“A part of Us“ Le projet photo toponymique à travers les Etats Unis

Soutenez “A part of Us“, le projet photo toponymique à travers les Etats Unis .

Visuel du projet “A part of Us“ Le projet photo toponymique à travers les Etats Unis
Réussi
99
Contributions
05/05/2018
Date de fin
9 700 €
Sur 9 500 €
102 %
Soutenu par
Photographie.com soutient le projet “A part of Us“ Le projet photo toponymique à travers les Etats Unis

“A part of Us“ Le projet photo toponymique à travers les Etats Unis

<p>&nbsp;</p><p>&ldquo;A part of Us&ldquo; est &nbsp;le projet photo d&rsquo;une odyss&eacute;e toponymique &agrave; travers les Etats unis, qui, ne prenant que le nom des villes comme fil conducteur, permet de se plonger dans les origines internationales de ce pays au moment &nbsp;o&ugrave; ses fronti&egrave;res sont chaque fois plus ferm&eacute;es.</p><p>&nbsp;</p><p>La traduction du titre contient les deux axes du projet, il en fait appara&icirc;tre sa dualit&eacute;. Le premier &eacute;tant&nbsp; de capturer la vari&eacute;t&eacute; culturelle am&eacute;ricaine dans sa globalit&eacute;, d&rsquo;Est en Ouest et du Nord au Sud.</p><p>&nbsp;</p><p>L&rsquo;autre &eacute;tant de r&eacute;aliser des&nbsp; images qui, par leur c&ocirc;t&eacute; paradoxal, vont nous rappeler que&nbsp; ce pays n&rsquo;est finalement qu&rsquo;un grand puzzle d&rsquo;immigrations mondiales.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490550/sign-1519649772.jpg" />(Photo prise sur internet &agrave; titre de rep&eacute;rage&nbsp;et dont je ne&nbsp;suis pas l&#39;auteur)</p><p>&nbsp;</p><p>Il d&eacute;butera &agrave; Amsterdam dans l&rsquo;Etat de New York et s&rsquo;ach&egrave;vera &agrave; Avignon en Californie en passant par des villes que l&rsquo;on retrouve sur les cinq continents, comme Moscow, Sydney, Johannesburg, Berlin, Damas, Tripoli, P&eacute;kin, B&eacute;thune. L&rsquo;Europe, dont l&rsquo;Angleterre et la France, y est largement repr&eacute;sent&eacute;e. Cela aurait pu &ecirc;tre un sujet &agrave; part enti&egrave;re, mais il serait dommage de se restreindre&nbsp; et de passer &agrave; c&ocirc;t&eacute; du &ldquo;&nbsp;Monde&nbsp;&ldquo;. 37000 km en deux s&eacute;jours de trois mois &nbsp;chacun, soit, en moyenne, 250 km par jour.</p><p>&nbsp;</p><p>Le parcours&nbsp;est gigogne et&nbsp; au sens propre &ldquo;d&eacute;paysant&ldquo;. La question &eacute;tant aussi&nbsp;: &ldquo; que se passe t-il entre Florence, Bagdad, London et Alger&nbsp;? Il autorise un &eacute;ventail de visuels et de portraits in situ,&nbsp; que je souhaite rassembler autour de ce paradoxe g&eacute;ographique. C&rsquo;est l&agrave; le coeur de ce projet.</p><p>&nbsp;</p><p>L&rsquo;origine &nbsp;du&nbsp; nom de ces villes est un recueil d&rsquo;histoires singuli&egrave;res. Elles m&eacute;ritent au m&ecirc;me titre que les&nbsp; images d&rsquo;&ecirc;tre rassembl&eacute;es. On y trouve &eacute;videmment la nostalgie du pays d&rsquo;origine comme premi&egrave;re motivation. Comme &agrave; Paoli en Pennsylvanie ou Corsica dans le Dakota du Sud. La lutte entre l&rsquo;Angleterre et la France pour ce territoire contribue aussi largement &agrave; cette &eacute;trange cartographie.</p><p>&nbsp;</p><p>Napol&eacute;on City dans le Missouri (comt&eacute; de Lafayette) est &agrave; quelques kilom&egrave;tres de Wellington, nomm&eacute;e ainsi&nbsp; en hommage au g&eacute;n&eacute;ral vainqueur de Waterloo. Parfois ce sont des raisons &eacute;conomiques&nbsp; (L&rsquo;Union Pacific a, &agrave; elle seule, cr&eacute;&eacute; une ville tous les 100 km pendant la construction des chemins de fer ralliant l&rsquo;Est &agrave; l&rsquo;Ouest) comme Peru (pour ses ouvriers p&eacute;ruviens), Brighton ou Belgrade . En 1873,&nbsp;la <em>Northern Pacific Railway</em>&nbsp;d&eacute;cide de fonder la ville de &ldquo;&nbsp;Bismarck &ldquo;&nbsp;en hommage &agrave; Otto von Bismarck, alors chancelier de l&rsquo;Empire allemand. On esp&eacute;rait ainsi attirer des immigrants allemands pour leurs comp&eacute;tences de charpentiers. On s&rsquo;aper&ccedil;oit &eacute;galement que le principe du &ldquo;palimpseste&ldquo; y est courant. Melbourne en Floride, s&#39;appelait autrefois&nbsp;Crane Creek, son nom vient de Cornthwaite John Hector, postier de la ville, anglais, qui avait pass&eacute; une grande partie de sa vie &agrave; Melbourne en Australie. L&rsquo;homme &eacute;tait si appr&eacute;ci&eacute; de ses pairs que pour lui rendre hommage, ils rebaptis&egrave;rent la ville. Il fut donc enterr&eacute; dans ce Melbourne am&eacute;ricain. Parfois ces histoires ont&nbsp;irr&eacute;m&eacute;diablement &eacute;t&eacute;&nbsp; oubli&eacute;es, ne laissant que le nom comme indice.</p><p>&nbsp;</p><p>Parmi les intentions d&rsquo;images, il y a les portraits de l&rsquo;&eacute;quipe de Football de Tripoli dans l&rsquo;Iowa ou des Hornets de Damascus dans le Maryland, les rencontres fortuites, les voitures et officiers de police de B&eacute;thune, Berlin ou Madrid. Mais il&nbsp; a aussi les panneaux d&rsquo;entr&eacute;es&nbsp;des villes, &nbsp;la signalisation routi&egrave;re, les cimeti&egrave;res. Parfois ce sera les portraits des habitants, parfois la ville nocturne, une ville p&eacute;trolif&egrave;re ou &nbsp;une ville fant&ocirc;me dans le d&eacute;sert. A la sortie de la ville de&nbsp; Burnswick, il y a un panneau sur lequel sont indiqu&eacute;es plus de vingt villes homonymes dans un rayon de cent kilom&egrave;tres. Paris dans le Tennessee a elle aussi une tour Eiffel. L&rsquo;a&eacute;roport municipal de P&eacute;kin dans l&rsquo;Illinois est, &agrave; l&rsquo;inverse de son homonyme, minuscule. Le London Bridge de Lake Havatsu city est une reproduction exacte du Shard London Bridge sur la Tamise.</p><p>&nbsp;</p><p>Il y a sur cette route un foisonnement de &nbsp;lieux incroyables. Un bel exemple en est la ghost town de Toulon. Dans le d&eacute;sert du N&eacute;vada, sans front de mer, ni port militaire. Abandonn&eacute;e apr&egrave;s la deuxi&egrave;me guerre mondiale&nbsp; ses mines de tungst&egrave;ne n&#39;&eacute;tant plus indispensables. Elle est rest&eacute;e intacte, avec ses maisons, sa station de train et les voitures rouill&eacute;es qui, quant &agrave; elles, semblent pr&ecirc;tes &agrave; repartir. Il y a &nbsp;Calais et ses habitants issus de l&rsquo;immigration, lorsque Calais en France est devenue le symbole d&rsquo;une immigration pol&eacute;mique et ind&eacute;sirable. Les exemples sont multiples, ils sont tous autant de documents pour d&eacute;voiler ce ph&eacute;nom&egrave;ne toponymique unique au monde.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490551/filename-toulon1-550-1519649865.jpg" /></p><p>(Photo prise sur internet &agrave; titre de rep&eacute;rage&nbsp;et dont je ne suis pas l&#39;auteur)</p><p>&nbsp;</p><p>Depuis huit mois, que je travaille sur le projet, je d&eacute;couvre quotidiennement une multitude&nbsp; de lieux et tout autant d&rsquo;anecdotes. Ils r&eacute;v&egrave;lent incroyablement &agrave; quel point nous sommes au &nbsp;pays de tous les migrants, de toutes les folies, de tous les r&ecirc;ves qui pour &nbsp;certains se sont achev&eacute;s dans les cimeti&egrave;res d&rsquo;Eureka dans l&rsquo;Utah, Paradise en Californie, Welcome dans le Kentucky ou encore de &nbsp;Hell dans le Michigan.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490649/MIHELhell_handj2_620x300-1519654858.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>Lien vers la carte interactive du projet:</p><p><a target="_blank" href="https://drive.google.com/open?id=19Nu-3ZJqk_g9q0cw5NaYtTICr_8QUteu&amp;usp=sharing">https://drive.google.com/open?id=19Nu-3ZJqk_g9q0cw5NaYtTICr_8QUteu&amp;usp=sharing</a></p><p>&nbsp;</p><p>Ici, la photographie ne se limite pas &agrave; faire des inventaires, elle s&rsquo;inscrit dans une approche personnelle qui va &agrave; la rencontre du r&eacute;el pour le documenter par une esth&eacute;tique appropri&eacute;e.</p><p>&nbsp;</p><p>Celle-ci&nbsp; peut changer ou &eacute;voluer en fonction des th&eacute;matiques, pour <em>in fine</em>, adopter un point de vue particulier perturbant ainsi&nbsp; le public, et le poussant &agrave; s&rsquo;interroger sur la construction de ce pays o&ugrave; &nbsp;tout devient &ldquo;Hybridit&eacute; culturelle, anthropophagie&nbsp; identitaire et transterritorialit&eacute;&ldquo; pour reprendre une expression du g&eacute;ographe br&eacute;silien Rog&eacute;rio&nbsp;Haesbaert.&nbsp; Car ici, tout devient au final, un produit &ldquo;Made in USA&ldquo;.</p><p>&nbsp;</p><p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/490591/vincent-1519651044.jpg" /></p><p>Vincent des Satanas de&nbsp;Villers en Picardie&nbsp;- Cette photo a &eacute;t&eacute; r&eacute;alis&eacute;e pour le&nbsp;&nbsp;projet &ldquo;L&#39;Am&eacute;rique en Nord&ldquo;&nbsp; qui est un inventaire des cultures am&eacute;ricaines dans le nord de la France et que j&#39;ai r&eacute;alis&eacute; en 2011.</p><p>&nbsp;</p><p>Filipe da Rocha est n&eacute; le 16 Mars 1968 &agrave; Coimbra Portugal - De Nationalit&eacute; Fran&ccedil;aise, il vit et travaille &agrave; Avignon . &Agrave; travers la ma&icirc;trise de la lumi&egrave;re, le jeu des ombres, l&#39;incarnation des corps, le travail photographique de Filipe da Rocha d&eacute;voile un regard documentaire teint&eacute; d&#39;une approche picturale.</p><p>Lien: <a target="_blank" href="http://www.filipe.darocha.fr">http://www.filipe.darocha.fr</a></p><p>&nbsp;</p><p>Il d&eacute;bute sa carri&egrave;re en 1999 comme photographe de mode et collabore avec la presse comme Elle, Marie Claire, Vogue Japon, Harper&#39;s BAAZAR, Air France Madame ainsi que les campagnes publicitaires de Yves Saint Laurent pour hommes ou encore Azzaro Couture (voir&ldquo;AZZARO 50 ans d&#39;&eacute;clat&ldquo; de Serge Gleizes publi&eacute; aux &eacute;ditions de la Martini&egrave;re - 2017). &Agrave; partir de 2010, il d&eacute;cide de s&#39;&eacute;loigner de la mode afin de se consacrer enti&egrave;rement &agrave; ses projets photographiques , il part s&#39;installer &agrave; Lille durant 3 ans o&ugrave; il commen&ccedil;a &agrave; travailler sur son projet &quot;l&#39;Am&eacute;rique en Nord&quot; : une s&eacute;rie de portraits autour des diff&eacute;rents mouvements issus de la culture am&eacute;ricaine et rock&rsquo;n roll tr&egrave;s pr&eacute;sente dans le nord de la France ainsi qu&#39;en Belgique.</p><p>&nbsp;</p><p>Le projet &ldquo;A part of Us&ldquo; s&#39;inscrit dans la continuit&eacute; de ce travail qui a l&#39;inverse, cherche aux USA les influences de notre vieux monde.</p><p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p><img width="100%" alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/496594/apaus-1521110299.jpg" /></p><p>&nbsp;</p><p>La voiture et les motels permettent&nbsp; ici plus de mobilit&eacute; et de souplesse, mais ils constituent la partie la plus importante du budget. Un camping car serait trop co&ucirc;teux, trop voyant, trop compliqu&eacute; et &nbsp;peu autonome pour y imprimer et travailler&nbsp; les images et les textes.</p><p>Le d&eacute;part est pr&eacute;vu pour le 5 juin 2018.</p><p><br />Quotidiennement, j&rsquo;imprimerai une s&eacute;lection de deux clich&eacute;s, les plus repr&eacute;sentatifs de la journ&eacute;e et de ses rencontres, grace &agrave; mon imprimante photo&nbsp;qui m&#39;accompagnera tout au long de cette aventure . Ils seront envoy&eacute;s&nbsp; &nbsp;chaque lundi, accompagn&eacute;s d&rsquo;un texte. D&egrave;s r&eacute;ception, la Galerie Huit &agrave; Arles,&nbsp;la Galerie Gra&ccedil;a Brand&agrave;o &agrave; Lisbonne,&nbsp; exposeront Les clich&eacute;s&nbsp; pendant la dur&eacute;e de mon s&eacute;jour. Les photos seront &eacute;galement&nbsp;visibles avant chaque film sur les &eacute;crans des salles du cin&eacute;ma Utopia d&#39;Avignon&nbsp;offrant&nbsp; ainsi la possibilit&eacute; de&nbsp;&nbsp; me suivre tout au long du&nbsp; projet. Une page du projet est en cours de cr&eacute;ation sur mon site, on pourra y&nbsp;voir les clich&eacute;s ainsi que&nbsp;&nbsp;la progression du projet au jour le jour.</p><p>&nbsp;</p><p>Comme on peut le voir sur la carte du trajet, celui-ci couvre la totalit&eacute; du territoire et &nbsp;passe &agrave; c&ocirc;t&eacute; de toutes les grandes villes. Pour des&nbsp; raisons pratiques (visas), et logistiques (sa couverture g&eacute;ographique, ses contraintes topographiques et climatiques) il n&eacute;cessitera d&rsquo;&ecirc;tre r&eacute;alis&eacute; en deux fois.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>La collecte servira &agrave; la logistique soit :</p><p>&nbsp;</p><p>H&eacute;bergement + repas 45 jours : 3150&euro;</p><p>&nbsp;</p><p>Location de voiture 45 jours : 2900 &euro;</p><p>(2300 &euro; + 600 &euro; de prise en charge pour la restitution dans une ville diff&eacute;rente.)</p><p>&nbsp;</p><p>Essence sur la base de 10000 kms: 800&euro;</p><p>&nbsp;</p><p>Billets d&#39;avion ( Aller par NY et retour par Dallas )&nbsp; : 1100 &euro;</p><p>&nbsp;</p><p>Fournitures photos ( Papiers, encres, film N/B) : 1200 &euro;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>+ 8% de commission Kiss Kiss Bank Bank</p><p>Total: 9882&nbsp;Euros</p><p>&nbsp;</p><p>Filipe da Rocha percevra l&#39;int&eacute;gralit&eacute; de la collecte.</p><p>&nbsp;</p><p>Cette collecte concerne une partie du premier volet du&nbsp;projet, qui couvre 10000 km, &agrave; faire en 45 jours.&nbsp; Si la collecte d&eacute;passe le budget demand&eacute;, l&#39;exc&eacute;dent&nbsp; servira &agrave; prolonger le s&eacute;jour afin d&#39;avancer le plus possible vers les Etats de l&#39;Ouest&nbsp;.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p>

Contreparties

10 €

  • 6 contributions
Merci pour votre soutien, c'est vraiment chouette de votre part.

20 €

  • 30 contributions
Une carte postale du projet éditée sur place par mes soins et envoyée des USA avec un mot sympa et toute ma gratitude .

Livraison estimée : juin 2018

50 €

  • 31 contributions
Collection de 3 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + invitation au vernissage, remerciements sur la page du projet et toute ma gratitude.

Livraison estimée : juin 2018

100 €

  • 12 contributions
Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + invitation au vernissage, remerciements sur la page du projet et mon éternelle gratitude.

Livraison estimée : juin 2018

200 €

  • 5 contributions
Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + 1 tirages 13X18 de la photo de votre choix ,numéroté et signé sur papier Hahnemühle FineArt GmbH ( il n'y aura que 5 tirages numérotés en 13x18 par visuels) + invitation au vernissage + remerciements sur la page du projet et mon immense gratitude.

Livraison estimée : septembre 2018

300 €

  • 1 contribution
Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + 1 tirages 13X18 de la photo de votre choix ,numéroté, encadré en caisse américaine et signé sur papier Hahnemühle FineArt GmbH ( il n'y aura que 5 tirages numérotés en 13x18 par visuels) + invitation au vernissage + remerciements sur la page du projet et mon immense gratitude.

Livraison estimée : septembre 2018

500 €

  • 3 contributions
Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + 1 épreuve d'artiste en 30x40 de la photo de votre choix sur papier Hahnemühle FineArt GmbH ,signée mais non encadrée, livrée chez vous ( il n'y a qu'une EA et 5 tirages numérotés en 30x40 par visuels ) + invitation au vernissage, un remerciement spécial sur la page du projet et mon infinie gratitude.

Livraison estimée : septembre 2018

1 000 €

  • 2 contributions
Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa de la photo de votre choix + 1 tirages 13x18 de la photo de votre choix ,numéroté et signé + 1 épreuve numérotée au format 30x40 de la photo de votre choix , sur papier Hahnemühle FineArt GmbH, signée et encadrée en caisse américaine sous verre anti UV livrée chez vous ( il n'y a que 5 tirages pigmentaires numérotés en 30x40 par visuels dont 4 en galerie ) + invitation au vernissage + un remerciement spécial sur la page du projet et mon infinie et éternelle gratitude.

Livraison estimée : septembre 2018

2 000 €

    Collection de 10 cartes postales du projet imprimées sur place par mes soins et envoyées depuis les USA avec un mot sympa + un tirage 13 x 18 numéroté et signé + 1 épreuve Lambda de la photo de votre choix, sur papier argentique en 60x90 ,signée et encadrée en caisse américaine sous verre anti UV, livrée chez vous ( il n'y que 2 tirages Lambda 60x90 par visuel dont 1 à la vente numéroté et un en EA ) + invitation au vernissage + un remerciement spécial sur la page du projet et mon indicible gratitude que nous célèbrerons autour d'un dîner chez Ralph's à Paris pour fêter cette nouvelle amitié.

    Livraison estimée : septembre 2018

    Faire un don

    Je donne ce que je veux