10 - Les Anges Déchus à Villenauxe-la-Grande

Aidez-nous à aller au bout de notre aventure perturbée par le confinement !

Visuel du projet 10 - Les Anges Déchus à Villenauxe-la-Grande
Réussi
13
Contributeurs
10/05/2020
Date de fin
635 €
Sur 635 €
100 %
Bio
Développement
local
Fabrication
française

Stronger Together

Ce projet participe à la lutte contre le Covid-19 ou a été impacté par celui-ci. Let's be stronger together ! KissKissBankBank soutient ces campagnes en réduisant sa commission 💜.

Stronger Together
Soutenu par
Aidons nos commerces de proximite soutient le projet 10 - Les Anges Déchus à Villenauxe-la-Grande

10 - Les Anges Déchus à Villenauxe-la-Grande

Brasserie bio à l’ancienne et bar Les Anges Déchus

Des bières bio à la fois anciennes, modernes, originales et surtout bonnes. Dans une ambiance chaleureuse.

Qui sommes-nous ?

Je m’appelle Ozgur KAVAK d’origine kurde de Mésopotamie. J’ai 36 ans et j’ai un master en biologie. Après avoir travaillé comme biologiste puis comme journaliste pour la presse libre, j’ai finalement au début de 2019 démissionné de mon travail afin de lancer la brasserie artisanale bio Les Anges Déchus dans une petite ville de Champagne : Villenauxe-la-Grande avec ma compagne. Je brasse et depuis l’automne dernier 2 soirs par semaine  j’accueille du public dans notre petit bar convivial.

Fier de ma culture,  le nom de ma brasserie est directement inspiré de mes origines puisque la légende dit que les kurdes sont les enfants des anges déchus (voir en bas pour ceux que cela intéresse).

J’adore l’histoire et au fil de mes recherches j’ai découvert l’existence d’une tablette d’argile  de l’époque sumérienne où figure une recette de bière ! il ne m’en fallait pas plus pour tenter de créer ma recette originale avec les mêmes ingrédients : blé, orge, datte, figue, coriandre et cardamome.

Nous avons mis plus de 2 ans à réaliser cette recette ! et afin que tout cela soit comme à l’ancienne, nous utilisons un fermenteur en grès. Ainsi est née notre bière emblématique qui n’est autre que la Sumer.  Notre gamme de bière actuelle bouteille ou pression: Sumer, Blonde, Bière de Noël, Porter au café, Sumer d’été… et à venir. D’ici 1 an j’espère avoir une quinzaine de bières à proposer. J’aime sortir des sentiers battus et en plus de la gamme en grès et de la gamme en fermenteurs inox plus classiques je prévois également une gamme en tonneau de chêne. Donc mes projets :  Oak (bière au chêne), IPA, Lager, Ambrée, bière aux fruits rouges etc… Nous faisons également des boissons sans alcool, tel que le Ginger ale, à base de gingembre, jus de citron et levain de gingembre. Toujours tout bio ! Il est naturellement pétillant et très rafraichissant…devant le succès de cette recette d’autres boissons sans alcool et à fermentation naturelle sont à venir (affaire à suivre !)

Pourquoi les Anges Déchus ?

Selon la mythologie sumérienne, un jour le dieu Marduk se fâcha avec sa femme Zarpanit. Afin de la rendre jalouse, il envoya ses anges chercher les 500 plus belles femmes au monde. Le temps que les anges aillent et reviennent les deux dieux se réconcilient. Marduk dit alors aux anges que les femmes n’avaient plus d’utilité et que les anges pourraient les ramener chez elles. Mais les femmes étaient tellement belles que les anges ne résistèrent pas à leurs beautés et les ramenèrent dans le mont Zagros et s’accouplèrent avec les femmes. Ceci fut le premier péché commis par les anges.

Les anges partagèrent également les savoirs célestes avec ces femmes terrestres. C’est-à-dire, l’agriculture, la botanique, l’astronomie, la métallurgie, les plantes médicinales, etc. Et ceci fût le deuxième péché des anges. A la suite de ce deuxième péché ces anges furent renvoyés du paradis et on les appelle désormais les anges déchus. C’est grâce aux savoirs partagés par ces anges déchus qu’on a pu développer l’agriculture de l’orge et donc la bière !!!!

À quoi servira la collecte

Le chemin a été long et semé d’embuches pour en arriver jusque là ! à cause de la crise du virus, un dernier petit coup de pouce est nécessaire aujourd’hui pour poursuivre l’aventure….

La brasserie Les anges déchus a ouvert ses portes le 12 octobre 2019 après 2 ans de rénovation d’un vieux commerce en ruine du centre ville de Villenauxe la Grande, n’étant pas très bricoleur cette étape a été parfois douloureuse mais riche d’apprentissage ! J’ai investi tout ce que nous pouvions dans la rénovation du bâtiment et pour lancer l’entreprise (achat de matières premières, fûts, fermenteurs, frigos, tireuses, tonneaux, jarre en grès, matériel informatique, mobilier etc….). Heureusement dans mon parcours de création j’ai obtenu le soutien de l’Initiative Aube et un crédit bail qui m’a permis de commander une installation professionnelle de 10 hectolitres. En attendant j’ai réalisé mes brassins dans des tanks à lait de 400 litres !!

Et là, à deux doigts de mettre en route le premier brassin dans l’installation toute neuve, le confinement ! Et un nouveau retard pour la dernière pièce ! Tout cela créé un réel danger pour la pérennité de la brasserie.

J’ai besoin d’un vrai coup de pouce de votre part pour que mon aventure traverse la crise.

Pour atteindre l'objectif de cette opération de vente de bons d'achat et même le dépasser. Merci à vous tous !

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux