Majorit'ère, une plateforme de vote pour les moins de 18 ans

Permettre aux plus jeunes de s'impliquer dans la vie démocratique.

Visuel du projet Majorit'ère, une plateforme de vote pour les moins de 18 ans
6
Contributions
27 jours
Restants
2 970 €
Sur 2 500 €
119 %

Nos engagements

Demain & Citoyen

Le projet a remporté l'appel à projets solidaires Demain & Citoyen lancé par La Banque Postale, ses filiales et partenaires. L’objectif ? Soutenir des projets solidaires et innovants qui répondent aux Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU.

La Banque Postale

Majorit'ère, une plateforme de vote pour les moins de 18 ans

Majorit'ère est une plateforme de vote éditée par Confkids, pour préparer les plus jeunes à l'ère de la majorité électorale. En pratique, il s'agit d'un site sécurisé, gratuit, apartisan et sans collecte de données personnelles qui permet aux moins de 18 ans de voter comme les personnes majeures lors d'élections française et européenne, comme les députés sur les lois en discussion à l'assemblée et de manière générale de participer sous forme de référendum sur les enjeux de société. Et le tout en ayant d'abord pu, bien sûr, consulter des contenus pédagogiques adaptés pour décider de son vote : sur liste (candidats, oui / non...), vote blanc et abstention. Les objectifs sont multiples : - donner une voix à celles et ceux qu'on n'entend pas assez (quasiment pas, en fait, hormis quelques municipalités ici ou là qui montrent l'exemple avec des Conseils Municipaux Jeunes, respect) alors qu'ils sont les habitants de l'avenir qu'on essaie de construire - stimuler l'envie d'exprimer sa citoyenneté par l'acte fondateur de la démocratie : le vote (une notion trop oubliée, souvent tristement remplacée par un sondage twitter), et la médiatisation de ces résultats pour renouer avec l'objectif 1, faire entendre leurs voix ; - lutter contre l'abstention en leur montrant que leurs avis sont pertinents et légitimes, que la société a besoin qu'ils nous parlent et même, s'ils le veulent, qu'ils participent. La possibilité de s'abstenir reste proposée dans l'outil, parce que c'est tout de même leur droit le plus strict. Avant d'aller plus loin, il convient de délimiter le terme "jeunes". Ici, on va utiliser ce terme pour les moins de 18 ans. Partout ailleurs, on se comptera nous-mêmes dans cette catégorie même si on est âgés de [bîîîîp] ans en moyenne. Origine A la base de cette initiative, il y en a une autre : Enfants2022. Cette initiative a proposé aux moins de 18 ans de voter lors de la présidentielle de 2022, dans les mêmes conditions que les majeur.es, mais en ligne. Pour cela, un.e de leur prof devait récupérer auprès de nous et leur transmettre des codes anonymes d'électeurs.trices grâce auxquels ils se connectaient au site. Et bien sûr on avait mis à disposition, avec nos partenaires, de très nombreux contenus pédagogiques apartisans et adaptés. Enfants2022 a comptabilisé plus de 6.500 inscrit.es et a reçu au final près de 3.000 votes (les scrutins étant pour l'essentiel organisés dans les écoles... et les tours se tenant pendant les vacances scolaires -__- #planningtropnul ...) . Mais pour tout vous dire, on pensait atteindre au mieux 1000 électeurs.trices. Donc 6.500 inscrit.es, ça nous a mis la puce à l'oreille. Et parmi eux, parce que ça fait aussi partie des jeunes avec lesquels on travaille au quotidien (cf plus bas "la team"), il y avait bon nombre de mineurs en détention :,( ou en placement éducatif. Vous trouverez tous les résultats des votes, des profils des classes inscrit.es... ici et on était partout en France et dans plusieurs écoles françaises à l'étranger : aux USA, en Afrique, ... On s'est dit qu'en plus de créer, très tôt, des collectifs, participer à des manifs, signer des pétitions, élire des écodélégués, mener des projets de classe socio-environnementaux, participer à des actions philanthropiques... sans doute les jeunes étaient-ils davantage impliqués et soucieux de la vie de leur pays que ce que les médias voulaient bien le dire. La team : une entreprise et une asso Peut-être connaissez vous déjà Confkids ? ou pas ? Les Confkids sont des conférences discussions (on insiste bien sur discussion) pour enfants et adolescents avec des acteurs du changement : sociologues, philosophes, journalistes, activistes environnementaux, acteurs sociaux, ingénieur.es... On y parle justices sociales et environnementales avec des adultes qui oeuvrent chaque jour à un changement de monde, pour que l'avenir se construise avec celles et ceux qui vont vivre dedans. Elles sont gratuites et dispo en replay (ici), on y parle honnêtement de ce qui ne tourne pas rond dans notre société, on ne simplifie pas des choses complexes, mais surtout, SURTOUT, on réfléchit aux solutions ensemble. Alors, après une centaine de rencontres, on commence à bien comprendre ce que les jeunes veulent pour l'avenir. Et on en anime non seulement auprès de milliers de scolaires en visio (cf l'image ci-dessus), mais aussi dans les établissements pénitientiaires et dans les placements éducatifs pour mineurs, avec nos amis et partenaires les Tambourlingueur (et là on ne pourra pas mettre d'images car ces jeunes sont protégés, comme vous pouvez l'imaginer.) Et justement, en parlant de Tambourlingueurs... c'est une association d'intérêt général qui, depuis 20 ans, anime des stages et des séjours pour des mineur.es suivi.es par la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), c'est à dire incarcérées, en sortie de détention ou en placement éducatif, à réfléchir, s'exprimer et devenir partie prenante des enjeux de société. Les convictions derrière ça, c'est que 1- puisqu'on cherche des systèmes alternatifs, pourquoi ne pas en parler avec celles et ceux qui ont déjà tenté de le faire ? alors évidemment, ils sont allés trop loin dans le pas de côté. Mais si on écarte la dimension illégale, il reste de la créativité, de la stratégie, de la résilience et la capacité à voir des marges de manoeuvre là où d'autres ne les voient pas. Ca, ça s'appelle des compétences. Et on doit les mettre au service du bien commun. Eux-mêmes sont le plus souvent demandeurs. 2- ça fait du bien à la démocratie de tout faire pour ne laisser personne sur le bord de la route En tous cas, pour vous dire comme on est des gens bien et sérieux :) on vous donne quelques chiffres : - Confkids dans les écoles en 2022 c'est une conf par mois et 12.500 élèves partout dans le monde (et notamment une semaine magnifique en présentiel dans les écoles de Ouagadougou dans un projet avec le Climate Technology Centre and Network (CTCN) des Nations Unies), et 2 par mois de prévues en 2023 - Confkids et Tambourlingueurs, ce sont plus de 200 jeunes rencontrés dans les établissements pénitentiaires ou éducatifs de la PJJ, en Ile de France et en région PACA Et donc pas de contrepartie ? sérieux ? Tout ce qu'on fait est gratuit pour les bénéficiaires... du coup, on n'a pas grand chose à offrir d'autre qu'une victoire de la démocratie et la prise en compte de notre jeunesse dans la construction de l'avenir. Comme on vous le disait, on a [bîîîîp] ans. Et si on croit vraiment avoir les ressources d'une vie d'expérience pour nous, on est convaincus que les jeunes ont l'intelligence d'une époque qui est la leur, et au service de laquelle on doit justement mettre nos ressources. Alors la contrepartie principale, notre reconnaissance, est intangible, mais elle est bien réelle. Si vous pensez que les jeunes doivent être mieux entendus dans la ville politique française, aidez-nous à faire exister cet outil. Voilà, je crois qu'on vous a tout dit ! Si vous voulez suivre l'actu de cette cagnotte, pensez à vous abonner - sur nos RS (surtout Facebook et Linked in, comme on vous le disait, on a [bîîîîîîp] ans, les autres RS on maitrise mal... c'est d'ailleurs pour ça qu'on file les clefs de la baraque aux jeunes :) - sur www.confkids.fr

