Chapelle ardente

Soutenez un ambitieux film étudiant

Visuel du projet Chapelle ardente
Réussi
30
Contributeurs
16/09/2018
Date de fin
2 510 €
Sur 2 500 €
100 %

Chapelle ardente

Synopsis


Jean est mort, et ses deux enfants sont présents pour lui dire adieu : Eugénie, la fille qu'il a élevée et qui l'a accompagné jusqu'à sa fin, et Luc, le fils qu'il n'a jamais connu, et qu'il regrette peut-être d'avoir abandonné. Des années de ressentiment pèsent silencieusement entre cette soeur et ce frère qui se rencontrent pour la première fois. Quand ils se retrouvent en opposition sur le devenir des cendres de Jean, ce ressentiment explose, et Eugénie et Luc s'entredéchirent pour les restes de leur père. La légitimité et l'héritage se paient, parfois jusqu'au sang.

 

 

Note d'intention

 

En y enlevant toute la chair et ne gardant que le squelette, Chapelle ardente peut se résumer comme la montée abrupte de deux personnages plutôt négatifs dans une folie qui les conduit au crime passionnel ; Luc, un jaloux en quête de reconnaissance, puis quand cette reconnaissance lui est refusée, d'une revanche cruelle, et Eugénie, une égoïste qui refuse de partager la mémoire de leur père avec son demi-frère, et qui va lui retirer toute importance en l'appelant une erreur, des personnages qui finissent par s'entretuer pour un fétiche : l'urne qui contient les cendres de leur père.


Il s'agissait avant tout pour moi d'écrire des personnages qui allaient jusqu'au bout de leur émotions et de leurs actions, au-delà des limites que se fixent les humains civilisés, ou simplement doté d'un bon sens, d'une mesure commune : je voulais des personnages faits de motivations et de désirs primitifs, sans compromission, des personnages à l'état sauvage, prêts à tout pour obtenir ce dont ils avaient besoin, même à tuer ou à mourir ; et je voulais également que le spectateur ne voit pas simplement cela, mais qu'il le vive, en lui refusant la possibilité de s'en distancier ; une overdose de rage et de violence pour secouer les sens, un mélange de tragédie grecque et de jeu du cirque pour combattre l'engourdissement émotionnel, voici ce que je cherche à atteindre avec Chapelle ardente.

C'est pour cette raison que j'ai écrit le scénario en me souciant finalement assez peu du réalisme des dialogues et de la narration, et en condensant sur un temps assez court en quasi huis-clos la montée en puissance de la folie, afin d'en accentuer l'intensité, sur le modèle de la tragédie grecque. Pour aller avec ce ton un peu théâtral, je souhaite donc que l'interprétation soit un cran au dessus d'un jeu naturaliste, que les comédiens, tout en conservant la sincérité et l'authenticité dans le jeu, c'est-à-dire sans jouer à jouer, accentuent néanmoins les émotions, les poussent au-delà de la normale, et qu'on ne voit plus dans les personnages que des bêtes mues par un instinct sombre. Pour produire cet effet, je compte travailler avec les comédiens sur le corps, le mouvement, pour que dès le départ, et tout au long du film, on ressente l'animalité chez ces personnages, quelque chose de sauvage qui en fasse des monstres, dans le sens d'êtres incompréhensibles pour l'humanité, et qui répandent autour d'eux comme une atmosphère angoissante, annonciatrice de la tragédie à venir.

Pour accentuer encore cette angoisse, décors et lumières dégageront une atmosphère fantastiques, et existeront comme une émanation de l'esprit des personnages plutôt que de simple lieux où se déroule l'action. Ainsi, de la première scène, qui se déroulera dans l'appartement du père, ressortira une ambiance glaciale et gênante, accentuée par une lumière polaire qui rebondira sur les murs blancs, ainsi que par un travail sur le son et ses échos.

Dans le second décor, celui de la chapelle, je souhaite au contraire donner l'impression que les personnages sont forcés de cohabiter dans un espace assez large, mais néanmoins trop étroit pour leur inimitié, un espace de plus en plus chaud et étouffant, comme plongé dans un bain marie : je compte pour cela charger l'espace de formes et de couleurs sombres, des murs tapissés de rouge foncé, des prie-Dieu presque noirs, et les éclairer avec des lumières tamisées qui créent autant des espaces de clarté que des espaces d'ombres, dans le décors comme sur les visages. Autant je souhaite que tout dans l'appartement soit éclairé, autant je voudrais dans la chapelle que rien ne soit clair.


À ce travail sur le décor et la lumière s'ajouterait un travail sur le son, qui contrairement au son dans le décor de l'appartement ne produirait pas d'échos, mais serait comme avalé par les murs et les objets, y disparaisse.

Pour ce qui est du travail de l'image et du cadre, je voudrais utiliser deux façons de filmer : dans la séquence de l'appartement, pour aller avec le ton laconique et froid de la scène, je souhaite filmer essentiellement en plan fixe, en restant à hauteur des personnages, et en les filmant de façon très tranchée : complètement de profil, complètement de face, complètement de dos, etc.

 

Dans la séquence de la chapelle, en revanche, je compte filmer de façon beaucoup plus fluide, avec beaucoup de déplacement de caméra, des changement d'axes, d'échelle, de hauteur, en suivant les déplacements des personnages, en tournant autour, toujours plus proches d'eux, pour que la caméra elle-même, comme le décor, les enserre et les oppresse, jusqu'à l'explosion finale.

 

Qui ?

 

Martin Yoyotte-Husson - Réalisateur et Scénariste

Passionné depuis l'enfance par le cinéma, je commence des études de cinéma/théâtre en 2008 à l'Université Paris 3. Après trois années dans cette université, dont la dernière où je suivais également des cours d'arts dramatiques au conservatoire du 11ème arrondissement, je décide de reprendre du début en cinéma, cette fois à l'Université Paris 8.

Aujourd'hui étudiant en Master cinéma, réalisation et création, je souhaite réaliser Chapelle ardente depuis un long moment. Après une période de gestation très étendue, je sens que le projet et moi-même sommes suffisamment mûr pour se lancer et le réaliser enfin.

 

Émilie Gilbert - Interprète d'Eugénie

Emilie Julie Gilbert se forme à l’Atelier International de Théâtre Blanche Salant – Paul Weaver et participe à des stages de mime, de masques, de clown, de danse et de voix.
Puis, en tant que comédienne, elle joue des textes de Cécile Reyboz, Yves Navarre, Copi, Martin Crimp, Sarah Kofman, Agota Kristof, Rudyard Kipling, Varinia Oberto…
Au sein de plusieurs compagnies, elle met en scène Cravate Club de Fabrice Roger-Lacan, La Petite dans la forêt profonde de Philippe Minyana, Zoom de Gilles Granouillet, Voilà de Philippe Minyana, Porte de Montreuil de Léa Fazer, Ce qui nous tue, création collective.
Emilie donne également des cours de théâtre en Ecole de théâtre professionnel et amateur.Elle travaille sur des projets en direction des scolaires en Guyane.

"Le scénario de Chapelle Ardente m'a plu dès la première lecture.
C'est un vrai court-métrage d'ambiance qui convoque l'intime.
Conquise depuis le départ, je suis à présent impatiente de tourner !".

 

Dimitri Viau - Interprète de Luc

Dimitri Viau se forme auprès de Daniel Estève avec « la compagnie de l’Arène » puis au conservatoire du 11e arrondissement à Paris, avec Philippe Perrussel, il y joue « les justes » d’Albert Camus, « Gamines » de Sylvie Testud et « Enterrement d’une vie de jeune fille » de Gilles Granouillet, créé en partenariat avec la MPAA et les conservatoires de Paris, pour les élèves. Il obtient la mention très bien à l’unanimité. Parallèlement, il travaille au théâtre Antoine, où il rencontre, en autre, Michel Fau. Il travaille d’avord Sur « Fleur de Cactus », avant d'être distribué dans le « Tartuffe » à la porte Saint Martin, auprès de l’immense Michel Bouquet.

 

Maxime Guérin - Chef Opérateur

Après un BTS image à Montaigu, Maxime entreprend une licence de cinéma à la Sorbonne Nouvelle. Il a travaillé comme chef-opérateur sur de nombreux courts-métrages  ainsi que sur le long métrage "La Pièce" de Lamine Diakité, sorti en 2016. Son expérience et son savoir-faire vont apporter à Chapelle Ardente le souffle esthétique nécessaire à la réussite du film.

 

Camille Courtois - Chef Décoratrice

Débrouillarde et couteau suisse, descendante cachée de Mac Gyver, Camille a participé à de nombreux courts-métrages en tant que chef décoratrice et accessoiriste à côté de sa licence à Paris 8. Aussi dessinatrice et créatrice manuelle, elle peut sans problème construire un vaisseau spatial dans une cave, avec trois tomates et une pastèque. Ses talents vont donner vie aux décors de Chapelle Ardente, mais aussi entre autres, au cercueil du père.

 

Thiébault Rouyer - 1er Assistant Réalisateur

Après une licence de cinéma à Paris 8, il passe une année à l'école 3IS. Durant ses études, il participe à de nombreux courts-métrages à l'image, en régie et en tant qu'assistant réalisateur, il se décide ensuite à écrire et réaliser ses propres films. Toute cette expérience est mise au service de Martin pour l'assister sur Chapelle Ardente.

 

François Ferchaud - Régisseur Général et 2nd Assistant Réalisateur

Détenteur d'une Licence Cinéma à Paris 8 et actuellement en 2em année de Master dans cette même université, cet apprenti réalisateur a quelques court-métrages à son actif dont le dernier Conversion (2018) qui a remporté plusieurs prix (dont Meilleur Film) au Jacket Award Show, Festival de court-métrages étudiant dans l'Ohio. La régie est sa seconde passion. Il a déjà été régisseur exemplaire sur plusieurs tournages, en proposant des menus divers et variés tout au long de ceux-ci, pour que chaque équipe soit au taquet, et prête à travailler dans de meilleurs conditions, le ventre plein. Il est également conducteur hors-pair, ayant son Permis B depuis bientôt 8 ans. Il a l'habitude de l'asphalte, du transport de personnes et de biens. C'est également un champion au Tetris de coffre de voiture, ce qui est une compétence inégalable quand il s'agit de ranger le camion de matériel.

 

 

Où et quand ?

 

Le film se tournera à la mi-septembre. Nous avons deux décors principaux :

L'appartement du père : c'est ici que se déroule la veillée funéraire ainsi que la rencontre entre les deux personnages principaux. Le lieu sera chargé d'histoire. L'appartement se trouve dans Paris.

 

La chapelle : la tension monte dans ce lieu sacré où les conflits familiaux éclatent au grand jour. Le décor se situe dans un vieux manoir en Seine et Marne, proche de La Ferté sous Jouarre.

À quoi servira la collecte

La collecte financera la location du matériel, la décoration, le maquillage et la nourriture (pour que les acteurs ne finissent pas dans le cercueil). On part sur 3 paliers :

Palier 1 : 2500e

Le strict minimum, on arrivera à faire le film, mais ce sera ric-rac, et on aura pas forcément tout le matos qu'on veut. Aussi on aura probablement un peu faim.

Palier 2 : 3200e

On respire un peu mieux ! la déco et la technique vous remercient très fort, et on mange pas trop mal.

Palier 3 : 3900e

Le grand luxe, on a tout le matériel qu'on veut, et on est tout confort. On pourra vraiment affiner niveau décors et technique, et faire le film tout comme on veut !

Répartition :

La collecte sera perçue par le réalisateur, qui l'emploiera pour les diverses dépenses liées aux projets.

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Merci ! Vous avez toute notre reconnaissance
  • Livraison Septembre 2018

Pour 10 €

C'est adorable de votre part, merci beaucoup ! Vous gagnez d'avoir votre nom au générique + contrepartie précédente
  • Contributeurs : 5

Pour 25 €

C'est très généreux de votre part, un énorme merci ! Du coup, on vous offre le film en lien privé pour le voir avant tout le monde et le scénario en pdf + contreparties précédentes
  • Livraison Juillet 2019

Pour 50 €

Vous êtes génial, un très grand merci ! Pour vous, un set de photos de plateau + contreparties précédentes
  • Contributeur : 1
  • Livraison Juillet 2019

Pour 80 €

On ne sait plus comment vous remercier, c'est plus que sympa de votre part ! Vous avez droit au scénario dédicacé + contreparties précédentes
  • Livraison Juillet 2019

Pour 100 €

Un vrai grand geste, merci infiniment ! Vous êtes invités à l'avant-première + contreparties précédentes
  • Contributeurs : 6
  • Disponibilité : 24/30
  • Livraison Juillet 2019

Pour 250 €

Vous êtes notre nouvelle personne préférée, un gigantesque merci de toute l'équipe ! Pour votre extrême générosité, un accessoire du film + contreparties précédentes
  • Contributeur : 1
  • Disponibilité : 2/3
  • Livraison Juillet 2019

Pour 500 €

Woah. Juste woah. Merci. Beaucoup. Énormément. À la folie. Pour le coup, vous êtes cordialement invité à nous rejoindre nous sur le plateau pour 1 journée de tournage et pour la fête de fin de tournage + contreparties précédentes
  • Disponibilité : 2/2
  • Livraison Juillet 2019

Pour 1 000 €

On ne peut plus que vous appeler Mécène, c'est en grande partie grâce à vous que ce projet se réalise. Merci du fond du cœur. Vous devenez co-producteur du film + contreparties précédentes
  • Disponibilité : 1/1

Pour 3 000 €

Comme vous financez l'immense majorité du projet à vous tout seul, il n'y a pas vraiment de mot pour vous remercier. Du coup, on vous immortalise par un caméo dans le film + contreparties précédentes
  • Disponibilité : 1/1
  • Livraison Juillet 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux