Au bout du conte.

Projet photographique de fin d'études dans lequel j'exprime ma perception d'un quotidien banal à travers les contes de Grimm et Perrault.

Visuel du projet Au bout du conte.
Réussi
28
Contributeurs
27/06/2014
Date de fin
1 570 €
Sur 1 400 €
112 %

Au bout du conte.

Il était une fois...Mais, il était une fois quoi ? Qui ? Pourquoi ? Ça commence et finit toujours de la même façon, de la bonne façon, celle qui fait rêver les enfants le temps de leur innocence, et qui les déçoit par la suite. Remarque pas très réjouissante j'en conviens, c'est pourtant le point de départ de mon projet, celui d'un beau projet vous le verrez. Car je vous ai tout de même réservé une fin heureuse...

 

En utilisant le conte, je vais vous parler de la banalité du quotidien, du vôtre comme du mien. Ce train-train dont on tente de s'échapper, mais qui nous rattrape inexorablement. J'ai photographié des scènes de vie d'une banalité folle, qui par l'association du titre à l'image, font ressortir les scènes des contes de notre enfance. Ainsi des personnes lambda se trouve par la magie de la photographie transformées en héros de conte.

 

Vous l'aurez compris, ce projet est une humble critique de nos sociétés modernes, des modes de vie, de la répétition de nos train-train quotidien. Humble, car au fond ce ne sont que des images sur papier glacé que je vous invite à venir voir.  

 

Je finirais sur une méditation de Jean Van Hamme, Extrait de la bande dessinée Thorgal - La forteresse invisible : "Mais qu'est-ce qu'un conte, sinon une vision différente de la réalité ?

 

 

BarbebleuebisCendrillonbd

 

À quoi servira la collecte

Pour la réalisation de l'exposition de ma soutenance de mémoire qui comprend un book, un mémoire écrit, une vidéo, des tirages et une scénographie, j'ai besoin de votre aide.

 

 

Mon besoin en financement est de 1400 €.

 

Réalisation du book : 550 €

Tirages mémoire (5 exemplaires à 50€ l'unité) : 250 €

Tirages d'exposition (7 tirages contre collés) : 500 €

Scénographie : 100 €

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux