" Dagana 2019 " Sénégal

"J'avais une classe en Afrique"

Visuel du projet " Dagana 2019 " Sénégal
Réussi
31
Contributeurs
26/02/2019
Date de fin
5 375 €
Sur 5 000 €
108 %

" Dagana 2019 " Sénégal

Descriptif du projet « Dagana 2019 »

 

Bonjour à tous !

 
Le projet « Dagana 2019 » que nous soutenons est entrepris par 25 étudiants de dernière année de la catégorie Pédagogie, Paramédical et Économique de la Haute Ecole Francisco Ferrer.

Notre projet a pour ambition de mener un stage alternatif à l’étranger, au Sénégal, au mois de mars 2019.  L’école fondamentale « Célestin Freinet », dirigée par le directeur et président de l’Association Sénégalaise de l’École Moderne (ASEM), Papa Meissa Hanne, comprend trois classes d’enseignement en préscolaire et sept classes en primaire et est juxtaposée à une école secondaire.

Le projet comportera en fin de stage la réalisation d’une exposition itinérante : « Freinet, les pédagogies actives au Nord et au Sud ». Celle-ci sera présentée à la fois en Belgique mais aussi au Sénégal et sera élaborée par les différents partenaires. Celle-ci se construira sur deux années : le stage 2019 verra se construire la réflexion et la planification. L’inauguration de l’espace culturel de Dagana aura lieu en 2020.

Le projet consiste donc à observer les usages actuels, échanger de façon réflexive les pratiques et mettre en place un plan d’action en vue de l’amélioration de l’apprentissage. De façon générale, l’objectif est de pérenniser un échange pédagogique progressif qui concerne l’exercice d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de promotion sociale.

Afin de parvenir à notre objectif, nous sollicitions auprès de vous une subvention, laquelle nous permettrait de financer cette action.  La mise en œuvre de ce projet nécessite un financement de 26 000 euros, soit 1040 euros par étudiant. Nous sollicitons donc votre aide afin d’obtenir le financement partiel ou total de cette somme. 
 

Vous remerciant par avance de l’intérêt que vous porterez à notre sollicitation, et dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos respectueuses salutations.  


 

 

Où nous rendons-nous et quel est notre partenaire local ?

Dagana est une petite ville de 25 000 à 30 000 habitants située au bord du fleuve Sénégal ; elle est située dans le nord du Sénégal, dans le district de St-Louis, et accueille un établissement scolaire « Célestin Freinet ».

Cette école fondamentale est située à l’entrée de la ville ; elle comprend trois classes d’enseignement en préscolaire et sept classes en primaire. Plus loin à l’intérieur du village, se trouve également une école secondaire.

Le directeur de l’école fondamentale, Papa Meissa Hanne, est le président de l’Association Sénégalaise de l’École Moderne (ASEM). Celle-ci regroupe 350 instituteurs avec pour « objectif principal de vulgariser, d’adopter la philosophie et les techniques Freinet et de promouvoir toute innovation allant dans le sens de l’édification d’une école laïque, populaire, moderne et libératrice ».

Deux aspects ont marqué notre attention : l’apprentissage du français, seconde langue, à l’instar du néerlandais d’une part, et la pratique de la pédagogie Freinet dans ce contexte exotique.

 

 


• Quand partant-nous ?
 
Notre projet a pour ambition de mener un stage alternatif à l’étranger, au Sénégal, au mois de mars 2019, du lundi 4 mars 2019 au vendredi 22 mars 2019.  

 

 


• Où allons-nous loger ?

L’espace du stage a de nombreux avantages : le lieu d’hébergement est juxtaposé à l’école principale. L’hébergement, se trouve à l’entrée du village, ce qui permet également aux étudiants de participer aux activités d’autres structures pédagogies (enseignement secondaire et de promotion sociale) avoisinantes.
 
 

 

 

·      Comment se déroulera le projet et qui sont les accompagnateurs ?
 

Pour les projets 2018-2019, un enseignant organise le stage (prise de contacts, échange de conventions, réservations diverses, préparation) et trois autres enseignants vont accompagner les étudiants sur place. Ils supervisent les étudiants en stage et travaillent en collaboration avec les acteurs de terrain sur place.
 
 
• Les acteurs impliqués en Belgique 
 

La catégorie Pédagogique de la Haute Ecole Francisco Ferrer assure un enseignement dynamique, innovant et ouvert sur le monde professionnel et culturel. Une équipe pédagogique expérimentée et soucieuse de travailler de façon interdisciplinaire pour coller à la réalité du terrain. 
 
Depuis 2009, elle propose chaque année à des étudiants de découvrir les réalités du Sud à travers un stage alternatif. Les étudiants de 3ème Bac de la Catégorie pédagogique ont mis sur pied un projet de travail collaboratif avec des écoles du Sénégal. Il s’agissait d’observer, d’échanger et de pratiquer dans les classes primaires.
 
Quelques années après, les stages alternatifs ont vu le jour et, toujours sur le même principe, des étudiants sont partis dans une école « cible » à Dagana. Il s’agit d’une école fondamentale de village juxtaposée à une école secondaire.
 
Après avoir collaboré pendant deux ans avec l’école primaire, il nous semble intéressant d’étendre cette collaboration aux enseignements maternels et secondaires. Cette année, nos étudiants seront encore plus impliqués dans la vie du village car des stages auront lieu au sein de l’école secondaire.
 
En partenariat pour une collaboration et un projet solidaire, les étudiants vont également s’impliquer dans l’implantation d’un centre culturel : lieu de rencontre, de découverte et d’exposition.
 
Vous pouvez retrouver le carnet de voyage 2017 via le lien suivant : http://www.heferrer.eu/actualites/voyage-au-senegal-2017 
 

 

 

• Les acteurs impliqués au Sénégal


 Notre partenaire collabore étroitement ! Il ne s’agit plus de collaboration mais de travail commun ! Nous avons « à notre disposition » toute l’infrastructure locale et nos étudiants construisent les activités en commun avec les enseignants sur base des moyens locaux. Chacun des partenaires apporte son savoir-faire : nos étudiants par leurs idées novices et peut-être novatrices et les enseignants sénégalais par leur savoir-faire, leurs acquis d’expérience.
 

 
• Pertinence de l’implication de protagonistes Nord dans le projet 


Ce projet implique plusieurs acteurs (enseignants, étudiants et directions). Notre public cible sont les étudiants en année terminale, ils possèdent une expérience préalable de stage en Belgique. Ils répondent donc aux (nombreux) critères de réussite, de motivation et d’implication dans le projet. C’est pour eux une expérience professionnelle et personnelle unique à réaliser pendant leurs études.
 
Pour mars 2019, au moins 25 étudiants sont concernés par ce projet. La Haute École reconnaît le rôle primordial de l’enseignement dans la construction d’une société démocratique, équitable, solidaire et respectueuse de chacun. Selon son projet éducatif, l’école se doit de former des individus qui soient les artisans de leur propre épanouissement et d’une société juste, ouverte et harmonieuse.
 

 

• Objectif(s) et solution(s) proposée(s) pour améliorer la situation sur place et vis-à-vis des protagonistes Nord impliqués dans le projet 


Pour nos étudiants, il s’agit avant tout d’apprendre à connaître un pays et son système pédagogique. Également, de découvrir le Sénégal à travers sa culture, son histoire, mais aussi sa géographie et sa situation socio-économique.
 
La catégorie Pédagogique a construit un partenariat réflexif et actif concernant l’apprentissage d’une seconde langue avec une école du Sénégal.
 
Ce projet fait suite au constat que d’une part, en Belgique francophone, nos élèves apprennent le néerlandais et qu’arrivent dans nos écoles de nouveaux élèves pour lesquels le français n’est pas la langue principale ; leur intégration nécessite un apprentissage linguistique. D’autre part, au Sénégal, le français, langue officielle, n’est pas la langue natale des enfants issus de différentes régions ; le français est appris à l’école.
 
Le projet consiste donc à :

observer les usages actuels, les projets envisagés

échanger de façon réflexive les pratiques

mettre en place un plan d’action en vue de l’amélioration de l’apprentissage

tester les actions envisagées

rétroagir sur ces actions.
 

Pour nos enseignants, l’objectif est d’accompagner les étudiants dans cette démarche et la réalisation d’échanges de bonnes pratiques.
 
 

 


• Activité(s) pour atteindre ce(s) différents objectif(s) et pour lesquelles le subside est demandé


Nous souhaitons élargir la pratique du stage alternatif et l’étendre à l’ensemble des différentes sections du Pédagogique. De plus, nous avons la volonté de proposer d’inclure d’autres catégories de la Haute École : Paramédical et Économique. Actuellement, il y a 25 étudiants inscrits à ce stage alternatif. 
De façon générale, l’objectif est de pérenniser un échange pédagogique progressif qui concerne l’exercice d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de promotion sociale.
Nous demandons un subside pour la prise en charge du coût de l’avion pour nos étudiants. En effet, ceux-ci n’auront pas accès à la bourse de l’ARES en raison de la durée du séjour sur place inférieur à 30 jours. 
Les étudiants sont également invités à trouver des sources de financement extérieur (Sponsor, etc.).

 

 

 


 • Une exposition en Belgique 


Le projet comportera la réalisation d’une exposition itinérante : « Freinet, les pédagogies actives au Nord et au Sud ». Celle-ci sera présentée à la fois en Belgique mais aussi au Sénégal et sera élaborée par les différents partenaires.

Celle-ci se construira sur deux années : le stage 2019 verra se construire la réflexion et la planification. L’inauguration de l’espace culturel de Dagana aura lieu en 2020.


• Continuité et la durabilité du projet pour les protagonistes Nord impliqués 
 
Pour tous les acteurs (enseignants, directions, partenaires), le projet sera poursuivi au cours des prochaines années, en continuité de ce qui se pratique depuis 2009 avec un processus de recrutement des enseignants et des étudiants participant pour l’année académique suivante.
 
Pour les étudiants : certains ont gardé un esprit ouvert à une collaboration Nord- Sud (formation médecine tropicale ; travail en ONG ; travail à l’étranger).

 

 

Les étudiants en dernière année de la catégorie Pédagogie, Paramédical et Économique de la Haute Ecole Francisco Ferrer.

À quoi servira la collecte

Budget prévisionnel

 • L’apport personnel, financier ou en nature des acteurs Nord 
 
Depuis 2009, les étudiants assument seuls tous les frais de leur voyage. Une soirée est organisée le 1er février, les fonds seront répartis entre les étudiants et les acteurs locaux pour l’amélioration matérielle du projet global.  La HEFF finance le voyage des enseignants. L’objectif pour les années futures est de trouver des sources de financement pour nos étudiants via notamment l’ARES et des bourses de stage.

 

 


• Estimation du budget global du projet (éventuellement sur plusieurs années) 
 
 
Pour l’année 2018-2019 :

Sur base de 25 étudiants et 4 enseignants 1040€ par étudiant (vol ; visa, logement, transport) donc 26000 € 1040€ par enseignant (vol ; visa, logement, transport) donc 4160 €
 
Pour l’année 2019-2020 :

Sur base de 25 étudiants et 3 enseignants 1040€ par étudiant (vol ; visa, logement, transport) donc 26.000€
 
 
• Budget de(s) l'activité(s) pour lequel le subside est demandé : 

 
26 000 € (Étudiants)
 
                                                      

Calcul Budget 

Voyage d’un étudiant pour le Sénégal Vol :  550 €  Logement et transport : 329€
 
Visa et vaccins : 161€
Total :1040€
 
 
Total pour 25 étudiants
 
26000€
 
Recherche de subvention

 
 
 
Où nous contacter, comment nous aider?
 
Pour nous aider dans notre projet et contribuer à son aboutissement, il suffit d’adresser
 vos subsides au compte : 


BOLAIN BE60 0636 5813 8870 

Pour que le versement arrive bien à destination, n’oubliez pas la mention :  « HEFF – Dagana 2019 » 
 
Nous sommes à votre disposition si vous désirez la moindre information supplémentaire…
Personne de référence à la Haute Ecole Francisco Ferrer :
Christophe Bruchansky
Site Palais du Midi 1er étage, local  rue de la Fontaine 4 1000 BRUXELLES
Tél : +32 2 279 58 89  Email : Christophe.bruchansky@he-ferrer.eu
 
Dès lors, nous vous remercions pour l’aide précieuse que vous nous pourriez nous apporter…
Cordialement,
l’équipe du projet  Dagana 2019

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux