La Déferlante, la revue des révolutions féministes

Soutenez la naissance de La Déferlante, un média indépendant et engagé, créé par des femmes

Visueel van project La Déferlante, la revue des révolutions féministes
Geslaagd
5.959
Backers
04/01/2021
Einddatum
9.563 voorverkoop
Voor 1.000
956 %
Feminisme
LGBTQ+
Onafhankelijke
media
Gesteund door
Mouvement UP  ondersteunt het project: La Déferlante, la revue des révolutions féministes

La Déferlante, la revue des révolutions féministes

 

LA CAMPAGNE EST TERMINÉE ! 

VOUS POUVEZ VOUS ABONNER OU PRÉCOMMANDER LE NUMERO 1  SUR NOTRE SITE 

 

https://revueladeferlante.fr/

 

 

La Déferlante est la première revue trimestrielle post-#metoo consacrée aux féminismes et au genre. Tous les trois mois, en librairie et sur abonnement, elle racontera les luttes et les débats qui secouent notre société. Dans un paysage médiatique encore très majoritairement masculin, La Déferlante est une revue créée et dirigée par des femmes, pour donner la parole aux femmes et visibiliser leurs vécus et leurs combats.

 

 

Si vous souhaitez offrir un numéro ou un abonnement à la revue pour les fêtes de fin d’année, nous vous avons préparé un magnifique bon cadeau à télécharger. 

 

Ce bon cadeau à imprimer est à télécharger ici

Choisissez la contrepartie que vous voulez et renseignez les noms et adresses de la personne destinataire du cadeau dans le formulaire d’adresse de livraison. 

En attendant la livraison en mars prochain, vous pouvez imprimer ce bon cadeau, le glisser dans une enveloppe et l’envoyer à l’heureuse ou heureux destinataire du présent. 

Pour tous ceux qui ont déjà pris des contreparties à offrir sans renseigner l’adresse du ou de destinataire, sachez que nous vous enverrons un formulaire à la fin de la campagne afin de collecter les adresses à laquelle nous nous chargerons de livrer votre cadeau. 

merci de faire grandir la vague ! 

 

Nous vivons une époque charnière dans laquelle les mobilisations féministes, dans la rue comme sur les réseaux sociaux, se réinventent, se multiplient et deviennent centrales. Malgré ce bouillonnement, le paysage médiatique manque encore d’une revue engagée et grand public qui rende compte de cette effervescence, synthétise les débats en jeu et propose une grille d’analyse féministe du monde, dans une perspective intersectionnelle.

Pour raconter la pluralité des révolutions féministes, La Déferlante ne se cantonne pas à l’actualité française. Elle explore le monde, va à la rencontre des femmes qui luttent, parcourt les époques, pour replacer les combats actuels dans une généalogie historique. Notre revue est un espace où s’élabore une pensée émancipatrice, c’est un lieu de diffusion et de rencontre des savoirs universitaires, journalistiques et militants.

 

 

Que lirez-vous dans La Déferlante

La Déferlante invite à poser son smartphone : pour appréhender la complexité et le foisonnement des débats actuels, nous vous proposons des articles de fond, au graphisme soigné car nous pensons que la qualité de la mise en page sert l’accessibilité du propos.

Tous les trois mois, nous publierons une multiplicité de formats journalistiques pour raconter les révolutions féministes : récits, enquêtes, portraits, reportages, bande dessinée, portfolio...

La Déferlante a pour ambition de déconstruire les normes de genre, celles qui se logent partout et principalement dans les creux de nos vies quotidiennes. Aussi, nous consacrerons dans chaque numéro un dossier central à un thème déclinable à l’infinitif : manger, se battre, aimer, voter, etc.

Le dossier du premier numéro s'intitulera “naître”, qu’il s’agisse d'une naissance sous X, de celle d'une femme transgenre ou encore de celle d’une revue (la nôtre ! ).

Nous avons également voulu concevoir un bel objet que vous pourrez collectionner ou offrir. D’un format 20 × 26 cm, la revue sera imprimée sur du papier de qualité (certifié PEFC, Programme de reconnaissance des certifications forestières) d’une épaisseur de 100 g/m² et façonnée en dos carré.

 

Dans le numéro 1, qui sortira en mars prochain, vous pourrez lire entre autres : 

- une rencontre exceptionnelle entre Céline Sciamma et Annie Ernaux,

- un reportage au Chili avec le collectif Las Tesis contre les violences sexuelles,

- un texte inédit d’Alice Zeniter sur l’écrivaine afro-américaine Zora Neale Hurston ou encore des extraits d’essais de la poétesse noire lesbienne Audre Lorde sur l’articulation entre le sexisme et le racisme,

- un débat intitulé “Que faut-il faire des violeurs ?” sur la prise en charge des auteurs de violences sexuelles avec l’autrice Valérie Rey-Robert (Une culture du viol à la française, éd. Libertalia), la sociologue Véronique Le Goaziou (Viol, que fait la justice ?, Les Presses de Sciences Po) et François Roques, directeur d’un centre socio-judiciaire

une bande dessinée de Jul’ Maroh (Le bleu est une couleur chaude) sur la lutte antinucléaire des femmes de Plogoff à la fin des années 1970,

- un grand portrait de la pionnière de l’écoféminisme Françoise d’Eaubonne,

- un retour sur l’affaire DSK, dix ans après : pourquoi et comment a-t-elle marqué un tournant dans les luttes féministes contre le viol ? 

