Bordeaux Manifestations 2018-2021

Précommandez le livre de photographies et de textes d'Eric Cron, avec une préface de Pierre Vermeren

Visuel du projet Bordeaux Manifestations 2018-2021
34
Contributeurs
1 jour
Restant
2 018 €
Sur 2 000 €
101 %
Autoproduction
culturelle
Changer
de vie

Bordeaux Manifestations 2018-2021

Qui sont-ils ces Gilets jaunes, ces croquants du XXIe siècle ? Que revendiquent-ils ? Comment osent-ils contester le système ? Quel système ? Pourquoi d'autres manifestations se sont-elles engouffrées dans la brèche ouverte par ces derniers ? Pourquoi Bordeaux devint-elle, au grand dam de la pensée dominante, un épicentre du phénomène, parfois théâtralisé à l’excès et empreint de références à des luttes passées ? Autant le dire d’emblée, ce livre ne répond pas directement à ces questions. Il s’agit avant tout d’une plongée dans cette ambiance si prenante des manifestations et d’un regard – à travers la photographie – dont l’engagement dépasse le sujet dont il est question. Il fallait le faire : “Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit” (Marguerite Duras). a Il en va de même pour la photographie. Prendre ces images fut autant une échappatoire salvatrice – une manière de respirer différemment – que l’expression d’une solidarité assumée et d’une lutte ; elles s’apparentent à de multiples cris, des cris pour certains évidents et attendus, pour d’autres silencieux et imperceptibles, des cris qui résonnent dans un cadre urbain bien connu, Bordeaux, entre photographies atemporelles et iconiques – auxquelles personne n’échappe – ou plus intimes et personnelles. Comme l’a si bien dit la photographe Susan Meiselas, le récit se devait de sortir du cadre. Ces images devaient être incarnées par des textes et des témoignages capables de révéler autrement ce qui s’est joué durant cette période et les déséquilibres qui heurtent notre société comme nos inspirations les plus profondes. a Le rejet ambiant à l'égard de ces manifestations ne fit que renforcer ma conviction que j'étais au bon endroit. J’étais déterminé à me perdre dans cette plongée au cœur des manifestations pour figer sur des pellicules ce que je ressentais, à commencer par un principe élémentaire : la démocratie c’est le dissensus et non le consensus autoritaire, la démocratie vit grâce à une vigoureuse empathie pour le dissensus et à une capacité inaltérable pour l’indignation. a Caractéristiques techniques du livre : - Format : 170 x 240 - 128 pages - Bichromie - 90 illustrations L'AUTEUR En parallèle de ses activités professionnelles d'historien d'art, Eric Cron conduit des projets personnels en tant que documentariste et photographe, centrés sur la question des marges dans nos sociétés contemporaines. Avec Sylvain Mavel, il a réalisé en 2015 un film documentaire sur la culture rom de Bordeaux, Chakaraka, qui a été sélectionné aux Rencontres Cinéma de Gindou, au festival Traces de vies de Clermond-Ferrand, au Dokumentarfilmfestival Globale à Berlin ou encore au mois du film documentaire en Aquitaine. De 2018 à 2021, il a photographié chacune des manifestations à Bordeaux et propose de mettre en récit cette histoire à travers des textes et environ 90 photographies. a

À quoi servira la collecte

Nous souhaiterions publier ce livre dans les règles de l'art et réaliser toutes les étapes de sa fabrication avec des professionnels et un éditeur "éditions Confluences". La collecte servira notamment à faire travailler des photograveurs sur chacune des images. Cette collecte est également une campagne de préachat du livre que nous avons souhaité le plus abordable possible pour un livre de photographies (28 euros). Ce choix comporte un risque et le succès du préachat permettra de réduire la somme à investir dans l'édition et l'éventuel déficit. C'est le succès du préachat qui déterminera aussi le tirage et donc une diffusion du livre la plus large possible. Par votre don, vous encouragez ainsi une édition professionnelle par un auteur totalement indépendant et libre de ses choix artistiques. Je ne souhaite pas par ailleurs gagner de l'argent sur un tel projet. Si des bénéfices ou des droits d'auteur devaient être touchés, la totalité de ces sommes sera reversée à la Fondation de l'Abbé Pierre.

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux