Burkinabéduc' : Offrir une chance de mieux étudier à la jeunesse du Burkina Faso

Offrez la possibilité à de jeunes écoliers de changer le monde qui les entoure !

Visuel du projet Burkinabéduc' : Offrir une chance de mieux étudier à la jeunesse du Burkina Faso
Réussi
14
Contributeurs
08/07/2019
Date de fin
557 €
Sur 500 €
111 %

Burkinabéduc' : Offrir une chance de mieux étudier à la jeunesse du Burkina Faso

Le projet a débuté en novembre 2018 par 4 étudiants de l'Université d'Aix Marseille après la rencontre d'un professeur d'école primaire du Burkina Faso. 

Voici son histoire:

 Georges Tapsoba, près de 18 ans d'enseignement en tant que professeur d'école primaire et aujourd'hui très respecté de la communauté locale. C'est le président de l'association des parents d'élèves de l'école Centre de Dagouma et Toécé au Burkina Faso et Responsable de la Circonscription d'Education de Base pour l'amélioration de la vie scolaire dans les 42 centres d'étude de la région qui lance un message d'urgence pour financer son projet d'amélioration des conditions d'étude de ses étudiants.

Le plus important: les fournitures scolaires

C'est 252 filles et 258 garçons répartis dans 9 classes de différents niveau et âge qui étudient à l'école de Dagouma et 371 filles et 373 garçons répartis dans 9 classes dans l'école de Toécé. Ce sont les écoles les plus importantes de la régions mais aussi celle qui ont le plus besoin de soutien. 

Tout les jours, les jeunes élèves de 5 à 13 ans réalisent un voyage important de leur habitation jusqu'à leur école respective où ils rencontrent leurs camarades et leurs professeurs pour commencer leur journée de cours. Tous n'ont pas de quoi écrire mais se doivent de partager entre eux les cahiers et les stylos tandis que le professeur fait sa leçon sur un tableau noir à craie. 

La cantine scolaire est ouverte 2 à 3 fois par semaine alors quand les élèves peuvent manger tous ensemble, ils en profitent pour partager un repas, sinon les autres jours il faut apporter de quoi manger.

La journée se poursuit et les cours aussi, mais en extérieur cette fois ci, là où la chaleur est le plus supportable. Les élèves se trouvent un coin ombragé et commencent leurs devoirs de mathématiques en groupe tandis que le professeur se déplace pour donner ses explications. 

La plus grande partie des fonds récoltés servira dans un premier temps à payer des fournitures à chaque élèves de primaire, afin que chacun puisse étudier et écrire ses leçons sur un cahier personnel et le ramener chez lui pour poursuivre ses révisions à la maison en compagnie de sa famille. 

Récompenser au travers d'évènements culturels et sportifs

La seconde initiative du Président de la C.E.B. Georges Tapsoba est d'organiser une journée culturelle et sportive en début juillet, quand l'école se termine, pour récompenser les efforts des meilleurs étudiants de l'année avec des prix et des médailles. Les parents d'élèves seront invités à participer à des activités avec leur enfants et des tournois sportifs seront réalisés sous la coordination de l'équipe de football locale.

Il faut préparer les tables et les bancs, la nourriture nécessaire mais aussi réparer les pompes à eaux pour servir de l'eau à de nombreuses personnes un jour où la chaleur sera très présente. En effet, la réparation des pompes nécessite un budget important et cela dépendra des fonds récoltés. Certains parents d'élèves se sont déjà réunis pour participer à la réparation de ces pompes...mais ils ont besoin d'aide ! 

À quoi servira la collecte

Le projet se compose en 3 étapes aussi importantes les unes que les autres:

1) Les fournitures scolaires

 50% de l'argent récolté servira à acheter des fournitures scolaires aux élèves des écoles de Dagouma et Toécé au sud du Burkina Faso: des cahiers, stylos, crayons, ardoises, craies, colles, ciseaux, instruments de géométrie...

(1) Flyers distribués dans une université en France pour récolter les fournitures scolaires et les envoyer aux étudiants de Dagouma et Toécé.

2) Organisation de la journée culturelle et sportive

30% des fonds récoltés seront utilisés pour payer les récompenses pour les élèves, les tables, les bancs, les ustensiles de cuisine et la nourriture pour la journée spéciale culturelle et sportive qui aura lieu au début du mois de juillet (la date n'est pas encore fixée, le 2, le 3 ou le 4 juillet) 

3) Réparation des pompes 

Le reste de l'argent collecté servira à réparer les différentes pompes à eaux situées dans les écoles et à proximité des lieux de passages des élèves pour permettre un accès à l'eau plus facile pour tous.

 

Suivez nous sur : https://foggiasteven6.wixsite.com/burkinabeduc 

(le site internet à été réalisé pour une collecte de fournitures scolaire en premier lieu et il manque encore des informations sur la collecte de fonds pour les activités culturelles et sportives).

 

Si vous êtes arrivés jusqu'à ce point de la lecture, nous aimerions vous remercier au nom de centaines d'élèves burkinabés, c'est un petit don pour vous mais un grand changement pour un jeune écolier de l'école de Dagouma et Toécé au Burkina Faso.

Nous réaliserons une vidéo lors de la journée spéciale pour montrer à tout le monde qu'avec peu de chose mais une grande volonté et une forte entraide, on peut accomplir l'impossible !

Offrez la possibilité à de jeunes écoliers de changer le monde qui les entoure !

 

Faire un don

Je donne ce que je veux