Aller au contenu

"Bêtes, chiennes et autres créatures" Tournée en Espagne

DE BESTIAS, CRIATURAS Y PERRAS, de LEGOM Cia Le Miroir qui fume Feria de Teatro de Castilla y León, Cd. Rodrigo / Teatro La Usina, Madrid

Visuel du projet "Bêtes, chiennes et autres créatures" Tournée en Espagne
Échoué
11
Contributeurs
15/08/2013
Date de fin
930 €
Sur 2 000 €
47 %

"Bêtes, chiennes et autres créatures" Tournée en Espagne

La compagnie de théâtre Le Miroir qui fume a été programmée au prestigieux festival espagnol, Feria de teatro de Castilla y León, rendez-vous annuel lancé en 1998 devenu depuis la référence en matière de spectacle vivant dans l’Occident de la péninsule Ibérique. 

 

 

On part en Espagne ! / ¡Nos vamos a ...

 

L'équipe du Miroir qui fume a l'immense plaisir d'y présenter son spectacle Bêtes, chiennes et autres créatures (De bestias, criaturas y perras), de l'auteur mexicain LEGOM.

Il s'agit de la première en Espagne du spectacle. Originalement créé en français en 2012 au théâtre Le Colombier (Bagnolet, France), cette année nous jouerons à la Feria de teatro de Castilla y León la version originale en espagnol. Puis, la compagnie se rendra à Madrid pour une représentation supplémentaire au théâtre La Usina.

 

La Feria de teatro de Castilla y León aura lieu du 20 au 24 août 2013 à Cd. Rodrigo (Salamanque).

La représentation à La Usina, Madrid, aura lieu le 25 août 2013.

 

DE BESTIAS CRIATURAS Y PERRAS

De Luis Enrique Gutiérrez Ortiz Monasterio, dit LEGOM

Mise en scène de Giovanni Ortega

Traduction de l’espagnol (Mexique) de Christilla Vasserot

Texte publié aux Editions Le Miroir qui fume

 

Aff3bestias   

 

La pièce est une sorte d’étude grinçante et désabusée des rapports de couple.

Un “homme-bête” et une “femme-chienne”, vivent une histoire d’amour, à l’échelle des rapports qu’un homme et une femme peuvent avoir dans l’espace de vie précaire qui est le leur. Il y a aussi un “fils-créature”, qu’on ne voit jamais et qui, peut-être, serait témoin de l’histoire. Sous un toit de fortune mal ficelé, leur intimité relève du combat : le lit comme métaphore d’un ring de boxe.

 

 

Bêtes, chiennes et autres créatures Dernière ...

 

L’auteur nous présente en trois temps, avec un humour provocateur, intelligent, excessif, les derniers feux de ce couple privé de tout. Nous avons là un reflet des millions de couples qui tentent de survivre comme ils peuvent dans une société qui les exclue, mais pas seulement. Le contexte socio-économique aurait beau être celui d’un couple plus aisé, les situations représentées seraient toujours aussi insupportables. Les violences faites aux femmes sont malheureusement un phénomène transversal en hausse dans plusieurs régions du monde. Il n’épargne aucune couche sociale ; il n’a pas de frontières. C’est de cela qu’on a voulu parler en montant ce spectacle.

 

 

3 dernières de "Bêtes, chiennes et autres ...

 

La mise en scène de Bêtes, chiennes et autres créatures vise à la construction du non-dit, des états qui précèdent les mots. Parallèlement au texte de l’auteur, nous tachons d’élaborer une dramaturgie émotive qui se traduit en impulsions physiques. Le jeu expressioniste, proposée au depart, tourne le dos au pathétique et crée une distance qui permet de faire ressortir à la fois la drôlerie et la violence contenue dans le texte. Peu à peu, les personages qui semblaient si étrangers au spectateur deviennent proches au point de remettre en question le premier regard et les préjugés habituels en matière de genre.

À quoi servira la collecte

À financer notre transportation.

 

Malgré les efforts des organisateurs, la délicate situation économique que traverse l’Espagne à atteint le festival, ne leur permettant pas de prendre en charge la totalité des frais annexes liés au spectacle, tels que la transportation aérienne et terrestre depuis Paris pour les cinq membres de notre équipe.

Le rendez-vous s'avère intéressant pour notre compagnie, puisqu'il sera l'occasion de montrer notre spectacle à des tourneurs dans le circuit ibéroaméricain.

 

Pour résumer, la compagnie Le Miroir qui fume doit investir pour mener à bien ce projet 2000€ en frais de transports.

 

Votre soutien servira à financer exclusivement ceci :

-Deux billets d'avion A/R

-Location d'une camionnette (pendant une semaine) pour transporter le décor et les trois autres membres de l'équipe

-Essence et péages

 

En soutenant notre travail aujourd'hui, vous nous aidez à le faire rayonner à l'étranger dans le futur !

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Votre nom sera dans la page des remerciements sur les plateformes web (internet, blog etc)

Pour 10 €

Une affiche de la pièce "Bêtes, chiennes et autres créatures" dédicacée par l'équipe, en plus des contreparties précédentes

Pour 20 €

Vous recevrez par La Poste une vraie carte postale avec des nouvelles de la compagnie en tournée, en plus des contreparties précédentes.

Pour 30 €

Le livre "Bêtes, chiennes et autres créatures", de LEGOM, édite par Le Miroir qui fume et dédicacée par l'équipe, en plus des contreparties précédentes

Pour 50 €

Un coffret "Théâtre mexicain du XXème siècle", contenant 5 pièces emblématiques de cette periode (traduites pour la premières fois en français), en plus des contreparties précédentes. Pour en savoir plus, feuilletez le catalogue de nos éditions ci-dessous : http://editionslemiroirquifume.blogspot.fr/

Pour 100 €

Vous aurez une invitation pour assister à la première à Paris de la version en espagnol du spectacle, qui aura lieu dans le cadre du festival de théâtre hispanique Don Quichotte (novembre 2013), en plus des contreparties précédentes.

Pour 250 €

L'intégralité de notre catalogue, avec les 19 titres publiés par notre maison d'édition, en plus des contreparties précédentes. Pour en savoir plus, feuilletez le catalogue de nos éditions ci-dessous : http://editionslemiroirquifume.blogspot.fr/

Pour 500 €

Vous aurez une rencontre privée avec l'équipe après la première à Paris de la version en espagnol du spectacle, qui aura lieu dans le cadre du festival de théâtre hispanique Don Quichotte (novembre 2013), en plus des contreparties précédentes.

Faire un don

Je donne ce que je veux