Participez au lancement de la revue Carbone, 196p d'articles, d'entretiens, d'histoires, de BD et de nouvelles originales sur la pop culture. 

Large_carbone-kkbb-tempcover-006-1497198008-1497198025

Présentation détaillée du projet

Carbone-mockup-cover-kkbb01-1496925355

 

Carbone est un nouveau média indépendant dédié à la pop culture et la création littéraire, dessinée et numérique. Afin de soutenir la mise sur orbite de sa revue en librairie fin 2017, nous avons besoin de renforts, donc de vous, pour achever la rampe de lancement et constituer le socle de nos abonnés, ceux qui feront vivre l'ensemble du projet dans les années à venir.

Carbone-kkbb-titre08-1496913947

Carbone est né d’un constat simple : il manquait un lieu à la fois ludique et sérieux avec une approche culturelle différente et intemporelle. Un lieu sincère, sans actu ni promo, exigeant mais jamais élitiste, qui puisse autant poser un regard transversal, érudit et généreux sur toutes les formes de culture populaire, que les inventer. Devant la mode du journalisme long format qui prend la réalité comme finalité, Carbone part à rebours et regarde le monde en plongeant au coeur des imaginaires.  

 

Carbone-kkbb-titre06-1496913101

Tout est pop pour Carbone. Pas seulement les films ou les jeux vidéo, mais les explorateurs du réel dont s’inspirent les meilleurs romans d’aventure, les scientifiques qui repoussent les barrières de la science-fiction, les manuels d’ésotérisme qui nous font voir le monde autrement. Depuis au moins Andy Warhol, on sait que la pop culture est tout ce dont l’homme moderne est fabriqué. La richesse folle de ses formes mutantes est un fabuleux terrain d’amusement et de recherche dont Carbone raconte les histoires. 

 

Carbone-mockup-cover-kkbb03-1496925373 Carbone-mockup-cover-kkbb02-1496925383

Carbone-kkbb-titre07-1496913242

Actuellement en ligne, bientôt en librairie, Carbone c’est une revue, des essais et de la fiction. Soit un projet éditorial sur plusieurs supports autonomes qui parfois communiquent par des liens entre les contenus. Imaginez lire dans la revue un article sur E.T., qui laisse une porte ouverte sur un livre autour de Super 8, qui lui-même peut être prolongé par une fiction interactive qui s'interrogerait sur la symbolique des extra-terrestres. Nos histoires originales fonctionnent sur le même principe : en migrant parfois du web à la revue ou inversement, nous jouons des possibilités des formats ou des supports, de la BD à la nouvelle au feuilleton ou la micro-fiction à découvrir sur nos réseaux sociaux.

 

 

C'est un peu tout ça, Carbone : un certain revival de la presse seventies, avec son goût pour la BD, l'illustration, l’innovation, une certaine tendance à un futurisme psyché, mais à l’âge du smartphone et des contenus augmentés. 

 

Carbone-mockup-cover-kkbb04-1496925428

 

Carbone-kkbb-titre09-1496925617

Carbone s’adresse aux érudits nés avec Moebius comme aux curieux biberonnés à Miyazaki qui voudraient tout apprendre sur la SF soviétique des années 1920. Carbone est une revue riche en informations, mais qui accompagne toujours son lecteur grâce à son contenu augmenté. Un concept obscur, une référence que vous ne maitrisez pas, un nom jamais vu nulle part ? Pas de problème, Carbone vous donne les clés.

 

Carbone-mockup-cover-kkbb05-1496925996Carbone-mockup-cover-kkbb06-1496926536

Carbone-kkbb-titre10-1496927769

Carbone (print, de son nom de code), c’est une revue en librairie tous les trois mois. Soit 196 pages (ou plus selon l'issue de la campagne) pleines d’articles thématiques sur la pop culture, de BD, de nouvelles originales, et plus largement de fiction sous toutes ses formes. 

 

Entièrement conçue à partir d’illustrations inédites, notamment de notre illustrateur en chef Jaouen Salaun (Eternum, Nova), mise en page avec style par l’équipe de Superscript², Carbone c’est une balade intemporelle (comprenez sans souci d’actu) entre des critiques, des rétrospectives, des entretiens, des BD (originales et en exclusivité), des nouvelles, des récits photos, qui parfois se connectent pour former des univers transmédia.

 

Imaginez la lecture d’une revue conçue comme avec des liens hypertextes, où chaque nouveau sujet d’article garde une porte ouverte quelque part vers un autre, comme si l’on pensait le sommaire à la manière d’une carte. Un mot savant pour expliquer notre façon de concevoir Carbone : sérendipité. On aurait pu dire aussi interactivité, car il y a quelque chose du Livre dont vous être le héros à la lecture de Carbone.  

Carbone-mockup-cover-kkbb07-1496927327

Carbone-kkbb-titre11-1496927787À chaque numéro de Carbone un nouveau thème. Celui de la Carte aux trésors ouvre le bal du premier numéro. 

 

« Encore un article sur les Goonies ?! » Plus que ça. Carbone s’empare de la carte au trésor dans toute sa mythologie et sa dimension. Nous parlons ainsi aussi bien des oeuvres au cinéma, en BD, en littérature qui se sont emparées du motif (et que vous découvrirez sous des angles inédits, sinon à quoi bon ?), que nous plongeons dans l’histoire passionnante de la cartographie d’où est né son imaginaire. Vous en apprendrez autant sur la carte au trésor dans One Pièce, Westworld, Indiana Jones, Zelda ou Donjons et Dragons, que vous plongerez dans l’histoire véridique des conquistadors, des pirates ou des nazis qui ont dérobé l’or de l’Europe. Mais la carte au trésor c’est aussi une manière de voir le monde, que l’on retrouve comme principe formel dans différentes oeuvres tels que les bandes-dessinées d'Alex Chauvel, le film Gone Girl ou encore le roman Player One. La carte au trésor, c’est enfin une grille de lecture fascinante pour observer l’évolution de la technologie, en particulier des réseaux, d’Internet et bien sûr de la réalité augmentée (merci Pokémon Go). Une dimension technophile et futuriste chère à Carbone. De la même manière, et comme toujours dans Carbone, la fiction s'insère entre les articles, sous la forme d'une nouvelle, d'une bande-dessinée ou d'une datafiction (des histoires racontées par des données ou des graphiques), pour compléter la singularité de notre approche créative.

 

C’est à la fois tout l’imaginaire et la réalité de la carte aux trésors que le premier numéro de Carbone explore, pour éclairer sous un jour nouveau et palpitant ce qui est bien plus qu’un retour en enfance.

 

En marge de notre dossier thématique qui tient un tiers de chaque numéro, Carbone c’est aussi des dossiers fleuves sur des auteurs, des œuvres, des histoires ou des tendances de la pop culture. On ne vous dévoile pas encore tout le sommaire, on garde des surprises, mais vous serez informé ici de son évolution. 

 

Mag-1496415634

 

2-1496407783

 

2-1496415654

 

 

Et les prochains numéros ?

 

Sans non plus trop en dévoiler, Carbone a toutefois déjà prévu les choses et nous pouvons annoncer qu'il sera entre autres questions de maison hantée, de sorcellerie, de faille temporelle, d'extra-terrestre ou encore de villes magiques.

 

Carbone-kkbb-titre12-1496928029

Soutien_2-1497020087

 

La revue est la première grande étape commerciale dans la vie de Carbone. Après le lancement du site, c’est un peu le moment de vérité où le labeur de plus d’un an se matérialise dans un bel ouvrage qu’on espère vous conserverez longtemps.

 

Mais l’édition est une aventure coûteuse, et votre soutien aux premières heures de ce projet est le meilleur moyen pour qu’il se concrétise dans des conditions optimales. Les fonds levés seront ainsi un élément décisif autant pour sa fabrication qu'une rétribution sereine de nos collaborateurs. Plus qu’un soutien et la joie de vous savoir avec nous à ce lancement, votre participation permettra à ce rêve éditorial d’exister sur la durée.

 

Qui-sommes-nous-1497035407

Carbone est né dans le creuset du studio Fauns, à Lyon. Le projet a été monté sur les fonds de la société, dans une totale volonté d'indépendance, ce qui explique entre autres pourquoi Carbone ne contiendra jamais de publicités sur aucun de ses supports. Que fait-on chez Fauns ? De la 3D, de l’animation, des films, du dessiné animé. Alors pourquoi une revue, un site et des livres ? D’abord parce que le transmédia, qui aime à raconter une histoire sur différents supports, nous passionne. Ensuite parce que pour toutes les raisons citées plus haut, nous avons voulu lancer un média qui nous ressemble et qui en France apporte un vent nouveau. Un média ambitieux dont l’approche puisse aussi servir les forces techniques et artistiques du studio, ce qui signifie à terme s’appuyer sur nos équipes pour produire des films documentaires, des séries, de la vidéo pour Internet, bref de la création en lien avec le contenu de Carbone.

 

L’équipe Carbone chez Fauns : 

 

Jérôme Dittmar // Rédacteur en chef édito, critique de cinéma et de jeu vidéo (Chronic'art, Fluctuat, Premiere, JV, Merlanfrit), co-fondateur de Games Magazine, et vice-champion du monde d’Aeropress 2016 ; Louis-Antoine Dujardin // Rédacteur en chef fictions, éditeur à ses heures perdues (depuis 20 ans) ; a publié pour Les Affaires étrangères, les Humanoïdes Associés, Dupuis, Delcourt ; mélangeur de genres et de formats ; Sarah Beaulieu // Conceptrice transmédia, scénariste indépendante, amoureuse d'Oscar Wilde ; Margaux Saly // Community Manager, addict à Netflix, aspirante transmédia goddess. Flore Poinsard // Directrice générale de Fauns, auparavant Folimage ; les mains dans l'ombre de Carbone. Raphaël Penasa // Directeur éditorial, fondateur de Fauns et stagiaire café.

 

Nos collaborateurs : 

 

Autour de ce noyau dur, Carbone rassemble une équipe de collaborateurs, critiques, journalistes, dessinateurs, romanciers, scénaristes, développeurs, graphistes, venus de différents horizons et ayant, entre autres, participé au meilleur de la presse culturelle en France, que ce soit en cinéma, BD, jeux vidéo, livres, musique et plus encore. 

 

Non-fiction :

 

Julien Abadie (Chronic'art, Slate, Virus, Vertigo), Hossein Adibi (Chronic’art), Martin-Pierre Baudry (Chronic’art, France Culture), Linda Belhaj (Almost Kael), Sébastien Bénédict (Cahiers du cinéma, Chronic'art), Louis Blanchot (Chronic'art, Trois Couleurs), Rémi Boiteux (Les Inrockuptibles, Technikart), Axel Cadieux (SoFilm, Playlist Society), Tony Fortin (Planète jeux, Merlanfrit, Games), Pierre Gaultier (Libération, Le Monde, Chronic'art, Mad Movies, Arte), Jacky Goldberg (Les Inrockuptibles, GQ, Vanity Fair), Erwan Higuinen (Les Inrocks, Games, Soap), Jean-Samuel Kriegk (Huffington Post, Rockyrama, Otomo), Cyril Lener (Chronic’art, Games, Vice, Merlanfrit), Vincent Malausa (Les Cahiers du Cinéma, Chronic’art, Panic), Ursula Michel (Gonzai, Geek, Le Monde, Fluctuat) Victor Moisan (Gamekult, Le Monde, Merlanfrit), Nathan Reneaud (Vodkaster, Soap, Slate), Yal Sadat (Première, Chronic'art, Technikart), Nicolas Tellop (Kaboom, Neuvième Art 2.0, Le Magazine Littéraire), Nicolas Truffinet (Playlist Society), Nicolas Turcev (Games, Merlanfrit, Gamekult), Eric Vernay (Première, Les Inrockuptibles, Trois Couleurs).

 

Fiction, BD et illustration:  

 

Carbone est aussi le lieu où s’inventent les grandes séries de demain. Des écrans aux livres, de la revue au comics, les fictions made in Carbone se déploient sur tous les supports. Qui peut encore prétendre que le numérique sonne le glas du papier ? Nous aimons regarder des séries de façon compulsive sur des écrans grands et petits, nous aimons nous plonger dans des livres qui sentent l’encre fraiche, nous aimons jouer, discuter, échanger. Et nous voulons vous offrir cela sur des créations originales.

Nous avons pour cela monté une équipe d'auteurs, scénaristes et artistes de talent. Celle-ci est non-exhaustive.

 

 

Daniel2-1497180832

 

Daniel Balage (Tango pour un berliet, Mambo Marcel)

Daniel Balage est un concept artist de talent qui a travaillé sur de nombreux projets de jeux vidéo, films et documentaires. Aujourd'hui directeur artistique chez Fauns, il réalise des illustrations pour les créations originales de Carbone.

 

 

Steve-1497182450

Steve Baker (La Vie en slip, Axolot, Bots)

Steve Baker naît à Rouen, dans le Yorkshire, alors qu’il est encore tout jeune. Réduit à un QI de 24, il envisage 2 carrières : cracheur de flammes ou auteur de bandes dessinées. À l’heure qu’il est, il ne s’est toujours pas décidé. Il a commis malgré tout quelques albums géniaux comme La Vie en slip, Inoxydable ou, avec Aurélien Ducoudray, la série Bots. Il signe toutes les semaines pour Carbone les strips de la série "_science/fiction!"

 

 

7229df_003e7df7e91946aa8f13cd2064c28b9b-1497190576

 

Antoine Brivet (Tortuga, Wonderpark)

Personne n'étant parfait, Antoine est né à Bourg-en-Bresse. Il est actuellement professeur des écoles dans la Loire. De 2010 à 2012, il a dessiné Tortuga, dyptique publié chez Ankama éditions, avec Sébastien Viozat au scénario et Virginie Blancher aux couleurs. Depuis 2016, il s'est lancé dans l'illustration jeunesse, notamment pour la série de Fabrice Colin Wonderpark parue aux éditions Nathan. Il travaille également pour Belin (Terra 4 de Christian Grenier) et sur des couvertures de romans jeunesse. En 2017, avec son frère Matthieu au scénario, il signe chez les éditions Bamboo : Harald et le trésor d'Ignir. Il débarque sur Carbone cette année avec un webcomic crépusculaire et fantasy.

 

 

Chienpo-nabe-beach-youkai-shell-1920x1024-1497179655

 

Chienpo (Flippaper, Elshopo)

Artiste, inventeur, co-créateur du collectif Elshopo, Jérémie Cortial alias Chienpo, s’est fait connaître à travers une série d’expérimentations pop naviguant à la frontière entre art contemporain et fanzine 80's, installations visuelles ou futuristes. Fluo, psyché, interactif, son travail a été montré notamment à Düsseldorf, Toronto, New York et Lyon.

 

 

 

Antoine-dore-illustration-instinct24-1497179594

 

Antoine Doré (Les Sentinelles du Crépuscules, Plouf)

Antoine Doré est un illustrateur et auteur-dessinateur de bandes dessinées qui vit et travaille à Paris. Il a reçu une formation atypique dans l’atelier d’un peintre, avant de se consacrer pleinement à l’illustration (édition, presse, web, affiches) et à la bande dessinée. Son travail emploie des techniques variées (dessin au trait, peinture, digital…) avec un goût pour l’humour absurde et le surréalisme.

 

 

Maelle-1497182285

Maëlle Fierpied (L'Ecole de Pan, Chroniques de l'université invisible)

Maëlle Fierpied a travaillé pendant 6 ans dans une librairie jeunesse. Passionnée de langage, elle collectionne, dans de petits carnets, des mots rares et inconnus, et emmagasine les idées de romans. Elle est l’auteure d’une dizaine d’ouvrages dont la bande-dessinée L’Ecole de Pan et Chroniques de l’université invisible. Aujourd'hui, Maëlle écrit Radio Monstre pour Carbone.

 

 

Orbital_by_pell__runberg___dupuis-1497196674

 

Serge Pellé (Orbital)

Fringant quarantenaire pour quelques années encore, Serge Pellé dessine Orbital (Dupuis, en cours), l'une des séries majeures de la SF contemporaine, brillament scénarisée par Sylvain Runberg. Après plusieurs années à papillonner entre travaux de commande, dessin animé, jeu vidéo, Orbital lui donne l’occasion de déployer son talent de narrateur et un sens certain d’une fantaisie débridée et ironique, qui lui vaut aujourd’hui d’être un illustrateur très prisé des collectionneurs.

Pour ses premiers pas dans Carbone - et en attendant sa participation prochaine aux micro-fictions - Serge Pellé a accepté de se prêter au jeu des cartographies de l'imaginaire, pour nos généreux contributeurs.

 

 

Laurent-1497182684

Laurent Queyssi (Allison, Infiltrés, Après la chute)

Laurent Queyssi est auteur, scénariste et traducteur. Dans ses ouvrages, il travaille la matière des mythes modernes à travers la littérature de genre. SF déjantée dans Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps, fantastique shoegaze dans Allison et thriller avec Infiltrés. Il anime le site Fahrenheit, consacré aux amoureux des livres. Aujourd'hui, Laurent écrit les séries Moloch et Le Dernier Exode pour Carbone.

 

 

Image_uploaded_from_ios-1497182720

 

Jaouen Salaün (Eternum, Cathargo, Nova)

Jaouen Salaün vient au dessin vers 16 ans, en découvrant dans un grenier un carton de BD, pépites comme tombées du ciel : Moebius, Libératore, Gillon, Gimenez... Suivront de nombreuses années de travail pour mettre au point une technique réaliste académique. En 2003 son travail d’illustration est sélectionné à Bologne au Salon international de l’illustration jeunesse, section fiction. Depuis, il collabore avec plusieurs éditeurs jeunesse : Nathan, Hatier, Magnard, Rageot. Et publie plusieurs bande-dessinées dont Nova (Soleil) et Eternum (Casterman, en cours). Jaouen anime toutes les homes du site Carbone et réalise en grande partie les illustrations au sein de la revue. Son travail est un des éléments forts de notre identité. Et Jaouen nous réserve encore des surprises pour les années à venir, il est fou, talentueux et inépuisable. <3

 

 

Design graphique et développement : 

 

Revue et collections : Pierre Delmas Bouly & Patrick Lallemand, deux graphistes exigeants et talentueux (Superscript²).

 

Web : Antoine Wodniack & Jimmy Raheriarisoa, le binôme créatif et technique derrière le site Carbone (Waaark).

 

Carbone_cest_aussi-1497017944

Si cette campagne sert la revue, plus loin c’est tout le projet que vous soutenez. Et ce projet c’est : 

 

Aujourd’hui :

 

Du web

 

Web-1497182971

Page_carbone_ink_2-1496844838

 

Carbone c’est un site internet gratuit, Carbone.ink, regorgeant d’articles décalés et engagés, d’entretiens-fleuves, des feuilletons inédits et des bande-dessinées digitales. Lancé début avril 2017 (oui, c’est frais), on y trouve déjà des interviews en pagaille avec des réalisateurs (Joe Dante, Ang Lee), des auteurs de BD (Bastien Vivès, Christophe Blain, Gwen de Bonneval, Fabien Velhmann), des penseurs de la pop culture (Laurent de Sutter, Pacôme Thiellement, Tristan Garcia). On y découvre des papiers inédits sur les liens entre l’imaginaire et la science, comme les recherches sur l’immortalité ou un portrait de Richard Burckmeister Fuller, le Léonard Da Vinci des années 1950. On peut également y trouver des critiques sur des films rares qu’on ne lira nulle part ailleurs. Des chroniques de jeu vidéo fouillées et inspirées. Un making of inédit et riche en informations sur The Witcher 3. Une rubrique série télé rétro qui vous fera voir Madame est servie ou Dawson’s Creek comme vous ne les avez jamais vus. Une chronique rock des bandes originales de films ou de séries. Ou encore une plongée dans l’histoire de la cuisine populaire japonaise. A son rythme, sans jouer le jeu de l’actu, Carbone.ink c’est un regard décalé sur la pop culture, des articles riches qui prennent leur temps, des nouvelles inédites, de strips en BD, et une équipe réunissant parmi les meilleurs critiques français. Le site n’est qu’à ses débuts, bientôt nous allons ouvrir d’autres rubriques et formats qui élargiront la galaxie en ligne de Carbone. 


 

Page_carbone_ink_3-1496845299

 

 

Demain : 

 

Une application mobile dédiée / AR / VR

 

Carbone-mobile-cover-kkbb-light-1497036947

 

Pensée comme un support à part entière et non une alternative, l’application iOS et Android de Carbone est au cœur de notre projet éditorial. Celle-ci propose :

 

- La version digitale de la revue avec son contenu interactif et augmenté.

- L’intégralité du contenu gratuit disponible sur le site web.

- Une mise en page et des système de navigation dédiés.

 

Par son approche interactive et augmentée, Carbone sur mobile offre une expérience à la fois complète et optimisée de lecture, tout en proposant aux possesseurs de la revue imprimée de nouvelles expériences en combinant les deux supports. Elle est aussi la plateforme où sera rassemblé l’ensemble de nos projets transmédia.

 

 

Une collection de romans courts et de comics

 

En 2018, Carbone lancera ses premiers romans courts et bandes-dessinées. Reprenant en version augmentée ou illustrée les feuilletons littéraires et BD publiés dans la revue et sur notre site, cette collection a pour but d’offrir aux lecteurs de nouvelles expériences de lecture. Des expériences qui puissent à la fois s’inscrire dans la durée et se matérialiser dans un bel objet à conserver. 

 

Ces histoires ont aussi pour ambition à terme de créer des univers transmédia : conçues originellement pour évoluer, s'étendre et vivre sur plusieurs supports, nous voulons les voir exister sur plusieurs années. Du webcomic au film animé en passant par la série digitale et le jeu vidéo. Soyons fous. Suivez-nous.

 

Une collection d’essais graphiques sur la pop culture

 

Début 2018, Carbone lancera le premier volume de ses Carbone Books (le nom est provisoire). Ceux-ci consistent en une collection d’essais pop et érudits sur le cinéma, le jeu vidéo, la bande-dessinée et les séries télé. Inspiré entre autres par la collection anglo-saxonne 33 ⅓, chaque livre prend comme point de départ une oeuvre emblématique du cinéma, du jeu, des séries… pour en décortiquer les rouages, la philosophie, la démarche, le contexte historique, l’impact esthétique et culturel.

 

Le format des Carbone Books est court mais dense, élégant, rigoureux, rythmé et a pour but de tenir son lecteur en haleine en s’engouffrant dans des analyses stimulantes et accessibles. Nous voulons que ces essais soient lus comme un feuilleton qu’on ne pourrait pas lâcher et qui, par le biais d’une oeuvre, amènent à diverger sur un monde.

 

Dans une approche bi-média et afin d’apporter au lecteur un complément que ne peut amener le livre, chaque titre s’accompagne d’un complément inspiré de diverses formes comme le livre illustré, l’atlas ou l'essai graphique

 

Ce que nous envisageons de publier pour 2018 / 2019

 

Carbone-coverstemp-wip-light-1497036924

 

Le jardin et le monde

The Legend of Zelda: Ocarina of Time, le jeu vidéo au-delà des symboles

Par Victor Moisan

 

Geek Army

Modern Warfare : enquête sur la virtualisation des armées 

Par Tony Fortin

 

À la lumière de la vitesse 

Speed Racer, l’accélérateur de particules

Par Julien Abadie

 

Pop to the end

Southland Tales, mutation américaine

Par Yal Sadat

 

Et plus à venir... (ça dépend de vous).

Les_partenaires-1497018995 Logo-mnemos-noir_2-1498059376

Les éditions Mnémos

 

Vous êtes intéressé pour devenir partenaire ? Contactez-nous !

 

Les_reseaux_sociaux-1497019089

Nous sommes déjà sur Facebook, Twitter et Instagram !

À quoi servira la collecte ?

Comment_sera_depense_largent-1497019212

Camembert-1496418525

 

En vous préabonnant à Carbone, vous nous aidez à aller au bout de nos ambitions et de nos exigences. Cela va sans dire (mais c’est bon de le répéter), nous rémunérons déjà la création, les articles, les illustrations, les feuilletons. Mais le chiffre d’affaire de Carbone ne sera généré qu’une fois la revue en vente en libraire dans quelques mois.

 

Dans l’économie d’une revue, plus des deux tiers des coûts sont absorbés par la fabrication (au premier rang desquels le papier) et les frais de diffusion et distribution (tout ceux qui permettent que notre revue soit vendue physiquement : libraires, diffuseur, distributeur...). Aussi, votre argent nous permettra d’abord d’améliorer les choix graphiques et de fabrication de la revue papier.

 

Et puis, n’oublions pas que votre argent servira aussi à vous faire plaisir ! En vous préabonnant, vous faites avec nous le pari d’une revue qui va explorer - et créer ! - la pop culture  de demain. Nous allons donc soigner les cadeaux que nous vous offrirons pour être à la hauteur de votre confiance.

 

Les_objectifs-1497019307

Tous les participants au lancement de Carbone auront leurs noms imprimés dans le premier numéro de la revue ! Merci !

 

À 100% de la somme requise, nous serons déjà heureux d'atteindre ce palier et nous pourrons assurer une revue dense, qualitative et pleine de surprises. Ce sera déjà un grand pas franchi ensemble.

 

À 150% de la somme requise, nous augmenterons le nombre de pages et donc de BD, de nouvelles et d'articles. Nous en profiterons pour pousser la qualité du papier. Meilleur grammage, meilleure souplesse.

 

À 200% de la somme requise, c'est fabuleux, nous serons exactement là où nous souhaitons aller : éditer une revue de 250 pages remplie comme un oeuf de créations et de découvertes. Nous en profiterons pour opter pour une reliure Otabind qui permet d'ouvrir complètement la revue sans casser le dos de l'ouvrage. Aucun risque d'abîmer votre revue en la manipulant et en l'emmenant partout avec vous !

 

À 300% de la somme requise, ça y est, vous nous emmenez dans un monde de lecteurs fous. C'est l'heure des extras. Nous commencerons par un t-shirt collector designé par nos soins, de très bonne qualité (nous avons tous quelques bonnes références en tête, il est hors de question de se situer en dessous qualitativement et artistiquement). Tous les souscripteurs à 50€ et plus recevront ce t-shirt.. 

 

Et ce n'est que le début : livres inédits, rencontres, événements, lancement de furieux, jeu de plateau, jeu vidéo, séries, etc. C'est à vous d'en décider. Nous sommes prêts.

 

Carbone-kkbb-palier-v01-1497099814

 

 

À 1.000.000€, nous ferons tout notre possible (VRAIMENT TOUT) pour produire le premier film, en France, écrit par Shane Black. Et ce sera avec Elle Fanning et Tom Cruise. Ni plus ni moins. Vous voilà prévenus.

 

 

Thumb_carbone_logo_2-1494515015
Carbone.Ink

Inspirée par le transmedia qui explore un même univers sur plusieurs médiums, Carbone se présente comme une revue transversale où cohabitent et se répondent articles de fond (longs et moyens formats, dossiers, rubriques…) et créations (BD, nouvelles, feuilletons, illustrations...). Carbone aborde tous les aspects, supports ou formats de la création,... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Quel sera le prix de vente de la revue ?

La revue Carbone est au prix unitaire de 20€.

+ Pourquoi me pré-abonner maintenant ?

En achetant la revue maintenant ou on souscrivant un abonnement dès aujourd'hui, vous assurez son indépendance et l'absence de publicité dans la revue.

Vous permettez également à Carbone de construire un environnement économique viable et concret pour assurer la bonne rémunération de tous nos contributeurs et de préparer les prochains numéros de la revue sereinement.

Avec vous, nous irons plus loin avec une revue de qualité, sur le papier et sur mobile.

+ Elle arrive quand, cette revue ?

Le premier numéro de Carbone est prévu pour l’automne 2017.

+ Est-ce que c'est fabriqué en France ?

Bien sûr !
Tout est fabriqué en région Auvergne-Rhône-Alpes.
Nous imprimons la revue à la MANUFACTURE D’HISTOIRES DEUX-PONTS (38).
Les sérigraphies sont réalisées à l'atelier de LA LIBRAIRIE EXPERIENCE (69).

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo la Team Fauns Carbone, j'adore ce que vous faites et l'enthousiasme avec lequel vous entreprenez ! Un supporter parisien ^_^
Thumb_default
go go go ....
Thumb_default
j'avais réservé ces 60 Euros pour la faim dans le monde...... tant pis........