Aidons Antoine, jeune photographe d'Alep, à réaliser son rêve…

Parce que la paix n'a pas de frontières, aidez-nous à faire venir un jeune photographe syrien en résidence artistique en Europe.

Visuel du projet Aidons Antoine, jeune photographe d'Alep, à réaliser son rêve…
Réussi
75
Contributions
26/07/2019
Date de fin
3 500 €
Sur 3 500 €
100 %

Aidons Antoine, jeune photographe d'Alep, à réaliser son rêve…

<p>Chaque ann&eacute;e, Maison Cantegrit organise&nbsp;une r&eacute;sidence artistique &agrave; San Antonio de Portmany sur l&#39;&icirc;le d&#39;Ibiza. S&#39;y retrouvent des artistes (peintres, sculpteurs, musiciens, photographes) qui peuvent, pendant un mois, &eacute;changer et r&eacute;aliser des oeuvres&nbsp;librement dans un environnement propice &agrave; la cr&eacute;ation.&nbsp;A l&#39;issue de la r&eacute;sidence, les artistes sont expos&eacute;s &agrave; San Antonio et dans des galleries et mus&eacute;es en Europe.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/602611/Res_0408_003-1560701112.jpg" width="100%" /></p> <p>Pour l&#39;&eacute;dition 2019, les artistes vont travailler sur le th&egrave;me &quot;Du chaos des origines&quot;. &nbsp;Et nous&nbsp;avons notamment s&eacute;lectionn&eacute; Katharine Cooper, artiste sud africaine qui nous a marqu&eacute;e pour son travail remarquable sur les blancs d&#39;Afrique et sur Alep, ville ravag&eacute;e par la guerre (<em>Aleppo mon Amour</em> -&nbsp;&eacute;ditions Arnaud Bizalion).&nbsp;Lors de nos &eacute;changes, Katharine nous a parl&eacute; d&#39;un jeune artiste syrien qu&#39;elle avait rencontr&eacute; lors de son s&eacute;jour dans ce pays en guerre :&nbsp;Antoine Makdis. Jeune &eacute;tudiant en sciences politiques, il occupe son temps libre &agrave; photographier le chaos qui l&#39;entoure et cherche la lueur d&#39;espoir qui lui permet, lui, sa famille et ses amis, de&nbsp;survivre.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/602612/thumbnail_IMG_2570-1560701177.png" width="100%" /></p> <p>Antoine a d&eacute;j&agrave;, &agrave; plusieurs reprises, expos&eacute;s en Europe mais n&#39;a jamais pu venir lui-m&ecirc;me : les contraintes administratives sont fortes et, surtout, il ne dispose pas des financements n&eacute;cessaires.</p> <p><em>Au sujet d&#39;Antoine, Katharine &eacute;crit : &quot;J&#39;ai rencontr&eacute; Antoine en 2017 quand je suis all&eacute;e &agrave; Alep pour la premi&egrave;re fois, trois mois apr&egrave;s la fin des combats dans cette ville. &nbsp;Je cherchais un&nbsp;guide qui soit &eacute;galement traducteur pour pouvoir faire des images de cette cit&eacute; mill&eacute;naire ravag&eacute;e par la guerre. Les quatre semaines que nous avons pass&eacute;es &agrave; arpenter les rues d&#39;Alep resteront grav&eacute;es &agrave; tout jamais dans ma m&eacute;moire.&nbsp;C&#39;est gr&acirc;ce &agrave; Antoine que j&#39;ai d&eacute;couvert la grande force de vie qui subsistait &agrave; Alep. Gr&acirc;ce &agrave; lui, je&nbsp;me suis rendue compte&nbsp;combien la force de vie pulsait dans les veines de cette ville dont je suis tomb&eacute;e amoureuse&hellip;. Antoine avait l&#39;habitude des occidentaux qui venaient photographier le d&eacute;sastre de la ville, en d&eacute;tournant leur appareil des sc&egrave;nes de la vie quotidienne. Lorsqu&#39;il a vu que je m&#39;int&eacute;ressais &agrave; cela, &agrave; la beaut&eacute; des humains dans leur vie ordinaire, nous nous sommes compris mutuellement. J&#39;ai d&eacute;couvert en Antoine un photographe d&#39;une sensibilit&eacute; extraordinaire, qui avait une approche si humaine envers ses voisins, qu&#39;ils soient chr&eacute;tiens ou musulmans : il&nbsp;arrivait &agrave; se faufiler entre toutes ces communaut&eacute;s afin de les photographier. &nbsp;Il m&#39;a dit que je l&#39;avais inspir&eacute; &agrave; le faire. &nbsp;J&#39;ai continu&eacute; &agrave; observer les progr&egrave;s qu&#39;il faisait, tout en me disant que l&#39;on pouvait am&eacute;liorer des choses d&#39;un point de vue technique.&quot;</em></p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/602613/thumbnail_image2-1-1560701211.png" width="100%" /></p> <p>Lors de l&#39;&eacute;dition 2019 de la r&eacute;sidence, outre Katharine,&nbsp;seront pr&eacute;sents Yannick Fourni&eacute;, peintre fran&ccedil;ais reconnu qui expose dans le monde entier ou Andreina Ramos, jeune artiste v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lienne, r&eacute;fugi&eacute;e en Espagne.&nbsp;Il aura la chance de voir et de partager les travaux de Clarisse d&#39;Arcimoles, jeune artiste franco-britannique vivant &agrave; Londres qui exposera une de ses derni&egrave;res installations dans le mus&eacute;e de San Antonio.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/602614/thumbnail_IMG_2572-1560701251.png" width="100%" /></p> <p>En venant en Europe, Antoine aurait &eacute;galement la chance de voir enfin ses oeuvres expos&eacute;es et non simplement au travers des photos qui lui&nbsp;sont envoy&eacute;es.</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/602615/thumbnail_IMG_2583-1560701281.png" width="100%" /></p> <p>Cette ann&eacute;e, Maison Cantegrit propose de l&#39;accueillir mais les frais de transports sont importants.</p> <p>Aidez Antoine, &agrave; r&eacute;aliser ce r&ecirc;ve.</p>

À quoi servira la collecte

<p>Maison Cantegrit assure l&#39;accueil d&#39;Antoine dans la r&eacute;sidence et la quasi totalit&eacute; de sa vie au quotidien pendant les trois semaines de la r&eacute;sidence, ce qui repr&eacute;sente un budget d&#39;environ 1500 euros.</p> <p>Mais Antoine vient de Syrie : il doit prendre un bus jusqu&#39;&agrave; Beyrouth, un avion jusqu&#39;en France puis Ibiza et payer les diff&eacute;rents frais administratifs entre la Syrie, le Liban, la France et l&#39;Espagne. Manquent ainsi 3500 &euro;.</p> <p>Nous esp&eacute;rons que vous aiderez Antoine &agrave; pouvoir venir en octobre en r&eacute;sidence artistique.</p>

Choisissez votre contrepartie

Notre reconnaissance éternelle et une carte postale signée par l'artiste

5 €

Antoine a vraiment besoin de votre aide pour pouvoir assister à cette résidence artistique et ainsi progresser dans son art. Nous ne vous remercierons donc jamais assez. Chaque donateur recevra une carte postale tirée des oeuvres réalisées par Antoine durant la résidence et signée par l'artiste.
  • 20 contributions

Mention du donateur dans les documents de l'expo finale et une carte postale

25 €

A l'issue de la résidence artistique, une exposition sera organisée avec les oeuvres réalisées par les artistes. Les noms des donateurs seront inscrit dans tous les documents de l'exposition pour vous remercier de votre contribution. Chaque donateur recevra également une carte postale tirée des oeuvres réalisées par Antoine durant la résidence et signée par l'artiste.
  • 29 contributions

Lot de trois cartes postales signées par l'artiste

50 €

Le donateur recevra trois cartes postales tirées des oeuvres réalisées par Antoine durant la résidence et signées par l'artiste
  • 16 contributions

Lot de dix cartes postales signées par l'artiste

150 €

Le donateur recevra dix cartes postales à partir des oeuvres réalisées par Antoine durant la résidence et signées par l'artiste
  • 5 contributions

Un tirage photo signé et numéroté

500 €

Pour cette contribution, Maison Cantegrit réalise un tirage numéroté et signé par l'artiste

- 5% sur le prix de vente des oeuvres en vente et créées pendant la résidence

1 000 €

Nous vous offrons un discount de 5% sur le prix de vente des oeuvres qui auront été réalisées durant la résidence par l'ensemble des artistes de la session 2019.

Un séjour de 7 nuits à Maison Cantegrit pendant la durée de la résidence

1 500 €

Pour nos généreux donateurs, nous offrons un séjour pour deux personnes (hors transports) de sept nuits pendant la durée de la résidence, en présence des artistes : du 30 septembre au 20 octobre 2019. Nos très généreux donateurs vivront l'expérience de la création avec les artistes présents. Et dans les mêmes conditions : un partage de la vie quotidienne et de nmbreuses rencontres. N.B. : cette offre s'entend hors frais de transports vers et depuis Ibiza. Sur place, l'ensemble des frais de bouche sont partagés par les résidents. Pour les déplacements dans l'île, nous utilisons une voiture dont les frais de location sont également partagés. Maison Cantegrit se réserve le droit d'organiser les séjours de nos éventuels grands donateurs en fonction de la disponibilité des chambres de la finca.

Faire un don

Je donne ce que je veux