Aller au contenu

Aidons un.e élève ivoirien.ne à retrouver sa place dans son école

Santé & éducation, Solidarité

Visuel du projet Aidons un.e élève ivoirien.ne à retrouver sa place dans son école
22
Contributeurs
16 jours
Restants
925 €
Sur 672 €
138 %

Vous êtres formidables ! La scolarisation des 13 enfants est assurée ! La collecte continue pour la prochaine rentrée scolaire! Merciiii !!

Suivre et partager

Aidons un.e élève ivoirien.ne à retrouver sa place dans son école

Chèr.e.s ami.e.s,

Selon l'Unesco, environ 263 millions d'enfants sont privés d'éducation de par le monde. L'école étant source d'émancipation sociale nous souhaitons partager avec vous notre désir d'agir à notre échelle.

Si cette lutte vous intéresse, bonne lecture !

 

3 septembre, la rentrée des classes sonne.

A Raffierkro, petit village au beau milieu de la Côte d'Ivoire, les écoles restent vides ; le montant annuel de l'inscription ayant doublé par rapport à l'année passée.

Au village, tout le monde mange à sa faim, chaque famille cultivant son lopin de terre ; par contre il n'y a pas assez d'argent en circulation pour payer inscriptions et fournitures scolaires de chaque enfant.

En ce mois de décembre, 13 enfants sont encore non-scolarisés à cause de ce "manque" d'argent au village et la hausse importante du prix de la scolarisation.

Là-bas, aucune association présente sur le territoire ne peut les aider à financer les inscriptions, c'est pourquoi Chantal et moi souhaitons récolter de l'argent auprès de nos proches ou plus lointain.e.s ami.e.s pour aider à gérer cette situation d'urgence.

Nous savons bien que cette solution n'est pas durable, et que nous ne pourrons pas financer éternellement les inscriptions de ces enfants.

Certain.e.s, diront qu'il serait préférable de tendre à rendre le village autonome financièrement, d'aider à créer une activité économique..., ce que l’ « association de Raffierkro », s’emploie à développer, en appuyant l’activité piscicole, un projet de culture de spiruline et un autre d’artémisia (plante reconnue comme anti malarique).

Outre ces questions politiques, la récolte de fonds est la solution la plus rapide et celle qui permettra la scolarisation de ces enfants au plus vite.

 

Qui sommes nous, et pourquoi Raffierkro?

Nous sommes deux amies, Alma et Chantal.

Alma, institutrice primaire et Chantal, chargée de missions dans le cadre de projets de culture de spiruline de par le monde, et cette année à Raffierkro.

Voici donc un bref aperçu de l'expérience de Chantal là-bas :

« Ayant séjourné de juin à septembre 2019 au « mini village » de Raffierkro (environ 700 habitants), j’ai forcément été sensibilisée à l’épineux problème de la rentrée scolaire et des frais qu’elle occasionne, considérables vus de là- bas, modestes à nos yeux d’occidentaux nantis…Si, bien sûr, nous avons de notre mieux aidé certains des parents, en ce mois de novembre, 13 enfants, de la maternelle à la 1ère année de collège ou lycée n’avaient pas rejoint leur classe…Ce qui représente, fournitures et uniformes inclus, un montant total de 440.000 FCFA, soit 672 euros.»

 

À quoi servira la collecte

La collecte servira à payer inscription, fournitures et uniformes des 13 enfants encore non scolarisés à ce jour. Ce qui représente un montant total de 440.000 FCFA, soit 672 euros. (un moyenne de 51 euros par enfant sachant que le prix de l'inscription varie en fonction du niveau scolaire)

Le directeur de la petite école de Raffierkro, Mr Germain, un homme plein de générosité et d’amour pour son travail, sera notre personne relais et de confiance dans notre petite aventure en solidarité !

Faire un don

Je donne ce que je veux