l’école Saint-Joseph d’Ohain préparent un roman inspiré de l’histoire du Lac de Genval.

Les protagonistes de leur livre, Tania et son petit frère, Louis, vivent dans la Villa des Sorbiers au Lac de Genval. Ils se lient d’amitié avec Archi qui vient d’Ecosse. Avant de quitter son pays, le grand-père d’Archi lui a confié un gros caillou dont il ne se sépare jamais. Mais Annabelle, la petite espionne, s’empare de la pierre et la lance dans le lac. Et c’est là que la pierre s’avère être un œuf qui ne tarde pas à éclore.

Les enfants découvrent alors un monstre avec une petite tête et de grands yeux, un long cou et un corps couvert d’écailles avec des picots. Ils l’appellent Nester et feront tout, avec leur chien, Flash, pour le protéger …

C'est le début d'une aventure qui permettra aux enfants de découvrir l'histoire du Lac de Genval.

L’équipe de la 6ème primaire de l’école Saint-Joseph à Ohain

© Claude Corda

Alice, Angèle, Ari, Arthur, Cléophée, Elisa, Elise, Emilie, Giulio, Jeanne, Levent, Lucie, Mahault, Malou, Martin, Sam, Soline, Sophia, Soufiane, Téo, Vivian. 

Ces 21 élèves et leur professeur, Monsieur Yves Paul Muret, préparent depuis le début de l'année scolaire leur roman avec enthousiasme, humour et beaucoup de rigueur.

 

Un livre pas comme les autres qui s’adresse tant aux enfants qu’aux adultes.

Ce livre ne s’adresse pas qu’aux enfants.

Il comprend également un volet historique qui permet de retracer l'histoire du Lac de Genval.

Saviez-vous que le nom de Genval provient d'une légende selon laquelle la duchesse Geneviève et son bébé auraient été exilés dans ce beau vallon?

A cette époque, il n'était nullement question du Lac de Genval puisque celui-ci n'a été créé qu'en 1904, par l'avocat Gustave Smets-Mondez en 1904.

Le Lac de Genval est donc bel et bien un lac artificiel où les touristes viennent admirer la Chapelle Guillaume Tell, le chalêt du Rutli et les quelques vestiges du hameau de la reine Marie-Antoinette.

Dans le volet éducatif, monsieur Yves Paul Muret, l’enseignant, explique la méthode qu'il suit pour faire écrire et illustrer, chaque année, un roman par ses élèves.

Documentation, compréhension, vocabulaire, trame de l'histoire, rédaction, dessins ... tout un programme qui s'étend sur une bonne partie de l'année scolaire.

 

Un projet précis qui s’inscrit dans un contexte global !

Ce livre n’est pas le premier livre écrit par l’école Saint-Joseph.

Il y a quatre ans, les élèves de la 6ème primaire ont écrit et illustré « Basile, le crocodile de Maransart » (éd. 2017), il y a trois ans, « Complot au manoir d’Ohain » (éd. 2018), il y a deux ans, « Friedrich, le soldat de Waterloo » (éd. 2019) et l’année passée, « Emile, petit résistant de Lasne » (éd. 2020). Ces livres ont connu un beau succès notamment grâce à KissKissBankBank.

Si l’écriture et l’illustration d’un livre, basé sur des faits réels, est un projet bien précis, sa réalisation s’inscrit dans un contexte bien plus large.

Chaque lundi, dans le cadre de leurs cours de rédaction, de vocabulaire et de dessin, les élèves rédigent et illustrent un chapitre du livre. Pour ce faire, ils se sont documentés sur le Lac de Genval, ont visité les lieux et recueilli des témoignages des riverains.

Leur éditeur (Le Carré Gomand) est venu leur présenter la façon dont on réalise un livre : idée, documentation, écriture, illustrations, format du livre, graphisme, technique d’impression, mise en vente, droits d’auteurs, communication, … jusqu’au crowdfunding.

Et si les conditions sanitaires le permettent, les élèves iront, dès qu’ils auront passé leur CEB, visiter l’imprimerie à laquelle ils ont confié l’impression de leur livre (Hayez-Artoos), ainsi que la Bibliothèqe royale de Belgique à Bruxelles pour assurer, eux-mêmes, le dépôt légal de leur livre (avec une visite au musée Le Librarium).

Le message de l’école Saint-Joseph d’Ohain à ses élèves:

Ayez des projets et allez jusqu’au bout de vos rêves !

Ne craignez pas les obstacles, ils sont là pour être vaincus !

Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas seuls au monde : des personnes de votre entourage, ou même des inconnus, sont prêts à vous aider !

 

MERCI, MERCI, MERCI à vous, généreux donateurs, grâce à qui nos élèves peuvent réaliser leur rêve.

 

© Michel Timacheff

Waar dient de collecte voor

Nous souhaiterions vous demander une aide de 5972 Euros :

- impression : 3020 Euros

- graphisme : 2360 Euros

- frais divers : 150 Euros

- frais de KissKissBankBank : 5% prélev. + 3% fr. banc. : 442 Euros

Et si nous devions récolter plus que cette somme, grâce à votre grande générosité, le surplus nous permettra de lancer un nouveau projet littéraire, culturel, artistique, ... avec les élèves de la future 6ème année primaire et leur enseignant (2021-2022).

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil

Uitverkocht

€300

  • 3 backers
  • 0/3 beschikbaar