Apopo- Le docu écolo sur les bonnes pratiques à Tahiti

Apopo- Cultivons les idées de demain pour le Fenua

Visuel du projet Apopo- Le docu écolo sur les bonnes pratiques à Tahiti
Échoué
0
Contribution
30/10/2019
Date de fin
180 €
Sur 800 €
23 %

Apopo- Le docu écolo sur les bonnes pratiques à Tahiti

<p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/615721/_APOPO_Photo_1-1568096792.jpg" width="100%" /></p> <p>&nbsp;</p> <p><strong>APOPO 1 C&#39;&eacute;tait &ccedil;a</strong> :</p> <p>Quel Fenua veut-on pour demain ? De Taravao &agrave; Mahina, des femmes et des hommes se bougent pour un Fenua vert : ils produisent bios, luttent contre le plastique et prot&egrave;gent coraux et oiseaux. Souvent, pour imaginer les solutions de demain, ils remettent au go&ucirc;t du jour des techniques ancestrales comme le rahui ou celles du fa&rsquo;a&rsquo;apu. Surtout, ils nous illuminent par leur sourire et nous prouvent qu&rsquo;&quot;agir rend heureux&quot; comme nous l&#39;a dit Yann-Arthus Bertrand !&nbsp;</p> <p><strong>APOPO 2</strong>, on a remis le couvert aux Marquises, &quot;Henua Enana&quot;, la Terre des Hommes comme l&#39;appelle les Marquisiens:</p> <p>Aujourd&rsquo;hui, &agrave; l&rsquo;&egrave;re de l&rsquo;Anthropoc&egrave;ne, l&rsquo;homme a mang&eacute; la Terre, il est en passe de d&eacute;truire sa Maison. L&rsquo;homme est aussi devenu un loup pour la &laquo;&nbsp;Terre des Hommes&nbsp;&raquo;.</p> <p>L&rsquo;archipel, comme le reste de la Polyn&eacute;sie, est en premi&egrave;re ligne&nbsp;: des d&eacute;chets plastiques d&eacute;barquent sur les plages marquisiennes &agrave; chaque mar&eacute;e, les p&ecirc;cheurs locaux gal&egrave;rent de plus en plus pour trouver un thon ou une bonite, et la mont&eacute;e des eaux grignote petit &agrave; petit les terres. Malgr&eacute; leur isolement, au milieu du Pacifique, les Marquises sont les premi&egrave;res victimes du changement climatique et de l&rsquo;effondrement de la biodiversit&eacute;.</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/615722/_APOPO_Photo_2-1568096816.jpg" width="100%" /></p> <p>Pourtant, face &agrave; ces d&eacute;fis, la jeunesse marquisienne se l&egrave;ve et prend les armes du fond de ses vall&eacute;es encaiss&eacute;es afin de pr&eacute;server les deux &eacute;l&eacute;ments les plus pr&eacute;cieux des Marquises&nbsp;: la Terre et l&rsquo;Eau. Dans les champs, les jeunes agriculteurs s&rsquo;inspirent des techniques des Anciens pour produire bio sans pesticide. Dans l&rsquo;Oc&eacute;an, des associations se battent pour prot&eacute;ger la ressource en remettant au go&ucirc;t du jour la technique ancestrale du &laquo;&nbsp;kahui&nbsp;&raquo; avec des aires marines prot&eacute;g&eacute;es et &eacute;ducatives.</p> <p>Aux Marquises, encore plus qu&rsquo;ailleurs, la pr&eacute;servation de la Nature passe par la protection de la culture. Les Tupuna marquisiens le savent, le festival des Marquises Mata Vaha 2019 est consacr&eacute; aux liens entre Nature et Culture. Et si, comme le tatouage et la danse, la pr&eacute;servation de la &laquo;&nbsp;Terre et de l&rsquo;Oc&eacute;an des Hommes&nbsp;&raquo; devenait un mod&egrave;le qui rayonne au-del&agrave; des Marquises et de la Polyn&eacute;sie, un symbole inspirant pour les autres cultures du Monde&nbsp;?</p> <p>&nbsp;</p> <p><img alt="" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/615723/_APOPO_Photo_3-1568096829.jpg" width="100%" /></p> <p>Porteurs du projet:</p> <p>- Guillaume, journaliste free-lance, apprenti collapsologue, a &eacute;t&eacute; marqu&eacute; par le film &laquo; Demain &raquo; de Cyril Dion. Il se r&eacute;veille un matin avec l&rsquo;envie de montrer aux yeux de tous les belles initiatives tahitiennes.&nbsp;&nbsp;</p> <p>- St&eacute;phane, photographe et cam&eacute;raman, est prof de skate &agrave; ses heures perdues. Quand Guillaume lui parle du projet autour d&rsquo;une &laquo; hinano &raquo; (la bi&egrave;re locale), il quitte son boulot le champ pour se lancer dans l&rsquo;aventure !</p> <p>&nbsp;</p>

À quoi servira la collecte

<p>La collecte servira &agrave; finaliser le montage d&#39;APOPO 2. Apr&egrave;s Tahiti et Moorea, nous nous sommes rendus pour le tournage du 2&egrave;me docu APOPO aux Marquises dans les &icirc;les de Nuku Hiva, Hiva Oa et Ua Pou. Sur un bugdet serr&eacute;, nous avons film&eacute; des jeunes marquisiens et maquisiennes qui se bougent pour construire un monde meilleur pour demain. La collecte servira &agrave; financer la post-production du documentaire (montage audio/images). Maururuu</p> <p>Utilisation des fonds:</p> <p>- 800 euros: budget pour l&#39;ing&eacute;nieur son et le monteur en post-prod&nbsp;</p> <p>- Si on d&eacute;passe: d&eacute;penses en communication pour faire conna&icirc;tre notre projet (premi&egrave;re dans un cin&eacute;ma de Papeete, diffusion en France m&eacute;tropolitaine)</p>

Choisissez votre contrepartie

Star de ciné

15 €

Merci pour votre soutien ! Votre nom apparaîtra dans les remerciements à la fin du film aux côtés des Brads de renom (Brad Pitt par exemple)

Sauveur de corail

50 €

En plus d'être une star de ciné, vous contribuez à sauver les coraux polynésiens en reversant 10% de votre don à une asso de jeunes surfeurs et pêcheurs (on vous offre un un sticker de l'asso Coral Gardeners de Moorea)

Devenez éco-skater

80 €

Cours de skate gratuit avec le meilleur prof du fenua

Affiche stylée dans le salon

100 €

On vous envoie pour l'occaz de la sortie d'APOPO 2 l'affiche du film (50 par 70) chez vous dans votre salon, au dessus de la télé !

Faire un don

Je donne ce que je veux