Chut! N°9 - Les nouveaux codes du travail - Précommandes

Le magazine qui explore l'impact du numérique dans nos vies

Visuel du projet Chut! N°9 - Les nouveaux codes du travail - Précommandes
Réussi - Prolongation !
356
Contributions
929 prév.préventes
Sur 200
464 %
Soutenu par
Digital Ladies & Allies  soutient le projet Chut! N°9 - Les nouveaux codes du travail - Précommandes

Chut! N°9 - Les nouveaux codes du travail - Précommandes

Travailler, quand on s’inquiète de l’avenir de l’Europe, du monde, cela peut sembler étrange. Et pourtant, avant, pendant et après une guerre, le travail reste ce qui constitue une partie essentielle de nos vies, pour manger, payer les factures, les crédits, et même parfois aussi pour s’épanouir. Sur ce territoire, les technologies (logiciels, réseaux sociaux d'entreprises, outils de visio, robotisation...) gagnent du terrain. Elles se déploient même de façon massive dans les entreprises, à la faveur de la généralisation du télétravail depuis la pandémie de Covid-19. Si ces outils nous permettent de travailler à distance de façon plus autonome, n'ont-ils pas affaibli, voire casser le lien humain et social ? Uberisation, freelancing, retour du travail à la tâche, effritement de la société salariale, manque de protection sociale et de cadre légal, travail à distance aux quatre coins de la France, dématérialisation des relations de travail, surmenage, isolement ... le collectif semble être pas le chaînon manquant dans l'avènement de cette nouvelle société du travail. Alors, aliené·es ou libéré·es par ces nouveaux outils ? Après l'amour, l'apprentissage, la ville de demain ou encore la santé, Chut! N°9 explore l'impact du numérique au travail. Chut! Magazine Depuis maintenant 2 ans, Chut! Magazine prend le temps d’observer l'impact du numérique et des technologies dans nos vies, avec un beau magazine papier trimestriel de 100 pages illustrées et une chaine de podcasts, Chut! Radio. Parce qu'il n'est pas un jour sans qu'on parle des réseaux sociaux, de GAFAM, d'addiction aux écrans, de militantisme en ligne, de métavers, de cyberharcèlement ou encore d'intelligence artificielle, Chut! se propose de questionner nos usages de façon éthique et responsable. Si la tech est un secteur vecteur de changement, de progrès et d'émancipation, il est aussi reproducteur des inégalités et des fractures qui traversent notre société. Devenons acteurs et actrices du changement en développant notre culture numérique, c'est le parti pris de Chut! Du télétravail à la robotisation, en passant par les nouvelles professions du numérique, Chut! est de retour avec un N°9 qui explore la nouvelle société du travail à l'ère numérique. Grand entretien d'Anca Boboc, sociologue à Orange Labs : "Créons des politiques de télétravail" Pour la chercheuse, si ces objets connectés ou logiciels impriment la façon dont nous travaillons, ils doivent rester perçus comme ce qu’ils sont : de « simples » outils. La chercheuse appelle à une réflexion collective sur les objectifs qu’on veut leur assigner et questionne leur injonction contradictoire, entre réalisation de soi et surmenage. 👩‍💻 🧑‍💻 Télétravailleurs, télétravailleuses ? Comment défendre les intérêts des salarié·es, lorsque ceux-ci sont éparpillé·es par le télétravail ? Si la dématérialisation des relations de travail et la désincarnation des conflits ont affaibli les syndicats, le chaos a aussi été un lieu d'expérimentation de nouveaux usages. 🧠 Télétravail, un danger pour le corps et l'esprit ? Passer du bureau à la maison n’est pas anodin et peut avoir des conséquences, parfois lourdes, sur notre santé. 👶 L'influence, un jeu d'enfant Leurs chaînes rassemblent des centaines de milliers d’abonné·es. Ce ne sont pourtant que des enfants. Sur YouTube, Instagram ou TikTok, ces influenceur·ses ont la cote auprès des plus jeunes… et des marques. ✊ La génération Z est-elle en train de révolutionner le monde du travail ? Travailler plus, pour gagner moins que ses parents ? Se donner à un travail vide de sens, au cœur d’un monde qui s’écroule ? Très peu pour une nouvelle génération qui, loin des clichés, réinvente une nouvelle manière de penser leur vie professionnelle. ⚡ Le télétravail : une nouvelle fracture sociale ? Comment favoriser l'autonomie sans rompre le lien social ni creuser les inégalité ? C'est la question centrale que soulève la généralisation du télétravail. A présent que le tabou du télétravail est tombé, prenons de la hauteur. Pour l'heure, il reproduit des inégalités, voires les accentue, tout en questionnant la place du lieu de travail. 🕵️‍♂️ Le télétravail, entre autonomie bienvenue et surveillance accrue La surveillance existait déjà auparavant, par exemple avec des dispositifs pour les télé-opérateurs en centre d’appels, pour mesurer la durée des appels ou les temps de pause. Mais n télétravail, c’est plus insidieux. Rencontre avec Marie Benedetto-Meyer, maîtresse de conférence en sociologie à l’Université de Technologie de Troyes. 🤖 Le grand remplacement des robots… fantasme ou réalité ? Intelligence artificielle, robotique, processus automatisé : la technologie est partout dans le monde du travail. Pour faciliter notre vie ou nous la voler ? Loin des idées reçues et de la science-fiction, Serge Abiteboul, Catherine Simon, Gregory Verdugo et Jade le Maître cadrent les enjeux du débat. Depuis le début de la révolution industrielle, on pense que les innovations détruisent le travail, mais elles en créent juste de nouveaux. Grégory Verdugo 🔧 Les nouvelles professions du numérique ils et elles sont traductrices de l’ombre, entrepreneur dans le small business , experte en VR dans le spectacle vivant, modératrice en freelancing pour aider les personnes victimes de cyberharcèlement, trader en cryptomonnaie, ingénieur IA. Il y a 10 ans, leur métier n'existait pas. « Tout le monde passe beaucoup trop de temps sur son téléphone, mais moi ça m’arrange : si mes clients TikTok n'existaient pas, je serais encore hôtesse de caisse ! » « Dans la réalité virtuelle, le rythme est intense » « Des signalements pour menaces de viol vont être refusés, par exemple. Quelques fois, j’en ai eu des larmes de rage, qu’on m’interdise de faire mon travail » Anthony Babkine est notre grand entretien d'ouverture. Et il n’est pas du genre à mâcher ses mots ! Avec énergie, ce trentenaire au parcours fulgurant, mais néanmoins heurté, a fait de la diversité dans la tech son cheval de bataille. Cofondateur avec Mounira Hamdi de l’association Diversidays, il tente de secouer la planète start-up sur le sujet. Laurence Devillers éclaire les grandes innovations qui traverse notre société. Professeure en IA et en informatique appliquée aux sciences sociales à la Sorbonne et chercheuse au CNRS, Laurence Devillers est aussi l'auteure de Vague IA à l’Elysée, publié à L’Observatoire 2022, un manifeste qui pose 12 questions centrales sur le déploiement des technologies dans le futur. Chroniqueuse régulière chez Chut, elle nous partage dans chaque numéro sa vision d'une intelligence artificielle plus éthique. Women in tech & chronique des Digital Ladies & Allies Le Do Tank des Digital Ladies & Allies est aux côtés de Chut! depuis les premières réflexions éditoriales du magazine. Leur capacité à faire connaitre les enjeux liés au manque de diversité dans la tech, et à fédérer autour d'elles une myriade d'acteurs et d'actrices dans les associations et les entreprises a été et continue d'être une source d'inspiration pour Chut! Magazine. Aujourd'hui, elles prennent la parole dans chaque numéro au travers d'une tribune dans notre rubrique Women in tech, rubrique dans laquelle nous présentons également les figures historiques et scientifiques de l'informatique souvent devenues des "oubliées du numérique", ainsi que des collectifs et associations. Dans le N°9, Solenne Boquillon-Le Goaziou, membre de l'association et fondatrice de Softkids, nous parle des difficultés de financement des startups portées par des femmes. Rejoignez le Club Chut!, une communauté engagée qui milite pour faire bouger les lignes de la tech. En plus d'être abonné·es à Chut!, les membres du Club participent à l’élaboration de la ligne édito du magazine : ils et elles prennent la parole au travers d'une tribune collective diffusée dans le magazine papier et sur le web. En résumé, le Club Chut! c’est : Un abonnement annuel (4 revues par an) 4 conférences de rédaction avec parution d’une tribune collective sur Chut! Magazine 1 réseau engagé sur les questions d'éthiques et d'inclusion dans le numérique Une affiche offerte (La femme est l'avenir de la tech, par Xaviera Altena)* Les membres du Club ayant pris la parole dans Chut! N°9 sont : Laurent Alaus, Sandrine Delage, Elsa Grangier, Nathalie Hutter-Lardeau, Yann Mauchamp, Delphine Morandet-Thouviot, Laura Ricci, Julie Stein et Sabine Vu. Merci à eux et à elles de contribuer à enrichir la ligne édito de Chut! par leur engagement. La réflexion sur le numérique se doit d'être collective ! *Le Club fait partie des contreparties disponibles dès maintenant. Nos partenaires entreprises et médias Pôle Emploi, leboncoin, IMA, Dalibo, ISIA le Ministère de la Culture, Paris&Co, le CNNum, France Culture, le Temps du Débat, Radio Nova : ils nous soutiennent et s'associent avec nous pour participer à la réflexion et à la construction de plus d'éthique avec les technologies.

À quoi servira la collecte

Soutenir Chut!, c'est soutenir une presse indépendante qui ne peut pas vivre sans ses lectrices et lecteurs. C'est aussi soutenir une presse conçue et pensée avec à sa tête des femmes, dans un secteur des médias et des technologies où elles sont peu représentées, et notamment dans les fonctions dirigeantes. En précommandant directement votre N°9 Chut ! sur KissKissBankBank et en vous abonnant à l'année : Vous nous permettez de prévoir au mieux les quantités à imprimer en évitant ainsi le gaspillage et vous nous aidez à financer nos coûts de fabrication.Vous soutenez le lancement d’un média indépendant sur le numérique. Quand recevrez-vous Chut N°9 ? Précommandes du 7 mars au 15 avril Bouclage et impression fin mars. Livraison du magazine par La Poste début ou mi avril en fonction de la date de commande. Livraison des contreparties en avril et en mai.

Choisissez votre contrepartie

Épuisé

Épuisé

Militant·e - Les premiers numéros de Chut! + l'abonnement à partir du N°9

135 €

  • 9 contributions
  • 0 disponible
Les premiers numéros sont bientôt épuisés, aussi cette contrepartie est limitée à 7 lots. Du N°1 au N°8 + l’abo à partir du N°9, soit 12 numéros. Votre nom figurera dans les remerciements dans le magazine. Frais de ports offerts.

Livraison estimée : avril 2022