Depuis les champs

Documentaire, Agriculture

Visuel du projet Depuis les champs
Checked circleRéussi
230
Contributeurs
Thursday, November 01, 2018
Date de fin
9 365 €
Sur 8 000 €
117 %

Soutenez le documentaire « Depuis les champs », un voyage visuel au cœur de la campagne mayennaise, à travers les yeux des agriculteurs !

Suivre et partager
Soutenu par
Alimentation Générale soutient le projet Depuis les champs

Depuis les champs

100%  ATTEINT  !  MERCI À TOUTES ET TOUS !
LA COLLECTE N'EST PAS TERMINÉE ! 

Il nous reste quelques jours pour nous envoler jusqu'au deuxième palier de la collecte ! Avec 10 000 € vous nous aidez à lancer la diffusion du film dans de bonnes conditions !  Cette étape est synonyme de nombreux coûts d’édition, de frais postaux, de création et d’outils de présentation : inscriptions et envoies des films en festivals, création des DCP (Digital Cinema Package), frais de déplacements du réalisateur lors des projections... Vous nous permettrez également d’améliorer notre travail de communication autour du film une fois le moment venu, d’amplifier notre réseau de diffusion et de toucher un public plus large

PARTAGEZ LARGEMENT AUTOUR DE VOUS ! 

 

RESUME DU PROJET

alt

Depuis les champs est un projet de film documentaire de 52 minutes, réalisé par Thomas Baudre et soutenu par l'association HatCap Productions.

Dans le département de la Mayenne, sept familles d’agriculteurs racontent face caméra leur quotidien, à travers des clichés argentiques réalisés par leurs propres soins durant un an. Le film fait découvrir aux spectateurs ces photographies projetées et commentées par les membres des familles rencontrées.

alt

Ces images permettent de découvrir le regard singulier que chacun d’entre eux porte sur sa profession, son quotidien et son environnement !

Depuis les champs nous emmène à la découverte d’exploitations  conventionnelles ou bio, au sein d'élevages de lapins ou de bovins, auprès de couples avec de jeunes enfants ou de personnes retraitées…

alt

Depuis les champs est aussi un véritable voyage visuel, mélangeant les esthétiques, entre prises de vues réelles, photographies argentiques, rotoscopies, images animées et croquis réalisés par l’auteur durant le tournage.
La rotoscopie est une technique cinématographique qui consiste à relever image par image les contours d'une figure filmée en prise de vue réelle pour en transcrire la forme dans un film d'animation. En voici un exemple :

alt

Ce film pose un regard neuf, immergé, insolite et artistique sur le monde agricole, le temps d’un instant privilégié autour d’une table, avec Patrice, Nathalie, Joël et leur famille…

alt

L'ORIGINE DU PROJET

 

Mayennais d’origine, Thomas Baudre habite une grande partie de sa vie dans un village entouré de champs et de fermes. C'est bien des années plus tard, après avoir vécu à Paris, qu'il décide de revenir en Mayenne et de partir à la rencontre des agriculteurs de sa région.

alt

Cette envie s’est développée en réaction aux images chocs et à la vision simpliste que véhiculent la plupart des grands médias, dès lors qu’il s’agit de représenter le monde agricole.

Accompagné par les élèves du Lycée Agricole de Laval et armé de sa caméra, Thomas part alors sur les routes mayennaises avec sa mobylette achetée pour l’occasion.

alt

En voyageant de ferme en ferme, il tisse des liens avec les familles qu’il rencontre. Thomas confie à chacune d’entre elles un appareil photo jetable, leur permettant d’immortaliser des instants de leur quotidien pendant un an.

alt

alt

alt

alt

 

LES PERSONNAGES DU FILM

 

Flavie, Marius, Patrice et Nathalie Gautier 
La Touche, Bazougers

alt

Patrice élève des dindons et cultive des tournesols. Il travaille sur l'exploitation avec son fils Marius. Nathalie est enseignante et Flavie étudiante. Cette famille semble vouer un culte à la fleur du soleil au vu du nombre de photographies argentiques qu'elle lui a dédiées ! L'humour de toute la famille accompagne et rythme le documentaire ! On vous laissera découvrir leur patte photographique particulière et unique ! 

 

Denis, Sébastien et Michelle Guilmeau 
La Randouillère, Houssay

alt

Les Guilmeau sont éleveurs de vaches montbéliardes. Au fil de nombreuses anecdotes amusantes, touchantes, on se rend rapidement compte du lien tout particulier qu'ils tissent avec leurs bêtes. Ils nous content les histoires de Gloire, Esmeralda, Linette, Intensité... qu'ils reconnaissent immédiatement à une tâche noire, une rondeur ou à la forme de la queue qui se détachent entre les grains des photographies argentiques.

 

Véronique, Léanne et André Merlet
La Plaineraie, Vern d'Anjou

alt

L'élevage de lapins des Merlet faisait partie des plus grands lorsqu'ils se sont installés. Aujourd'hui il fait partie des plus petits. Comme nous l'explique Véronique, la taille des élevages de lapins a doublé en quinze ans. Le témoignage de Véronique et d'André atteste d'une évolution générale de l'agriculture bien réelle et nous en offre une vision toute personnelle, sous le regard et les oreilles attentives d'une autre génération, celle de leur fille Léanne.

 

Gilbert, Christelle et Marie-Louise Géhard 
La Clouterie, Saint-Jean-sur-Mayenne

alt

Gilbert et Marie-Louise étaient éleveurs de volailles et de vaches. Ils sont aujourd'hui retraités mais aiment raconter leur métier, ponctuant leur récit d'anecdotes plus ou moins heureuses. Ils partagent tous ces souvenirs avec leur fille Christelle, aujourd'hui éloignée de l'univers agricole dans lequel elle a grandi. C'est la mémoire de toute une vie d'agriculteur qui réside dans les témoignages de Marie-Louise et Gilbert. 

 

Marie-Odile, François et Joël Planchenault  
La Crepellière, Montigné-le-Brillant

alt

Joël Planchenault s'est révélé être un photographe hors pair. Ses photographies respirent l'odeur du foin, le vent froid de l'hiver dans les champs, la fraîcheur du petit matin lorsque le village dort encore... La famille Planchenault nous parle du quotidien dans ce qu'il a de plus beau mais aussi de plus dur, sans tabou, avec une passion touchante et communicative. Tous les trois ne cessent de bousculer nos aprioris !

 

Jocelyne Garnier et Margaux Planchais   
La Boufayère, Châtillon-sur-Colmont

alt

Jocelyne est éleveuse de volaille, Margaux est étudiante au Lycée Agricole de Laval. C'est à la ferme de la Boufayère qu'elle a réalisé son stage de fin d'études. Jocelyne nous parle beaucoup de la nature qui l'entoure, des couchers de soleil, du reflet des arbres dans l'étang, du beau coq qu'elle a pris en photo. Son regard nous emmène hors de l'élevage, dans les alentours, entre champs et forêts. Mais elle nous raconte aussi comment les normes de l'élevage ont évolué, nous parle des factures et de toutes les nouvelles obligations qui s'ajoutent à une liste de plus en plus longue.

 

Louis, Baptiste, Adeline et Héloïse Besnier  
Le Douaire, MontJean

alt

Les Besnier ouvrent et ferment l'histoire de Depuis les champs. Les six yeux pleins de jeunesse nous laissent percevoir un regard brut et sincère sur leur quotidien.

 

Michel Corbin
Laval

alt

Michel est le lien qui permet à Thomas Baudre de démarrer sa quête, il constitue le point de départ de l'histoire. C'est chez lui que le réalisateur trouve la mobylette avec laquelle il se lance sur les routes mayennaises. 

 

OÙ EN EST LE PROJET ?

 

Le tournage de Depuis les champs est aujourd’hui terminé, nous sommes actuellement en finalisation du montage. Toutes ces étapes ont été réalisées bénévolement.

alt

QUELLE VIE POUR LE FILM ?

Nous allons ardemment travailler afin que ce projet soit vu par le plus grand nombre, en France et au-delà ! Le film sera envoyé dans de nombreux festivals généraux et spécialisés partout en France ! Nous prenons également contact avec des distributeurs afin de leur soumettre le film !

Afin de le terminer dans les meilleures conditions, nous vous proposons de nous aider à financer les dernières étapes de post-production, ainsi que le lancement de la diffusion !

 

QUI SOMMES-NOUS ?


THOMAS BAUDRE

alt

Thomas Baudre est issu d'une formation en design graphique portant sur les nouvelles technologies, l'expression plastique et les Arts appliqués. Après avoir réalisé deux courts métrages animés, Thomas se lance dans son premier film documentaire ! Avec ce projet d'envergure, il lie ses connaissances en graphisme, dessin et réalisation vidéo pour créer une oeuvre unique !


CÉCILE ET LÉA

alt

Il y a quelques mois, Thomas rencontre Cécile et Léa de l’association HatCap Productions. Ensemble, ils décident de travailler d’arrache-pied pour permettre au projet d’aboutir, et d’être vu par le plus grand nombre !


DAVID TESSIER (dit "Tess")

alt

Tess est musicien/arrangeur au sein du Département des Musiques Actuelles du Conservatoire de Laval. Il voyage pendant 30 ans entre la scène et le studio avec ses différents groupes (Archimède est le dernier en date). Il est aujourd'hui accompagnateur de musiques actuelles et aide les auteurs/compositeurs à la création, ainsi qu'à la préparation au studio et à la scène. Tess et Thomas ont travaillé ensemble sur les arrangements de la musique originale du film Depuis les champs.

 

BENJAMIN DAGUÉ

alt

Benjamin baigne dans la musique depuis son enfance, il a souvent rêvé de devenir musicien professionnel. Il a commencé la guitare à l'adolescence, accompagné de son père et de ses amis, de façon autodidacte. Il a joué dans plusieurs groupes sans prétention et a eu la chance de participer aux ateliers de groupe animés par Tess, au Département de Musiques Actuelles (DMA) de Laval.
Une démo très Rock/Métal et quelques dates de concerts plus tard, son projet professionnel a évolué. Benjamin a petit à petit laissé de côté son rêve pour travailler finalement dans l'ingénierie informatique. Néanmoins, il a toujours conservé la musique comme exutoire. Pour lui, il s'agit avant tout d'un moyen de se défouler, d'exprimer ses émotions.
Il compose en solo des morceaux principalement Folk/Rock depuis maintenant plus de 5 ans. Des amis le rejoignent parfois pour l'accompagner. C'est Tess qui a proposé à Thomas une chanson de Benjamin pour la bande originale de "Depuis les champs".
Benjamin a accepté sans hésitation de rejoindre l'aventure ! Découvrez ses compositions ici : https://soundcloud.com/jaj-6

 

HATCAP PRODUCTIONS

alt

HatCap Productions est une association de production audiovisuelle et d'événementiel culturel basée à Lyon. La joyeuse et petite équipe qui la compose travaille à la production de courts métrages de documentaires et de fictions, mais aussi de vidéo-clips et de films institutionnels. Depuis cette année l'association coordonne la Fête du court métrage dans la ville de Lyon ! HatCap Productions soutient une partie des frais de post-production et de diffusion du film Depuis les champs.

À quoi servira la collecte

Aujourd'hui nous lançons cette campagne de financement participatif dans le but de terminer la post-production du film et de lancer la diffusion !

alt

ENREGISTREMENT DE LA VOIX OFF

Le film s’ouvre sur la voix-off du réalisateur. Nous avons besoin d’enregistrer cette voix dans des conditions professionnelles, en studio, afin que ce moment clé soit mis en valeur !

MIXAGE, ETALONNAGE, MASTERING

Le mixage son, l’étalonnage et le mastering sont des étapes essentielles dans l’élaboration d’un film.

L’étalonnage permet de trouver le bon équilibre entre lumière et contrastes de l’image, et d’en sublimer les couleurs !

Le mixage intervient pour donner une cohérence aux différents environnements sonores et mettre en valeur la musique originale.

Le Mastering permet de rendre homogène le tout et de créer un support prêt à la diffusion !

Chacune de ces étapes nécessite un véritable savoir-faire.

Vos dons nous permettront de faire appel à des professionnels et de les rémunérer décemment, à hauteur de leur travail.

LES TRADUCTIONS

Pour que le film soit diffusé le plus largement possible et soit découvert par un large public, nous devons en traduire les dialogues en anglais et en espagnol.

Une partie des dons sera donc utilisée pour rémunérer ceux ou celles qui nous offriront leur temps et leurs connaissances dans ce but.

alt

Cette collecte ne servira en aucun cas à réaliser des bénéfices.


ET SI VOS DONS DÉPASSENT TOUTES NOS ESPÉRANCES ? 
Avec le deuxième palier à 10 000 €, vous nous aiderez à :

Lancer la diffusion du film dans de bonnes conditions !
En effet, cette étape est synonyme de nombreux coûts d’édition, de frais postaux, de création et d’outils de présentation : envoie des films en festivals, création des DCP (Digital Cinema Package)... Vous nous permettrez également d’améliorer notre travail de communication autour du film une fois le moment venu, d’amplifier notre réseau de diffusion et de toucher un public plus large !

alt

ON PARLE DE NOUS !

On parle de "Depuis les champs" dans OUEST FRANCE , LE COURRIER DE LA MAYENNE, HAUT ANJOU et FRANCE BLEUE MAYENNE ! 

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 10 € et plus

Contrepartie Tournesol

  • Contributeurs : 85

Pour 25 € et plus

Contrepartie Grain d'orge

  • Contributeurs : 52

Pour 50 € et plus

Contrepartie Épi de blé

  • Contributeurs : 42

Pour 70 € et plus

Contrepartie Clé des champs

  • Contributeurs : 6

Pour 100 € et plus

Épi de maïs

  • Contributeurs : 19

Pour 300 € et plus

Bouquet d'avoine

  • Contributeurs : 4
  • Disponibilité : 0/4

Pour 5 000 € et plus

Oh la vache !

  • Disponibilité : 1/1

Faire un don

Je donne ce que je veux