African Dancers Development

Rencontre avec les danseurs hip hop du Sénégal. Ce projet a pour objectif de finaliser et présenter leur première création chorégraphique.

Visuel du projet African Dancers Development
Échoué
0
Contribution
19/11/2013
Date de fin
3 550 €
Sur 6 000 €
59 %

Vos projets citoyens

La Banque Postale

African Dancers Development

<p> <u><strong>L'histoire d'une rencontre</strong></u></p> <p>  </p> <p> <em><strong>"A Mi Chemin Entre..."</strong></em> est un projet chorégraphique inspiré de la puissance spontanée des danseurs Hip-hop africains. Cette force naïve n’existe pas sans raison, et soulève certaines problématiques liées à la légitimité de cet art de rue dans une culture où la danse est inhérente à la vie.</p> <p> L'objectif premier est de finaliser et présenter une création chorégraphique urbaine et contemporaine, tout en développant des ateliers et des stages à travers les écoles et centres culturels africains. Dans un avenir plus large, nous souhaitons créer des partenariats avec certaines structures française afin d'importer le projet et ainsi établir un pont entre les artistes de France et du Sénégal.</p> <p>    </p> <p> <img alt="Affiche" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/38134/Affiche.jpg"></p> <p>  </p> <p> <strong>En France</strong>, ces danseurs issus de l’immigration retrouvent dans la danse hip-hop des valeurs proches de leur culture d’origine qu’ils revendiquent, mais qu'ils connaissent généralement peu. Ils développent ainsi <strong>une danse propre et une bonne technique</strong>, à la manière occidentale, mais sont souvent coupés de leur part instinctive.</p> <p> <strong>En Afrique</strong>, l’approche est différente puisqu’il s’agit de  reconnaissance. Les ressources matérielles et humaines étant largement moins accessibles, les danseurs développent<strong> un mouvement et une énergie bruts</strong> afin d’affirmer leur légitimité tant artistique que social. Cependant, leurs lacunes techniques, liées aux difficultés pratiques, les empêchent souvent de s’exprimer avec clarté face au tout public.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Headspin_2" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/19297/Headspin_2.jpg"></p> <p>  </p> <p> C'est pourquoi il est intéressant de <strong>fusionner ces deux types de parcours</strong>, afin d'échanger les outils de chacun et mixer le tout dans une création commune.</p> <p> <strong>L'idée initiale</strong> était de faire collaborer l'expérience des danseurs occidentaux avec la créativité des danseurs africains.</p> <p> Mais n'étant ni chorégraphe de renommé internationale, ni membre d'une entreprise à création chorégraphique subventionnée par l'état ou l'union européenne, <u>nous n'avons aucun poids pour obtenir une subvention, et encore moins les visas nécessaires!</u></p> <p> Malgré cela je compte bien faire et refaire toutes les demandes possibles!!</p> <p>  </p> <p> <strong>Un autre point important</strong> qui a également initié ce projet :<strong> le rapport à la tradition</strong>. Les danses africaines sont issues des traditions ancestrales dont le hip-hop n'est qu'un cousin éloigné. Il est donc intéressant de confronter ces deux mouvements par le biais des méthodes contemporaines, en recherchant les similitudes, et en créant une synthèse.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Collage_appuis" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/19311/collage_appuis.jpg"></p> <p>  </p> <p> <u><strong>Les objectifs</strong></u></p> <p>  </p> <p> - <u>1ère étape:</u> mettre en place une <strong>pièce chorégraphique avec les danseurs du Sénégal</strong>, et la présenter dans les différentes villes d'Afrique. <strong>Organiser des stages découvertes dans les écoles </strong>et les centres culturels afin d'<strong>éveiller les consciences</strong> à cette discipline.</p> <p> - <u>2nd étape:</u> <strong>créer un partenariat avec les structures française</strong>, afin de <strong>développer et faciliter les échanges interculturels</strong> entre les danseurs français et sénégalais.</p> <p>  </p> <p> <strong>Aujourd'hui la première étape est <u>en cours</u></strong>. Nous avons crée la moitié de la pièce à 4 danseurs, avec la volonté d'en ajouter un 5ème. Cet échantillon a été réalisée au CLAC à Dakar. En voici un aperçu:</p> <p>  </p> <p> <iframe allowfullscreen="" frameborder="0" height="304" src="http://www.youtube.com/embed/QtgOn4HsvbE?wmode=opaque&amp;feature=oembed" width="540"></iframe></p> <p>  </p> <p> <strong><u>"A Mi Chemin Entre..." PRESENTATION:</u></strong></p> <p>  </p> <p> <strong><em>«</em><em> Nio far</em><em>…</em><em>on est ensemble </em><em>»</em></strong></p> <p>  </p> <p> A l’heure où le béton a envahi la terre, notre esprit semble coupé de notre corps. On cherche sa place, perdu entre le jugement de l’autre, le notre et le réel.</p> <p>  </p> <p> Dans cette pièce, des Hommes, tous issus d’une même culture, d’une même tradition. Leur objectif ? Etre. Etre en tant qu’individu unique et reconnu, mais également faisant partie d’un tout.</p> <p>  </p> <p> Pour cela, chacun devra accepter sa place en lâchant l'égo, reconnaissant  celle de l'autre et sa valeur dans le monde actuel : avancer ensemble. Ils trouveront alors la paix, <em>« à mi chemin entre »</em> hier et demain.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>CIE COAST2COAST:</strong></u></p> <p>  </p> <p> LES DANSEURS :</p> <p>  </p> <p> <img alt="Portraits_collage" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/19161/Portraits_collage.jpg"></p> <p>  </p> <p> <strong>Hp Diop Ibax (Peter)</strong>: spécialiste en debout (New style, Popping, House...),  polyvalent, perfectionniste chevronné dont l'atout majeur est la précision.</p> <p> <strong>Keïsha Essiane (Kaîsh'Ess):</strong> danseuse de Dancehall et des danses traditionnelles africaines. Sa force et sa douceur vous surprendrons!</p> <p> <strong>Fitzgerald Mveang-Nzoghe (Fitz):</strong> New Style, Waaking, Jazzé ou Salsa, Fitz rend le mouvement très organique. Showmen, il vous en mettra plein les yeux!</p> <p> <strong>Claude Marius Gomis (Bboy Claude):</strong> le rampant du groupe! Breakeur polyvalent ayant un faible pour les phases, et possédant une grande créativité en Top rock.</p> <p>  </p> <p> LA CHOREGRAPHE:</p> <p>  </p> <p> <img alt="Img_20130627_141623" height="240" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/38383/IMG_20130627_141623.jpg" width="361"></p> <p>  </p> <p> <strong>Angélique Larqué (Angie)</strong>: sa devise "no risk no fun!!"</p> <p> (voir biographie plus bas)</p> <p>  </p> <p> Un spécial merci à Kader Nadjar (directeur artistique de "L'Art du Mouvement") et l'association CREATIQUE.</p>

À quoi servira la collecte

<p> Cette collecte servira à financer une partie de la création, car il est évident que la logistique d'un tel projet a un coût relativement important.</p> <p> En voici le détail:</p> <p> - Vol Toulouse-Dakar A/R pour 3 personnes</p> <p> (chorégraphe+assistant+créateur son): <strong>1 800€</strong></p> <p> - Visas pour 3 personnes:<strong> 150€</strong></p> <p> - Location d'une salle de danse pour 4 semaines:<strong> 600€</strong></p> <p> - Pension complète pour 7 personnes (18€/pers/jour): <strong>3780€</strong></p> <p> - Transports internes: <strong>100€</strong></p> <p> - Costumes: <strong>200€</strong></p> <p> - Location des lumières: <strong>200€</strong></p> <p> - Salaires artistes et techniciens: <strong>8400€</strong></p> <p> <strong>- </strong>Construction du site internet:<strong> 300€</strong></p> <p> - Frais Kiss Kiss Bank Bank: <strong>480€</strong></p> <p> - imprévus: <strong>200€</strong></p> <p>  </p> <p> Un avant goût du Sénégal...</p> <p> <img alt="Collage" src="https://kkbb-production.s3.amazonaws.com/uploads/project_image/image/38360/collage.jpg"></p>

Choisissez votre contrepartie

5 €

Un grand merci de toute l'équipe sur le futur site internet!

15 €

Contreparties précédentes + une photo du spectacle en HD envoyé par courriel

25 €

Contreparties précédentes + une carte postale du Sénégal écrite par toute l'équipe!

50 €

Contreparties précédentes + la vidéo des répétitions (bétisier inclus!)

80 €

Contreparties précédentes + l'affiche du spectacle en grand format dédicacée!

100 €

Contreparties précédentes + le dvd du spectacle

200 €

Contreparties précédentes + un souvenir du Sénégal au choix: un bijoux, une statuette en bois ou un petit baobab
  • 18/20 disponibles

500 €

Contreparties précédentes + 2 invitations lors de la tournée prés de chez vous (inch'allah) + une tenue traditionnelle sénégalaise sur mesure
  • 4/6 disponibles

Faire un don

Je donne ce que je veux