- des chroniques de la militante antiraciste Mélusine, de l’auteur et éditeur Martin Page, de la sociologue et écrivaine Kaoutar Harchi, d’anciennes détenues de la prison des femmes de Rennes.

 

La Déferlante, c'est qui ?

Les cofondatrices

Nous sommes quatre professionnelles des médias et de l’édition à porter ce projet depuis plus d'un an. 

Marie Barbier
Journaliste indépendante spécialisée dans les questions judiciaires. Après treize années au quotidien LHumanité, elle collabore aujourd’hui avec Reporterre et Mediapart.

 

Lucie Geffroy
Journaliste indépendante, elle a travaillé comme éditrice et cheffe de rubrique pendant dix ans pour Courrier international puis au Monde tout en collaborant à divers titres de la presse nationale et étrangère (Le Temps, L’Orient littéraire).

 

Emmanuelle Josse
Coordinatrice éditoriale dans l’édition et la communication, cofondatrice du P.A.F – Collectif pour une parentalité féministe.

 

Marion Pillas
Autrice et productrice de documentaires pour le web et la télévision, elle collabore également aux productions du Fresnoy- studio national des arts contemporains.

 

 

Pour raconter les combats féministes et le croisement des discriminations et des dominations, il faut une multiplicité de regards. Au fil des mois, nous avons constitué autour de la revue un comité de rédaction composé d'universitaires, de journalistes et de militant·es :

Déborah Benzimra (Télérama), Alix Béranger (collectif La Barbe), Nora Bouazzouni (Slate.fr et Libération), Iris Derœux (The Conversation), Ilana Eloit (historienne), Kareen Janselme (L’Humanité), Chloé Leprince (France Culture), Mélusine (militante féministe et antiraciste), Amélie Mougey (Revue Dessinée), Bibia Pavard (historienne), Anne-Laure Pineau (Quoi de Meuf), Anne Roy (Agence éducation formation), Clara Tellier Savary (Éditions Goutte d’or), Ingrid Therwath (Courrier international), Élise Thiébaut (autrice), Lucie Tourette (Le Monde diplomatique), Laura Verquère (sociologue). 

Direction artistique : Amélie Bonnin, Mélanie Guéret et Marin van Uhm

Responsable photo : Marie Fantozzi

Stratégie : Perrine Daubas et Anaïs Benguigui

Stratégie de campagne : Flora Clodic-Tanguy

Waar dient de collecte voor

La Déferlante est une revue indépendante sans publicité. Nous l’avons conçue comme un média capable de se financer essentiellement grâce à ses lecteurs et ses lectrices : c'est selon nous la meilleure manière de garantir sa pérennité et une totale liberté de nos choix éditoriaux.

Disponible tous les trois mois en librairie et sur abonnement, elle sera vendue au prix de 19 euros le numéro et 65 euros l’abonnement d’un an (56 euros pour les étudiant·es et les demandeurs et demandeuses d'emploi). Le premier numéro sortira au mois de mars 2021.

 

Pourquoi faisons-nous appel à vous ?

Cette première campagne de préventes est très importante pour nous : quelques mois avant la sortie du premier numéro, elle va nous permettre d’aller à la rencontre des premiers lecteurs et lectrices de la revue, de financer sa fabrication, de payer toutes celles et ceux qui y contribuent.

La fabrication d’un exemplaire de La Déferlante coûte environ 50 000 euros. Toutes celles et ceux qui participent à son élaboration sont rémunérées. La part la plus importante (52%) de nos dépenses concerne donc les salaires : journalistes, chroniqueurs et chroniqueuses, auteurs et autrices, photographes, illustratrices, iconographe, graphistes, maquettistes, directrice artistique, correctrices et responsable marketing et communication. Le deuxième poste de dépense est alloué à l’impression de la revue ; nous avons choisi une imprimerie française pour limiter son impact carbone. Enfin, une partie importante du budget concerne les abonnements : le routage, l’envoi, la gestion des numéros de la revue.

 

Les contreparties pour rejoindre le mouvement La Déferlante

Nous vous proposons des goodies qui vous permettent d’afficher votre soutien à La Déferlante. Des cartes postales, un carnet de notes et un poster, à l’effigie de l'illustration originale créée par l'artiste Nadia Diz Grana pour la couverture du numéro 1.

Précommander ici le premier numéro de La Déferlante, c'est contribuer à la réussite de ce projet, montrer qu’il existe une attente pour un média féministe grand public. Pour que cette revue puisse voir le jour et vivre longtemps, votre soutien est décisif. En vous y abonnant, vous garantissez à la fois son indépendance éditoriale et sa pérennité financière.

 

Les paliers

[Crédits de la vidéo de campagne :  Dominique Barbier, Aurélia Braud, Ghislain Delaval, Stéphanie Haski, Frédéric Poussin]

Kies je beloning

Uitverkocht

Les premiers et premières abonné·es de la revue

€60

Vous recevez chez vous les quatre premiers numéros de La Déferlante, soit un abonnement d'un an (60€ au lieu de 65€, frais de port offerts). Une fois dans le panier, possibilité de faire un don supplémentaire. + votre nom dans le premier numéro de la revue + une carte postale de l’illustration de la couverture du numéro 1
  • 101 backers
  • 0/101 beschikbaar