D'ici là ...

A découvrir bientôt

Visuel du projet D'ici là ...
Réussi
54
Contributeurs
15/07/2020
Date de fin
6 675 €
Sur 6 500 €
103 %
Autoproduction
culturelle

D'ici là ...

En cette année exceptionnellement turbulente, il a parfois été difficile de me positionner en tant qu'artiste. Je suis de plus en plus conscient des obligations que j'ai en tant que créateur pour que non seulement l'art du cinéma continue à exister, mais aussi qu'il continue à évoluer. Avec l'importance du mouvement global de Black Lives Matter ces dernières semaines, je me suis trouvé confronté à moi-même sur ce sujet. Je reconnais mon rôle de cinéaste non blanc pour m'assurer que la question sociale profondément enracinée du racisme et de la non-diversité n'est pas seulement discutée, mais qu'elle sera changée. C'est ma mission de veiller à ce que la représentation devienne plus diversifiée dans les films que nous regardons, et dans le monde qui nous enveloppe pour assurer un avenir où il ne sera plus choquant de voir des personnes de différentes ethnies dans un rôle non stéréotypé. Ce film a été écrit pendant la période du confinement, et donc un peu avant que les discussions sur l'ethnicité et le racisme ne soient ouvertes à grande échelle. Le but de ce scénario était de lancer la discussion (avec moi-même ainsi qu'avec mon public) sur l'identité, qui a joué un rôle important dans ma vie. Je ne nierai pas le fait que, aussi longtemps que je me souvienne, j'ai préféré minimiser l'importance de mon ethnicité dans mon travail, afin de pouvoir m’intégrer plus facilement. Je me rends compte que ce sujet est en train de trouver sa place dans mon œuvre, et ce film n'en est que le premier produit. Comme nous tous, j'ai encore un long chemin à parcourir et, depuis quelques semaines, j’ai mis en suspens le développement de ce projet parce que je doutais qu'il reflète correctement le message que j'essaie de faire passer. J'ai pensé à réécrire, voire à recaster le film (dont le casting n'est pas encore assez diversifié à mon goût) mais j'ai décidé qu'il fallait continuer à mon rythme. Je m'engage à lutter pour la diversité dans l'avenir de ma carrière, ce film est un premier pas.

Le monde de l'art traverse une période fragile et il est important pour nous, les artistes, de trouver de nouvelles façons de continuer à briser les tabous. Le monde du cinéma a subi un coup dur cette année en raison de l'épidémie de COVID-19 et ce crowdfunding servira donc à financer indépendamment le tournage de ce court métrage.

Diplômé de la LUCA School of Arts à Bruxelles, je suis un jeune cinéaste actuellement basé à Paris, France. J'ai réalisé plusieurs courts métrages depuis le début de ma carrière professionnelle. Plus récemment, pendant le confinement, j'ai réalisé une série de 3 courts métrages tournés dans les limites de mon domicile (disponible dans leur intégralités via ce lien). Les films ont été sélectionnés pour le festival Courts Intérieurs

Le confinement a été pour moi un stimulant de créativité, ce scénario en est le résultat. Le film a déjà été casté, avec Thimotée Robart (connu pour Vif Argent, présenté au Festival de Cannes 2019) et Anna Franziska Jäger (connu pour Cleo, présenté au Festival du Film de Gand 2019) assuré dans les rôles principaux. Ramy Moharam Fouad occupera le poste de directeur de la photographie du film.

                                     

D'ici là... est l'histoire d'Adam, un jeune homme qui s'est isolé dans la maison de vacances de ses grands-parents dans la ville côtière de Westende, en Belgique. Il souffre d'une mystérieuse maladie qui se manifeste par la perte de pigment. Il est venu faire ses adieux à cet appartement, mais aussi à ses proches, à son passé et à lui-même dans sa forme actuelle. Pendant une période de 7 jours, il développe une relation inhabituelle avec une jeune femme nommée Eva par le biais de l'interphone de son appartement.

                                     

L'idée de ce film est de s'éloigner du processus classique de production cinématographique et de créer, développer et diffuser le film de façon totalement autonome. Cela signifie pas de festival de cinéma, pas de temps d'attente, mais plutôt une accessibilité directe pour vous, les spectateurs et les participants de ce crowdfunding. 

                                     

Le film sera provisoirement tourné à la fin de l'été (en conformité avec le développement du virus COVID-19), et devrait être prêt à l'automne pour être visionné.

Toutes les contreparties pour vos contributions à ce film sont des collaborations artistiques. Les vêtements sont fabriqués à la main et sont des pièces uniques, par la marque française Retinattraktiv. L'édition photo sera un produit rare car seulement quelques éditions seront produites. Toutes les contreparties ont été conçus spécialement pour le film. L'investissement financier dans ce film soutiendra non seulement ce film mais aussi les artistes qui y ont contribué. 

Cette année a bouleversé le monde entier, il est temps de repenser les choses et plus que jamais de se soutenir mutuellement. Votre contribution à ce film est plus qu'une simple contribution. C'est avoir foi en ce qui est à venir, c'est une acceptation de faire un pas en avant. 

À quoi servira la collecte

Quelques chiffres, mais pas trop…
Tous les fonds investis dans le projet seront consacrés à 100% à la création de ce film. La réalisation d'un film est coûteuse, et le budget augmente rapidement. Le transport (entre France et Belgique), le logement des acteurs et de l'équipe, la nourriture, la location de matériel, etc. font partie des principaux coûts. Le film est estimé à 40 minutes, ce qui signifie environ une semaine de tournage avec une équipe de 10 personnes. Il s'agit d'un film à très petit budget. Les acteurs et l'équipe participent bénévolement. Les fonds seront utilisés exclusivement pour les dépenses directement liées au film.
 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux