“A part of Us“ Le projet photo toponymique à travers les Etats Unis

Art & photo, Photo d'art, Photo-reportage

Visuel du projet “A part of Us“ Le projet photo toponymique à travers les Etats Unis
Checked circleRéussi
99
contributeurs
Saturday, May 05, 2018
date de fin
9 700 €
sur 9 500 €
102 %
Suivre et partager
Filipe da Rocha

Soutenez “A part of Us“, le projet photo toponymique à travers les Etats Unis .

Soutenu par
Photographie.com soutient le projet “A part of Us“ Le projet photo toponymique à travers les Etats Unis
Ils font avancer le projet
Albert-Olioso a contribué à ce projet
100 €
Christophe-Eon a contribué à ce projet
50 €
Gilles-Trouchet a contribué à ce projet
50 €

“A part of Us“ Le projet photo toponymique à travers les Etats Unis

 

“A part of Us“ est  le projet photo d’une odyssée toponymique à travers les Etats unis, qui, ne prenant que le nom des villes comme fil conducteur, permet de se plonger dans les origines internationales de ce pays au moment  où ses frontières sont chaque fois plus fermées.

 

La traduction du titre contient les deux axes du projet, il en fait apparaître sa dualité. Le premier étant  de capturer la variété culturelle américaine dans sa globalité, d’Est en Ouest et du Nord au Sud.

 

L’autre étant de réaliser des  images qui, par leur côté paradoxal, vont nous rappeler que  ce pays n’est finalement qu’un grand puzzle d’immigrations mondiales.

 

alt(Photo prise sur internet à titre de repérage et dont je ne suis pas l'auteur)

 

Il débutera à Amsterdam dans l’Etat de New York et s’achèvera à Avignon en Californie en passant par des villes que l’on retrouve sur les cinq continents, comme Moscow, Sydney, Johannesburg, Berlin, Damas, Tripoli, Pékin, Béthune. L’Europe, dont l’Angleterre et la France, y est largement représentée. Cela aurait pu être un sujet à part entière, mais il serait dommage de se restreindre  et de passer à côté du “ Monde “. 37000 km en deux séjours de trois mois  chacun, soit, en moyenne, 250 km par jour.

 

Le parcours est gigogne et  au sens propre “dépaysant“. La question étant aussi : “ que se passe t-il entre Florence, Bagdad, London et Alger ? Il autorise un éventail de visuels et de portraits in situ,  que je souhaite rassembler autour de ce paradoxe géographique. C’est là le coeur de ce projet.

 

L’origine  du  nom de ces villes est un recueil d’histoires singulières. Elles méritent au même titre que les  images d’être rassemblées. On y trouve évidemment la nostalgie du pays d’origine comme première motivation. Comme à Paoli en Pennsylvanie ou Corsica dans le Dakota du Sud. La lutte entre l’Angleterre et la France pour ce territoire contribue aussi largement à cette étrange cartographie.

 

Napoléon City dans le Missouri (comté de Lafayette) est à quelques kilomètres de Wellington, nommée ainsi  en hommage au général vainqueur de Waterloo. Parfois ce sont des raisons économiques  (L’Union Pacific a, à elle seule, créé une ville tous les 100 km pendant la construction des chemins de fer ralliant l’Est à l’Ouest) comme Peru (pour ses ouvriers péruviens), Brighton ou Belgrade . En 1873, la Northern Pacific Railway décide de fonder la ville de “ Bismarck “ en hommage à Otto von Bismarck, alors chancelier de l’Empire allemand. On espérait ainsi attirer des immigrants allemands pour leurs compétences de charpentiers. On s’aperçoit également que le principe du “palimpseste“ y est courant. Melbourne en Floride, s'appelait autrefois Crane Creek, son nom vient de Cornthwaite John Hector, postier de la ville, anglais, qui avait passé une grande partie de sa vie à Melbourne en Australie. L’homme était si apprécié de ses pairs que pour lui rendre hommage, ils rebaptisèrent la ville. Il fut donc enterré dans ce Melbourne américain. Parfois ces histoires ont irrémédiablement été  oubliées, ne laissant que le nom comme indice.

 

Parmi les intentions d’images, il y a les portraits de l’équipe de Football de Tripoli dans l’Iowa ou des Hornets de Damascus dans le Maryland, les rencontres fortuites, les voitures et officiers de police de Béthune, Berlin ou Madrid. Mais il  a aussi les panneaux d’entrées des villes,  la signalisation routière, les cimetières. Parfois ce sera les portraits des habitants, parfois la ville nocturne, une ville pétrolifère ou  une ville fantôme dans le désert. A la sortie de la ville de  Burnswick, il y a un panneau sur lequel sont indiquées plus de vingt villes homonymes dans un rayon de cent kilomètres. Paris dans le Tennessee a elle aussi une tour Eiffel. L’aéroport municipal de Pékin dans l’Illinois est, à l’inverse de son homonyme, minuscule. Le London Bridge de Lake Havatsu city est une reproduction exacte du Shard London Bridge sur la Tamise.

 

Il y a sur cette route un foisonnement de  lieux incroyables. Un bel exemple en est la ghost town de Toulon. Dans le désert du Névada, sans front de mer, ni port militaire. Abandonnée après la deuxième guerre mondiale  ses mines de tungstène n'étant plus indispensables. Elle est restée intacte, avec ses maisons, sa station de train et les voitures rouillées qui, quant à elles, semblent prêtes à repartir. Il y a  Calais et ses habitants issus de l’immigration, lorsque Calais en France est devenue le symbole d’une immigration polémique et indésirable. Les exemples sont multiples, ils sont tous autant de documents pour dévoiler ce phénomène toponymique unique au monde.

 

alt

(Photo prise sur internet à titre de repérage et dont je ne suis pas l'auteur)

 

Depuis huit mois, que je travaille sur le projet, je découvre quotidiennement une multitude  de lieux et tout autant d’anecdotes. Ils révèlent incroyablement à quel point nous sommes au  pays de tous les migrants, de toutes les folies, de tous les rêves qui pour  certains se sont achevés dans les cimetières d’Eureka dans l’Utah, Paradise en Californie, Welcome dans le Kentucky ou encore de  Hell dans le Michigan.

 

alt

 

Lien vers la carte interactive du projet:

https://drive.google.com/open?id=19Nu-3ZJqk_g9q0cw5NaYtTICr_8QUteu&usp=sharing

 

Ici, la photographie ne se limite pas à faire des inventaires, elle s’inscrit dans une approche personnelle qui va à la rencontre du réel pour le documenter par une esthétique appropriée.

 

Celle-ci  peut changer ou évoluer en fonction des thématiques, pour in fine, adopter un point de vue particulier perturbant ainsi  le public, et le poussant à s’interroger sur la construction de ce pays où  tout devient “Hybridité culturelle, anthropophagie  identitaire et transterritorialité“ pour reprendre une expression du géographe brésilien Rogério Haesbaert.  Car ici, tout devient au final, un produit “Made in USA“.

 

alt

Vincent des Satanas de Villers en Picardie - Cette photo a été réalisée pour le  projet “L'Amérique en Nord“  qui est un inventaire des cultures américaines dans le nord de la France et que j'ai réalisé en 2011.

 

Filipe da Rocha est né le 16 Mars 1968 à Coimbra Portugal - De Nationalité Française, il vit et travaille à Avignon . À travers la maîtrise de la lumière, le jeu des ombres, l'incarnation des corps, le travail photographique de Filipe da Rocha dévoile un regard documentaire teinté d'une approche picturale.

Lien: http://www.filipe.darocha.fr

 

Il débute sa carrière en 1999 comme photographe de mode et collabore avec la presse comme Elle, Marie Claire, Vogue Japon, Harper's BAAZAR, Air France Madame ainsi que les campagnes publicitaires de Yves Saint Laurent pour hommes ou encore Azzaro Couture (voir“AZZARO 50 ans d'éclat“ de Serge Gleizes publié aux éditions de la Martinière - 2017). À partir de 2010, il décide de s'éloigner de la mode afin de se consacrer entièrement à ses projets photographiques , il part s'installer à Lille durant 3 ans où il commença à travailler sur son projet "l'Amérique en Nord" : une série de portraits autour des différents mouvements issus de la culture américaine et rock’n roll très présente dans le nord de la France ainsi qu'en Belgique.

 

Le projet “A part of Us“ s'inscrit dans la continuité de ce travail qui a l'inverse, cherche aux USA les influences de notre vieux monde.

 

À quoi servira la collecte

alt

 

La voiture et les motels permettent  ici plus de mobilité et de souplesse, mais ils constituent la partie la plus importante du budget. Un camping car serait trop coûteux, trop voyant, trop compliqué et  peu autonome pour y imprimer et travailler  les images et les textes.

Le départ est prévu pour le 5 juin 2018.


Quotidiennement, j’imprimerai une sélection de deux clichés, les plus représentatifs de la journée et de ses rencontres, grace à mon imprimante photo qui m'accompagnera tout au long de cette aventure . Ils seront envoyés   chaque lundi, accompagnés d’un texte. Dès réception, la Galerie Huit à Arles, la Galerie Graça Brandào à Lisbonne,  exposeront Les clichés  pendant la durée de mon séjour. Les photos seront également visibles avant chaque film sur les écrans des salles du cinéma Utopia d'Avignon offrant  ainsi la possibilité de   me suivre tout au long du  projet. Une page du projet est en cours de création sur mon site, on pourra y voir les clichés ainsi que  la progression du projet au jour le jour.

