Labopéra d'Alsace pour tous!

Soutenez le projet du Labopéra d'Alsace sur KissKissBankBank : La Vie Parisienne de Jacques Offenbach !

Visueel van project Labopéra d'Alsace pour tous!
Mislukt
21
Backers
24/11/2019
Einddatum
€2.016
Voor €4.000
50 %

Labopéra d'Alsace pour tous!

Le Labopéra d'Alsace : l'opéra pour tous !

Le Labopéra d'Alsace est une association à but non lucratif qui se donne pour mission de rendre accessible l'art lyrique au plus grand nombre.
Portée par une quinzaine de bénévoles engagés et par Simon RIGAUDEAU, chef d'orchestre et porteur de projet, le concept se veut innovant avec l'idée de l'opéra coopératif.

 

Un opéra coopératif

Depuis 2017, notre démarche vise à faire participer de jeunes lycéens et étudiants à l'organisation d'un opéra, chaque année, sous la direction d'une équipe artistique composée d'un chef d'orchestre, d'un metteur en scène, de scénographes... Ce sont eux qui réalisent les décors, éléments de lumière, costumes, coiffures, maquillages, accueil et qui organisent la promotion de l'événement.

D'abord avec la Traviata de Verdi (2018), puis avec la Flûte enchantée de Mozart (2019)... Ces jeunes découvrent et expérimentent leurs futurs métiers au contact de professionnels et d'artistes professionnels reconnus. Ils sont investis dans un projet dont ils sont réellement acteurs grâce à leurs compétences, leur créativité, leur dynamisme, leur diversité.

La dimension artistique et culturelle permet à chacun de se surpasser dans un projet coopératif où l’exigence d’une situation réelle de production engage la responsabilité de chacun.

 

Edition 2020 : La Vie Parisienne de Jacques Offenbach

Cette année, c'est pour La Vie Parisienne d'Offenbach que nous avons besoin de votre participation !

Cet opéra à l'esprit jubilatoire et festif s'adresse aux spectateurs de tous âges. Sa musique, fine et énergique, est l'une des plus contrastées et lumineuses jamais écrite par Offenbach. Elle souligne parfaitement l'humour et l'histoire très actuelle qui ressortent du scénario.

 

ACTE I - La Vie Parisienne

À la gare de l’Ouest, Raoul de Gardefeu et Robinet sont venus attendre leur commune maîtresse, la galante Métella, qui arrive au bras d’un troisième homme. Le dépit les convainc de laisser la fréquentation du demi-monde pour devenir « amant d’une femme du monde ». En se faisant passer pour un guide du Grand Hôtel, Gardefeu devient opportunément l’accompagnateur d’un couple d’aristocrates suédois, le baron et la baronne de Gondremarck. Il leur promet de découvrir « la ville splendide » où ils sont venus, ainsi qu’un riche Brésilien, pour s’étourdir de plaisirs « danser, sauter, chanter, souper, aimer, crier ».

ACTE II - La Vie Parisienne

Afin d’entreprendre plus facilement la conquête de la baronne, Gardefeu a installé le couple de suédois dans son appartement en les persuadant qu’il s’agissait d’une annexe du Grand-Hôtel, malheureusement complet.  Pour parfaire la supercherie et satisfaire le baron qui veut « s’en fourrer, fourrer jusque-là », Gardefeu doit organiser une « table d’hôte », avec la complicité de la gantière,  Gabrielle, du bottier Frick et d’une dizaine de leurs amis déguisés en invités de marque. Le Baron, porteur d’une lettre de recommandation pour Métella, a désiré faire sa connaissance. Elle lui est présentée – mais elle découvre en même temps les intentions de Gardefeu concernant la baronne. Métella, devenue jalouse, décide d’y faire obstacle.

ACTE III - La Vie Parisienne

Dans le grand salon de l’hôtel particulier de Quimper-Karadec, Bobinet s’apprête à recevoir le Baron de Gondremarck pour une « reproduction exacte d’une soirée dans le grand monde ». Tous les domestiques se sont transformés «  en personnages de haute distinction et dames de haute excentricité ». Bobinet est déguisé en amiral suisse, dont malheureusement « l’habit a craqué dans le dos ». La soubrette Pauline, devenue « amirale » doit séduire Gondremarck pendant que Gardefeu courtise sa femme. Une folie totale s’empare des convives entraînés dans une fête étourdissante où le champagne coule à flots.

ACTE IV - La Vie Parisienne

Le Brésilien, épris de la jolie gantière Gabrielle, a organisé un souper dans un grand restaurant parisien à la mode, où Gondremarck doit de son côté retrouver Métella. Lorsqu’elle arrive, elle lui annonce qu’elle préfère renouer avec son ancien amant Raoul de Gardefeu et qu’elle va le laisser en compagnie d’une  mystérieuse amie masquée. A contre cœur, Gondremarck installe l’inconnue dans un cabinet particulier sans se douter qu’il s’agit de sa femme. Quand il s’aperçoit qu’il a été trompé depuis son arrivée à la gare, il entre dans une grande colère et provoque en duel Gardefeu, qu’il a retrouvé avec la joyeuse bande invitée par le Brésilien. Tout le monde finira par se réconcilier et le souper aura lieu comme prévu dans l’euphorie générale et l’exaltation de « la vie parisienne ».

 

La collecte

L'argent récolté pour La Vie Parisienne nous permettra notamment de faire les achats nécessaires pour le travail des élèves (tissus pour les costumes, éléments de décors, élaboration et impression des programmes de nos représentations...).

Plus de précisions dans la prochaine partie "À quoi servira la collecte ?"...

 

Nous vous invitons bien sûr à venir voir le résultat de ce travail les 27, 28 et 29 mars au Parc Expo de Colmar et les 3 et 4 avril 2020 à l'ED&N de Sausheim. N'hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook Labopéra d'Alsace, notre compte Instagram labopera.alsace ou à visiter notre site pour plus d'informations.

Merci d'avance pour votre générosité :)

Waar dient de collecte voor

Les jeunes s'impliquent énormément au sein de notre projet : ils découvrent l'opéra, la vie aux côtés d'artistes internationaux, mettent tout en oeuvre pour donner le meilleur d'eux-mêmes et pour que tout se passe pour le mieux les soirs de spectacles, découvrent les coulisses des grandes salles de spectacles de notre région (Parc Expo de Colmar, ED&N de Sausheim)...

Sans ces quelques 450 jeunes, nous serions bien peu de 15 bénévoles pour mener à bien ce grand projet d'opéra. Il nous semble donc normal de pouvoir leur mettre à disposition le matériel de qualité nécessaire à leur travail, et qui puisse leur apporter une expérience la plus bénéfique possible pour leur avenir professionnel, une ligne supplémentaire sur leur CV professionnel.

Ainsi, c'est pour financer ce matériel que nous lançons cette collecte KissKissBankBank pour le Labopéra d'Alsace et l'opéra La Vie Parisienne d'Offenbach.

Nous avons besoin de 4 000 € pour fournir aux étudiants les outils nécessaires à la réalisation de leurs missions (costumes, coiffures, maquillages, décors, programmes, lumières...) :

  • 1 500 € serviront à l'achat des produits de coiffure et de maquillage pour les acteurs sur scène
  • 2 500 € permettront d'acquérir les tissus pour les costumes des solistes et du choeur, et accessoires pour la mise en scène (matériel pour le décor de la scène)

Si vous nous permettez de surpasser cette base de 4 000 €, nous pourrions également financer pour eux la conception et l'impression des programmes qu'ils auront imaginé, et quelques accessoires techniques pour les lumières sur scène.

Tout ce matériel nous permettra également de proposer à nos spectateurs le plus bel opéra possible, à la hauteur de la confiance qu'ils placent en nous, chaque année (4300 personnes pour La Traviata et 5200 pour La Flûte enchantée).

L'intégralité des fonds reçus ira à notre association, le Labopéra d'Alsace.

Pour les généreux donateurs, sachez que notre association est habilitée à délivrer des reçus fiscaux. Sur simple demande de votre part, nous vous fournirons un reçu qui vous permettra une déduction fiscale de 66% du montant de vos contributions !

Merci infiniment pour vos dons !

Kies je beloning

Een gift doen

Ik geef wat ik wil