Donnons à ce chef d’œuvre de l’animation japonaise la visibilité qu'il mérite dans les salles de cinéma françaises !

Large_2eme_visuel_kkb5-hd-1531842134

Présentation détaillée du projet

LAST NEWS !!

 

 

Un immense MERCI à tous ceux qui se sont déjà mobilisés autour de la sortie de SILENT VOICE et qui nous ont déjà permis d'atteindre à mi-parcours notre premier objectif de 15 000 euros. Votre passion pour le manga d'origine et pour le bon cinéma font plaisir à voir !

 

SILENT VOICE va avoir le droit au cinéma dès le 22 Août mais a encore besoin de tous pour atteindre le grand public et obtenir le succès qu'il mérite. Pour démontrer votre engouement dès maintenant à nos côtés, il suffit par exemple simplement d'être parmi nos premiers spectateurs au cinéma (cf premières contreparties).

 

A chaque nouveau participant, nous enverrons dorénavant sans frais le magazine V.O. des cinémas indépendants qui consacrera son numéro de rentrée à l'événement "Japonismes 2018" :

 

 

 

LE PROJET

 

Nous avons acquis les "droits cinéma" du film SILENT VOICE pour la France mais nous avons besoin de vous pour en faire le succès qu'il mérite.

 

Depuis sa présentation en compétition à Annecy il y a un an, SILENT VOICE n'était pas annoncé en sortie française : nous nous sommes battus pour que ce joyau sorte du silence et puisse avoir les honneurs du cinéma !

 

Nous avons maintenant besoin de votre soutien pour que le film existe dans de nombreuses salles en France et dans les meilleures conditions, afin qu'il soit vu le plus largement possible.

 

SILENT VOICE est tiré du manga de Yoshitoki Ōima édité par Ki-oon en 2015.

 

 

 

L’histoire

 

Nishimiya est une élève douce et attentionnée. Chaque jour, pourtant, elle est harcelée par Ishida, car elle est sourde. Dénoncé pour son comportement, le garçon est à son tour mis à l'écart et rejeté par ses camarades. Des années plus tard, il apprend la langue des signes... et part à la recherche de la jeune fille. 

 

 

 

 

Pourquoi le film a-t-il besoin de vous ?

 

C'est du fait de son manque d'arguments commerciaux que SILENT VOICE n'a pas trouvé le chemin des salles, malgré le succès du manga en librairie, car c'est un anime réaliste autour de thèmes délicats (le harcèlement, la surdité) : SILENT VOICE a lui-même été victime de sa "différence" !

 

Pourtant, il s'agit d'un des films d'animation les plus forts de ces dernières années : avec une infinie créativité visuelle, il se déplie comme un origami et dresse un portrait moderne de la société japonaise tout en brisant les tabous sur un certain mal-être contemporain à travers des personnages adolescents particulièrement profonds.

 

Aujourd'hui, il faut convaincre les professionnels que le sujet de SILENT VOICE n'éloignera pas le public des salles. Au contraire : cet anime est en plein dans notre époque, ose affronter les vrais sujets de société (présents autant en France qu'au Japon) et démontre qu'il existe un public pour défendre un cinéma d'animation de qualité, à la fois sérieux et très émouvant !

 

À l’origine, une très jeune mangaka


N'appréciant pas l'école, Yoshitoki Ōima préfère dessiner. En 2008, elle participe à un concours de jeunes auteurs : elle n'a que 19 ans quand elle remporte le 1er prix avec « A Silent Voice ». Si elle n’a pas de handicap, l'auteur a été sensibilisée très tôt à ces sujets grâce à sa mère, interprète en langue des signes, qui l’aidera dans la manière de représenter les échanges muets de ses personnages.

 

 

 

© 2013 Yoshitoki Oima. All rights reserved

 

 

Une jeune réalisatrice fidèle à l’œuvre originelle

 

Naoko Yamada s'approprie avec brio l’histoire. Le scénario est adapté par Reiko Yoshida (BakumanK-ON!) et le design des personnages est signé Futoshi Nishiya (Free!, Hyôka). Le résultat est un long-métrage plein de grâce et de poésie qui traite avec franchise de sujets trop peu souvent abordés au cinéma. La langue des signes est retranscrite avec grand soin et de nombreuses séquences du film sont centrées sur les mains des personnages afin de respecter l’ensemble de ces dialogues.

 

 

 

 

Qui sommes-nous ?

 

 

Passionné par le Japon, Eric Le Bot crée Art House Films en mars 2018 avec pour objectif de défendre un cinéma Japonais de qualité, dans toute sa diversité. Nous sommes une équipe motivée pour faire en sorte que des films qui n'ont pas été vus en France puissent sortir au cinéma. C'était le cas de SENSES de Ryûsuke Hamaguchi, notre première sortie, dont la production datait de... 2015 ! Grâce aux fans de cinéma japonais partout en France, le film a pu rencontrer son public. Continuant sur la même lancée, nous nous sommes battus pour que le superbe SILENT VOICE sorte au cinéma, alors qu'il n'était prévu qu'en vidéo.

 

 


Découvrez un interview de Eric Le Bot : Journal du Japon

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Nous sommes dans l’urgence de trouver ce financement puisque le meilleur moment pour sortir le film sera le 22 août, qui est à la fois une date de rentrée et de vacances.

 

Voici comment l'argent de la collecte serait dépensé  : 

 

PREMIER PALIER / 15 000 € 

 

 

- 7 500 € pour passer de 20 à 50 salles de cinéma (VOSTF) dans toute la France le 22 août.

 

- 2 500 € pour faire un tractage à la Japan Expo et sur les événements liés au Japon en France.

 

- 1 500 € que l'on versera à une association de sensibilisation au harcèlement (10% de la collecte). 

 

- 1 500 € pour faire la Version pour Sourds et Malentendants à la fois sur la VO et sur la VF.

 

- 1 200 € de frais de commission Kiss Kiss Bank Bank (8 % de la collecte). 

 

- 800 € de frais de contreparties.

 

 

 

 

DEUXIÈME PALIER / 30 000 €

 

 

- 11 500 € pour passer de 50 à 80 salles de cinéma le 22 août : les 30 copies supplémentaires seront majoritairement en Version Française. 

 

- 1 500 € que l'on versera à une association de sensibilisation au harcèlement (10% de la collecte). 

 

- 1 200 € de frais de commission Kiss Kiss Bank Bank (8 % de la collecte). 

 

- 800 € de frais de contreparties.

 

 

TROISIÈME PALIER / 40 000 € 

 

 

- 4 930 € pour faire un dossier pédagogique sur le harcèlement et le handicap afin de sensibiliser les professeurs des écoles et qu'ils organisent des projections du film à leurs élèves.

 

- 3 000 € pour réaliser une Version en audiodescription, afin que les non-voyants puissent aussi découvrir le film.  

 

- 1 000 € qu'on versera à une association de sensibilisation au harcèlement (10% de la collecte). 

 

- 800 € de frais de commission Kiss Kiss Bank Bank (8 % de la collecte). 

 

- 270 € de frais de contreparties.

 

 

 

QUATRIÈME PALIER / 65 000 €

 

 

- 19 000 € pour faire un Affichage dans les gares de France pendant les vacances d'été.

 

- 2 500 € que l'on versera à une association de sensibilisation au harcèlement (10% de la collecte). 

 

- 2 000 € de frais de commission Kiss Kiss Bank Bank (8 % de la collecte). 

 

- 1 500 € de frais de contreparties.

 

 

 

 

Thumb_arthouse-1528896971
ART HOUSE FILMS

Art House Films est une société de distribution cinématographique créée en 2018 par Eric Le Bot. Art House Films est un hommage au projet Art House de l’île japonaise Naoshima, île d’art contemporain, et aux Maisons d'Art que sont les cinémas d'art et essai. Elle s’attachera à défendre un cinéma d’auteur moderne, ambitieux et audacieux. La société... Voir la suite

Derniers commentaires

Default-5
je suis impatient de voir ce film, félicitations
Default-4
Continuez dans ce sens à promouvoir le cinéma japonais de qualité !!!
Default-2
Hâte de voir a Silent Voice au cinéma !! Bon courage avec la collecte !