À quoi servira la collecte

Le budget Il est très simple. On aurait pu vous faire un camembert, ou des graphiques. Mais honnêtement il n'y a que 3 postes budgétaires : - le développement technique - 5.000 euros c'est le bloc le plus cher car il nécessite une vigilance absolue en terme d'ergonomie mais aussi en termes de RGPD - l'animation de la plateforme - 2.000 euros Créer les scrutins, vérifier et synthétiser les résultats - les contenus et médias - 3.000 euros Sélectionner les sujets (quand ce ne sont pas des élections) et les lois qui seront soumis au public, rédiger les éléments pédagogiques et / ou lister les ressources disponibles pour saisir les enjeux du sujet. Et bien sûr, communiquer trèèèès largement sur les résultats. Pourquoi un objectif de cagnotte si bas ? (pour un objectif démocratique si haut... #poésie) Tout simplement parce qu'on veut absolument que cette plateforme voie le jour. Et comme vous le savez sans doute, si nous n'atteignons pas l'objectif, nous perdons toute la somme. Et puis parce que, le temps de réunir les fonds nécessaires pour recruter de l'aide, on va tout faire nous-mêmes (ça tombe bien on n'avait rien à faire entre 3h et 5h du matin ^^) sauf la partie technique qu'on fait opérer par un développeur de compétition. Bien entendu, atteindre la totalité de l'objectif, ca signifie recruter un.e chef de projet, un.e responsable de la communication et des journalistes spécialisés. Et dormir entre 3h et 5h (il y aura sûrement quelques fois où on sera en soirée sur cette plage horaire, mais ce sera bien moins souvent que les fois où on dormira).

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux