Trans-sculpturalité : les mondes parallèles de Kazuo Marsden

Participez à l'édition du catalogue de l'exposition personnelle de Kazuo Marsden.

Project visual Trans-sculpturalité : les mondes parallèles de Kazuo Marsden
Failed
1
Backer
09/03/2021
End date
€20
Out of €500
4 %
Indie

Trans-sculpturalité : les mondes parallèles de Kazuo Marsden

Si la pandémie mondiale nous a démontré quelque chose, c’est que la culture, bien que jugée non-essentielle, se révèle plus que nécessaire pour nourrir nos âmes. Cette période a été très compliquée, notamment pour les artistes plasticiens qui ont pour la majorité subi une perte de recettes sans précédent. En cause : la fermeture des galeries, le report et annulation des expositions, ou encore la quasi-absence de foires. Cet été, la réouverture des lieux culturels promet une effervescence d’expositions et, espérons le, de visites. Cette période à vide va t’elle laisser des traces sur le paysage culturel ? Un grand nombre de galeristes, conservateurs et commissaires d’exposition se posent la question de peur d’assister à une recrudescence de l’épidémie en septembre. Il est question de redoubler d’inventivité pour trouver des solutions alternatives à notre pratique classique de l’exposition. Si beaucoup se tournent vers le digital, d’autres proposent de nouvelles manières de présenter au public les œuvres d’artistes confirmés et émergents. L’artiste Kazuo Marsden et moi-même nous sommes mis d’accord sur ce projet qui répond à un double besoin. Celui des collectionneurs, tout d’abord, qui déclarent acheter des œuvres « régulièrement ou parfois » directement auprès d’artistes et qui estiment que ne pas pouvoir analyser l’objet physique est l’aspect le plus difficile concernant l’achat d’arts en ligne, mais aussi que ne pas voir une œuvre « en situation » (c’est-à-dire exposée dans un White Cube) peut être source de déception une fois installée chez soi. Celui des artistes, surtout, qui rencontrent de plus en plus de difficulté à simplement exposer et rencontrer le Grand Public. La complexité relève pour beaucoup de trouver un lieu d’exposition pour leur travail. Avec la multiplication des étudiants qui s’orientent vers le cursus des arts plastiques, il faut avoir la capacité de « sortir du lot ». Outre le talent, il est nécessaire de trouver un lieu de production - le prix de la location d’ateliers, comme l’ensemble de l’immobilier, a grandement augmenté ces dernières années -, et de se créer un réseau de professionnels conséquent, mais surtout de qualité. Si les écoles des Beaux-Arts facilitent la reconnaissance des étudiants, il faut cependant faire ses preuves pour être pris au sérieux. Le projet d’exposer ces artistes nécessite bien évidemment des fonds. C’est là qu’entre en jeu le Crowdfunding : ce système nous permet d’accompagner les jeunes artistes en leur donnant la possibilité de montrer leurs réalisations. L’exposition aura un rôle de « vitrine » pour Kazuo, appuyée par le catalogue, elle permettra au visiteur de découvrir un nouvel artiste et d’entrevoir sa capacité de création. Pour projeter le visiteur pour un potentiel futur achat, il m’a semblé pertinent de réaliser l’exposition dans un appartement privé, plus précisément dans un salon meublé, habité. Ainsi, seront disposées entre canapé et table basse, luminaire et meuble-télé, les sculptures de Kazuo Marsden. Là est le second but de ce projet : démocratiser une forme alternative d’exposition. Les aficionados de l’art abstrait peuvent se projeter dans un intérieur domestique familier : loin de la froideur de certaines galeries, je propose une expérience de découverte novatrice et conviviale. Le catalogue sera composé d’une biographie de l’artiste, d’un texte rédigé par celui-ci à propos de son travail, de photographies de ses œuvres et d’un résumé du projet. Les coordonnées de Kazuo seront également inscrites, ainsi que l’adresse de son atelier, pour permettre aux potentiels collectionneurs de contacter l’artiste par la suite. Pour proposer un catalogue le plus complet possible, nous l’imprimerons post-exposition avec à l’intérieur les photographies de l’exposition.

Allocation of funds

La collecte aura pour but de financier en partie l'impression du catalogue de l'exposition.

Choose your reward

Make a donation

Give what I want