Après la peau

Un film réalisé par Hugo Dao

Visuel du projet Après la peau
Réussi
56
Contributeurs
14/04/2020
Date de fin
3 500 €
Sur 3 500 €
100 %
Zéro
déchet
Autoproduction
culturelle
Fabrication
française

Après la peau

Acte 2 Séquence 9Éric passe dans l'arrière-boutique. Il pose la viande sur la
table et donne un premier coup. La côte de boeuf ne se détache pas, il frappe une deuxième fois avec beaucoup plus de violence. Elle ne bouge toujours pas. Son visage se crispe, il commence alors à s'acharner sur la côte
"


 

Le pitch

Éric est un boucher de quartier. Récemment divorcé, sa femme a fait une demande d'éloignement pour violences conjugales, lui interdisant d'approcher son fils. Depuis, une étrange plaie est apparue sur son bras et commence à se propager sur le reste de son corps. Convaincu que son fils est l'unique remède à sa détérioration physique, il va tout faire pour le retrouver.


 

Le projet

Nous sommes une vingtaine d’étudiants en 3ème et dernière année à l’ESRA - École Supérieure de Réalisation Audiovisuelle - ayant chacun une spécialisation différente (réalisation, image, son, production…). 

Si nous avons choisi de nous regrouper c’est dans un but commun : réaliser un court métrage ambitieux de 15 minutes, qui signera notre passage définitif dans le monde professionnel. C’est donc non sans une certaine excitation que nous vous présentons aujourd’hui Après la peau, un court métrage qui nous l’espérons, vous touchera avec autant de force que nous avons pris de plaisir à le faire exister.

 


 

Un avant-goût 

Après la peau est avant tout une histoire de souffrance. La souffrance d’Éric, un boucher solitaire à qui l’on a enlevé son unique source de bonheur : Joël, son fils. Empêtré dans une procédure juridique interminable, soupçonné de violences conjugales envers son ex-femme, Éric n’est plus que l’ombre de lui-même. Subissant l’indicible douleur de la solitude et de l’isolement, le monde ne se résume alors pour lui qu’à une chose : sa boucherie. Mais tandis qu’il dort sur un sommier miteux au fond de son arrière-boutique, la douleur invisible qui l’habite va prendre vie, sous la forme d’une blessure répugnante qui traverse son bras. Tel un parasite, elle ne va cesser de grandir à mesure qu’Éric sombre dans la souffrance et la dépression. Dans ce cauchemar, une seule chose semble encore le maintenir en vie, son fils.


 

Les personnages

 

Éric

 

Boucher de quartier introverti, il vit très mal la séparation avec son fils, Joël. Dévoré par une plaie qu’il n’arrive pas à guérir et vidé de toute volonté de vivre, il va petit à petit se transformer en monstre. Une seule chose le raccroche encore à la réalité : l’idée de retrouver son fils.


 

Édouard

Édouard est le médecin de quartier, ami de longue date d’Éric, il l’a toujours soutenu malgré les rumeurs qui ont suivi son divorce. Il va essayer de le soigner et de le ramener à la raison, mais le comportement de plus en plus autodestructeur et agressif d’Éric va finir par le faire abandonner, laissant son ancien ami, seul face à ses démons.


 

Joël

Fils unique d’Éric, il n’a pas vu son père depuis plusieurs mois et souffre de la séparation.


 

Les décors

La boucherie

L'arrière-boutique


 

Notre Équipe

À quoi servira la collecte

La collecte permet de financer notre projet ! Une grande partie de l'argent récolté servira à financer la transformation physique du héros. Ce projet ambitieux nous a mené à croiser la route du prestigieux maquilleur d'effets spéciaux français : David Scherer. Il contribuera à créer un monstre, un parasite, qui restera gravé à tout jamais dans vos mémoires. (Vous trouverez ci-dessous des illustrations de Thomas Martinerie)


 

Le crowdfunding permet aussi de  financer les multiples décors, le matériel nécessaire, ou encore les frais de la régie. Une régie qui a pris la décision d'être écologique pour une organisation saine et un tournage efficace, dans le respect de la nature.

 


 

Notre équipe s’efforcera de rapprocher le donateur du projet pour lequel il a participé. C'est pourquoi vous pouvez dès maintenant nous retrouver sur notre page facebook @Aplp.film. Notre équipe de communication vous tiendra régulièrement au courant de l'avancement du projet !

 

Il ne manque plus qu'un seul ingrédient à ajouter pour que le film soit visuellement à la hauteur de son ambition : votre aide ! N'hésitez pas à partager notre projet si ce dernier vous plaît. Un grand MERCI.

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux