A la recherche des secrets de la tontine !

La tontine est un système d'épargne ancien. Aidez-nous à découvrir ce qui a permis sa pérennité en finançant notre projet !

Visuel du projet A la recherche des secrets de la tontine !
Réussi
31
Contributions
25/07/2015
Date de fin
1 115 €
Sur 1 000 €
111 %

A la recherche des secrets de la tontine !

<p> Il y a fort fort longtemps, dans une contrée merveilleuse, fût créée<strong> la tontine</strong>.  La tontine est un système d'épargne et de mutuelle solidaire informelle qui se pratique au sein d'un groupe d'individus ayant des liens privilégiés. </p> <p>  </p> <p> Décrire la Tontine n'est pas chose aisée, car on se rend vite compte qu'elle aborde des facettes bien différentes d'un continent, d'un pays, et même d'un peuple à l'autre. Et pourtant, tout le monde l'apprécie, sans doute en partie par sa capacité d'adaptation dans le monde moderne. Si vous parcourez le globe, vous vous rendrez rapidement compte que cette pratique ancestrale est toujours présente et qu'elle contribue à <em>l'enrichissement, pécunier mais pas seulement, </em>de nombreux foyers ! Car la Tontine n'est pas une madame comme les autres. Non contente de vous aider à réguler votre comportement d'épargne, elle vous offre un cercle d'amitié, de solidarité. Oserait-on dire une seconde famille?</p> <p>  </p> <p> Au pays Cameroun, les habitants chérissent cette pratique : <u>58% </u>des Camerounais préfèrent la tontine au secteur bancaire. Ce dernier ne s'attire pas la sympathie des habitants du  Cameroun. En effet, seul <u>15%</u> de la population l'utilise et <u>60%</u> se méfie du secteur bancaire, ce qui le rendait bien triste. Mais la tontine elle était toute fière ! Il est estimé à <u>190 milliards de Francs CFA (290 millions d’euros)</u> le montant circulant dans les tontines du pays. </p> <p>  </p> <p> Un jour, cinq étudiants intelligents et curieux, décidèrent de faire un projet d'étude sur la tontine</p> <p>  </p> <p> <img alt="Equipe__1___2_-1432464916" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/202100/Equipe__1___2_-1432464916.png"></p> <p>  </p> <p> Ils décidèrent de comparer la pratique des tontines au <strong>Cameroun</strong> et en <strong>France,</strong> par la diaspora camerounaise, qui emporta la <em>T</em><em>ontine dans ses bagages</em> quand elle s'installa en France. Ils voulaient découvrir le secret de la pérennité de la tontine, autrement dit de sa beauté éternelle, la source de la fontaine de Jouvence. Pour cela, ils décidèrent d’analyser le <em>rôle de l’environnement socio-économique</em> sur la tontine, la <em>question de l’appartenance et de l’identification à une communauté</em>, la <em>transmission intergénérationnelle</em> de ce sentiment d’appartenance, et l’<em>impact économique de ce système d’épargne </em>grâce à une enquête comparative</p> <p>  </p> <p> L'un d'entre eux se demanda quels pourraient être les outils sur lesquels lui et ses jeunes camarades devraient s'appuyer pour mener à bien leur enquête comparative  ? Il en parla à ses camarades et tous ensemble ils réfléchirent durant plusieurs jours ... EURÊKA ! Ils décidèrent de s'appuyer sur deux outils : des <em>entretiens</em> basés sur des questionnaires semi-directifs, et des <em>récits de vie</em>. Ces derniers leur permettaient d’analyser le rôle des tontines dans les <strong>trajectoires de vie des Camerounais</strong>, ainsi faisant, ils seront à même de comprendre le choix de ce mode d’épargne, notamment pour la diaspora qui a un accès facile au secteur bancaire.</p> <p>  </p> <p> Ils choisirent aussi de réaliser un<strong> reportage</strong> dans l’objectif d’une <em>meilleure sensibilisation aux formes d’épargne solidaire</em>. </p> <p>  </p> <p> Pour réussir leur mission, ils décidèrent de partir à Yaoundé, capital du pays <strong>Cameroun du 18 juin au 19 juillet.</strong> Cela promettait d'être une belle aventure  Une légende raconte que des gens encore plus extraordinaires existent bel et bien. Ce sont ceux qui aidèrent nos héros à mener à bien leurs quêtes. Mais c'est là une autre histoire qui pourrait bien un jour vous être contée...</p> <p>  </p> <p> <img alt="Les_tontons_au_cameroun__1_-1432464391" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/202098/Les_tontons_au_Cameroun__1_-1432464391.png"></p> <p>  </p> <p> Pour mieux comprendre le fonctionnement de la tontine : </p> <p> https://www.youtube.com/watch?v=J_-8Tm9vxeQ&amp;list=WL&amp;index=6</p> <p> https://www.youtube.com/watch?v=i11qHLuJHe4&amp;list=WL&amp;index=5</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p>

À quoi servira la collecte

<p> <img alt="Economie_cochon_tirelire-1431942519" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/199439/Economie_Cochon_Tirelire-1431942519.jpg">  </p> <p> En tant qu'étudiants, , les héros n'avaient pas beaucoup d'argent à disposition, ils devaient trouver des fonds.</p> <p> Preuve de leur sérieux, ils avaient pu obtenir la contribution de quelques bourses, mais pour des sommes bien insuffisantes pour réaliser un tel projet. Aussi demandèrent-ils sur kisskissbankbank une participation de <strong>1000 euros</strong>. </p> <p>  </p> <p> Une partie devait permettre de payer les visas, dont le coût s'élevait à <strong>92</strong> euros. Comme nos amis étaient  cinq à partir le coût total des visas étaient de <strong>460</strong> euros. </p> <p> Une autre partie devait servir à payer le logement qu'ils avaient louer et dont le prix était de <strong>500</strong> euros pour un mois. </p> <p> Les derniers <strong>40 euros</strong> étaient destinés à l'achat de médicaments pour rester toujours en forme tout au long de leur séjour ! </p> <p>  </p> <p> Malgré la tentation du périple à cheval, ils se résolurent à prendre l'avion. Ainsi, s'ils venaient à obtenir plus de 1000 euros, cela permettrait aux jeunes étudiants de payer une partie de leurs billets qui atteignent <strong>2400 euros.</strong></p> <p>  </p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux