6Mois fête ses 10 ans

Soutenez la revue du photojournalisme.

Visuel du projet 6Mois fête ses 10 ans
Réussi
648
Contributions
26/09/2021
Date de fin
1 178 prév.préventes
Sur 500
236 %
Féminisme
Média
indépendant
Soutenu par
La Revue Dessinée soutient le projet 6Mois fête ses 10 ansRevue XXI soutient le projet 6Mois fête ses 10 ans

6Mois fête ses 10 ans

Depuis 2011, 6Mois prend le pari de faire dialoguer journalisme et photographie pour raconter le XXIe siècle dans une revue indépendante, sans publicité imprimée deux fois par an. 6Mois, c'est le journal sensible d’une époque, raconté en images par des autrices et auteurs du monde entier. Pour ses 10 ans, l'équipe a imaginé une nouvelle reliure pour mieux goûter les images, une maquette plus épurée, des rubriques mettant en valeur la diversité des écritures photographiques, et toujours des mots qui dialoguent avec les photos et créent du sens. Précommandez votre exemplaire et découvrez les contreparties en édition limitée que nous vous avons réservées. 6Mois publie des récits photographiques d’une qualité et d’une ampleur exceptionnelles qui émeuvent, bouleversent, choquent parfois. Des histoires qui font grandir, réfléchir, parce qu’elles touchent à notre sensibilité tout en abordant les grands enjeux du siècle. Trois mots qualifient les autrices et auteurs qui dans nos pages racontent le monde en train de s’écrire : éthique, regard, engagement. Chez 6Mois, nous prenons le temps d’écouter les photographes parler de leurs images. De cette conversation, émerge un récit. Les photojournalistes donnent de leur temps. 6Mois leur offre de l’espace. Un objet de papier pour leurs histoires. Dans un monde saturé d’images, 6Mois est une respiration qui invite à décaler le regard le temps de 300 pages. La littérature nourrit le photoreportage : chaque portfolio est commenté par une voix, celle du photographe mais aussi celles d’écrivains et de penseurs venus des sciences sociales et politiques. Les photographes de 6Mois vivent aux quatre coins de la planète. Ils sont français, italiens, chinois, américains, brésiliens, salvadoriens, argentins, afghans, birmans, sud-africains, algériens, syriens… Leur vision dessine le siècle, leurs images habitent nos pages. La somme de leurs subjectivités crée un objet unique pour saisir l’actualité avec un esprit curieux et ouvert. Un regard-monde. À l’occasion de son dixième anniversaire, 6Mois s’est mis sur son trente-et-un. Nous avons imaginé une nouvelle reliure, une maquette plus épurée, une couverture offrant plus d’espace à la photo, un dialogue avec les textes adapté à chaque histoire pour mettre en valeur le travail des photographes. Le meilleur de la photographie dans le plus beau des écrins. Ce qui vous attend dans ce nouveau numéro : L’Italienne Letizia Battaglia, se livre au cours d’un grand entretien sur vingt années de travail sur la Mafia, la Casa Nostra. Et ce, sans renoncer à raconter l’innocence et la beauté. Sebastião Salgado. De 1993 à 1999, le photographe franco-brésilien a sillonné
 47 pays sur les traces des exilés. Cette somme de 300 images, « Exodes », n’a rien perdu de sa puissance, alors que l’Europe ferme une nouvelle fois les yeux sur les tragédies qui se jouent à ses portes. En immersion dans le monde très fermé des juifs ultra-orthodoxes, l’Israélien Oded Balilty observe depuis dix ans cette communauté guidée par la loi de Dieu. Au cœur de la vie sociale, des fêtes religieuses célébrées dans une liesse effrénée... même en temps de pandémie. Le sujet de couverture, « Histoires de la violence masculine » car la photographie aussi raconte le patriarcat : Donna Ferrato documente depuis quarante ans les violences conjugales aux États-Unis. Ses images montrent les coups, la fuite, la police qui tarde,
la justice qui faillit. Kasia Strek suit celles qui ne peuvent plus avorter dans leur pays, la Pologne.
 En plein cœur de l’Europe, un droit se meurt.
 Ester Pérez Berenguer fait vibrer les luttes sacrées de femmes mayas, qui boutent des multinationales prédatrices hors de leur territoire. Laia Abril archive les objets de la domination masculine. C’est brutal, nécessaire. Accepter de voir, c’est déjà comprendre. Quatre regards sur des masculinités à réinventer. Mais aussi • Les Maldives, archipel aux 1 200 îles, pourraient être le premier pays à disparaître, victime du réchauffement climatique. Marco Zorzanello, lauréat du prix 6Mois du photojournalisme, raconte l’impact mortifère du tourisme de masse. • Au cœur de l’Amérique assiégée. Trois photographes racontent la prise du Capitole • L’adversaire. Les mésaventures de l’opposant russe Alexeï Navalny • Le coup de trop. Le printemps du peuple birman étouffé par l’armée • La crosse et la bannière. Les armes à feu, une passion américaine • Robot pour être vrai. Dans l’intimité de l’androïde Sophia • La vie en dose. Tour du monde des vaccinodromes Retrouvez nos formats phares comme la photobiographie consacrée à la vice-présidente américaine, Kamala Harris, ou encore l’album de famille par Motoyuki Daifu mais également des nouveautés comme de la street photographie et d’autres surprises.

À quoi servira la collecte

Soutenez une revue indépendante. Pour vivre et se développer, 6Mois ne compte que sur ses lecteurs et lectrices qui l’achètent en librairie, ainsi que sur ses 3 000 abonnés fidèles. Depuis 10 ans, 6Mois garantit à ses lecteurs une liberté totale quant à ses choix éditoriaux. C'est la raison pour laquelle 6Mois propose cette campagne de financement participatif pour son numéro anniversaire.

Choisissez votre contrepartie