 

Comme on peut le voir sur la carte du trajet, celui-ci couvre la totalité du territoire et  passe à côté de toutes les grandes villes. Pour des  raisons pratiques (visas), et logistiques (sa couverture géographique, ses contraintes topographiques et climatiques) il nécessitera d’être réalisé en deux fois. 

 

La collecte servira à la logistique soit :

 

Hébergement + repas 45 jours : 3150€

 

Location de voiture 45 jours : 2900 €

(2300 € + 600 € de prise en charge pour la restitution dans une ville différente.)

 

Essence sur la base de 10000 kms: 800€

 

Billets d'avion ( Aller par NY et retour par Dallas )  : 1100 €

 

Fournitures photos ( Papiers, encres, film N/B) : 1200 €

 

 

 

+ 8% de commission Kiss Kiss Bank Bank

Total: 9882 Euros

 

Filipe da Rocha percevra l'intégralité de la collecte.

 

Cette collecte concerne une partie du premier volet du projet, qui couvre 10000 km, à faire en 45 jours.  Si la collecte dépasse le budget demandé, l'excédent  servira à prolonger le séjour afin d'avancer le plus possible vers les Etats de l'Ouest . 

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 € et plus

Merci pour votre soutien, c'est vraiment chouette de votre part.

Contributeurs 6

Pour 20 € et plus

Une carte postale du projet éditée sur place par mes soins et envoyée des USA avec un mot sympa et toute ma gratitude .

Contributeurs 30
Livraison Juin 2018

Pour 50 € et plus

Collection de 3 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + invitation au vernissage, remerciements sur la page du projet et toute ma gratitude.

Contributeurs 31
Livraison Juin 2018

Pour 100 € et plus

Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + invitation au vernissage, remerciements sur la page du projet et mon éternelle gratitude.

Contributeurs 12
Livraison Juin 2018

Pour 200 € et plus

Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + 1 tirages 13X18 de la photo de votre choix ,numéroté et signé sur papier Hahnemühle FineArt GmbH ( il n'y aura que 5 tirages numérotés en 13x18 par visuels) + invitation au vernissage + remerciements sur la page du projet et mon immense gratitude.

Contributeurs 5
Livraison Septembre 2018
Disponibilité 25/30

Pour 300 € et plus

Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + 1 tirages 13X18 de la photo de votre choix ,numéroté, encadré en caisse américaine et signé sur papier Hahnemühle FineArt GmbH ( il n'y aura que 5 tirages numérotés en 13x18 par visuels) + invitation au vernissage + remerciements sur la page du projet et mon immense gratitude.

Contributeur 1
Livraison Septembre 2018
Disponibilité 29/30

Pour 500 € et plus

Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + 1 épreuve d'artiste en 30x40 de la photo de votre choix sur papier Hahnemühle FineArt GmbH ,signée mais non encadrée, livrée chez vous ( il n'y a qu'une EA et 5 tirages numérotés en 30x40 par visuels ) + invitation au vernissage, un remerciement spécial sur la page du projet et mon infinie gratitude.

Contributeurs 3
Livraison Septembre 2018
Disponibilité 27/30

Pour 1 000 € et plus

Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa de la photo de votre choix + 1 tirages 13x18 de la photo de votre choix ,numéroté et signé + 1 épreuve numérotée au format 30x40 de la photo de votre choix , sur papier Hahnemühle FineArt GmbH, signée et encadrée en caisse américaine sous verre anti UV livrée chez vous ( il n'y a que 5 tirages pigmentaires numérotés en 30x40 par visuels dont 4 en galerie ) + invitation au vernissage + un remerciement spécial sur la page du projet et mon infinie et éternelle gratitude.

Contributeurs 2
Livraison Septembre 2018
Disponibilité 8/10

Pour 2 000 € et plus

Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + un tirage 13 x 18 numéroté et signé + 1 épreuve Lambda de la photo de votre choix, sur papier argentique en 60x90 ,signée et encadrée en caisse américaine sous verre anti UV, livrée chez vous ( il n'y que 2 tirages Lambda 60x90 par visuel dont 1 à la vente numéroté et un en EA ) + invitation au vernissage + un remerciement spécial sur la page du projet et mon indicible gratitude que nous célèbrerons autour d'un dîner chez Ralph's à Paris pour fêter cette nouvelle amitié.

Contributeur 0
Livraison Septembre 2018
Disponibilité 10/10

Faire un don

Je donne ce que je veux