BE MY SAVIOR

Soutenez la création d'un Newsgame! BE MY SAVIOR: le jeu vidéo où vous pouvez sauver des emplois!

Visuel du projet BE MY SAVIOR
Réussi
28
Contributions
09/12/2014
Date de fin
3 530 €
Sur 3 500 €
101 %
Soutenu par
Hans Lucas soutient le projet BE MY SAVIOR

BE MY SAVIOR

<p>  </p> <p>  </p> <p> L’entreprise <strong>Roulibre</strong> vient de déposer le bilan. <strong>Cinq repreneurs</strong> se présentent, au profil plus ou moins suspect. A vous de mener l'enquête pour repérer celui qui pourra sauver les emplois. D’épreuve en épreuve, vous devrez mettre à jour les intentions des candidats avant de choisir <strong>Votre</strong> repreneur pour <strong>Roulibre</strong>.</p> <p>  </p> <p> <strong><em>BE MY SAVIOR</em></strong> est un jeu vidéo d'un nouveau genre, un newsgame qui vous plonge dans les coulisses d'une actualité récurrente en ces temps de crise, les fermetures d'usines. Une actualité dont on sait finalement peu.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Bms_visuel_desature2-1416495767" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/139777/BMS_Visuel_Desature2-1416495767.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Pourquoi de nombreux sauvetages industriels n'aboutissent-ils pas? Qu'ont donc de suspect les repreneurs candidats pour être écartés par les pouvoirs publics? Que se passerait-il si une société chinoise ou indienne rachetait le site? L'entreprise pourra-t-elle s'en tirer si elle est rachetée par des financiers de Wall Street? La production risque-t-elle d'être délocalisée?</p> <p>  </p> <p> Tentez votre chance, enquêtez sur les repreneurs et vous en saurez plus! </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Usual3-1415973017" height="273" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/138018/Usual3-1415973017.png" width="568"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>Le projet BE MY SAVIOR</strong> a germé au sein de <em>LeVentSeLève </em>Productions, une structure à la croisée du cinéma d'animation et des nouvelles écritures. En s'engageant dans cette aventure, Shiraz Bazin et Xavier de la Vega ont voulu se saisir d'un des formats les plus innovants des écritures interactives: le <strong>Newsgame</strong>, ou la narration par le jeu.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Angry-1415804728" height="294" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/137280/angry-1415804728.png" width="569"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> Un jeu vidéo sur les fermetures d'usines?  Un jeu dans lequel le joueur incarnerait un ministre bien décidé à sauver des emplois? Ce projet en forme de clin d'oeil a séduit de jeunes professionnels du jeu vidéo, issus de l'école Isart Digital, à commencer par Erwann Le Rouzic (@CkoS-so) au game design. Grâce à leur contribution, une version alpha a été produite et présentée fin 2013. Présentée aux Assises du Journalisme (Metz, novembre 2013), puis à l'atelier "Jeux sérieux" de la Bibliothèque Nationale de France (janvier 2014), cette première version du jeu a convaincu le game designer Olivier Mauco (@GameinSociety), puis le développeur André Berlémont de nous accompagner dans cette aventure. Le jeu a également pris forme au contact d'experts des reprises industrielles, comme Frédéric Bruggeman, dont l'expérience a nourri la matière documentaire du projet. Tous les commentaires, les réactions, les conseils et les apports que nous avons recueillis sur le chemin nous ont permis d'aboutir à un projet plus abouti. De fil en aiguille, ce projet a finalement su convaincre l'équipe web de l'OBS de devenir le diffuseur de  Be My Savior.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <img alt="Ouvrier4-1415803455" height="434" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/137262/ouvrier4-1415803455.png" width="568"></p>

À quoi servira la collecte

<p> <strong>BE MY SAVIOR </strong>entre à présent dans la dernière ligne droite. Nous cherchons à compléter le budget nécessaire pour parvenir à la version finale du projet. Pour créer une expérience de jeu aussi intéressante que gratifiante, nous avons voulu améliorer le game design et les graphismes.</p> <p>  </p> <p> Si nous sollicitons votre soutien, c'est pour financer le dépassement des dépenses de production que cela engendre. Le newsgame est encore un type de projet difficile à financer, notamment parce qu'il bouscule les frontières établies: jeu ou information ? Récit interactif ou jeu vidéo? Tout cela en même temps bien sûr!</p> <p>  </p> <p> C'est là une belle raison de soutenir un projet comme le nôtre. C'est en montrant l'intérêt des jeux pour engager les audiences, pour représenter le réel autrement, que les newsgames contribueront à renouveler les narrations journalistiques et documentaires.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux