Concert-spectacle "E più non canto..."

Aidez-nous à réaliser un spectacle de mémoires et de chants traditionnels italiens de la Grande Guerre !

Visuel du projet Concert-spectacle "E più non canto..."
Réussi
164
Contributions
05/08/2016
Date de fin
11 050 €
Sur 9 700 €
113 %

Concert-spectacle "E più non canto..."

<p> <strong>"E PIU' NON CANTO E PIU' NON BALLO  ou ADIEU LA VIE, ADIEU L'AMOUR" :</strong></p> <p> <strong>spectacle de chants traditionnels</strong> et de <strong>mémoires familiales </strong>de la <strong>Grande Guerre</strong>.</p> <p>  </p> <p> Notre projet est né au printemps 2015, à l'occasion du centenaire de l'entrée de l'Italie dans la Première Guerre Mondiale.</p> <p> En 2016 nous avons créé la <strong>version concert </strong>de ce projet (ici le teaser</p> <p> <a href="https://www.youtube.com/watch?v=cpKeD4swV9k" target="_blank">https://www.youtube.com/watch?v=cpKeD4swV9k</a>) et nous l'avons présentée sous cette forme le 22 juin 2016, lors de la "Semaine Italienne" organisée par la Mairie du 13ème arrondissement de Paris.</p> <p>  </p> <p> <strong>MAIS, MAINTENANT, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS</strong>, car nous voulons développer notre projet, en lui donnant une forme scénique et en le transformant donc en <strong>spectacle théâtral !</strong></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>QUI SOMMES NOUS </strong></p> <p> Nous sommes sept, italiens et français, avec des parcours différents, <strong>chanteurs et comédiens</strong> pratiquant et enseignant depuis des années  le <strong>chant italien de tradition orale</strong>.</p> <p> <strong>Anna Andreotti</strong> (créatrice et directrice musicale de ce projet), <strong>Roberto Graiff</strong> et <strong>Margherita Trefoloni</strong> sont chefs de chœur.</p> <p>  </p> <p> De g. à d. : Anna Andreotti, Angela Macciocchi, Francesca Perugini, Nicolas Martin Saint Léon, Laurent Franchi, Margherita Trefoloni et Roberto Graiff.</p> <p> <img alt="Fineconcerto-1464563649" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/322795/fineconcerto-1464563649.png"></p> <p>  </p> <p> Ce projet est promu par <strong>"ITALIA IN RETE</strong><strong> - Réseau associatif franco-italien"</strong> qui, regroupant plusieurs dizaines d'associations franco-italiennes à Paris et en Ile-de-France, se situe au cœur de la présence associative italienne en France.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>HISTORIQUE DU PROJET </strong></p> <p>  </p> <p> Professeur de langue et littérature italiennes mais aussi chanteuse et passionnée des musiques de tradition orale, <strong>Francesca Perugini</strong> nous a soumis l'idée de faire un spectacle musical,  un voyage musical à la redécouverte de la Grande Guerre à travers les chants traditionnels italiens qui l'ont dénoncée et qui ont permis aux soldats, à leurs femmes, mères et enfants de résister et de continuer à rêver.</p> <p>  </p> <p> <img alt="20150802_145412-1464731784" height="291" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/324110/20150802_145412-1464731784.jpg" width="518"></p> <p>  </p> <p> Metteur en scène, chanteuse, chef de chœur et spécialiste du chant traditionnel italien, <strong>Anna Andreotti</strong> a commencé à travailler à la création du spectacle, en sélectionnant, parmi les centaines de chants de toutes les régions d'Italie qui se rapportent à la Grande Guerre (chants de soldats, chants de femmes, berceuses, chants d'adieu, chants de révolte, chansons à boire, comptines etc), ceux qui sont devenus la matière première de notre concert.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Capture_du_2016-06-05_22_41_13-1465159297" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/326298/Capture_du_2016-06-05_22_41_13-1465159297.png"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>LE TITRE </strong></p> <p>  </p> <p> Le titre qui a été choisi, <strong><strong>"E più non canto, e più non ballo ou <em>Adieu la vie, adieu l'amour</em>"</strong>, </strong> est tiré de l'un des chants qui sont interprétés : "<em>E più non canto e più non ballo perché il mio amore l'è andà soldà</em> " (je ne chante plus et je ne danse plus car mon amour est parti à la guerre).</p> <p> Le sous-titre, en français, fait référence à la "<em>Chanson de Craonne</em>", chantée clandestinement par les soldats français dans les tranchées de la Grande Guerre.</p> <p>  </p> <p> <img alt="Nonno_1-1-1465159576" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/326299/nonno_1-1-1465159576.jpg"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>LES LANGUES DES CHANTS </strong></p> <p>  </p> <p> Nous interprétons essentiellement des <strong>chants italiens </strong>(en <strong>italien</strong> et dans plusieurs <strong>dialectes</strong>) mais, chemin faisant, d'autres chants, dans d'autres langues, se sont ajoutés à notre travail : en <strong>français</strong>, en <strong>corse</strong>, en<strong> hongrois</strong>, en <strong>slovène.</strong>..</p> <p> Ils racontent tous l'expérience extrême de la Grande Guerre sans rhétorique, avec intensité, précision historique et émotion, mais aussi rage et, parfois, sarcasme et ironie.</p> <p>  </p> <p> <img alt="P1160802-1464737270" height="322" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/324127/P1160802-1464737270.JPG" width="430"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>MÉMOIRES DE FAMILLE </strong></p> <p>  </p> <p> Dès le début du projet, nous avons été frappés par le fait que cette guerre, apparemment si lointaine, était enfouie dans la <strong>mémoire de nos familles</strong>, mais prête à resurgir.</p> <p> <strong>Souvenirs, paroles, récits, lettres, dessins, objets</strong> ont commencé à sortir des malles et nos mémoires familiales se sont donc entrelacées avec les chants traditionnels pour raconter cette terrible expérience de guerre.</p> <p>  </p> <p> <img alt="P1160822-1464735220" height="316" src="https://d3v4jsc54141g1.cloudfront.net/uploads/project_image/image/324117/P1160822-1464735220.JPG" width="424"></p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>IMAGES</strong></p> <p> Des images de l'époque provenant du front (esquisses de peintres mobilisés, reproduction de lettres de soldats, photographies...) et des images actuelles des lieux de mémoire seront projetées afin de créer un dialogue intime avec les chants et les témoignages présentés.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>CE QUI A ÉTÉ FAIT :</strong></p> <p>  </p> <p> - la version concert, dont voici un teaser :</p> <p> <a href="https://www.youtube.com/watch?v=cpKeD4swV9k" target="_blank">https://www.youtube.com/watch?v=cpKeD4swV9k</a></p> <p>  </p> <p> Nous présenterons cette version concert le 22 juin 2016 à 20h30, à la Mairie du 13ème arrondissement de Paris, entrée libre.</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <strong>CE QU'IL NOUS RESTE A FAIRE (et pour lequel nous demandons votre soutien !) :</strong></p> <p> - la version scénique du spectacle</p> <p> - l'enregistrement du concert pour créer un DVD et un CD "live"</p> <p> - la création d'un CD en studio</p> <p>  </p> <p>  </p> <p> De <strong>nombreux amis</strong> nous ont beaucoup aidés dans la partie initiale du travail avec leur enthousiasme,  leurs conseils, leurs idées et leur temps: qu'ils en soient ici tous remerciés !</p> <p>  </p> <p> <a href="http://www.facebook.com/Projet-E-pi%C3%B9-non-canto-434535946753569/" target="_blank">projet-e-piu-non-canto-facebook</a></p>

À quoi servira la collecte

<p> Le budget total de notre concert-spectacle est bien plus important !</p> <p>  </p> <p> Ici nous demandons <strong>9700€</strong>  qui seront utilisés ainsi :</p> <p>  </p> <p> <strong>7700 €</strong> pour une résidence artistique de 7 jours de l'équipe, afin de créer la version scénique du spectacle</p> <p> <strong>500 €</strong> pour le graphisme et les impressions (cartes postales, carnets avec les paroles des chants, carnets de dessins inédits du sculpteur Libero Andreotti)</p> <p> <strong>100 €</strong> pour acheter les DVD et les CD vierges et leurs boîtiers.</p> <p> <strong>200 €</strong> pour les envois par la poste des contreparties</p> <p> <strong>500 €</strong> pour la captation du spectacle du 22 juin 2016</p> <p> <strong>700 €</strong> pour KissKissBankBank.</p> <p>  </p> <p> Si nous récoltons <strong>2000 €</strong> de plus, nous pourrons produire un CD en studio.</p> <p> Si nous récoltons encore <strong>1500 €</strong> nous pourrons acheter scénographie et costumes.</p> <p>  </p> <p> Si nous récoltons davantage, nous pourrons rembourser une partie des frais engagés par nous tous : documentation, voyages, production, diffusion, recherche de financements et de mécènes... </p> <p>  </p> <p>  </p> <p> <a href="http://www.facebook.com/Projet-E-pi%C3%B9-non-canto-434535946753569/" target="_blank">projet-e-piu-non-canto-facebook</a></p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux