Aller au contenu

DANSER DANS LE NOIR | Court-métrage

Court-métrage, Films & vidéo

Visuel du projet DANSER DANS LE NOIR | Court-métrage
Checked circleRéussi
13
Contributeurs
Monday, July 15, 2019
Date de fin
2 400 €
Sur 2 400 €
100 %

Aidez-nous à réaliser notre court-métrage !

Suivre et partager

DANSER DANS LE NOIR | Court-métrage

Chaque don, même le plus mince, est une opportunité de plus pour porter au mieux ce projet qui nous tient à cœur.

 

PITCH 

Léa, une jeune fille non-voyante, est passionnée de danse contemporaine. Elle rêve de rentrer dans une prestigieuse école pour devenir danseuse. Mais les doutes de son entourage à cause de son handicap et l’absence de soutien de son père vont-ils empêcher Léa de prouver qu’elle peut réaliser son rêve ?

 

SYNOPSIS

Léa, une jeune fille non-voyante, désire par-dessus tout devenir danseuse. Elle choisit d’y consacrer son temps libre. Pour son père, un souci se pose : Léa est aveugle et ne réussira pas à s’imposer dans un milieu qu’il imagine dur et sélectif.

Le jour où Léa décide de passer une audition pour une des plus prestigieuses écoles de danse, sa relation avec son père va se compliquer. Soutenue par sa mère tombée malade, Léa va répéter encore et encore pour son audition.

Léa ne va pas seulement appréhender l’art de danser mais aussi l’art de faire face au regard des autres, à leur jugement. Elle devra prouver que malgré la peur des gens qui l’aiment, elle ne baissera pas les bras et transformera sa cécité, loin d’être un synonyme de « désavantage », en grande sensibilité artistique.

 

INTENTIONS DU RÉALISATEUR 

Le thème social de la « réussite » dans notre société actuelle est la raison de l’écriture du film. Pour beaucoup, les personnes en situation de handicap partent déjà perdantes avant même d’avoir eu la chance d’accomplir leur rêve. Mais un handicap ne définit pas une personne.

J’ai envie, à travers ce film, de dire qu’il ne faut jamais abandonner ses rêves. Pour moi, ce court-métrage fait passer deux messages principaux :

Remettre en question la vision de la société envers les personnes en situation de handicap Faire passer un message de courage, selon le slogan « NEVER GIVE UP » qui nous concerne tous, peu importe le sexe, l’âge, les passions ou les talents.

Cette réalisation me permettra aussi de mettre en avant le rôle de la famille, un thème primordial, et l’importance d’être supporté par les personnes qui nous sont chères. La relation qu’a Léa, fille unique, avec ses parents est une situation assez complexe. Son père, Jacques, lui porte un amour si profond et intense qu’il a peur que sa fille tombe avant même de s’être levée dans un monde où les personnes handicapées sont très peu représentées. Il a peur que la passion de sa fille pour la danse, malgré sa ténacité, ne lui offre que des déceptions à cause de son handicap. Sa mère, Alexandra, a elle aussi rêvé de devenir danseuse mais a abandonné trop vite.

Léa veut danser et va montrer que les regards des autres ne comptent pas et que les épreuves sont faites pour être surmontées et non pas contournées.

 

Aujourd’hui dans le monde cinématographie, de nombreuses idées originales sont écrites pour montrer l’idée de combativité. Voici quelques exemples :

altEDDIE THE EAGLE (2016) : Michael "Eddie" Edwards a toujours rêvé de participer aux Jeux olympiques. Le problème, c'est qu'il n'a jamais réussi à briller dans aucun sport. Touché par la persévérance d'Eddie, un ancien champion américain va devenir son coach afin de l'aider à prendre part aux Jeux olympiques d'hiver de Calgary dans la discipline dangereuse du saut à ski.

LA MORALE DE L’HISTOIRE : Le regard des autres ne compte pas.

 

PUB NIKE (2018) :  alt

Nike : "Auriez-vous pensez un jour qu’un enfant comme moi deviendrez pro ? Moi"

 

À LA RECHERCHE DU BONHEUR : (2006).   

alt

 

LA MORALE DE L’HISTOIRE : Ne jamais laisser tomber malgré les épreuves qui peuvent être des plus difficiles, savoir se relever si l’on tombe. Enfin, accepter d’être tombé.

 

CASTING :

alt

Astrid Saule interprètera Léa

 

 

alt

Jeanne Siclier interprètera Alexandra, la mère de Léa

 

alt

Guillaume de la Varende interprètera Jacques, le père de Léa

 

alt

Jade Locquet interprètera Léa jeune

 

LE PROJET :

Danser dans le noir est un court-métrage de fiction qui sera tourné mi-juillet et qui évolue autour des thèmes de la danse, du handicap, de la volonté de réussir et surtout, de la famille.

C’est le premier film de son réalisateur, Andy Cohen, depuis la fin de ses études cinématographiques.

L’équipe technique et artistique sera composée de 18 personnes : des étudiants en cinéma, des semi-professionnels qui débutent dans le milieu du cinéma, mais surtout des passionnés.

C’est l’occasion pour eux de collaborer sur un projet qui leur tient à cœur et d’acquérir de l’expérience.

 

NOTE D’INTENTION VISUELLE :

Le court-métrage se déroulera en trois temps dans la vie de Léa.

L’idée principale sera de montrer Léa à travers les 12 années qui sépare le début de l’histoire à la fin.

Dans un premier temps, j’aimerais mettre en avant une mise en scène à « l’ancienne » pour montrer le changement d’époque mais aussi grâce à se coté « rétro », insister sur un décor qui permettrait à Léa de faire ressortir son côté insouciant pour montrer que sa cécité ne change rien pour elle. 

alt(Eddie The Eagle)

- Léa à l’âge de 8 ans : j’aimerais créer une ambiance très différente visuellement, car Léa est représentée très jeune tout comme Alexandra, sa mère mais aussi Jacques, son père. L’idée est d’accentuer le changement d’époque avec un décor plus « ancien », une lumière plus chaude qui fera ressortir la jeunesse de la société et des personnages.

- Léa à l’âge de 16 ans : cette fois-ci, contrairement aux huit années précédentes, une image plus froide sera mise en avant pour montrer la réalité et les difficultés auxquelles Léa va devoir faire face s’installent de plus en plus.

- Léa à l’âge de 21 ans : insister sur le contraste d’époque, en travaillant énormément sur une la scène finale du court-métrage…surprise !  

alt

À quoi servira la collecte

Notre ambition est de réaliser un court-métrage dont le rendu professionnel permettra sa diffusion dans de multiples festivals. Pour cela, chaque participation compte.

Un court-métrage étudiant implique trois conditions : le tournage est entièrement bénévole, nous ne toucherons aucun revenu et nous faisons appel à nos propres moyens pour financer l’ensemble (repérages, tournage, post-production, distribution).

Le financement servira principalement à louer le décor ainsi que du matériel pour augmenter la qualité du court métrage. Voici les différents paliers qui marqueront un changement important dans la conception du court métrage.

Le financement à hauteur de 2.400 € minimum servira à :

alt

La régie : il s'agira de nourrir une fois voire deux fois par jour une équipe d'une vingtaine de personnes, de leur apporter tout le confort dont ils peuvent avoir besoin pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions.

Le matériel : il s'agira de louer du matériel caméra, matériel lumière et une camionnette (voire deux) pour transporter tout le matériel image, lumière, machinerie, régie, décoration et costumes sur le lieu du tournage.

Les costumes : il s'agira d'acheter ou de louer les costumes nécessaires au tournage, sachant que l'idée est d'avoir différentes tenues de danseuse.

Les accessoires : la danseuse est non-voyante, l’objectif est donc de créer un environnement le plus convaincant possible.

HMC : il s'agira de défrayer les maquilleuses pour le matériel autorisé pendant le tournage.

L'équipe est intégralement constituée d'étudiants passionnés qui se donnent bénévolement corps et âmes sur ce projet. C'est un film avec une haute ambition esthétique.

En espérant que ce projet vous intéresse.

Toute l'équipe vous remercie d'avance pour votre aide.

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 €

Un immense merci ! . Votre nom au générique
  • Contributeur : 1

Pour 10 €

Un immense merci ! . Votre nom au générique . Lien privé pour visionner le film
  • Contributeurs : 3

Pour 25 €

Un immense merci ! . Votre nom au générique . Lien privé pour visionner le film . Affiche du film
  • Contributeurs : 3

Pour 50 €

Un immense merci ! . Votre nom au générique . Lien privé pour visionner le film . Affiche du film . Le scénario du film
  • Contributeurs : 4

Pour 75 €

Un immense merci ! . Votre nom au générique . Lien privé pour visionner le film . Affiche du film . Le scénario du film . Invitation à une projection privée en présence de l'équipe du film

Pour 100 €

Un immense merci ! . Votre nom au générique . Lien privé pour visionner le film . Affiche du film . Le scénario du film . Invitation à une projection privée en présence de l'équipe du film . Venez nous rencontrer sur le tournage à Paris

Pour 200 €

Un immense merci ! . Votre nom au générique . Lien privé pour visionner le film . Affiche du film . Le scénario du film . Invitation à une projection privée en présence de l'équipe du film . Venez nous rencontrer sur le tournage à Paris . Faites de la figuration
  • Contributeurs : 2

Pour 500 €

Un immense merci ! . Votre nom au générique . Lien privé pour visionner le film . Affiche du film . Le scénario du film . Invitation à une projection privée en présence de l'équipe du film . Venez nous rencontrer sur le tournage à Paris . Faites de la figuration . Vous êtes producteur du film + SURPRISE
  • Contributeur : 1

Faire un don

Je donne ce que je veux