Claude-sans-coeur

Claude-sans-coeur est une marque naissante, pour des personnes naissantes: des doudous cousus mains, des pièces uniques créées avec des tissus de récupération, pour donner une nouvelle vie à de vieux vêtements. Comme si des personnages naissaient de nos vieilles chemises.

Visuel du projet Claude-sans-coeur
Réussi
9
Contributions
16/07/2011
Date de fin
220 €
Sur 200 €
110 %

Claude-sans-coeur

<p><em> </em></p> <em> </em> <p> </p> <p>Un jour, Julie est née. Il a vite fallu trouver quelque chose à lui offrir pour sa venue au monde. En quelques coups de ciseaux et un passage sous la machine à coudre, Claude est né (Pourquoi Claude? parce que Claude Ponti). Claude a plu, Claude a été vu, Claude s'est fait connaître par le bouche à oreilles et bientôt, on a réclamé les frères de Claude.</p> <p><br></p> <p>Et A<em>drien</em>, <em>Hector</em>, <em>Elias</em> ou encore <em>Jospeh</em> ont suivi.</p> <p> </p> <p>Ce qu'ils avaient de plus que Claude? Un petit coeur, un vrai en tissu, caché dans leur rembourrage, et que personne ne pouvait voir. D'où le nom "<strong>Claude-sans-coeur</strong>"</p> <p><br></p> <p>Ce qu'ils ont tous, y compris Claude: de longs bras pour faire de vrais câlins, de longues jambes qui traînent par terre, un air hagard, un côté unique, de la douceur et beacoup d'amour à donner au tout petits (et aux un peu moins petits).</p> <p><br></p> <p>Les Claudes se ressemblent et pourtant il n'y en aura jamais deux pareils.</p> <p> </p> <p> </p> <p><img src="http://nsa26.casimages.com/img/2011/06/23/110623012914956747.jpg" alt=""></p> <p>A<em>drien</em></p> <p> </p> <p> </p> <p><em><img src="http://nsa25.casimages.com/img/2011/06/23/110623013242626514.jpg" alt=""></em></p> <p><em>Hector</em></p> <p> </p> <p><em><br></em></p> <p><em><img src="http://nsa25.casimages.com/img/2011/06/23/110623013421598143.jpg" alt=""></em></p> <p><em>Joseph</em></p> <p> </p> <p> </p> <p><em><img src="http://nsa25.casimages.com/img/2011/06/23/110623013650769829.jpg" alt=""><br></em></p> <p><em>Stephane</em></p> <p> </p> <p> </p> <p><em><img src="http://nsa25.casimages.com/img/2011/06/23/1106230140455058.jpg" alt=""><br></em></p> <p><em>Vincent</em></p> <p> </p> <p> </p> <p><img src="http://nsa27.casimages.com/img/2011/06/27/110627072026850734.jpg" alt=""></p> <p>Thibert &amp; Vincent.</p><h2>Qui suis-je ?</h2><p style="text-align: justify;"><em>Apr&egrave;s trois ans d'&eacute;tudes &agrave; l'Ecole des Beaux-Arts de Caen, puis deux &agrave; l'Atelier Chardon-Savard de Paris, mon univers est toujours peupl&eacute; des personnages de mon enfance, des amis imaginaires, d'Okil&eacute;l&eacute;, Ernest et C&eacute;lestine.</em><br /><em>J'aime retrouver les tr&eacute;sors cach&eacute;s de l'enfance, les pens&eacute;es magiques, les choses que l'on d&eacute;couvre en pensant &ecirc;tre le Seul &agrave; Savoir.</em></p> <p style="text-align: justify;"><em><br /></em></p> <p style="text-align: justify;"><em>Petite, je voyais toujours dans les films et ou les livres des gamins qui tenaient leur doudou en le laissant tra&icirc;ner derri&egrave;re eux. Moi, mes peluches avaient toujours les bras trop courts. Jamais comme dans les films. Alors j'ai voulu cr&eacute;er un doudou dont on a tous r&ecirc;v&eacute;: l'air assez neutre pour pouvoir d&eacute;cider de ce qu'il pense, les bras assez longs pour lui donner la main et le tra&icirc;ner partout, comme une excroissance qu'on laisse derri&egrave;re soi, qui ne nous quitte pas.</em></p> <p style="text-align: justify;"><em><br /></em></p> <p style="text-align: justify;"><em>Quand Claude est n&eacute;, c'&eacute;tait un hasard. Quand on m'a demand&eacute; d'en faire un autre, j'ai d&eacute;cid&eacute; d'y mettre cette petite touche de myst&egrave;re: un petit coeur, cach&eacute; dans la doublure. Sans le dire &agrave; personne. Sur vingt doudous, il y en aurait peut-&ecirc;tre un, un jour, us&eacute; jusqu'&agrave; la corde (comme se doit de l'&ecirc;tre un vrai doudou apr&egrave;s des ann&eacute;es de bons et loyaux services), qui laisserait &eacute;chaper son petit coeur. Ce qui est l&agrave; depuis des ann&eacute;es sans qu'on le soup&ccedil;onne, et qui se r&eacute;v&egrave;le un jour...</em></p>

À quoi servira la collecte

<p>Les fonds collectés serviront à déposer la marque auprès de l'INPI (Institut National de Propriété Industrielle).<br><strong>Le coût de dépôt d'une marque est de 200 euros.</strong></p>

Choisissez votre contrepartie

1 €

Des remerciements infinis...

10 €

Chaque doudou a un prénom, à vous d'en proposer un! + Des remerciements infinis...
  • 3 contributions

30 €

Un doudou + Chaque doudou a un prénom, à vous d'en proposer un! + Des remerciements infinis...
  • 5 contributions

50 €

Un doudou "personnalisé": choisissez l'assemblage jambes+bras+corps + Chaque doudou a un prénom, à vous d'en proposer un! + Des remerciements infinis.

100 €

2 doudous "personnalisés" + Chaque doudou a un prénom, à vous d'en proposer un! + Des remerciements infinis.

Faire un don

Je donne ce que je veux