Désintégration au salon Livre Paris 2019 - 16 et 17 mars 2019

Assurez-vous d'avoir votre exemplaire dédicacé de Désintégration et/ou de L'Imagerie au salon Livre Paris 2019, (pré)commandez !

Visuel du projet Désintégration au salon Livre Paris 2019 - 16 et 17 mars 2019
Réussi
52
Contributeurs
06/03/2019
Date de fin
56 prév.préventes
Sur 30
187 %

Désintégration au salon Livre Paris 2019 - 16 et 17 mars 2019

Deux ans après l'auto-édition de L'Imagerie, je me lance dans une nouvelle aventure avec la sortie de mon roman intitulé Désintégration. Et dans l'idée de constamment me renouveler afin de faire voyager un maximum mes textes, j'ai décidé de voir les choses en grand à l'occasion de la parution de Désintégration. Vous pourrez donc me retrouver les 16 et 17 mars prochain au salon Livre Paris 2019 afin d'acquérir votre/vos exemplaire(s) de mes livres. Étant un néophyte dans l'exercice des salons, j'ai décidé de créer ce KissKissBankBank afin de permettre aux lecteurs intéressés par une version papier de précommander leur(s) exemplaire(s) et ainsi ne pas manquer de stock le jour J. Pour celles et ceux ne prévoyant pas de se rendre au salon Livre Paris cette année, la livraison à domicile est possible !

 

Désintégration, quésaco ?

 

 

Quatrième de couvertureRafaël rencontre Sophie lors de sa première année d’école de commerce. S’en suivent huit années cruciales tant pour l’un que pour l’autre, durant lesquelles ils ne cessent de grandir et de se découvrir, de s’aimer et de se déchirer. À la transition de leur vie étudiante et adulte, le week-end de désintégration symbolise à lui seul ce tourbillon où ils se croisent et se perdent sans cesse. Deux nuits de fêtes pour oublier qu’il est bientôt l’heure de confronter leurs rêves à la dure réalité. L’ivresse sera de courte durée. Les regrets seront-ils aussi nombreux que les ambitions passées ?

Désintégration oscille tel un pendule entre ces moments décisifs pour Rafaël, qui n’arrive pas à suivre le rythme effréné de sa jeunesse. Désorienté, il doit pourtant essayer de se construire, perdu dans un sablier qui ne cesse de tourner sur lui-même.

Pour celles et ceux qui m'ont découvert avec L'Imagerie, vous devinez donc que je sors ici totalement de la science-fiction et reviens à quelque chose de bien plus terre à terre. Cependant, je continue à travailler autour de mes thèmes de prédilection que sont le rêve, la séparation, le temps. Et ce dans un contexte qui m'est beaucoup plus familier, la vie étudiante, ou plutôt la fin de cette dernière. 

 

Qu'en ont pensé les premiers lecteurs ?

Sylvia K.J’ai sous-évalué la force des enjeux distillés dans ce récit en démarrant ma lecture… Connaissant le premier roman de l’auteur, je me suis accrochée aux sauts dans le temps et j’ai terminé cette lecture la boule au ventre et la larme à l’œil, en n’ayant absolument aucune envie de tourner la dernière page ni de me séparer de ses protagonistes. Une lecture dont je me souviendrai !

 

Adrien qui ? Connais pas.

 

Vous n'avez certainement aucune idée de qui je suis, et c'est bien normal. C'est également une des raisons qui me poussent à oser l'expérience du salon Livre Paris 2019 : nous allons pouvoir nous rencontrer ! Voici tout de même quelques éléments sur mon parcours d'auteur en herbe.

Je m'appelle Adrien Lioure et suis un jeune auteur de 26 ans, diplômé d'une école de commerce française et passionné de cinéma. En dehors de mon travail en production cinématographique, je consacre une partie de mon temps libre à l'écriture depuis 2012, date à laquelle j'achève mon premier récit : Ennoïa, la grande ellipse.   

Mais ce n'est que début 2016 que je dévoile au fur et à mesure mes travaux sur des plateformes d'écriture, et ce après avoir achevé mon deuxième roman : L'Imagerie. Ce récit de science-fiction remporte alors de nombreux concours (coup de cœur de l'équipe éditoriale Fyctia, coup de cœur des Wattpad Fr Awards) et gagne en visibilité. C'est ainsi que je rencontre des centaines de bêta-lecteurs numériques dont les conseils et commentaires me donnèrent le recul nécessaire, mais surtout l'envie d'aller plus loin et de me lancer dans l'auto-édition papier.   

Une autoédition papier que je souhaite toujours complémentaire à la publication en ligne gratuite de mes travaux, mon ambition étant de faire voyager au maximum mes histoires. Ce qui a plutôt bien fonctionné lors de cette première expérience. La version papier de L'Imagerie remporte ainsi le titre du meilleur premier roman aux Indés Awards en 2018.  

En 2019, je commence une nouvelle aventure avec la sortie de Désintégration.

 

Mon ambition sur ce nouveau roman

 

Mon seul objectif reste de faire voyager mes histoires le plus loin possible. Si je fais le choix de l'auto-édition, c'est justement pour donner vie à mes textes sous tous les formats : en ligne sur des plateformes d'écriture ; numérique en e-book ; papier via l'auto-édition. Ainsi, chaque lecteur peut choisir son mode de lecture favori. Et je ne perds aucune chance de me faire lire, l'objectif ultime de tout auteur.

La preuve ! Pour celles et ceux qui se retrouvent ici, mais préfèrent lire sur tablette ou autre, sachez que Désintégration est disponible gratuitement sur la plateforme Kobo, et ce dans le cadre du concours "Les talents de demain" organisé par Kobo Writing Life.

Des auteurs indépendants au salon Livre Paris 2019

 

Vous vous demandez peut-être comment un jeune auteur comme moi est parvenu à avoir sa place au plus grand événement dédié au livre en France ? Tout cela est rendu possible grâce à la force du collectif. Le collectif Indylicious en l'occurrence. Cette année, ce sont 20 auteurs indépendants qui ont réuni leurs forces afin d'être en mesure d'avoir un stand au salon Livre Paris en 2019. Je tenais ici à remercier chaleureusement les deux organisateurs de l'événement : Armonia Zyra et Elijaah Lebaron.

Les 20 auteurs présents sont : Georges Beliaeff ; Christian Canella ; Paul Clément ; Laetitia Constant ; Khalysta Farall ; Lhattie Haniel ; Christian Jouhier ; Elijaah Lebaron ; Madjid Lhocine ; Manon Loisvaine ; Emilie Loyer ; Vicky Our ; Tony Perraut ; Isabelle Piraux ; Lielie Sellier ; Mylène Simone ; June Summer ; Le chroniqueur de la Tour ; Armonia Zyra ; et moi.

À quoi servira la collecte

Plus qu'une collecte, ce KissKissBankBank me permet de mettre en place un système de précommande en prévision du salon Livre Paris, mais de manière plus générale de commande pour toutes les personnes intéressées par une version papier de Désintégration ou de L'Imagerie. Cela me permet de procéder à une commande globale auprès de mon imprimeur Books on demand et ainsi réduire les coûts de production, et surtout de livraison. Sans cela, il me serait impossible de proposer mes ouvrages au prix de 10€. Car par le biais de KissKissBankBank, c’est bien moi, Adrien Lioure, qui percevrai l’intégralité de la collecte. 

 

10€ : pourquoi, comment ? 

 

Il s'agit du prix le plus bas que je peux proposer pour ces ouvrages en version papier d'environ 260 pages, ce qui représentent tout de même 2 bonnes années de travail. Prenons l'exemple de Désintégration. En choisissant un prix de 10€, ma marge d'auteur s'élève à 1,45€ sur une vente effectuée sur les grandes marketplaces du marché. Pour le lecteur cependant, un coût de livraison s'ajoute généralement au prix du livre. En lançant cette campagne, j'ai la possibilité d'effectuer une commande groupée de livres et ainsi de baisser le coût de fabrication. Imaginons que je parvienne à réunir une centaine de précommandes, ma marge s'élèvera cette fois à 2,90€ une fois la commission KissKissBankBank prélevée. Je peux ainsi même me permettre d'offrir la livraison aux personnes n'allant pas au salon Livre Paris, et pourquoi pas, rembourser les 160€ qui m'ont été nécessaires afin de participer à l'événement. 

Bref, vous l'avez compris, il ne s'agit pas là de gagner des sous, mais bien toujours d'être lu. D'ailleurs, voici les alternatives gratuites vous permettant de découvrir mon travail.

- Désintégration est offert en e-book sur Kobo dans le cadre du concours "Les talents de demain"

- L'Imagerie est disponible en téléchargement sur monbestseller.com 

Et si ?

 

Dans le cas où ce KissKissBankBank commence à prendre une ampleur inattendue, je ne manque pas d'idées pour réinvestir mes droits d'auteur.

 

Si je dépasse les 50 précommandes : les coûts induits par ma présence au salon Livre Paris 2019 seront amortis. Il sera temps de penser à d'autres événements de la sorte dans l'année. J'utiliserai ma marge afin de financer mes déplacements et mes logements afin de participer à d'autres salons acceptant des auteurs indépendants.

 

 

Si je dépasse les 100 précommandes : je m'attellerai à la création d'un tirage limité de mon premier ouvrage qui n'est jamais paru au format papier. Je ne prévois pas de commercialiser ce roman, mon premier, dont les défauts sont notoires. Mais ce serait un beau moyen de lui rendre hommage. Je tirerai au hasard 5 de mes soutiens sur cette cagnotte qui gagneront ainsi un exemplaire collector ! 

 

 

Si je dépasse les 500 précommandes : j'organise une opération de BookCrossing massive dans Paris cet été !

 

 

Si je dépasse les 1000 précommandes : vous me mettez dans de beaux draps... Comment vais-je gérer ces quantités ? Vous êtes fous. À moi maintenant de trouver une idée vraiment folle pour vous remercier.

 

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

Pour 10 €

1 exemplaire de Désintégration

Votre exemplaire de Désintégration à récupérer au salon Livre Paris 2019, ou livré directement chez vous (date de livraison à domicile à définir) !
  • Contributeurs : 39
  • Livraison Mars 2019

Pour 10 €

1 exemplaire de L'Imagerie

Votre exemplaire de L'Imagerie à récupérer au salon Livre Paris 2019, ou livré directement chez vous (date de livraison à domicile à définir) !
  • Contributeurs : 6
  • Livraison Mars 2019

Pour 20 €

1 exemplaire de Désintégration + 1 exemplaire de L'Imagerie

Commandez en version papier mes deux ouvrages à récupérer au salon Livre Paris 2019, ou livrés directement chez vous (date de livraison à domicile à définir) !
  • Contributeurs : 8
  • Livraison Mars 2019