Dave Bristow Quintet Unknown Unknown debut album recording

Enregistrement du premier album du Dave Bristow Quintet, Unknown Unknown

Visuel du projet Dave Bristow Quintet Unknown Unknown debut album recording
44
Contributeurs
32 jours
Restants
1 637 €
Sur 6 000 €
27 %
Développement
local
Solidarité
internationale
Autoproduction
culturelle

Dave Bristow Quintet Unknown Unknown debut album recording

Mise à jour du 29/03 : J’essaye de mettre en place une option PayPal pour cette campagne le plus rapidement possible, à la demande de certain·e·s contributeur·ice·s. Je vous tiens au courant dès que l’option est dispo ! Merci à tou·te·s.

Crédit photo : Anisha Patelita © 2020.

Bonjour et bienvenue à tou·te·s ! Je m’appelle Dave Bristow, je vis à Paris et je suis pianiste de jazz et compositeur. Je suis ravi de vous présenter un projet musical sur lequel je travaille depuis plusieurs années maintenant. Il s’appelle « Unknown Unknown »… mystérieux, non ? 

Le nom

Fin 2018, j’étais chez Foyles, une librairie londonienne, et j’ai pris sur un rayonnage un essai de Mark Forsyth intitulé « Unknown Unknown : Bookshops and the Delight of Not Getting What You Wanted » (L’inconnu inconnu : les librairies et le bonheur de ne jamais avoir ce qu’on voulait au départ). Ce petit livre explique le plaisir d’acheter des livres qu’on n’avait pas en tête lorsqu’on est entré·e dans la librairie, mais qui nous apportent beaucoup en fin de compte. C’était une ode délicieuse au consumérisme littéraire, mais c’est surtout ce titre qui a retenu mon attention… « L’inconnu inconnu », l’idée de ne pas savoir quelque chose parce qu’on n’en connaît même pas encore l’existence. Quoi qu’il en soit, c’est un concept un peu philosophique et chargé de sens, mais il me plaît pour plusieurs raisons :

Il résume parfaitement l’expérience absolument terrifiante que représente l’enregistrement d’un premier album. Il reflète bien la période incertaine que nous connaissons actuellement : une pandémie dévastatrice qui affecte le monde entier, cela crée forcément beaucoup d’inconnu à venir… Enfin et surtout, il décrit ce qu’il y a de plus intéressant lorsque l’on est musicien de jazz et que l’on pratique l’improvisation : apprendre à gérer l’inconnu !

La musique

J’ai vraiment hâte de partager avec vous plusieurs de mes compositions originales. Je les ai écrites entre 2011 et 2020, et si elles ont été composées au piano au départ, je les ai retravaillées pour les adapter à tous les instruments de mon groupe actuel : trompette, saxophone alto, piano, contrebasse et batterie.

Pendant des années, j’ai composé de façon manuscrite, mais sans l’aide d’autres musicien·ne·s, j’avais l’impression que je ne pourrais pas vraiment incarner correctement ma musique. Ce qu’il me fallait, c’étaient des artistes qui puissent apporter leur personnalité et leur interprétation à cette musique. Après avoir testé mes compositions avec beaucoup de musicien·ne·s différent·e·s quand j’étais à Londres, j’ai décidé de m’installer à Paris – une ville réputée pour sa scène jazz très riche. Lors de la jam session 7AM de février 2020 au club de jazz Le Baiser Salé, j’ai rencontré Gabriel Pierre et Guillaume Prévost. Nous avons improvisé ensemble pendant près de dix minutes sur « Cherokee » du Grand répertoire américain de la chanson, et j’ai tout de suite senti que nous étions musicalement sur la même longueur d’onde. Nous sommes restés en contact et avons joué régulièrement ensemble depuis. C’est aux jam sessions du dimanche soir au Baiser Salé que j’ai aussi rencontré Christian Altehülhurst et Olga Amelchenko en 2019 et 2020. J’ai tout de suite été impressionné par leur talent et j’ai saisi toutes les occasions de jouer avec eux. Finalement, le mois de mars 2020 est arrivé et avec lui le désastre de la COVID-19, qui a paralysé la planète. Beaucoup de musicien·ne·s ont quitté Paris pour passer du temps avec leur famille ou simplement pour échapper à l’étouffement de la vie en ville. Une fois sorti·e·s d’un confinement strict de trois mois, nous étions tou·te·s impatient·e·s de nous remettre à jouer. Guillaume a proposé que nous jouions mes compositions dans son studio, chez lui à Toulouse : Christian, Gabriel et moi avons passé la première semaine d’août à jouer sans relâche (tout en profitant quand même un peu du temps estival). Cette connexion musicale entre nous était toujours présente. Nous étions convaincus de vouloir partager notre musique, mais impossible pour moi de passer outre mon sentiment qu’elle serait encore meilleure si nous avions un·e autre musicien·ne avec nous. J’ai donc demandé à Olga si elle voulait bien rejoindre le groupe en janvier 2021, et elle a accepté avec joie. Je suis très heureux de pouvoir jouer pour ce projet avec quatre des musicien·ne·s les plus talentueux·ses que j’ai pu rencontrer. Ils ont tou·te·s une personnalité forte et différente qui se ressent à travers leurs instruments. Chacun·e apporte vraiment quelque chose, et chaque fois que j’improvise sur ces chansons avec eux, c’est comme si l’on y ajoutait une nouvelle couche. Ils me poussent à explorer des parties de mes compositions dont j’ignorais l’existence… d’autres inconnus inconnus !

Je pense que ces chansons reflètent le meilleur de mes productions actuelles en tant que compositeur, et qu’elles sont des bases idéales pour les improvisations de jazz mélodique que j’apprécie. La musique que je veux écrire se situe sur un spectre irrégulier, très personnel et difficile à mesurer, qui s’échelonne entre mélodie, structure, harmonies osées et chaos imprévisible. Pour clarifier cette formulation un peu vague et sans doute prétentieuse, je voudrais citer comme influences directes les deux albums « grand ensemble » de Thelonious Monk Big Band and Quartet in Concert et Thelonious Monk Orchestra at Town Hall, l’album Directions In Music : Live At Massey Hall de Herbie Hancock, Roy Hargrove et Michael Brecker, ainsi que la bande originale « Final Fantasy VII » de Nobuo Uematsu. Ces compositeurs et ces albums donnent une idée plus précise de ce que j’avais en tête quand j’ai composé.

Pour moi, la musique a avant tout été une bouée de sauvetage pendant des années, et particulièrement cette année pendant la pandémie. J’espère qu’avec cet album, nous pourrons apporter un peu de réconfort aux autres musicien·ne·s, aux gens qui nous écouteront ou à celles et ceux qui sont en difficulté. Même si des heures et des heures d’étude minutieuse, de recherche et d’expérimentation ont été nécessaires pour répéter et affiner notre musique, elle est avant tout là pour être écoutée par d’autres, et c’est ce qui m’a motivé à l’écrire.

Cet album est bien sûr un véritable mezzé de musique, et vous y trouverez un peu de tout : morceaux au rythme soutenu, compositions blues et swing, sambas joyeuses et ballades nostalgiques.

Témoignages

« La musique de Dave Bristow reflète très bien sa réflexion et son honnêteté sans concessions. Ces qualités se traduisent autant dans sa musique que dans sa personnalité et sa façon de traiter les autres. Sa curiosité naturelle et son oreille absolue ne sont que quelques-unes des raisons qui font que sa musique est une synthèse directe de toute une gamme d’influences et d’inspirations. Le groupe est à la fois solide et plein de caractère, et le rythme ne faiblit jamais ! » Yakir Arbib, pianiste et compositeur

« Dave est un excellent musicien et compositeur, il écrit des morceaux innovants tout en restant attaché à ce qui fait la tradition du jazz. J’ai vraiment hâte de voir où sa créativité et son engagement l’emmèneront. » Kit Downes, pianiste et compositeur

Si vous voulez écouter un peu de notre musique, n’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessus ou l’une de celles listées ci-dessous, qui montrent nos modestes débuts en tant que quartet.

Crédits vidéo : Guillaume Prévost © 2020.

Notre projet est d’enregistrer le plus de morceaux possible en deux jours, au Studio de Meudon, qui se trouve juste à côté de Paris. Vous trouverez ci-dessous une liste de toutes les chansons que nous espérons enregistrer dans ce laps de temps. 

Liste proposée des morceaux

Opening Theme

So It Goes

Aurora Borealis

Human Is

Labyrinth

Refractions

UB-14

Jacques (G.Pierre)

No Answer (G.Pierre)

Our Lost

Sunbeams

Neo's Descent

Nietzche's Beard

Ending Theme

Les musicien·ne·s

J’ai la chance incroyable de travailler avec une formidable équipe de camarades musicien·ne·s. Je vous les présente :

Christian Altehülhurst – trompette

Crédit photo : Laurence Chataigne, 2018

 

Olga Amelchenko – saxophone alto 

Crédit photo : Olga Amelchenko © 2018

 

Gabriel Pierre – contrebasseCrédit photo : Adrian Chaillou © 2018

Guillaume Prévost – batterieCrédit photo : Caloé © 2021

Pourquoi nous soutenir ?

Tout d’abord, nous l’espérons, parce que vous aimez notre musique ! Je crois beaucoup en la valeur de la musique, et avec les membres du groupe nous avons travaillé très dur pour produire des morceaux de très belle qualité, que vous puissiez prendre plaisir à écouter.

Pour des artistes indépendant·e·s, enregistrer un album dans un studio professionnel est très coûteux à l’heure actuelle. Peu de musicien·ne·s peuvent se payer le luxe d’un tel enregistrement sans soutien financier extérieur. Le vôtre, qu’il soit modeste ou non, traduit un soutien direct à l’art et à la musique de qualité dans notre culture, et c’est un élément vital pour les artistes de talent engagé·e·s dans ce projet. Nous espérons vraiment voir nos efforts aboutir. Grâce à vous, nous pourrons le faire plus vite et faire connaître notre musique auprès de son public.

Merci d’avoir consulté cette page. Faites un don si le cœur vous en dit, ou si vous n’en avez pas la possibilité, partagez cette page avec vos ami·e·s, votre famille et les personnes de votre entourage. Pour toute question, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse davebristowmusic@hotmail.com, je vous répondrai avec grand plaisir.

Bien à vous,
Dave Bristow, pianiste et compositeur

En contribuant à notre campagne, vous nous permettrez de couvrir les coûts d’enregistrement en studio, de mixage, d’arrangement et de post-production, le prix de la licence musicale et la rémunération des artistes. En contrepartie, nous avons élaboré un système de récompenses très complet, qui donnent droit à du contenu exclusif, de la musique, des services et diverses formules. N’hésitez pas à jeter un œil à notre offre pour en savoir plus !

À quoi servira la collecte

Voici le détail de la répartition des fonds réunis via cette campagne, pour un budget total de 6 000 euros :

2 jours d’enregistrement avec accordage du piano, mixage, arrangement, export final et post-production complète au Studio de Meudon : 3 144 euros

Rémunération des musicien·ne·s : 1 600 euros

Autorisation d’enregistrement et de diffusion SACEM : 686 euros

Commission Kiss Kiss Bank Bank : 480 euros

Actuellement, tous les coûts supplémentaires qu’entraînerait la campagne sont payés de notre poche, mais au cas où nous dépasserions notre objectif de 6 000 euros, nous avons créé deux paliers supplémentaires à 7 000 et 8 000 euros. Si nous les atteignons, cela nous donnera plus de flexibilité et de marge, à la fois pour couvrir des coûts supplémentaires éventuels, mais aussi pour vous proposer une gamme encore plus large de contreparties et récompenses.

Voici le détail de la répartition des fonds réunis via cette campagne, pour un budget total de 7 000 euros :

2 jours d’enregistrement avec accordage du piano, mixage, arrangement, export final et post-production complète au Studio de Meudon : 3 144 euros

Rémunération des musicien·ne·s : 1 600 euros

Autorisation d’enregistrement et de diffusion SACEM : 686 euros

Fabrication et distribution des CD : 700 euros 

Rémunération des musicien·ne·s invité·e·s : 300 euros

Commission Kiss Kiss Bank Bank : 560 euros

 

Voici le détail de la répartition des fonds réunis via cette campagne, pour un budget total de 8 000 euros :

2 jours d’enregistrement avec accordage du piano, mixage, arrangement, export final et post-production complète au Studio de Meudon : 3 144 euros

Rémunération des musicien·ne·s : 1 600 euros

Autorisation d’enregistrement et de diffusion SACEM : 686 euros

Fabrication et distribution des CD : 700 euros 

Rémunération des musicien·ne·s invité·e·s : 300 euros

Photo et vidéo : 650 euros 

Illustration, design graphique et services web : 270 euros

Commission Kiss Kiss Bank Bank : 640 euros 

Encore une fois, un grand merci à vous d’avoir pris le temps de visiter cette page !

Bien à vous,
Dave Bristow, pianiste, compositeur et responsable du projet

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux