ANTHOLOGIE COURT-CIRCUIT

Financez l'anthologie court-circuit pour révéler des poètes contemporains en Isère et offrez à ces poètes et slameurs un lectorat plus étendu.

Visuel du projet ANTHOLOGIE COURT-CIRCUIT
Réussi
32
Contributions
06/03/2017
Date de fin
1 000 €
Sur 800 €
125 %

Technikart vous soutient sur KissKissBankBank

Technikart

ANTHOLOGIE COURT-CIRCUIT

<p>  </p> <p> <strong><u>Au départ, une équipe restreinte :</u></strong></p> <p>  </p> <p> Agnès,  René et moi Brigitte , poètes à nos heures non perdues, nous nous attachons à promouvoir la poésie par des lectures publiques sur la région grenobloise et par la revue<em> Poésie vivante</em>  émanation de l’association grenobloise Création &amp; Poésie. Agnès est particulièrement présente dans les lieux publics, cafés, scènes de slam où elle aime être accompagnée d'un musicien ainsi que sur les réseaux sociaux. </p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture1-1487001888" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/393230/capture1-1487001888.png"></p> <p>  </p> <p> <em>Agnès au Brin De Zinc à Chambéry, avec Bruno, lors d'une JAM session organisée par l'association Black-Mamba Sound. (Photo : Valérie Serra)</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Moi, sous le pseudo de Margueritte C., je préfère les revues papier, les sites numériques et me consacre à la parution bisannuelle de la revue<em> Poésie Vivante</em>.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture2-1487001914" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/393231/capture2-1487001914.png"></p> <p>  </p> <p> <em>Margueritte, lors de la consécration comme "Princesse des Trouvères" Arras.(Photo : O.Collignon)</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Quant à René qui a déjà publié de nombreux recueils, sous le pseudonyme de Éric Gauché-Cottavoz, reconnu dans le Dauphiné, il nous observe et nous guide par ses conseils et son expérience.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture3-1487001931" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/393232/capture3-1487001931.png"></p> <p>  </p> <p> <em>René (Photo Eric Gauché-Cottavoz)</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> C'est du reste sous son impulsion que nous avons créé le blog Création &amp; Poésie. http://creationetpoesie.eklablog.com/</p> <p>  </p> <p> Fortes de ces expériences, Agnès et  moi nous nous sommes regroupées autour de René, le fondateur, voilà vingt ans, de l’association <strong>Sciriolus.</strong> Le but est de favoriser le rayonnement de la <strong>poésie </strong>et de <strong>publier </strong>des poètes. J'en suis désormais la présidente et Agnès la trésorière, Eric occupant le poste de secrétaire.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><u>Une histoire de rencontres :</u></strong></p> <p>  </p> <p> Au cours de nos diverses rencontres poétiques, Agnès, Eric et moi-même nous sommes  rendus compte que de nombreuses personnes pratiquaient la poésie, slamaient, déclamaient ou étaient publiées dans la microédition locale. Devant ce constat, nous avons souhaité regrouper dans une <strong>anthologie </strong>les poètes et les slameurs de la région iséroise. Nous avons lancé un <strong>appel à textes</strong> le 9 décembre 2016 en créant une page Facebook Sciriolus et activé nos réseaux personnels (La bobine, scène grenobloise de slam mensuelle le jeudi, Cristal lyrics - affiche poétique, Création &amp; Poésie, et le collectif Sous-Vide).</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><u>Des réponses enthousiastes :</u></strong></p> <p>  </p> <p> Une quarantaine de poètes, de tous âges et aux poétiques variées, ont accepté de participer à cette <strong>première édition</strong>. La sélection fut rude, le choix des textes a parfois suscité entre nous des désaccords mais .... les textes qui paraîtront dans l'anthologie ont été sélectionnés sur la base d'un consensus.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong><em>Quelques extraits de poètes sélectionnés :</em></strong></p> <p>  </p> <p> <strong>Extrait de « Le Caméléon daltonien » de Bastien Maupomé</strong></p> <p>  </p> <p> J'ai l'air étriqué, écartelé entre kitsch et catch</p> <p> Tête à clash sans relâche entre chic et trash mental</p> <p> L'histoire d'un mec scotché qui s'applique</p> <p> à rester toujours planté à côté de la plaque</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Extrait de « À mi chemin » de Mélopé</strong></p> <p>  </p> <p> Mais qui a changé l'air frais du vent des alizés</p> <p> que je sentais souffler sur mon visage chaque matin,</p> <p> Je suis passé du bol de lait au café serré stressé</p> <p> d'une vie vandalisée loin des bonnes farces de gamin.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Extraits de <em>J’ai oublié mon appareil photo mais j’ai quand même pris des poèmes</em>, recueil inédit en préparation de Perrin Langda</strong></p> <p>  </p> <p> ...</p> <p> les montagnes</p> <p> sont des fleurs</p> <p> de pierre</p> <p> qui fanent</p> <p> moins vite</p> <p> ...</p> <p> (zoom)</p> <p> ...</p> <p> quelques nuages</p> <p> viennent parfois</p> <p> y butiner</p> <p> l'air frais</p> <p> ...</p> <p> (zoom)</p> <p> ...</p> <p> une ou deux fois</p> <p> par semaine</p> <p> le ciel pulvérise</p> <p> ...</p> <p> (zoom)</p> <p> ...</p> <p> un peu</p> <p> de pluie</p> <p> ...</p> <p> (zoom)</p> <p> ...</p> <p> <em>pour éliminer les parasites</em></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Extraits de «  D'une fenêtre à l'autre » de Éric Ferber</strong></p> <p>  </p> <p> De ces traces délaissées déserte l’avenir, paupières se voûtent et ombragent le rien, ce quotidien inavoué, traverses de fenêtres habillées, les gestes défaits se listent, du sourire au désarroi l’épingle du jour les cristallise avec d’affables et divers portraits, en halage des voix, la candeur se noue, comptoir de l’opium, l’image se fige.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <u><strong>Au travail :</strong></u></p> <p>  </p> <p> Agnès, infographiste, a préparé la couverture à partir d’une photo de René, pratiquant aussi la photo d’art. Quant au choix du titre, il nous est apparu comme une évidence :  une référence économique à la "tendance actuelle" des circuits courts de consommation tout en étant un clin d’œil aux éditions patentées qui n'éditent que des auteurs patentés.</p> <p> Il ne reste plus qu'à laisser jouer son rôle à Laurence, également poète, qui vient de rejoindre Sciriolus. Laurence, qui vient de clore brillamment une formation d’écrivain-public et dont l’œil de lynx ne laisse rien échapper, de la moindre faute au moindre tiret. Sans elle, il ne serait pas possible de publier l'anthologie.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture4-1487001950" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/393233/capture4-1487001950.png"></p> <p>  </p> <p> <em>Laurence notre correctrice (photo Pierrick Louis)</em></p> <p>  </p> <p> <strong><u>La promesse d'une diffusion large :</u></strong></p> <p>  </p> <p> Grâce à la diversité des auteurs sélectionnés et de leur style, nous ouvrons l’accès à la poésie au plus grand nombre. Nous ajoutons, par ailleurs, que la librairie Gibert à Grenoble nous offre une place dans le rayon de la littérature régionale. Et, petite info qui a son importance, Emmanuel Merle, poète reconnu et publié à l’échelle nationale, a accepté de préfacer l'anthologie !!!</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture5-1487001962" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/393234/capture5-1487001962.png"></p> <p>  </p> <p> <em>Une lecture poétique au Simply Delicious à Grenoble (photo : Création &amp; Poésie)</em></p> <p>  </p> <p> Lors de la parution de <i>Court-Circuit, </i>nous organiserons une rencontre à la librairie Gibert de Grenoble. De même nous organiserons des événements de lectures poétiques dans différents lieux de Grenoble.</p>

À quoi servira la collecte

<p>  </p> <p> La maquette est finalisée mais nécessite un investissement financier que l'association ne peut assumer totalement. Le devis pour une centaine d’exemplaires s’élève à 800 euros. La collecte permettra donc de financer l’édition. S’il s’avère que les dons dépassent la somme demandée, ceux-ci permettront d’éditer à compte d’éditeur plutôt que d’auteur le prochain poète. Sachant que Sciriolus se positionne pour la promotion de poètes de la région Rhône-Alpes.</p> <p>  </p>

Choisissez votre contrepartie

10 €

Livraison estimée : avril 2017

Remerciements sur Facebook et une remise sur l'anthologie

15 €

Livraison estimée : avril 2017

Un exemplaire de l'anthologie
  • 20 contributions

25 €

Livraison estimée : avril 2017

Un écrit de la main d'un poète de l'anthologie rien que pour vous accompagné de l'anthologie.
  • 5 contributions

50 €

Livraison estimée : avril 2017

Remerciements dans l'anthologie, sur Facebook, un poème écrit par l'un des auteurs sélectionnés et une anthologie.
  • 7 contributions

Faire un don

Je donne ce que je veux